Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Rétine et Capteurs électroniques


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 13 862 messages

Posté il y a 2 semaines

Bonjour,

 

Ferions nous de la microscopie sans vision ?

Avec l'invention de la photographie, l' Homme est capable de figer les images de façon impersonnelle sur une surface chimiquement sensible. 

L'image (réelle) impressionne une surface sensible et laisse de ce fait une trace durable.

 

Les capteurs électroniques ont bouleversé la photographie en la rendant beaucoup plus rapide et plus souple d'emploi.

Au lieu de laisser une trace unique sur un support figée dans le temps, l'image qui va impressionner une matrice de cellules photo-électriques est traitée quasiment en temps réel et peut être soumise à un traitement destiné à ce quelle se superpose dans ses caractéristiques à notre vision directe.

 

Pour comprendre les buts et les moyens utilisés dans l'emploi des capteurs électroniques, il faut les comparer au fonctionnement de la rétine qui leur a servi de modèle.

La Vie n'invente rien, elle ne fait qu'utiliser les lois de la nature physique. ainsi elle a construit l'oeil et sa rétine.

L'Homme n'invente rien, il ne fait que redécouvrir les lois de la nature et ce qu'a déjà redécouvert la Vie, ainsi, il a construit des capteurs électroniques.

Ce que fait la Vie avec  sa biologie, l'Homme le fait avec l'électronique et l'informatique.

 

Dans cet état d'esprit, comparons donc (lourde tache) la structure et le fonctionnement d'un capteur électronique et ceux d'une rétine.

 

Bayer 15-9-2004.jpg 4c16cd24dd_50101318_3241-7a8c8cc65b.jpg

 

A gauche, un filtre de Bayer de ToUcam Pro photographié avec une ToUcam Pro le 15 septembre 2004 (TryphonT) et à droite le schéma de structure de la rétine humaine trouvé sur le Web.

 

On voit tout de suite, que si le principe de la formation de l'image couleur est le même, mais que les moyens utilisés sont différents.

Dans le cas du capteur électronique, on peut déterminer le nombre des pixels et la résolution de l'image par des mesures simples.

Dans le cas de la rétine la résolution est mesurée par les tests de la vision.

 

​Il faut donc que des algorithmes en partant de ces données topologiques différentes dans les deux cas, reconstruisent des images similaires en tout cas où les différences ne sont pas pénalisantes.

 

On voit que dans un cas, la débayerisation (dématriçage pas interpolation) est relativement facile , mais que dans l'autre elle est d'un tout autre niveau de complexité.

De nombreux algorithmes permettent avec plus ou moins de succès d'obtenir une image couleur à partir d'une matrice colorée, le challenge serait de trouver des algorithmes qui permettent la même chose en partant de la structure d'une rétine.

 

Mais un algorithme, c'est d'abord une methode (recette de cuisine) , mais surtout il faut qu'une fois que la methode est déterminée, que le programme qui la met en oeuvre fonctionne correctement.

 

 

A suivre ...

 

Amicalement.


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!