Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Lyrella lyra


  • Veuillez vous connecter pour répondre
19 réponses à ce sujet

#1 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 484 messages

Posté 25 mars 2018 - 07:39

Cette diatomée, Lyrella lyra, est une grande classique spectaculaire.

 

D'abord, on la trouve régulièrement sur une large répartition géographique, ensuite elle a de multiples variantes, enfin elle est aussi fossile.

 

Elle peut servir de test pour les objectifs.

 

Ses stries peuvent se voir à partir de X20 ou X40, selon les objectifs (à partir d'un très bon 0,5 ON), ses ponctuations à partir de 0,9 ON environ.

 

Ici, pas de problème, je suis au X 100 immersion 1,4

 

Je vous présente d'abord deux photos, avec un vrai débat : laquelle préférez vous ???

Il s'agit de deux photos DIC, mais la deuxième est faite en retournant inversant le filtre DIC en amont de la lame. La perception à l'oculaire comme sur la photo des perles et du "H" central est différente.

 

Pour suivre, mes deux manipulations "classiques" : LPA et filtre bleu, lame onde.

 

Bonne soirée, Pierre

 

lyrella lyra 12_V9.jpg

 

lyrella lyra 42_V9.jpg


lyrella lyra 22_V9.jpg

 

lyrella lyra 32_V9.jpg


Modifié par pablito, 25 mars 2018 - 07:41 .

  • 0

#2 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 697 messages

Posté 26 mars 2018 - 07:09

Bonjour Pierre,

Pour moi la 1 est plus près de la réalité décrite par les scientifiques, mais la 2 est très esthétique.

Cordialement

Claude


  • 0

#3 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 983 messages

Posté 26 mars 2018 - 08:01

Bonjour pierre,
Je suis d’avis de Claude
La dernière est sympa mais manque un peu de lumière
La 3 donne une double rangée de perles ce qui peut être mal interprété
A+
JM
  • 0

#4 Buteo

Buteo

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 539 messages

Posté 26 mars 2018 - 08:41

Salut Pierre,

 

sans m'attacher à des considérations scientifiques je préfère la n°2. Ça ne reste donc qu'esthétique.

Amitiés.

 

Philippe


  • 0

#5 jynxtrop

jynxtrop

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 30 messages

Posté 26 mars 2018 - 11:24

Bonjour Pierre,

 

elles sont toutes très belles et esthétiques. Mais la 1 a ma préférence car elle se rapproche le plus de la réalité, notamment, le  "H" est bien en bosse et non en creux comme sur les autres photos.

 

Amitiés


  • 0

#6 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 983 messages

Posté 26 mars 2018 - 02:04

Bonjour,

 

Le "H" en bosse ou en creux n'est juste qu'une interprétation du cerveaux par rapport à l'orientation de l'image. C'est identique à voir les cratères de la lune en bosse.

Pour ma part je vois tous les "H" en bosse. Cela dépend des gens et de comment on se concentre sur la photo.

 

A+

 

JM


  • 0

#7 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 697 messages

Posté 26 mars 2018 - 05:37

Bonsoir,

Je précise pourquoi la 1 est parfaite:

La fissure du raphé est complète et très bien déterminé mème les extrémités.

Le raphé est lui mème nickel sur toute sa longueur.

Les pores sont parfaitement déterminés.

Les lignes de séparation des pores sont très nettes.

Le H se trouve en relief.

Pour moi c'est une photo exceptionnelle qui fait référence.

Cordialement

Claude


  • 0

#8 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 777 messages

Posté 26 mars 2018 - 07:42

Bonjour Pierre et tous,

 

Les photos sont très belles comme toujours.

Cependant, si c'est la même diatomée, des différences apparaissent d'une photo à l'autre.

 

Tout se passe comme si l'éclairage n'était pas centré. Si on utilise un éclairage non centré (ou bien un éclairage  oblique) la lumière qui traverse les trous peut être déviée en fonction de l'orientation des trous.

 

 

Artefact.jpg

 

Amicalement.


  • 0

#9 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 697 messages

Posté 26 mars 2018 - 08:40

Michel,

Je ne comprend pas, peux tu détailler?

Cordialement

Claude


  • 0

#10 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 484 messages

Posté 26 mars 2018 - 10:28

D’abord, merci pour vos réponses et vos commentaires.

La photo 3 est une technique qui génère une diffraction de la lumière à travers les pores : pas étonnant de ne pas reconnaître l’aspect des autres photos !!! Je mets car c’est complémentaire aux autres techniques ... Et donc Tryphon, il est logique de ne pouvoir comparer

Pierre
  • 0

#11 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 484 messages

Posté 26 mars 2018 - 10:39

Et je rajoute : je suis d’accord avec Claude, Jean Marc et Jynxtrop, la photo 1 est ma préférée

Mais quand la 2 prend 10-15 minutes tout compris (réglage du microscope, prise de vue et traitement ordi) la photo 1 c’est plutôt 2 heures.

Je voulais savoir si c’était la peine !!!

Encore merci à tous

Pierre

Modifié par pablito, 26 mars 2018 - 10:42 .

  • 0

#12 jynxtrop

jynxtrop

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 30 messages

Posté 27 mars 2018 - 02:57

Bonjour,

 

Le "H" en bosse ou en creux n'est juste qu'une interprétation du cerveaux par rapport à l'orientation de l'image. 

 

......

 

A+

 

JM

 

 

 

Hello Jean-Marc, 

 

tu as raison sur le fond, mais je crois que la plupart des gens verront néanmoins le H en bosse sur la photo 1 et en creux sur les autres...

D'ailleurs, il faut quand même se poser la question : dans la " réalité vraie ", ce H, est-il en creux, ou en bosse ? Si  j'en crois ce qu'on en dit ici page 6 : https://www.kmae-jou...ae198830901.pdf , "le nodule central est un  épaississement siliceux entre les pores centraux du raphée... Ce nodule, et donc  le centre de notre "H", doit  être en bosse et non en creux. Reste à savoir, effectivement, comment  l'on pourrait préciser cela à coup sur sur une photographie en 2D ? Peut-être faudrait-il indiquer d'ou provient la source lumineuse (virtuelle) qui éclaire la diatomée. Exemple ici sur la photo 1: si la source lumineuse vient du nord est, on en déduit, à cause des ombres portées, que le H est nécessairement en bosse ...

 

 

Amicalement


Modifié par jynxtrop, 27 mars 2018 - 03:00 .

  • 0

#13 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 777 messages

Posté 27 mars 2018 - 03:37

Bonjour,

 

D'ailleurs, il faut quand même se poser la question : dans la " réalité vraie ", ce H, est-il en creux, ou en bosse ? Si  j'en crois ce qu'on en dit ici page 6 : https://www.kmae-jou...ae198830901.pdf , "le nodule central est un  épaississement siliceux entre les pores centraux du raphée... Ce nodule, et donc  le centre de notre "H", doit  être en bosse et non en creux

 

 

C'est un cas de figure dans lequel le cerveau visuel ne peut pas prendre de décision pour interpréter l'image.

Tant qu"on n'a pas un autre moyen de recouper l'information, c'est impossible .

Il faut surtout éviter de dire je le vois donc c'est vrai ! Ce que font beaucoup trop de gens.

 

Amicalement.


  • 0

#14 jynxtrop

jynxtrop

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 30 messages

Posté 27 mars 2018 - 05:22

Bonjour,

 

D'ailleurs, il faut quand même se poser la question : dans la " réalité vraie ", ce H, est-il en creux, ou en bosse ? Si  j'en crois ce qu'on en dit ici page 6 : https://www.kmae-jou...ae198830901.pdf , "le nodule central est un  épaississement siliceux entre les pores centraux du raphée... Ce nodule, et donc  le centre de notre "H", doit  être en bosse et non en creux

 

 

C'est un cas de figure dans lequel le cerveau visuel ne peut pas prendre de décision pour interpréter l'image.

Tant qu"on n'a pas un autre moyen de recouper l'information, c'est impossible .

Il faut surtout éviter de dire je le vois donc c'est vrai ! Ce que font beaucoup trop de gens.

 

Amicalement.

 

Entièrement d'accord ! Je me pose juste la question de savoir quelle information minimale il faudrait rajouter à l'image plane pour pouvoir prendre la (bonne) décision (entre creux ou bosse). 

 

:)


  • 0

#15 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 697 messages

Posté 27 mars 2018 - 05:42

Vous n'avez qu'a regarder les autres photos, la focalisation n'est pas la mème que sur la photo 1, de plus Pierre a bien précisé que la 1 est une compilation de plusieurs photos d’où le rendu du relief.


  • 0

#16 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 983 messages

Posté 27 mars 2018 - 07:12

 

 

tu as raison sur le fond, mais je crois que la plupart des gens verront néanmoins le H en bosse sur la photo 1 et en creux sur les autres...

D'ailleurs, il faut quand même se poser la question : dans la " réalité vraie ", ce H, est-il en creux, ou en bosse ? Si  j'en crois ce qu'on en dit ici page 6 : https://www.kmae-jou...ae198830901.pdf , "le nodule central est un  épaississement siliceux entre les pores centraux du raphée... Ce nodule, et donc  le centre de notre "H", doit  être en bosse et non en creux. Reste à savoir, effectivement, comment  l'on pourrait préciser cela à coup sur sur une photographie en 2D ? Peut-être faudrait-il indiquer d'ou provient la source lumineuse (virtuelle) qui éclaire la diatomée. Exemple ici sur la photo 1: si la source lumineuse vient du nord est, on en déduit, à cause des ombres portées, que le H est nécessairement en bosse ...

 

Le problème avec le DIC c'est que l'interprétation d'un image est ambigue et ne reflète pas forcément la réalité. Le DIC n'est qu'une impression de fausse ombre qui permet de réhausser les images manquants de contraste ou de réfringence. La lumière ne vient pas plus d'un coté que de l'autre. La confirmation se fera plutôt grâce à un MEB par exemple.

 

A+


Modifié par Jean-Marc Babalian, 27 mars 2018 - 07:14 .

  • 0

#17 jynxtrop

jynxtrop

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 30 messages

Posté 27 mars 2018 - 07:47

 

 

 

tu as raison sur le fond, mais je crois que la plupart des gens verront néanmoins le H en bosse sur la photo 1 et en creux sur les autres...

D'ailleurs, il faut quand même se poser la question : dans la " réalité vraie ", ce H, est-il en creux, ou en bosse ? Si  j'en crois ce qu'on en dit ici page 6 : https://www.kmae-jou...ae198830901.pdf , "le nodule central est un  épaississement siliceux entre les pores centraux du raphée... Ce nodule, et donc  le centre de notre "H", doit  être en bosse et non en creux. Reste à savoir, effectivement, comment  l'on pourrait préciser cela à coup sur sur une photographie en 2D ? Peut-être faudrait-il indiquer d'ou provient la source lumineuse (virtuelle) qui éclaire la diatomée. Exemple ici sur la photo 1: si la source lumineuse vient du nord est, on en déduit, à cause des ombres portées, que le H est nécessairement en bosse ...

 

Le problème avec le DIC c'est que l'interprétation d'un image est ambigue et ne reflète pas forcément la réalité. Le DIC n'est qu'une impression de fausse ombre qui permet de réhausser les images manquants de contraste ou de réfringence. La lumière ne vient pas plus d'un coté que de l'autre. La confirmation se fera plutôt grâce à un MEB par exemple.

 

A+

 

Merci jean-Marc pour ton explication ... très éclairante, et limpide. Je comprends mieux les réponses apportées ci-avant.

 

amicalement,

 


  • 0

#18 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Purgatorius

  • Membre Modérateur
  • 798 messages

Posté 27 mars 2018 - 09:18

 

 

Ce nodule, et donc  le centre de notre "H", doit  être en bosse et non en creux. Reste à savoir, effectivement, comment  l'on pourrait préciser cela à coup sur sur une photographie en 2D ?

 

Il y a peut-être une solution avec des logiciels de stacking qui utilisent des "cartes de profondeur" et, de là, font une représentation 3D de l' objet (voir Picolay par exemple)

cordialement,

JL


  • 0

#19 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 983 messages

Posté 27 mars 2018 - 10:23

Rien qu’avec les mouvements de la platine du microscope, on peut interpréter ce qui est net et donc savoir ce qui est en bosse ou en creux , mais c’est moins facile !

A+

JM
  • 0

#20 jynxtrop

jynxtrop

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 30 messages

Posté 29 mars 2018 - 09:13

 

 

Le problème avec le DIC c'est que l'interprétation d'un image est ambigue et ne reflète pas forcément la réalité. Le DIC n'est qu'une impression de fausse ombre qui permet de réhausser les images manquants de contraste ou de réfringence. La lumière ne vient pas plus d'un coté que de l'autre. La confirmation se fera plutôt grâce à un MEB par exemple.

 

A+

 

 

 

Bonjour Jean-Marc,

 

 Il est vrai  que dans tous les cas il y a  "traitement" et "interprétation" optique ... C'est la même chose avec les post traitements photographiques (où il y a alors traitement et interprétation numérique de l'image) comme le suggère Jean-Luc. Et il est exact que dans ce domaine on peut aujourd'hui faire pas mal de chose avec plus ou moins de bonheur ....

Par exemple, j'ai découvert par hasard que la commande de balance des blancs d'arrière plan du pilote de ma caméra  (qui doit exister aussi sur toutes les  caméras pour microscope je suppose) permettait d'obtenir des images amusantes comme celle ci-dessous - ça n'a certes rien de pertinent d'un point de vue "naturaliste" et on est très loin de la somptuosité des images de Pablito, mais cela montre néanmoins qu'en matière d'imagerie on est loin d'avoir  aujourd'hui encore tout découvert et qu'il faut, là aussi, savoir rester curieux.

 

Amicalement

Miniature(s) jointe(s)

  • Eunotia.jpg

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!