Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Cloporte Anatomie Histologie.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 520 messages

Posté 06 janvier 2019 - 11:04

Le Cloporte – Anatomie  -- Histologie.

 

  Les articles sur le cloporte  sont très nombreux. mais  curieusement   aucun  ne semble s’intéresser  à son anatomie  du moins  de manière compréhensible  .C ‘est le  but de  ce petit article  - j’ ai essayé de comprendre  ce que  j’ ai vu au microscope – mais  en l’ absence de  documents  explicites de référence  certains  aspects  restent  très délicats  et seraient  à discuter .

 

Les cloportes étudiés  sont des femelles  de :

                   Porcello  Scaber

 

Classification des Cloportes

Règne :    Animaux

Phylum :   Arthropodes

Classe :    Crustacés

Sous classe : Malacostracés

Ordre :      Isopodes 

 

    

Sur la vue dorsale :

Le cloporte  est divisé en 3 parties

1 – le céphlalon  ( cephalothorax ).

                          Tête – antennes  - bouche.

2 – le péreion  (thorax).

                  7 segments  (péritonites).

3 – le pléon  (abdomen) .

                6 segments ( pléonites ) 5 sont libres

                                                            Le 6 éme  est soudé au telson .

                                                            Sur le telson sont fixés les uropodes ( 1 paire ).

                                                            Sur la  face ventrale  du pleon la paroi  forme des lamelles : les pleopodes  - il y en a 5 paires séparées  , la sixième forme l’ uropode .

 

Sur la vue ventrale :

 

     Chaque péréiionite porte une  paire de pattes  appelée péréiopode (donc de1 à7)

cloporte texte 1.jpg

 

cloporte texte 2 .jpg

 

Vue dorsale

Telson  et Uropodes

 1 -- Pléonite   de 1 à 6

 2 -- Telson

 3 --  Base  de l’ uropode

  4 -- Exopodite de l’ uropode

  5 – Endopodite de l’ uropode

Cette région permet  une distinction entre les espèces.

cloporte texte 3.jpg

 

 

   Vue ventrale

         A  - organes respiratoires

 

Elle permet aussi de différencier les sexes.

 

cloporte texte 4.jpg ]

 

Il existe 2 stylets  génitaux chez le mâle ; ces stylets  se mettent en érection avant l’ accouplement .

 

 

Le céphalon

 3 éléments  - les antennes  - les yeux  -  la  bouche   .

cloporte texte 5.jpg

 

Vue ventrale

  1. -- Antennes .
  2. –  Mandibules  (par rapport aux autres crustacés  il n’y a pas de palpe  et le maxille est réduite ).
  3. – Patte mâchoire .
  4. – Endites  (  fonction de dents ).

cloporte texte 6.jpg

 

Vue de profil

 

cloporte texte 7.jpg

 

Il y a  7 paires  de pattes  (6  chez les  juvéniles)

 1 -Coxa et base

 2- Ischion

 3 -Meron

 4 -Carpe

 5 - Propode

 6 - Dactyle

 

Il y  a  2 antennes  -Chez les crustacés  il  y a 2 antennes  principales et 2 antennules    que  je n’ ai pas trouvées  ici .

 

 Coupe longitudinale  d’un cloporte    (coupe sur l’axe longitudinal) :

                       (Toutes les  colorations sont :hématoxyline / éosine)

 

     Panorama de 80 images   X 40

 

Aspect général :

cloporte texte 8.jpg

 

  1  Centre nerveux cérébral  et  corde nerveuse avec ses ganglions

          2  Tube digestif

          3  Système  génitale (surtout  situé en latéral haut  de l’intestin)

     4  Hépato pancréas (situé  en-dessous en  autour de l’intestin)

  5  Organe respiratoire

  6  Zone anale 

     7  Cavité cœlomique

 

 Coupe axiale  d’un cloporte :

cloporte texte 9.jpg

 1 Système  génital

       2 Hépato-pancreas

       3  Intestin

 

 

 

 

Les  yeux  du cloporte .

 

  Ce sont des  yeux  composés  -  chaque   œil est formé  d’une  vingtaine   d’oeil  simples.

  On parle ommatidie :

cloporte texte 10.jpg

 

 

 


Coupe X 100:

cloporte texte 11.jpg

 

Coupe d’une  ommatidie de l’œil : X 400 .

 

cloporte texte 12.jpg

 

  1. cornée
  2. cône
  3. cellules du cône
  4. rhabdome
  5. cellules de la rétine
  6. cellules pigmentées
  7. nerf   optique

   Ce  nerf  se dirige  vers les centres  nerveux  Les malacostracés  ont la particularité d’ avoir  2 chiasmas  optiques   ( zones où les fibres du nerf optique se  croisent  - celle de l’œil  droit  allant à gauche   .ici il y  a  un second chiasma  qui  renvoie les fibres  de gauche vers la droite  ( chez l’ homme  il  n’y  a qu‘un chiasma  des fibres de l’ œil  droit  vont au cerveau  gauche ).

Le cloporte   perçoit autant d’images qu’il y  a d’ommatidies.

 

 

L’exo cuticule :

Le cloporte   est  couvert de plaques  - une par segment :  la plaque dorsale : tergite    la plaque  ventrale : stémite.  .

cloporte texte 13.jpg

X 100

Les tergites  se superposent  en partie  comme les  ardoises d’un toit ( 1 )  - mais elles sont liées  entre elles par un replis membraneux    ( 3 )  ( qui  relie  les plaques 1 et 2 ).ce qui  au.torise   une grande souplesse  et en particulier la possibilité de  se mettre en  boule  ( surtout les . Armadillidiaes ).

cloporte texte 14.jpg

Une plaque   (Tergite)    est formée  de plusieurs couches de Chitine et de protéines. la dureté  vient aussi de l’imprégnation de Carbonate et de phosphate de Calcium .

A—L’ epiderme :  qui  porte des Tricorns ( D )  Le rôle attribué à ces structures serait le piégeage de l’ eau    ( la  cuticule contient 50% de l’eau de l’animale ) - il existe   aussi  un rôle sensoriel  car il a été montré  qu’ il y avait  une innervation .

B –  Endocuticule.

C –  Epicuticule .

La couche  inferieure    contient  les chromatophores   qui synthétisent les pigments. Ces pigments sont  regroupés  en granules sphériques  (il existe des cloportes sans pigment – albinos) .

 

 

Le systèmes  digestif :

 

Les dents :

cloporte texte 14 bis.jpg

 

 


La  mâchoire  des crustacés  est complexe :

Ce qu’ il  faut noter est  qu’elle est formée  entre autres  dans sa partie supérieure  -par les mandibules  droite et gauche    - celles  ci – sont porteuses d’endites  ( 1 par mandibule bien visibles sur la photo  de la face du cloporte .

La partie basse de la bouche  est formée par les pattes mâchoires  qui  portent  aussi des endites de moindre taille  mais  nettement plus pointues.

 

Les cloportes  sont  des détritivores  -

 

 L’Intestin et L’ hepatopancreas :

     

    1 )    L ‘intestin   est un tube allongé  qui courre  de la bouche à  l’anus   de manière longiligne.

      Ce qui  le  caractérise   est la  présence du Typhlosole . Il s’ agit d’ un  repli    situé   sur la face  dorsale  de l’ intestin  antérieur  seulement  qui délimite   deux canaux .

 

cloporte texte 15.jpg

 

A --  le typhlosole      B –  2 canaux  sont formés   par le typhlosole  et la partie adjacente de l’intestin. ( rôle dans la digestion  - on y revient plus loin ).

 

 

  2 ) .L’hepatopancréas  est  constitué de 2 glandes  bilobées  qui sont situées  de part  et d’autre de l’intestin   . Chaque glande  est en communication  avec l’intestin dans la partie antérieure  de celui-ci.

cloporte texte 16.jpg

A—Hepatopancras  B -- Ovaire  C –Partie antérieur de l’ intestin .

 

Le duodénum commence la  digestion  ( présence d’ acide )  .Les aliments  arrivent  dans l’ intestin antérieur  . ; quand celui-ci est plein les muscles  qui  sont situés  le long de la cuticule  se contractent  , le liquide  et les micro-particules  passent sous l’ effet de la pression  dans les  2 canaux   délimités  par le typhlosol qui  conduit leur contenu vers l’ avant   c’est-à-dire vers la  zone d’ abouchement de l’ hepatopancreas  .C ‘est  dans les  espaces  libres  de l’  hepatopancreas  que va se faire une partie de la digestion proprement dite . Les  produits de cette digestion  sont ensuite  renvoyés dans l’ intestin   ( mélange aliments digérés et suc pancréatique) - Il y a donc  un cycle   qui  se reproduit plusieurs  fois au cours d’une  digestion .

Ensuite la digestion des aliments  et leur absorption se poursuit  dans l’ intestin  - les éléments non digérés  sont éliminés – Mais chez les cloportes  il y a de la coprophagie  ( comme  chez le lapin )   et  2 passages dans les  voies digestives  permettent  la digestion de la cellulose .Cette digestion  est fait non seulement  par les  enzymes synthétisées  dans l’ hepatopancreas   et dans l’intestin mais   aussi  par une prolifération microbienne importante  d’où  l’  intérêt  des deux passages .

L’alimentation  des cloportes est très diverse : détritus – champignons-plantes vertes  et en cours de décomposition – cadavres – excréments animaux.

 

 

Le système  nerveux :

 

   Le système  est formé d ‘un  cerveau et  d ‘une corde nerveuse .

Le cerveau est divisé  en  3 parties : Protocerebrum  ( 1 ) – Deuterocerebrum ( 2 )  et Tritocerebrum ( 3 )

 

cloporte texte 17.jpg

La corde  nerveuse  (‘4 ) courre  de l’avant vers l’ arrière avec la présence à chaque segment  d’un  ganglion nerveux   qui contrôle le mouvement .

Le cerveau   possède  des centres   ( 5 )  qui sécrètent  des  neuro peptides   (- que l’ on retrouve chez l’ homme : Arginine vasopressine  - angiotensine II  - arginine  vasotocine ). Ces  produits  interviennent  dans la  régulation de l’ eau   donc la  pression  ( tension ) interne  .  D’autre neuro peptides ont  une action dans  la différentiation sexuelle.

 

Le système génital   femelle :

 

Le cloporte présente une particularité  - il pond ses œufs  dans une poche  située   sur la région ventrale du thorax. le marsupium ( A )

 

cloporte texte 18.jpg

 

 

Pour comprendre l’organisation   on réalise  des coupes longitudinales dans le plan transversal (aux 2/3 supérieures du corps du cloporte).

cloporte texte 19.jpg

 

On constate : ( cette   partie du texte   nécessiterait  une confirmation ).

 

  1   -- Zone anale.

  2  --  L’ovaire ( il y a  1 ovaire à droite et à gauche )   qui  s’étend  sur plus des 2/3 de la longueur du cloporte  - en fait il est bilobé ) .

           Dans cet ovaire il y a  un  conduit ovarien  sur toute la longeur.

           L’ oviduct  est  un petit conduit  qui mènent les  spermatozoïdes vers les spermathéques – et les  œufs  fécondés  vers le  marsupium. C  est une structure  très courte . Ce conduit s’ ouvre  vers l’ extérieur  en arrière de  la  cinquième patte à droite et à gauche    : Donc à  hauteur de la zone où se situe la spermathéque ..    

  3  --  Spermathéque . ( ici il y a  un  doute –  car cela  pourrait être  aussi  un élément de l’ ovaire  - la spermathéque serait alors placée dessous  cette structure  )

   4  -- Partie de l’ ovaire  possédant les cellules germinales.( partie  terminale de  l’ ovaire .   

   5 --  Intestin  -(la coupe passe ici  dans la paroi supérieur de l’intestin ) .

 

La spermathéque  -  il y a une spermathéque à droite et à gauche .La femelle  cloporte  ne s’ accouple qu’  une seule  fois dans   sa   vie  avec plusieurs mâles dans 80% des cas  , elle va donc  garder  les spermatozoïdes  plus d’ un an  . Dans les spermathéques    il y a   tout un  ensemble  cellulaire   dont le rôle probable est le maintien en vie des spermatozoides .

 

 

cloporte texte 20.jpg

 

 

 

 

 

 


 A noter

---que les spermatozoïdes des crustacés  n’ont pas de flagelle   , il existe  cependant  chez les isopodes  une pseudo flagelle   qui   est une  simple  expansion de l’ acrosome  . Les spermatozoides   ne sont pas mobiles .

 --Les cellules  germinales  reposent sur des  bandelettes .

 

Comparaison entre le système  génital  femelle  et le systéme génital mâle  .

 

 

cloporte texte 21.jpg

Dissection   ventrale  du cloporte   (donc on regarde  de dessous)

                  Femelle                                                                  Mâle

         1 Zone   du   Pleon                                                         1 Organes copulateurs

         2 Ovaire bilobé                                                                2 Canal défèrent

         3 Spermathéques ?                                                         3 Vésicules  séminales

                                                                                                 4 Utricules ( formes les spermatozoïdes et portent  les glandes androgénes)

      

          A Hepatopancreas  déplacé  car il masque le système génital  (l’ hepatopancreas étant  situé au-dessous  (En fait cela  est vrai surtout dans la partie antérieure. En arrière le système  génital se  rapproche  de la paroi du ventre  ( stermite )  et de ce fait l hepatopancreas  passe  au-dessus .

          B  Intestin

                   

         

Comme  l’orifice  externe  de l’oviduct  est situé sous la 5 éme patte, l’accouplement comprend deux hémi-copulations bilatérales successives. Lorsque la femelle accepte de s'accoupler, celle-ci se met partiellement en boule, le dos contre terre. Le mâle monte sur un côté de la femelle et introduit l'un des deux stylets érectiles dans l'orifice génital de la femelle puis change de côté pour féconder l'autre orifice avec son second stylet (le stylet droit pour l'orifice gauche et inversement).

 

 

 

 

Le système  respiratoire :

 

Les isopodes  terrestres  utilisent  deux  systèmes  de respiration  - les branchies et les trachées  - Dans le cas de Porcello  Scaber il s’ agit de pseudo-trachées  . Sur la deuxième   photo   on a vu  que sous le Pleon  il y a 4 taches  blanches .

 Vue macroscopique   de cette zone :

cloporte texte 22.jpg

 

La cuticule forme  à  ce niveau une cupule   et le système  respiratoire  borde   cette cavité.

Vue microscopique :

 

cloporte texte 23.jpg

 

La préparation  fait disparaître  l’ aspect en cupule ( A ) –(compression de la lamelle ) -   mais on peut constater que le réseau  respiratoire    s’ étale  en éventail .( B )

Au grossissement  de 800

cloporte texte 24.jpg

 

 

Les digitations  ont  un aspect de micro membranes  de 3 à 8 µm  de largeur  qui  s’organisent  en réseau.

En microscopie  électronique à balayage   on arrive à mettre  en évidence  un grand nombre de perforations. (on peut donc parler de pseudo trachée).

L’épaisseur  de la paroi  qui sépare  l’ hémolymphe  de l’ air a été calculée autour de 0,6µm.

Le passage  de l’ oxygène  nécessite  un certain  niveau  d’humidité  ( le taux de passage a  été calculé  et   decroit avec la chute de cette humidité ).

Le  mouvement  de l’air  est assuré  par le  battement des pléopodes . La capacité respiratoire  baisse avec l’ élévation de la température ambiante  .

 

Le système circulatoire et cavité cœlomique :

  Chez les crustacés   il existe un  cœur  et un système circulatoire

Chez le cloporte  il existe   effectivement  une  formation   dans la  zone dorsale et sur la ligne médiane  ( A ) au-dessus de  la cavité cœlomique   ( B ) et de l’ intestin  ( C ) - mais l’ aspect  ne semble pas en faveur d’un  cœur  réellement  fonctionnel – le vaisseau qui court  sur cette ligne   s’ étend  de la partie  antérieure du thorax   à la partie initiale de l’ abdomen  -   ci – dessous  quelques  photos :

cloporte texte 25.jpg

 


Coupes  étagées   allant d’avant en arrière.

cloporte texte 26.jpg

 

L’ ensemble  n’ apparaît perméable que de manière  discontinue  ( comme  s’il s’agissait d’une ébauche  ) .Il n’ y pas de réseau  vasculaire organisé .  En  fait les échanges  métaboliques  reposent  sur la circulation  des liquides  contenus  dans le cœlome ;

 

L’examen de ce liquide  du cœlome montre la présence   une grande quantité  de cellules  (coloration Mayer Grünwald Giemsa ).

cloporte texte 27.jpg

 

3 types d’ hémocytes existent chez les  crustacés :  hémocytes hyalin  - hémocytes semi-granulaires   et hémocytes granulaires .Ces hemocytes ont  le rôle de nos globules blancs  .ils sont produits par  un organe  hématopoïétique  situé  entre le pereon et le pleon ( limite thorax  / abdomen ) .

 

Il existe  un  systéme  excréteur    

Les organes excréteurs  sont  répartis  à différents endroits   du corps :

--glande antennaire  -  à la base de l’œsophage.

--glande maxillaire.

--base des  pseudotrachées.

--partie antérieure  de l’intestin .

-- épithélium  de la zone rectale.

  Ces organes  éliminent  l’ammoniaque  et l’ acide  urique   -  régule l’ eau   , les ions   .

 

Les organes  sensoriels sont  nombreux  mais ont  surtout  été  étudiés  avec   des Microscopes électroniques  à balayage .

 Au niveau  des antennes   - de la cuticule  - des  uropodes  -  des yeux  sur la face externe de la cornée

Photo de la portion  terminale  des antennes :   ( X400 )     

cloporte texte 28.jpg

 

 

On arrive  à la fin de cette  rapide présentation  mais la  biologie du cloporte   comporte  beaucoup d’aspects très intéressants  qu’il  faut découvrir.

  • comme  sa  technique de mue en deux   temps.
  • la sélection sexuelle   secondaire à l’action d’   une bactérie symbiotique  Wolbachia .
  • et beaucoup  d’autres  choses encore ……

 

Classification :

http://zenza.pagespe...es/classif.html

               (très beau site  à visiter ++) 

Pour en savoir plus :

--Position zoologique

Zoologie des invertébrés  Grasset et Douméne  editeur Dunod

--Biologie

https://fr.wikipedia...Cloporte_commun

--Physiologique   

Evolutionary biology of  land isopode   ( 1993 )    (manque de  synthèse et livre  embrouillé et compliqué   -mais il montre  une niveau de recherche  époustouflant sur les métabolismes du cloporte)

--Clef de détermination

http://acces.ens-lyo....htm#stylet MEB

 

 

   Dominique .


Modifié par Dominique., 07 janvier 2019 - 11:17 .

  • 0

#2 Buteo

Buteo

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 636 messages

Posté 07 janvier 2019 - 07:03

Bonjour Dominique,

elle commence bien l'année 2019 ! Encore bravo.

Philippe


  • 0

#3 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 402 messages

Posté 07 janvier 2019 - 10:52

Bonjour Dominique

 

Je n'aime pas particulièrement les insectes (surtout les rampants) mais voici une étude remarquable !! Et surtout quelle patience pour obtenir des coupes aussi réussies !!

 

Amitiés,

JMC


  • 0

#4 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 843 messages

Posté 07 janvier 2019 - 11:54

@JM

(juste entre-nous)
les cloportes ne sont pas des insectes...ils possèdent plus de 3 paires de pattes.

Ce sont des crustacés isopodes.

 

@Dominique.

Quelle magnifique implication dans ce petit animal

Il serait fascinant que tu puisses réaliser le même travail sur leurs cousins aquatiques : les Asellidae

La comparaison serait magique. Je peux t'en envoyer des tous frais si c'était dans l'ordre du possible.

Et une belle publication pourrait en échoir.

Bonne année pour la suite.

SDS


Modifié par solito de solis, 07 janvier 2019 - 11:56 .

  • 0

#5 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 843 messages

Posté 07 janvier 2019 - 01:19

@Dominique

En ce qui concerne la reproduction de ces crustacés qui varie souvent selon l'espèce, mais que tu résumes bien

je voudrais ajouter que ton point d'interrogation qui suit le mot "spermathèques" ou "spermatothèques" est intéressant.

Il signale en tout cas le fait que l'attention doit être portée que la copulation peut être réalisée alors que les ovules ne sont pas encore matures.

Les spermatèques permettent donc de conserver le sperme (les spermatozoides ne sont pas mobiles comme les nôtres) en attendant la maturation des ovules pour la fécondation.

Copulation ne signifie donc pas nécessairement fécondation mais cela dépend des espèces et de la présence ou non de spermathèques.

SDS


Modifié par solito de solis, 07 janvier 2019 - 01:22 .

  • 0

#6 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Anthropoïde

  • Membre Modérateur
  • 898 messages

Posté 07 janvier 2019 - 09:05

Bonjour Dominique,

 

Encore une fois, dans cet article sur le cloporte, s' exprime ton savoir faire et ta patience bravo !

 

J' ai été interpellé par deux faits concernant les cloportes:

 

-le système de respiration double (peut-être utile pour vivre dans leur biotope ?) .

Seraient-ils à mi-chemin entre les insectes et les poissons au niveau évolutif, peut-on les considérer comme des fossiles vivants ?

-La bactérie qui interfère sur le sexe des cloportes cela n' est pas banal !

 

Cordialement,

JL

 

 


  • 0

#7 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 520 messages

Posté 07 janvier 2019 - 11:08

Bonsoir

 

 

Jean – Marie   je te dois des excuses  car   j’aurais dû indiquer la Classe  dès  le départ   et le mot crustacé  n’apparait qu’à la fin  - je vais corriger   .

 

Solito de Solis   votre proposition  est  tout  à fait  faisable   je vous ai  envoyé  mon adresse .

 

Jean luc  - Chez les  cloportes  il y a   beaucoup de femelles  et très peu de mâles  -

Explication :

« Dans certaines espèces, le déterminisme du sexe peut aussi être affecté par des microbes endosymbiotiques héritables, un phénomène appelé déterminisme cytoplasmique du sexe. En effet, certains micro-organismes intracellulaires sont transmis de façon verticale d’une génération d’hôtes à la suivante par le cytoplasme des ovocytes maternels, et non par les spermatozoïdes paternels. Il est donc plus avantageux pour de tels endosymbiotes d’être présents chez des femelles qui pourront les transmettre à leurs descendants, plutôt que chez des mâles qui ne les transmettront pas à leurs descendants (Figure 3). Cela explique pourquoi certains endosymbiotes ont développé la capacité à transformer leurs hôtes mâles en femelles. C’est notamment le cas des bactéries Wolbachia qui sont capables de féminiser les cloportes mâles. »

 Je te renvoie  à l’article  qui traite de ce sujet

https://planet-vie.e...ales-femelles  

 

 

Le système   respiratoire  peut prendre  3 aspects – Branchies  - Trachées – Pseudo trachées   - chaque  espèce  a adapté  son  poumon  à  son milieu .

 

Amicalement

                    Dominique


  • 0

#8 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Purgatorius

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 741 messages

Posté 08 janvier 2019 - 08:48

Bonjour,

 

Il est donc plus avantageux pour de tels endosymbiotes d’être présents chez des femelles qui pourront les transmettre à leurs descendants, plutôt que chez des mâles qui ne les transmettront pas à leurs descendants (Figure 3). Cela explique pourquoi certains endosymbiotes ont développé la capacité à transformer leurs hôtes mâles en femelles. C’est notamment le cas des bactéries Wolbachia qui sont capables de féminiser les cloportes mâles. »

 Je te renvoie  à l’article  qui traite de ce sujet

Bon, finalement on est pas si évolué que ça au vue des possibilités de certain organisme!

Cordialement

Claude


  • 0

#9 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 469 messages

Posté 08 janvier 2019 - 11:06

Bon, finalement on est pas si évolué que ça au vue des possibilités de certain organisme!
Jean luc  - Chez les  cloportes  il y a   beaucoup de femelles  et très peu de mâles  -

 

Le candide de service.


  • 0

#10 jmaffert

jmaffert

    Anthropoïde

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 851 messages

Posté 10 janvier 2019 - 08:33

Magnifique article !


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!