Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Vrille botanique histologie 2


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 498 messages

Posté 17 septembre 2018 - 08:32

Les  vrilles   (2)

 

Dans  le  premier article   on  s’ est intéressé  aux  vrilles    de la Bryone  -  du Haricot à rame   - et  de la  Vigne  http://forum.mikrosc...ogie/?hl=vrille

Dans cette courte  présentation   on va  regarder  les techniques  développées par :

--La courge  (ici  la Butternut).

--La passiflore.

--Le Houblon.

 

La courge –   (Cucurbitacée)  -  Butternut

vrille texte 2 1.jpg

Vrille texte 2 2.jpg

 

 

Ces photos  montrent que la  courge  développe  en fait  deux   types d’enroulements :

Un enroulement  juvénile  dès les premiers instants de la croissance mais  qui va se dérouler  pour  donner  une  formation  longiligne.

Un enroulement distal - donc plus tardif qui est la vrille proprement dite et qui est ici la seule partie dont on a regardé la structure histologique.

 

 

Section de la tige  de  la vrille  dans la partie rectiligne:

vrille texte 2 3.jpg

 

Section de la tige  de  la vrille  dans une zone ou elle tourne :

vrille texte 2 4.jpg

 

 

    Section longitudinal :

vrille texte 2 5.jpg

 

Il  apparaît que  dans la courbure de la  vrille   se developpent  des éléments libero-ligneux .Ces éléments  étant  lignifiés  ils sont plus rigides   et ce de fait créent un  retard à l’ extension  par rapport  au côté opposé  qui   ne  l’ est pas .Le reste de la structure n’ est pas modifiée en particulier les  axes vasculaires et l’ epaisseur  des  parois  qui n’ est pas  augmentée .

Donc,  les capteurs  ( en 1 mais pure  hypothése )   ont perçu  la présence  d’un  support  et déclanché le developpement  d’un tissu  fibreux   (  cela en quelques  heures  ) .

 

 

La passiflore      (Passifloraceae )

vrille texte 2 6.jpg

 

vrille texte 2 7.jpg


Modifié par Dominique., 17 septembre 2018 - 09:01 .

  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 498 messages

Posté 17 septembre 2018 - 08:52

Coupe  d’une  vrille dans sa partie lineaire :

( A noter que la taille des vrilles   est extrêmement petite  ( autour du millimétre) ;. De ce fait la coupe à la main au Ranvier est très difficile  -  Dans ce cas on a utilisé  l’ inclusion  des échantillons dans le PEG  et   après réalisation des blocs    une coupe  au microtome de Minot  a été réalisée , épaisseur  60µm  ) .

Coloration   au Bleu Etzol  

Vrille texte 2 8.jpg

 

 

Coupe d’une  vrille dans la  partie  en rotation :

Les coupes  des  vrilles  mettent  en evidence  une structure  tissulaire   très proche  de celle de la courge :

 

Coupe axiale :

Vrille texte 2 9.jpg

 

  Coupe longitudinale :

vrille texte 2 10.jpg

Donc  pour la passiflore , la vrille developpe  des  éléments  libero ligneux dans la zone  interne de la  courbure , de la même maniére  que la courge  .

Il est  un élément  à noter : c’ est l’aplatissement  de la  tige  - qui   de type circulaire   dans sa  zone linéaire  devient rectangulaire  dans   la zone de rotation .Par contre la encore pas de modification de l’ epaisseur  des  teguments .Dans  le cas  de la Passiflore   aucun capteur n’ a été mis  en évidence   mais ils doivente exister .

Il n’ y a pas de sens  de  rotation  précise et le nombre d’ endroits où la rotation change  est important .

 

Le houblon  - (Humulus lupulus)

Cannabaceae

Les Cannabaceae (Cannabacées) sont une famille de plantes dicotylédones. Dans le passé, son nom a été écrit aussi : Cannabinaceae, Cannabidaceae ou encore Cannabiacea (Source Wikipédia ) .

 

Coloration  Wacker Asim II .

vrille texte 2 11.jpg

Vrille texte 2 6 bis.jpg

 

 

Coupe  de la  tige  dans  une  zone  linéaire :

vrille texte 2 12.jpg

 

Coupe  de la tige dans  une zone en rotation :

Grosse   vrille :


vrille texte 2 13.jpg

 

Les points  notables  dans le  cas du houblon  sont :

  • La modification de l’ épaisseur  des  téguments   ( 1 )  dans la  courbure de la vrille  comme  la Bryone  - voir premier article  .
  • La présence   de  fibres  ( 2 )  identiques  à celles  rencontrées  lors  de la présentation  du Chanvre  http://forum.mikroscopia.com/topic/14237-chanvre-textile-2/?hl=chanvre
  •  Ce  qui n’ est pas étonnant  puisque  le Chanvre  est  de la même  famille que  le Houblon  et  sont deux cannabaceae :
  • l'ordre des Urticales, et comprend deux genres :
  •              Cannabis L. - le chanvre.
  •              Humulus L. - le houblon.
  • Est-ce que la présence  asymétrique de  ces fibres  a  un rôle  dans la rotation ?

Petite Vrille :

vrille texte 2 14.jpg

 

Le seul  élément qui est retrouvé  est une discrète augmentation  de l’ épaisseur des  téguments  superficiels  du côté  de la courbure .Par contre  dans les  petites  vrilles  il  n’ y a pas les fibres signalées  sur les tiges plus grosses .

 Coupe longitudinale :

vrille texte 2 15.jpg

La partie   située dans la concavité de la  vrille   est  plus épaisse  et plus lignifiée.

 

En conclusion :

La Courge  et la Passiflore nous ont  permis  de mettre en  évidence  une technique  particulière   pour déclencher  la rotation de la  vrille ( le développement  de  faisceaux libero – ligneux du côté de la courbure )   .Avec  le Houblon   il a été retrouvé la technique  utilisée par la Bryone  qui consiste à rendre asymétrique les parois  créant  ainsi une courbure   .Avec le haricot  il  est  mis en évidence une torsion de la tige sans  autre modification  de l’ architecture  interne .

 

A suivre: http://forum.mikrosc...e-histologie-3/

                       Dominique.

 

 


Modifié par Dominique., 29 septembre 2018 - 07:37 .

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!