Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Collection d’insectes moisissures


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 424 messages

Posté 10 janvier 2018 - 11:18

Histoire de collection d’insectes.

 

 

 Dans les années 1960  alors  adolescent   j’avais entrepris une collection d’insectes .Ce n’était  pas  difficile   les insectes ne manquaient  pas   sur   les prairies et dans les  sous-bois.

Les boites  , en presque  50 ans , n’ont été ouvertes  que de très rares fois  et pas  depuis  8 ans. Elles sont  entreposées dans   un grand carton   bien au sec.

Il y a 8 jours  à la demande  des  petits  enfants  j’ai retiré les boites  de leur protection   .Et là une découverte   désappointante : la boîte des  coléoptères  montre quelques spécimens  couverts  d’un enduit soyeux   blanchâtre. – Par contre les  autres  boites   ne sont pas atteintes.

 

collection texte 1.jpg

 

Il y a  donc  une moisissure qui s’est développée  avec   une extrême  lenteur   dans un  milieu  très aride. Quelle est sa nature ?

 

Etude à la  binoculaire :

Cette moisissure   de couleur  blanche,  crème  forme    des globules  au sommet des conidiophores.

 

collection texte 2.jpg

 

Prélèvement    dans une goutte de  lactophénol  et coloration  au bleu coton lactophenol

L’aspect est celui  d’un aspergillus.

 

Cet aspergillus possède  deux formes de têtes :  des sporifères  bisériées et des têtes  sporifères  monosériées .

 

collection texte 3.jpg

 

collection texte 4.jpg

 

Les spores :  Elles  ont un aspect lisse  - mais à  très  fort grossissement  elles apparaissent porteuses de raies très régulièrement dessinées  .

 

collection texte 5.jpg

 

Il semble s’ agir d’

Aspergillus Candidus

  Ce champignon  est répandu dans le sol ,    il  est fréquent  sur les milieux peu hydratés     ( en particulier sur les céréales  ensilées   . il est considéré à ce dernier titre  comme un  agent actif d’ échauffement  de la masse  ensilée .
Cette moisissure est xerotolérante  (  donc elle  se développe dans des  milieux trop secs pour être colonisés  par  les bactéries  ) .
Les moisissures  sont dans l’ ensemble  indifférentes   à la présence  de lumière ce qui  explique  le développement dans les grottes  (Surtout  les Tubérales ) .

Il contient de l’ acide Kojique  ( utilisé dans la nourriture  et  les cosmétiques ) https://fr.wikipedia...i/Acide_kojique

Il  contient aussi de la  canduline  ( qui est une  mycotoxine )

http://ethesis.inp-t...77/01/tabuc.pdf

 

 Le  feutrage est facile  a enlevé  avec un coton tige imbibé d’alcool. Et  l’insecte ne semble pas trop altéré.

 

collection texte 6.jpg

 

Pour empêcher le  développement des moisissure   ou leur récidive  il est conseillé  d’utiliser  du créosol de hêtre .

   https://www7.inra.fr...f/i93perron.pdf

Le Créosol de Hêtre imbibe  un coton  qui  est placé  dans un angle de la  boîte.

   Ce produit est  toujours commercialisé :  http://www.allscienc...ml-pipette.html

 

                              Dominique .


  • 0

#2 jmaffert

jmaffert

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 681 messages

Posté 11 janvier 2018 - 03:25

Toujours, clair, bien documenté, utile.

 

Merci beaucoup


  • 0

#3 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 452 messages

Posté 11 janvier 2018 - 03:41

Oui, les cétoines et autres ont pas apprécié, nous OUI ! Pierre


  • 0

#4 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 584 messages

Posté 11 janvier 2018 - 07:19

@Dominique

Merci pour cette présentation très culturelle et documentée.

Je me pose une question: pourquoi ces moisissures se sont-elles développées sur ces coléoptères centraux et non partout sur tous les organismes ?

Serait-ce parce qu'ils étaient plus déshydratés que les autres au moment de leur mise en boîte ?

cordialy

SDS


  • 0

#5 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 142 messages

Posté 11 janvier 2018 - 09:09

Dominique,
Parfait, tout est clair et précis
Merci beaucoup car cela peut servir à d’autres !
  • 0

#6 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 424 messages

Posté 11 janvier 2018 - 09:41

Bonsoir

 

  Merci  à tous .

  Solito De Solis   je pense que la  contamination  se fait de proche  en proche  - L’un des coléoptères  a été contaminé  avant sa mise en boîte  et l’ extension du fongus   se fait  mal par voie aérienne   (  il  n’ y a pas de mouvement d’ air  )  mais par le mycélium qui s’étend sur  le fond .   Le rond blanc des hyphes est d’ ailleurs  bien visible  et la  Cétoine  dorée la plus proche  présente des signes

d’atteinte.

Mais dans l’ angle supérieur gauche  i l y en a  un  qui aussi présente  une atteinte  ( mais là par voie aérienne   car nul trace  d’hyphe sur le sol de la boite ) - 

 Donc  dans ce microcosme   les deux   moyens de contamination  sont  exprimés  -   ( Voie  aérienne  par les spores  - voie «  terrestre «  par les  hyphes .

 

                      Amicalement

                                    Dominique


  • 0

#7 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 584 messages

Posté 12 janvier 2018 - 04:51

@Dominique

merci pour cette réponse

SDS


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!