Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Peltogaster paguri


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 370 messages

Posté 07 mars 2019 - 09:56

Bonjour,

Comme quoi il faut être patient ! je viens d’identifier cette larve marine après ….19 ans de stockage dans mes « x files » - dossiers non identifiés… grâce à l’excellent ouvrage «  Coastal plankton – Photo guide for european seas »

Et cependant j’ai failli commettre une erreur (il n’y a pas beaucoup de références sur internet…) en pensant trop rapidement que Peltogaster paguri pourrait être un nauplius de pagure (Bernard l’Hermite) ...mais un vieux souvenir du latin me titilla car la terminaison en I de  pagurI représente le génitif dans la déclinaison de pagurus , le génitif portant l’attribut d’appartenance ‘du’, donc il s’agissait de peltogaster DU pagure , autrement dit un parasite.

Et en effet Peltogaster , de l’ordre des rhizocephalia est un cirripède* singulier, Il passe par 4 ou 5 phase nauplius puis par une phase cypris comme les autres cirripèdes, mais là ou cela devient très étrange c’est que le cypris se fixe sur son hôte et que, dans sa dernière métamorphose de passage à l’âge adulte, il perds ses appendices et prends l’apparence d’un sac fixé sur l’abdomen du pagure (ou des crabes ). Il envoie alors à l’intérieur de leur corps un réseau de pseudo racines (rhizo) qui entourent les organes de l’hôte. Et peltogaster prends le contrôle de l’hôte en détournant ses fonctions vitales et son système nerveux à son seul intérêt. L’hôte ne vit plus que pour nourrir le parasite . Les anglo saxons parlent de manière imagée de « zombie crab » ! On ne distingue plus alors chez peltogaster qu’une sorte de sac contenant ses organes reproducteurs qui se trouve à l’extérieur de l’hôte . Une appellation courante est d’ailleurs « sacculine » par référence à son aspect. A noter que cette forme est femelle, les mâles n'étant pas directement parasites mais transportés par la femelle.

C’est donc un parasite peu sympathique, dont le mode d’action pourrait inspirer les auteurs de films de science fiction à la recherche d’un monstre ! mais dont la larve est assez élégante. La partie transparente autour du corps est en fait un flotteur de forme toroïdale …

Les deux images ne sont pas du même individu mais la seconde correspondrait à un stade d’évolution ultérieur (on distingue les appendices) .

* un autre cirripède bien connu est la balane… J’ai un peu plus de photos sur les étapes de son développement ici :

http://forum.mikrosc...arve-de-balane/

Pour en savoir plus : un très intéressant article :
https://www.research...val_development

Amitiés
JMC
 

xrec.jpg

 

larpatr.jpg

 


Modifié par Jean Marie Cavanihac, 07 mars 2019 - 10:00 .

  • 0

#2 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Anthropoïde

  • Membre Modérateur
  • 846 messages

Posté 07 mars 2019 - 10:46

Bonjour Jean Marie,

Les parasites sont vraiment surprenants!
J’ ai l’ impression qu’ on les rencontre partout dans le monde vivant
Cordialement,
JL
  • 0

#3 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 370 messages

Posté 07 mars 2019 - 10:56

Bonjour Jean Luc

Oui, mais un tel mode d'action est surprenant de la part d'un cirripede qui ne se comporte pas du tout comme les autres...
Je ne le voyais pas sur mon écran mais ce sont des images reconstituées a partir de 8 images partielles !
Amitiés
JMc
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!