Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Œil Coquille Saint jacques


  • Veuillez vous connecter pour répondre
5 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 378 messages

Posté il y a une semaine

Œil   Coquille  Saint jacques

 Pecten maximus

 

Rappel : Dans l’ article   qui portait  sur le manteau de l’ huitre    il avait  été  remarqué  que  les bivalves     avaient    des organes des sens -  Pour l’ huitre  cet  organe était  matérialisé  par  la présence de terminaisons  nerveuses  portées  à l’ extrémité du  repli  médian  du bord  du  manteau.

               http://forum.mikroscopia.com/topic/16803-coquillage-p%C3%A9riostracum-ostracum-manteau/?hl=periostracum

 

La Coquille  Saint  jacques a  évolué  vers la constitution de  structures  visuelles   -

Ce sont  ces  structures que l’on  va découvrir  .  

 

Aspect  général d’une  coquille ouverte :

St j texte 1.jpg

 

Quand une coquille  Saint jacques  baille       si  on  regarde à  l’ intérieur,   il existe   des points noirs   repartis  sur le bord du manteau  , un éclairage bien orienté  constate que     ces points réfléchissent    la  lumière ..

st j texte 2.jpg

 

Ces  points  sont  plus nombreux sur  le  bord  du manteau supérieur     ( j’ en ai compté  une bonne  trentaine    ) que  sur le  bord  du manteau  inferieur  (  autour  d’une quinzaine ).

 

st j texte 3.jpg

Aspect en épiscopie : X 40

st j texte 4.jpg

 

Aspect   Microscopique :

Coloration   au Trichrome  Gilles 2  . .

 

Comme  chez l’huitre la partie marginale  du manteau  développe  3  bourrelets ou replis :

 

st j texte 5.jpg

Panorama de 40 images  ( X 40 ) :

 

1-  Position de la coquille  .

2 – Position du periostracum .

3-  Bourrelet externe.

    Entre ce bourrelet  et le suivant  se place  le sillon periostracal où se forme  le periostracum . membrane à l’ origine  de la  fabrication de la  coquille.

4 -Bourrelet moyen.

       L’extrémité de ce bourrelet  est porteur d’organes sensoriels tactiles chez l’ huitre , ici , il s’est différentié  un organe  de la vision  sur  le versant  inferieur du bourrelet médian

5 – Bourrelet inférieur .

          Son rôle  est de régler l’entrée de l’eau dans la cavité palléale. Sa taille   est  très importante  par rapport  aux deux autres  bourrelets  - Quand la coquille Saint Jacques est dans l’ eau   ces  grands bourrelets  flottent  et de ce fait ne gêne pas la vision .

 

 

Pourquoi le regard  de la  coquille Saint Jacques est-il si brillant ?

L’œil  de la  coquille Saint Jacques   est formé  :

  • D’un système  optique  - cornée – cristallin.
  • D’un miroir  l’argentea  .

 

Le système optique :

 

st j texte 6.jpg

1—Couche de mucus protectrice.

2—Cornée .

3---Sclére.

4---Cristallin.

5—Rétine Distale.

6—Cellules gliales.

7—Rétine  Proximale .

8—Argentea.

9 –Couche pigmentaire

10—Cette zone me pose des  difficultés :  sur les coupes des  différents  yeux cette zone vide apparaît  à chaque  fois  mais elle n’ est  notée  dans  aucun des schémas consultés  dans la  littérature  -   donc soit   il s’ agit d’un artefact en lien avec la technique de préparation  soit  il s’ agit d’une  zone liquide  bien présente  et  pourrait  être l’  équivalent  de l’ humeur aqueuse   (ou corps vitré)   dans l’ œil des mammifères ?

 

Pour les  explications   j’emprunte  au  texte du  livre  de Jean DEUTSCH . ( ref 1 )

 

 

L’ Argentea :

 

L’argentea  a  été  mis  en  évidence par William Pattern   en 1886 ( ce phénomène est connu  chez le chat et le chien   qui  possèdent une membrane  réfléchissante  le Tapetum ) situé  en arrière de  la rétine ).

 

Le miroir  de l’œil de la coquille Saint Jacques est formé de  30 à 40   couches de cristaux  (Michael Lang 1960). La réflexion de la lumière est produite par  l’interférence  entre les rayons de lumière réfractés sur les différentes  couches de cristaux   . L’argentea  a  une épaisseur de  6 µm.

La lumière  concentrée sur l’ argentéa   est réfléchie sur la rétine .

st j texte 7.jpg


  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 378 messages

Posté il y a une semaine

Les rétines  - La  coquille Saint Jacques possèdent  deux  rétines :

  • La première  située sous le cristallin  - rétine distale.
  • La  seconde  très  près de l’argentéa.-rétine proximale.

 

 

Aspect  microscopique  au X 200  en champ clair  et en contraste  de phase

(panorama  de  5 images) .

st j texte 8 .jpg

st j texte 9.jpg

 

 

Chaque rétine    a un nerf ,  ce qui fait que ce nerf  est constitué de  deux branches – voir  dernier schéma).

Le rôle de la  rétine proximale  reste   mal  connu.

.( Nb : malgré de nombreuses coupes  je n’ai pas  réussi  à isoler les branches  nerveuses  qui semblent  donc absentes  sur les  photos  de cet article   )

 

Au grossissement 800   on voit (on entr’aperçoit)  la différence  d’aspect entre les  cellules de la rétine  proximale  et de la  rétine distale :

st j texte 10.jpg

 

 

A—cellules ciliaires  distales  .                D--   mélange des zones des noyaux des cellules       ...                                                                    gliales des cellules ciliaires et rhabdomériques

                                                                             

B – cellules gliales  .                                                E-- prolongement  du segment  interne

                                                                                      des cellules rhabdomériques .

C—cellules Rhabdomériques .

 

 ( Rhabdomére   : microvillosité sensorielle, élément du rhabdome, organe de la vision des insectes  )

 

C’est la microscopie  électronique  qui   a  mis en évidence  les  deux types de cellules

Rétiniennes :

  • Cellules  ciliaires   comme chez les vertébrés  - la rétine  distale   (NB : chez l’ homme   ces cellules  ciliaires  sont  divisées  en cônes et en Bâtonnets  distinction non  retenue  ici ).
  • Cellules rhabdomérique  comme  chez les arthropodes ou chez les mollusques : la rétine  proximale.

 

st j texte 11.jpg

 

 Complément   biochimique

 

 Toute les  cellules  rétiniennes  photo-réceptrices  contiennent de l’ opsine  qui est le photopigment  mais l’ opsine de la rétine de la coquille Saint Jacques est différente de l’opsine des cônes et des bâtonnets  de la rétine  des vertébrés .cette opsine particulière  ne se retrouve :

  • Ni chez les vertébrés.
  • Ni chez les autres mollusques   et les arthropodes.

 

 

La structure  tri dimensionnelle de l’ opsine est modifié par la lumière  du fait de l’ isomérisation  du rétinal ( dérivé de la vitamine A )   -Le  photon  reçu par le rétinal  est transformé en signal chimique dans la cellule  nerveuse  .- Dans la cellule  nerveuse  il  y a  une changement  de polarité électrique  grâce à un échange d’ ions :

  • Hyperpolarisation chez les chez les vertébrés.
  • Dépolarisation  chez  les  mollusques   .

 

Reste la  question    : Que  perçoit la coquille  Saint Jacques ?  Très probablement  des  contrastes entre la luminosité  venant  du   haut et l’ombre venant  du bas .ce qui  est  d’une certaine  importance  chez ce coquillage  qui peut  se déplacer grâce aux  puissants  jets  d’ eau   que  son  énorme  muscle adducteur rend possible .

 

Le premier schéma de l’œil de la Coquille Saint Jacques donné par Patten en 1886.

 

st j texte 12.jpg

 

Référence :

 Ref 1  --  La méduse qui fait de l’œil    de Jean DEUTSCH   éditeur  Le  Seuil  2017

    ( ce livre  est remarquable    - il fait  un  exposé  sur l’ œil dans toutes les  espèces  - Planaire  -- Annélides  –Pieuvre  --  Bénitier  --- Etoiles de mer   etc.  )

 

Ref 2   -- Zoologie  1 Encyclopédie de la  Pléiade.

 

               Dominique.


  • 0

#3 jmaffert

jmaffert

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 598 messages

Posté il y a une semaine

Passionnant !

 

Merci


  • 0

#4 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 276 messages

Posté il y a une semaine

Bonjour Dominique

 

Je n'ai qu'un mot : fabuleux !! c'est une manip que je me proposais de faire mais pour faire d'aussi belles coupes de si petits yeux : chapeau ! C'est fascinant de voir une structure aussi élaborée sur des mollusques. Il y a aussi de yeux chez les méduses cubozoïdes mais je n'ai pas réussi à en trouver ..!

 

 

Amitiés,

JMC


  • 0

#5 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 347 messages

Posté il y a une semaine

Fabuleuse présentation qui ravit

au moment où plusieurs journaux sur le web présentent ces yeux comme étant configurés selon le mode des télescopes (à discuter)

 

une video sur  youtube pour compléter

 

et un extrait du Sciences et Avenir

https://www.sciences...elescope_118790


  • 0

#6 Dominique.

Dominique.

    Invertébré

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPip
  • 378 messages

Posté il y a une semaine

 Bonsoir

 

 

   Merci  beaucoup   pour les  appréciations.

   La vidéo   de Solito de Solis   est    vraiment  très intéressante   pour comprendre la structure de l’ Argentéa.

     Il y a  quand même    un point  de doute sur la capacité  de  ces yeux telle  que  présentée  sur la  vidéo  . L’intégration des images  se  fait chez nous  dans les gros lobes occipitaux  .Le système nerveux de la coquille Saint  jacques    reste très  primitif   . Bien que formé par la réunion des ganglions  nerveux pariétaux et viscéraux  il a une taille de quelques  millimètres   seulement .

 

    Reste  un mystère  -  partout  on peut lire  «  la coquille  Saint jacques  à  200 yeux » - je les  ai comptés  et  je ne trouve que le chiffre  d’ à peine  50 .D’ où la  question :   les coquilles de Grandcamp Maisy  seraient elles  défavorisées ?

 

     Amicalement

                                  Dominique


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!