Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Rouille Séneçon Coleosporium sececionis


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 466 messages

Posté 13 octobre 2018 - 06:20

Rouille     Séneçon   Coleosporium sececionis

 

 

Depuis  quelques  semaines   les séneçons du  jardin  sont couverts  de  rouille – il en est de  même sur les poireaux - Ce sujet avait déjà été traité  dans MikrOscOpia .

http://forum.mikrosc...ouille +poireau

Il était  intéressant  de comparer  cette atteinte  du  Séneçon avec celle  du Poireau.

Le  séneçon  fait  partie des «  mauvaises herbes  du jardin »  .Ce adventice  ne gêne pas  beaucoup  et  elle  est facile à sarcler .

seneçon texte 1.jpg

 

seneçon texte 2.jpg

 

Aspect en  éclairage  épiscopique :

 

seneçon texte 3.jpg

 

Les sores   qui se développent  sur les   feuilles sont  ouverts    et  laissent échapper  2 types de spores.

--des spores halines  en périphérie.

--des spores orangées au centre.

 

 Pour comprendre l’organisation   on  réalise des coupes de tiges et des coupes de feuilles :

Coupe de feuille :

seneçon texte 4.jpg

 

 Coupe de  tige :

 

seneçon texte 5.jpg


 L’ examen  de ces sores   à plus fort  grossissement 

X 400 ( coloration  Wacker  Asim      Astra bleu  2 minutes et décoloration  à l ‘alcool acide):

seneçon texte 7.jpg

 

 

Cette image correspond  aux spores  orangées  qui sont libérées  pas la zone centrale  du sore .

 

seneçon texte 8.jpg

 

 

Cette photo  correspond à la zone périphérique  des sores     d’où sont libérées les  spores blanches (A)   ( ici colorées  en vert  par le Wacker Asim   Astra bleu  30 secondes  et décoloration  alcool acide  ) .

Coloration du  sommet de la colonne des spores avec le Rouge Congo ammoniaqué :

seneçon texte 8 bis.jpg

 

L’aspect  des spores : X 400 et au  x800:

 

seneçon texte 9.jpg

 

Comment  interpréter  toutes ces images ?.

Nous  sommes  au mois d’ octobre   dans sa deuxième  moitié  - en ce moment le  temps  est très  doux   mais  habituellement  c’est la période de froid      avec  un temps  gris et les premières gelée au lever  du jour   (du moins   habituellement  jusqu’ à ces dernières années ).

Tout cela  pour dire  que normalement les rouilles  produisent  les  spores d’ hiver  Celles qui  vont résister  au froid  et à l’ humidité.  Ces spores sont les téleutospores .
L’ été  pour favoriser   un développement rapide   se forment de manière  végétative   les urédospores .

Ici tout   se passe comme  si  les deux  formes  se fabriquaient en même  temps.

Ce fait a été noté    dans un  article   portant sur le même sujet /

http://www.lenatural...t=17844&start=0

 

De quelle  champignon s’ agit il ?

Le Coleopsorium Senecionis    a   un cycle complexe   comme  la majeure partie des rouilles 

 Deux  hôtes  sont  trouvés  dans le cours du développement :  le  Pin   et le Séneçon

Mais il existe un  grand nombre de plantes de la  famille  des Campanulaceae, Scrophularaceae  sur lesquelles  vont se développer Coleopsorium Senecionis .

Résumé   du cycle :

Le cycle commence  sur les  aiguilles de Pin sylvestre  et de Pin  noir.

 Sur les épines de pin se forment les Ecidiopsores .

Ces spores  vont être transportées  par le vent  vers un  deuxième  Hôte  - soit  les Séneçons -  soit le Tussilage.

Se forment  alors 

--des Urédospores de couleur  jaune  - orangée     à développement  rapide ( végétatif )  qui vont favoriser  la prolifération  du  champignon .

--des Téleutospores  transparents  qui vont  lui permettre de passer l’hiver.

Au printemps la  germination sur le sol  des  Téleutospores   vont  donner  naissance à des Basidiospores (4 basidiospores)  qui vont coloniser les  aiguilles de Pin.

Durant le printemps  se développent  sur les  aiguilles  des Pycnides  qui  contiennent  des filaments :

--grêles et allongés  les Trichogynes  .

--plus courts  à l’extrémité bourgeonnante  les spermaties.

 

Les spermaties    vont féconder les Trichogynes  d’une  autre feuille   .Les cellules  fécondées  vont  donner  naissance à  des structures plus volumineuses  les Proécies  qui donneront naissance  aux Ecidiospores .

 

Le problème  posé  par cette observation  est   que selon  le livre Microfungi and land plants les sores    donnant  naissance  aux urédospores   sont    orangés  et ceux   donnant naissance  aux téleutospores  sont transparents  - Ici on  trouve que les deux spores se forment dans le même sore   l’un au centre  - l’ autre en périphérie  .

 

 

Classification :

Domaine : Biota

Règne : Fungi

Phylum : Basidiomycota

Ordre : Uredinales

Famille : Coleosporiaceae

Genre : Coleosporium

Espèce : Coleosporium senecionis (Pers.) Kickx

Synonymie :

Coleosporium tussilaginis f. sp. senecionis-silvatici Boerema & Verhoeven (Espèce CD_NOM = 509919)

Peridermium oblogisporium Fuckel (Espèce CD_NOM = 509920)

Uredo farinosa var. senecionis Pers. : Pers. (Espèce CD_NOM = 509921)

 

Références :

Les champignons  P Boucher  et col Masson .

Microfungi on land plants  MartinEllis and Pamela Ellis .

 

                                                               Dominique

 

 

 


  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 466 messages

Posté 13 octobre 2018 - 06:33

  photo trouvée  avec un peu  de retard:

 

seneçon photo.jpg


  • 0

#3 Jean-Louis Yaïch

Jean-Louis Yaïch

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 212 messages

Posté il y a 3 semaines

Encore Bravo Dominique 


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!