Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Calamar oeuf


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 489 messages

Posté 02 mai 2019 - 04:49

Les œufs de Calamar

 

En se promenant  sur la  place  un de mes petits-enfants me fait signe   “ Grand  père une méduse “ .

L’objet est en effet  étrange  .il n’est pas rare  d’en trouver  de temps en temps  dans la partie  basse  de la plage.

 

calamar texte 1.jpg

 

.

L’examen  constate la présence  de  nombreuses  grappes   ;  j’en  ai  comptées  54  sur  ce spécimen.

Les grappes sont attachées  par  un fin ligament à une masse  centrale   d’aspect vitreux.

.calamar texte 2.jpg

 

calamar texte 3.jpg

 

Chaque  grappe   d’une  dizaine de centimètres   est boursouflée par une  multitude de petites  billes .

calamar texte 4.jpg

 

               Une coupe  médiane  dans l’ une des grappe est réalisée .

Pour la première fois j’ajoute   une vidéo   - Elle  a pour  but   de montrer le curieux mouvement de lente  rotation  d’une  partie  des embryons  (  à partir de 1 mn 22 – avant  il y  a   un résumé de cette  observation  ).

 

https://www.youtube....h?v=X24Zng0OObw

 

          Afin de  regarder l’organisation  de  ces grappes  deux coupes  sont réalisées   : coupe  longitudinale  ( composée d’ un panorama de  12 images).

calamar texte 6.jpg

 

Coupe  axiale :

calamar texte 7.jpg

 

Ces  coupes  ne montrent    rien de l’embryon.    Il y a deux hypothèses :  1 - les tissus internes  ne sont  pas encore différentiés  - 2 -’ils n’ont pas supporté  la préparation.

 On constate que l’ œuf est  entouré d’ une membrane  plus ou  moins  plissée   et  que l’ ensemble de la grappe  est enfermée   dans  une  autre membrane    protéique   construite   par apposition de couches  successives  bien  visibles  sur la  photo suivante :


calamar texte 8.jpg

 

Quelques explications prise  sur Wikipedia :

Reference : https://fr.wikipedia.org/wiki/Calmar

Loligo vulgaris    

               

Les spécimens sont strictement sexués, c'est-à-dire qu'ils n'ont qu'un des organes, mâle ou femelle. La fécondation est interne.

Chez la femelle, les œufs sont télolécithes, autrement dit  ils sont gros et riches en vitellus comme les œufs amniotiques des archosauriens, dont font partie les actuels oiseaux. Les œufs sont produits par un grand ovaire translucide situé vers la partie postérieure de la masse viscérale. Ils sont recouverts d'albumine par la glande oviductaire, puis recouverts d'une substance protéique durcissant au contact de l'eau par les glandes nidamentaires. Cette coque protéique réunit les œufs en grappes ; elle est parfois colorée en noir par l'encre, produite elle aussi dans la cavité palléale13.

Une croissance rapide, une prolificité élevée  fait que  les populations mondiales croissent globalement depuis les années 1950.

Avec les méduses, les calmars et les poulpes, les calmars semblent faire partie des quelques taxons qui s'adaptent bien à la dégradation du milieu marin, au détriment d'autres  espèces, et tant que leur optimum de conditions de vie ne sera pas dépassé.

 

Pour  comprendre  l’ anatomie d’un  Calamar  il y a une   vidéo  sur You tube  - la présentation de l’ anatomie  génitale    de la femelle  est dans la seconde partie  à partir de 6 mn 59.

https://www.youtube....Q9kU36i0&t=330s

 

 Cet exposé  ne règle pas le problème   de l’ organisation de la grappe  et  en particulier  de la  zone centrale   qui  apparait  dans notre spécimen  comme une sorte  de placenta  central.

 

Comment    cette  structure  peut- elle  émerger du siphon du calamar ?

 

Serait – il  possible de poursuivre l’exploration de l’évolution  des œufs de calamar  en aquarium ? Quelqu’un d’entre  vous l’a t’il  déjà tenté ?

 

                                    Dominique

 


  • 0

#2 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 378 messages

Posté 02 mai 2019 - 05:45

Bonjour
Belle observation. Je suis etonné de la petite taille des oeufs. Pour avoir gardé une semaine jusqu a l' éclosion un oeuf de séche je me rappelle d' une taille de l' ordre du cm. Sur la video vers 3 30 mn on apperçois l ' ebauche des yeux semble t il ...

Amitiés
JMC
  • 0

#3 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 757 messages

Posté 03 mai 2019 - 08:26

Bonjour Dominique

D'après la littérature que je consulte au sujet de ces masses d'oeufs en forme de "méduse"
il semble qu'il ne s'agit pas de la production d'un seul individu

Au contraire, j'ai lu des observations concernant ces étranges "clusters" qu'il s'agirait là d'un dépôt collectif

pour des bans de calmars. C'est à dire que les "mères pondeuses" choisissent d'une façon assez pointue les groupes déjà formés par le dépôt d'autres

mères pondeuses ce qui accroît peu à peu le nombre de 'branches" pour former ces "méduses". Bon il y en a bien une première qui pond une branche, il faut bien commencer.

Cette branche attirera une autre mère qui viendra coller sa participation en un point qui deviendra finalement le centre de l'étoile

La fécondation a lieu ensuite par les mâles qui choisissent aussi les clusters en fonction de critères qui les guident.
Ce qui fait qu'il est bien possible que les oeufs que tu as vus dans certaines de ces branches ne soient pas encore fécondés et donc ne peuvent offrir de promesses d'embryon

tandis que d'autres branches oui.

 

 Bonne journée

 SDS


Modifié par solito de solis, 03 mai 2019 - 08:29 .

  • 0

#4 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 757 messages

Posté 03 mai 2019 - 02:02

Je pense que je me suis trompé au niveau de la fécondation. Elle serait bien effectuée avant la ponte de chaque grappe par un calmar différent

Si je retrouve la documentation, je la renseignerai tout à l'heure

SDS


  • 0

#5 Dominique.

Dominique.

    Poisson

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPip
  • 489 messages

Posté 03 mai 2019 - 06:16

Bonsoir Solito de Solis

 

Un grand  merci  pour  cette précision  qui répond  à la question de la disproportion  entre  la masse des  œufs  et celle du Calamar .

 

Ce phénomène  de rassemblement des   pontes a déjà été évoqué  avec la présentation  du bulot .

http://forum.mikrosc...ulot#entry49233

Il semble donc   que  ce comportement  présente   un avantage  évolutif certain   pour avoir été  repris  par des espèces  très  différentes.

 

Pour la  fécondation   je n’ai pas de document.

 

Bien cordialement

                                Dominique .


  • 0

#6 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 757 messages

Posté 03 mai 2019 - 07:34

Voici un texte pdf en anglais que je n'ai pas le temps pour l'instant de traduire

Il y a pas mal d'informations

https://www.academia...uthis_bilineata

 

dans la soirée, j'apporterai quelques détails que j'ai trouvés ailleurs


  • 0

#7 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 757 messages

Posté 03 mai 2019 - 08:52

Voici encore quelques détails émanant d'un texte anglais que je me suis empressé de traduire (il était assez simple)

Super intéressant, mais merci à Dominique pour le travail de présentaiton

 

La femelle du calmar du marché a une structure spéciale de ponte de capsule d'œuf adjacente à ses ovaires.

Tandis que les calmars plus océaniques, comme les calmars géants, font des blobs amorphes flottant dans l’océan, les calmars côtiers comme ceux-ci constituent une capsule plus consistante.
Parce qu’ils sont produits dans des eaux peu profondes où il y a des vagues et des vagues, ils ont probablement ce revêtement protecteur qui les empêche de se faire écraser.
Les pontes encapsulées contiennent aussi potentiellement des bactéries que la maman produit, fournissant une sorte de défense anti-prédateur et anti-microbienne.

Les scientifiques ont constaté que dans les espèces atlantiques, la présence dans les feuillets de la capsule, des substances chimiques activant sexuellement les phéromones de ces espèces.

Lorsque les capsules sont au fond de la mer, les autres calmars qui n’ont pas encore commencé à s’accoupler frottent leur corps contre eux, ce qui les incitera à commencer à pondre des œufs.

 

Au cours de l’évolution, c’est probablement un bon indicateur du fait que ces œufs se portent bien car ils stimulent la reproduction de l’espèce.

Un autre fait intéressant est que vous pouvez avoir plusieurs paternités dans une seule gaine d’oeufs.

 

Les calmars femelles peuvent pondre des œufs de plusieurs mâles?

 

Les plus gros mâles, appelés gardiens, vont déposer un paquet de spermatozoïdes dans la cavité du manteau des femelles près de l'endroit où se forment les capsules. Les petits mâles seront agressivement repoussés s’ils se comportent de la même façon, mais ils se faufileront de face.

 

Maman a également une poche sous son bec et à l'intérieur de sa couronne de bras pour que les mâles faufileurs puissent venir y déposer leurs spermatophores. Une femelle pond environ 50 à 300 œufs et nous pensons qu'une femelle peut pondre environ 20 capsules au total.

 

DDDB 421 squid run sm.jpg

 


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!