Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -
VIDÉO

larve d' hydracarien

VIDÉO

  • Veuillez vous connecter pour répondre
14 réponses à ce sujet

#1 SORDE

SORDE

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 86 messages

Posté 18 janvier 2018 - 11:29

Bonjour à tous,

 

Petite vidéo d'un acarien trouvé dans l'eau stagnant dans une soucoupe d'un gros pot de fleurs, au fond de mon jardin (la même eau dans laquelle j'avais trouvé le protozoaire "Blepharisma", que j'ai posté récemment ). Il s'agit ici plutôt dune larve d'un hydracarien, car la bestiole n'a que 6 pattes, au lieu de 8 chez l'adulte. L'animal est très petit : environ 240 microns de long, pattes non comprises (voir photo)

Malgré mes recherches, je n'ai pas pu identifier la bête. En son temps, Patrice DX avait laissé un lien très intéressant pour l'aide à la détermination des acariens: (fichier téléchargeable en PDF)

 

http://archive.org/s...ge/146/mode/2up

 

Le problème est qu'il s'agit ici d'une larve, dont les caractéristiques morphologiques sont peut-être assez éloignées de celles de l'adulte (mes connaissances en ce domaine sont plus que limitées !)

 

Autre incertitude: les trichobothria (ou trichobothries en Français), que j'ai indiquées dans la vidéo avec un point d'interrogation. Dans la littérature (Wikipédia), il est indiqué:

"les trichobothries sont des soies fines et mobiles présentes chez la plupart des arachnides et divers ordres d'insectes; Elles constituent un système sensoriel servant à la détection des courants et vibrations de l'air et auraient évolué plusieurs fois séparément. Contrairement aux soies ordinaires, qui sont coniques, les trichibothries ont la même section sur toute leur longueur. Elles sont implantées au fond d'une cavité cupulaire large et profonde reliée par une membrane extrêmement flexible qui leur donne une mobilité extraordinaire".

 

En mars 2016, notre ami Buteo a publié ceci sur le forum:

 

http://forum.mikrosc...ies/?hl=acarien

 

Sur la deuxième photo sont annotées les trichobothries qui ressemblent assez aux structures que j'ai observées, mais qui ne correspondraient pas à la définition qu'en fait Wikipédia. Qui a raison ?

 

Cordialement

 

Christian

acarien.jpg

 

 


Modifié par Tryphon T, 18 janvier 2018 - 03:13 .
+ Vidéo

  • 0

#2 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 541 messages

Posté 18 janvier 2018 - 02:45

@Sorde

Cette photo peut être exploitée et on peut en tirer un peu d'informations

La taille et la morphologie de cette larve (?) dont les deux pattes supplémentaires seraient peut-être bien parallèles à l'appareil buccal (?)

me font penser à l'acarien des oiseaux (ou des poules) le "House dust mite" Dermatophagoides (mangeur de peau), mais je ne m'engage à rien,

l'organisme semble avoir été écrasé sous la lamelle couvre-objet et donc la dimension de ses pattes normalement plus courbes en paraît plus longue...

C'était juste pour le plaisir

 

dermat.jpg

 

SDS


  • 0

#3 SORDE

SORDE

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 86 messages

Posté 18 janvier 2018 - 03:07

Merci Solito pour cette réponse.

Mais peut-être n'as-tu pas vu le lien vers la vidéo sous la photo ? ( j'ai oublié de mentionnner dans le titre qu'il y avait une vidéo) .
La bestiole n'est pas vraiment écrasée sous la lamelle et peut même se déplacer (presque ) librement .
La vidéo permettra peut-être d'aller plus loin dans la détermination...

J'en profite pour rectifier une faute d'orthographe au début de mon post: il s'agit de "Blepharisma" et non BleSpharisma" comme écrit malencontreusement...

Cordialement

Christian
  • 0

#4 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 541 messages

Posté 18 janvier 2018 - 04:46

@Sorde

Ah oui, j'avais pas vu le lien video... c'est bien plus clair ainsi

On devine bien mieux les sensilles (trichobothries)

Je ne vois pas autre chose qu'une larvule (à cause de sa taille) d' Acaridae.. Acarus siro 

J'attendrai avec plaisir de lire ce que d'autres proposeront

SDS

 

Une petite remarque après post

Si cet organisme possède des trichobothries et qu'elles l'aident à sentir les courants d'air

ce n'est donc pas un acarien aquatique ? Et c'est par le vent qu'il se serait trouvé dans l'eau ?

 

On trouve aussi souvent des petits insectes aériens dans l'eau des prélèvements d'invertébrés et on est induit en erreur

parce qu'on imagine que tout ce que l'on trouve dans l'eau y a pris résidence

(je trouve souvent des limaces!)

.

 


Modifié par solito de solis, 18 janvier 2018 - 05:17 .

  • 0

#5 SORDE

SORDE

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 86 messages

Posté 18 janvier 2018 - 06:19

"Si cet organisme possède des trichobothries et qu'elles l'aident à sentir les courants d'air

ce n'est donc pas un acarien aquatique ? Et c'est par le vent qu'il se serait trouvé dans l'eau ?"

 

@SDS: oui, c'est assez logique ! Donc, première question: est-ce que ces organes sont réellement des trichobothries ? (d'où le point d'interrogation dans ma vidéo)

Et deuxième question: S'agit-il d'un acarien aquatique ?   En tout cas, il avait l'air de se plaire dans l'eau !  Est-ce qu'un acarien "non aquatique" pourrait survivre longtemps immergé ? Je l'ai gardé largement plus d'une heure entre lame et lamelle, et lorsque je l'ai remis dans son bocal, il était toujours vivant !

Et une question subsidiaire: est-ce qu'une larve d' hydracarien peut donner naissance à un acarien "aérien"  ? J'aurais tendance à dire que non, mais....comme je l'ai précédemment signalé, mes connaissances en ce domaine sont ....microscopiques ! ! ! 

 

Cordialement

 

Christian

 

.

 


  • 0

#6 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 541 messages

Posté 18 janvier 2018 - 09:00

@Sorde

Je ne suis absolument pas connaisseur de ces organismes, hormis un peu les hydracariens qui interviennent dans l'index biotique en tant que "famille"

Je connais certains hydracariens (aquatiques) qui sont très particuliers... ils squattent les larves des Odonates (la grade famille des Demoiselles et des Libellules)

et lorsque ces larves aquatiques d'Odonates quittent leurs exuvies pour devenir des insectes totalement aériens, les hydracariens (Hydracarina) voyagent ainsi comme avec Ryanair, low cost, sans bagage de soute/

Puis ils retournent à l'eau lorsque l'Odonate pond ses oeufs et parasitent d'autres larves ou des mollusques. Le cycle s'assure une continuité karmique sans faille, aquatique.

 

Répondre à ta question m'est difficile. D'autres le pourront.

Sont-ce des Trichobothries ? Peut-être, leur emplacement correspond assez bien mais il y a dans ta video un moment où lorsque cet organisme est sur le dos et montre sa plaque anale

on peut voir deux "taches" petites et circulaires de part et d'autre de ce lieu et qui ressemblent aussi à l'effet image que font ces trichobothries. Ces images ne sont-elles pas des contacts de "quelque chose" sur la lame couvre-objet ?

Mais en y regardant de plus près on imagine facilement une houppe (clavée) au sommet d'une tige plus fine, non ?

 

trix.JPG trix2.JPG

 

Au fond, peut-être que les trochobothridies sont aussi sensibles dans l'eau et existent donc pour certains hydracariens ?

 

 

Bonne suite

SDS


Modifié par solito de solis, 18 janvier 2018 - 09:23 .

  • 0

#7 SORDE

SORDE

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 86 messages

Posté 18 janvier 2018 - 09:47

À SDS:

"Ces images ne sont-elles pas des contacts de "quelque chose" sur la lame couvre-objet ?"

Je ne crois pas que les 2 taches que l'on voit soient en contact avec la lamelle couvre-objet. Il semble bien qu'elles soient "plus bas " que la plaque anale, cette dernière étant au plus près de la lamelle ( l'acarien etant sur le dos). Sur les dernières images de la vidéo, et à partir des vues nettes de ces 2 taches , je suis obligé de descendre la platine pour faire le point sur la plaque anale. Ces 2 taches sont pour moi un mystère...(et ce n'est pas le seul !)

Cordialement

Christian
  • 0

#8 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 541 messages

Posté 19 janvier 2018 - 02:53

@Sorde

"je suis obligé de descendre la platine "

je comprends bien mais si le contact a déjà eu lieu et qu'il faut descendre pour rendre nette la plaque anale, alors

c'est que ce sont sans doute bien des extrémités de sensillae ou quelque chose comme cela (des fanions de supporter de foot ?).

Si j'étais à ta place et avec tout le respect que je peux avoir pour tout animal aussi petit soit-il, je le tremperais quelques minutes dans l'eau de javel

afin de ne conserver que les plaques chitineuses et l'exosquelette... ce qui faciliterait sans doute beaucoup plus, l'observation des détails critiques pour une éventuelle détermination

Et je conçois que tu y aies sans aucun doute déjà pensé.

Cdlt

SDS


Modifié par solito de solis, 19 janvier 2018 - 02:54 .

  • 0

#9 SORDE

SORDE

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 86 messages

Posté 19 janvier 2018 - 05:36

@SDS:
L'eau de javel permettrait certainement d'aller plus loin dans la détermination. Hélas, j'ai remis l'individu dans son bocal juste après avoir fait la vidéo, et je doute de l'y retrouver un jour !
Il est vrai que je préfère observer le vivant, bien que ce ne soit pas toujours la meilleure solution pour effectuer une détermination précise des taxons.
Merci en tout cas pour les réponses apportées et les solutions à envisager pour me permettre de progresser ( la marge est immense !)

Cordialement

Christian
  • 0

#10 Buteo

Buteo

    Poisson

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPip
  • 489 messages

Posté 21 janvier 2018 - 09:44

Bonjour Christian,

 

titillé je viens de refaire un tour de net pour voir que - il faudrait pousser plus que je ne l'ai fait - les trichobothries ne sont pas définies de façon précise quant à leur forme : il en est qui sont ramifiées, fines. Leur fonction est de renseigner sur les déplacements d'air. Je n'ai pas encore trouvé ce qu'il en est pour les animaux aquatiques (c'est pour ça qu'il faudrait pousser plus loin les recherches). L'eau se déplace tout comme l'air donc, à priori, rien de vraiment différent dans la fonction.

 

http://aramel.free.f...SECTES27.shtml : on y voit, représenté une trichobothrie dont on devine une terminaison en massue.

 

@ Solito De Solis : pourrais tu nous préciser ton mode d'utilisation de l'eau de javel -concentration, temps d'action... ?

 

D'avance, merci .

 

Cordialement

 

Buteo


Modifié par Buteo, 21 janvier 2018 - 09:45 .

  • 0

#11 SORDE

SORDE

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 86 messages

Posté 21 janvier 2018 - 11:06

Bonjour Buteo,

 

Merci d'apporter quelques éclaircissements à ce sujet. Effectivement, si l'on s'en réfère au site "Aramel.fr", on y voit que les trichobothries peuvent revêtir différentes formes, et que par conséquent  les soies qui se terminent par des massues semblent bien être cela.  A la question: à quoi peuvent-elles  bien servir chez des animaux aquatiques     (puisqu’ elles sont censées être sensibles aux courants d'air !), peut-être peut-on répondre  qu'elles doivent aussi être sensibles aux différences de pression qui peuvent s'exercer dans une eau plus ou moins agitée. Mais comme tu le dis : il faudrait approfondir. Ce n'est donc qu'une hypothèse ...

 

Cordialement

 

Christian


  • 0

#12 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 541 messages

Posté 21 janvier 2018 - 07:25

@Buteo

La solution d'hypochlorite de Soude NaClO ou eau de Javel vendue dans le commerce comme produite d'entretien est suffisante pour

dégénérer de faon aisée les tissus organiques non chitinisés.

Je l'utilise généralement telle quelle, je dispose la pièce à dés-organiser dans une mini-cuvette et je dépose quelques gouttes de la solution pour l'immerger

jusqu'à ce que et c'est une question d'appréciation personnelle, il ne reste que les tissus coriaces ou chitinisés ou les sclérites ou les crochets des pattes etc...

Par exemple pour déterminer précisément les larves de diptères, la morphologie du mentum ou de la ligule ou des "dents" pour être plus simple est très caractéristique de chaque espèce

Faire fondre les tissus musculaires et graisseux qui entoure l'appareil buccal est ainsi aisé avec l'immersion dans l'eau de Javel.

J'utilise une mini-cuvette en plastique pour ne pas perdre quoi que ce soit... car pour certaines pièces, elles se détachent d'autres auxquelles elles étaient liées et il s'agir de les retrouver.

Le temps d'attente est fonction de l'organisme.(souvent une demi-heure suffit)

Si le temps est excessif, il est possible que la décoloration atteigne certains détails qui étaient sombres et qu'il ne reste que la silhouette incolore

Peut-être d'autres ont-ils l'expérience pour donner plus de détails.

Cdlt

SDS

 

une image toute fraîche d'une capsule céphalique de larve de Tipula vue de dessous.

Les tissus transparents étaient sombres à l'origine et le tout enveloppé par des chairs claires mais opaques

On voit mieux au centre la dent (hypostomium) caractéristique pointant vers le haut et l'enveloppe de la capsule céphalique devenue transparente dont on aperçoit le contour

Les bulles apparaissent avec la lyse des tissus... parfois il faut rincer abondamment la pièce observée pour éliminer les bulles et de toute façon éliminer l'eau de Javel superflue

est évidente pour éviter d'en respirer les vapeurs ultimes, la lame chauffée par la lumière du condeuseur

 

lvtip.jpg


Modifié par solito de solis, 21 janvier 2018 - 07:39 .

  • 0

#13 Buteo

Buteo

    Poisson

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPip
  • 489 messages

Posté 22 janvier 2018 - 09:03

Grand merci à toi.

J'en conclus que tu utilises l'eau de Javel non diluée (celle qu'on trouve en berlingots plastique en France).

 

Cordialement

 

Buteo


  • 0

#14 Buteo

Buteo

    Poisson

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPip
  • 489 messages

Posté 31 janvier 2018 - 05:49

@Sorde,

 

je viens de trouver ! Apparemment trichobothrie et sensillus sont synonymes.

 

"Un autre avatar des poils est la trichobothrie, parfois appelée sensillus ou organe
pseudostigmatique dans certains groupes. C’est un poil, qualifié de bothridique, qui
surgit d’une cavité basale, la bothridie (Figs 27C, 29C, D). Ce type de poil s’observe
fréquemment sur le prodorsum où le poil prend parfois des formes remarquables,
moins souvent sur l’opisthosoma ou sur les pattes...."
 
Tiré de :

 

http://www.abctaxa.b...xa13_lowres.pdf

 

Cordialement.

 

Buteo


  • 0

#15 SORDE

SORDE

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 86 messages

Posté 31 janvier 2018 - 08:19

@Buteo,

Waouh ! Je suis impressionné par ton opiniâtreté ...qui a toutefois permis de faire avancer le " schmilblick" ! Et le lien vers le fichier pdf est tout-à-fait intéressant ( je vais l'enregistrer sur mon ordi. )
Un grand merci à toi et bonne soirée.

Cordialement

Christian
  • 0





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : VIDÉO

N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!