Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
* * * * * 1 note(s)

Les temps géologiques vus au microscope : 1. le carbonifère


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 525 messages

Posté il y a 6 jours

Bonjour,

 

Nous commençons une série sur l'étude de microfossiles dans les temps géologiques.

Nous vous proposons ce jour quelques fragments de fossiles datant du carbonifère.

 

C'est assez facile à faire car il suffit de prendre des morceaux de houille à analyser, si possible de la houille bien grasse de nos régions européennes.

 

Avantage : la houille se ponce bien et est tendre à souhait, 

Inconvénient : c'est assez sale à faire, nous avons précédé dans de l'eau savonneuse et c'était parfaitement noir et il fallait ce week end pluvieux et un espace extérieur pour faire nos travaux.

 

La houille est d'origine de Manchester. 

 

 

Le carbonifère est une période qui s'étend de -350 à - 300 millions d'années environ.

C'est une période qui est caractérisée par l'extention de la vie sur terre. Il y a encore peu d'animaux terrestre (des amphibiens, des insectes (méganeura, un super libellule) mais nous ne les verrons pas.

 

Pour notre part, nous trouvons uniquement  des traces de végétaux.

Comme il n'y a que peu d'organismes microscopiques capable de décomposer les végétaux dans le sol, ceux-ci s'accumulent et forment des couches épaisses (le charbon en particulier) que nous retrouvons plus ou moins transformés.

 

Concernant les végétaux, il y a essentiellement des fougères arborescentes et des lycopodes.

 

Voilà un détail des tissus de fougères arborescentes que nous trouvons en grande quantité dans la houille : 

 

carbonifère 50.jpg

 


bien sûr, en cherchant, on trouve aussi des éléments plus originaux.

 

D'abord, nous trouvons des tissus de végétaux beaucoup moins décomposés. Après plusieurs tentatives, voilà par exemple une structure qui pourrait être une section transversale de tissu foliaire peu dégradée

 

 

carbonifère 75.jpg

 


Les végétaux que l'on trouve à cette période sont des végétaux "supérieurs", celà veut dire que leur structure interne est assez complexe, et proche de celle des végétaux actuels.

Nous avons eu la chance, sur un fragment, de trouver des traces non dégadées de faisceaux vasculaires. Impresionnant pour des échantillons de 300 millions d'année.

 

carbonifère 41_V9.jpg


Un point particulier  nous a vraiment  surpris : le peu de dégradation des structures pour une époque aussi éloignée.

Nous vous montrons ici le détail de cellules au X40 fond noir.

La paroi cellulosique paraît encore si peu fossilisée qu'avec la foi du ... Charbonnier on pourrait imaginer la cellulose encore présente.

 

carbonifère 76.jpg

 

Enfin, comme tous débutants que nous sommes, nous avons eu une chance inouïe : trouver un fragment de 1,8 centimètres dans nos lames de toute beauté.

Il s'agit ici d'un "panorama" fait à partir de 8 photos au X4

 

carbonifère 20_V9.jpg


Modifié par pablito, il y a 6 jours.

  • 0

#2 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 525 messages

Posté il y a 6 jours

Evidemment, cette structure incroyable nous a interpellée.

Pour savoir de quoi il peut s'agir, nous avons observé la structure à de plus forts grossissement.

Dans une des "loges" en haut à droite, il est possible de voir des grains facilement identifiables.

En voilà des photos au X20 puis au X60

 

carbonifère pollen 11_V9.jpg

 

carbonifère pollen 20_V9.jpg

 

Nous avons donc cherché du côté des graines (un fruit?) ou du pollen.

Or au carbonifère, il n'y a pas d'angiospermes (plantes à fleur) qui viendront plus tard (-100 millions d'année environ)

Il ne peut donc s'agir que de pollen. En fin de la période apparaissent justement les premiers pins (gymnospermes) qui pourraient avoir des structures telle que celle découverte dans notre houille.

Il s'agirait donc d'un cône mâle de pin de cette période qui auraît même gardé son pollen fossilisé.


Pour conforter notre hypothèse, nous avons réalisé une coupe dans un cône male de pin sylvestre actuel (X4, assemblage de 3 images.

Coloration hematoxyline, fond noir.

 

cone pin 10_V91.jpg


Bien sûr, dans notre fossile, tous est un peu compressé et désordonné, mais on retrouve identifiable la loge pour le pollen de la structure actuelle : 

 

cone pin 30_V9.jpg


Seul hic, actuellement, les grains de pollen ont deux sac aérifères, non identifiable sur le fossile.

 

3 hypothèses : 

 

a.  pas de sac aérifère il y a 300 millions d'années

b.  les sac aérifères ne sont pas identifiables dans le fossile, trop fragiles

c;  l'exemplaire a été fossilisé pas mûr avant que les sac aérifères se gonflent, comme 90% des grains de pollen de notre coupe actuelle.

 

cone pin 40.jpg

 

Bonne journée à tous.

 

PS Dédicace : à Dominique, que j'accompagne de tout coeur dans son absence momentanée.


Modifié par pablito, il y a 6 jours.

  • 0

#3 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Anthropoïde

  • Membre Modérateur
  • 852 messages

Posté il y a 6 jours

Excellent travail et jolies photos  :)

 

Peux-tu nous donner plus de détails pour la réalisation des coupes ?

 

Cordialement,

JL

 

P.S. est-ce bien raisonnable d' utiliser un enfant pour travailler dans la houille ?


  • 0

#4 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 525 messages

Posté il y a 6 jours

Les «coupes » dans la houille ne sont pas des coupes!

Je ponce simplement des morceaux qui me paraissent visuellement intéressants, avec du papier de plus en plus fin

Quand l’exemplaire fait 3/4mm d’épaisseur je le colle à la lame et je finis le ponçage

Pierre

Modifié par pablito, il y a 6 jours.

  • 0

#5 alcof

alcof

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 20 messages

Posté il y a 6 jours

Très belle étude!

 

Comment colles-tu ce fragment qui fait 0,75 mm d'épaisseur sur la lame? 

 

PC


  • 0

#6 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 525 messages

Posté il y a 6 jours

Non alcof il fallait comprendre 3 à 4 mm je ne mesure pas
En fait je ponce d’abord une face avec du papier de plus en plus fin, le papier posé sur la table pour que la surface soit parfaitement plane
Puis l’autre face plus grossièrement
Quand cela risque de casser, je colle la face très plane à la cyano et je finis le ponçage sur la lame

Je sais que c’est pas très orthodoxe mais pour le charbon ça marche très bien

Pierre
  • 0

#7 alcof

alcof

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 20 messages

Posté il y a 6 jours

Ok, il faut que je me trouve une mine de charbon!

 

PC


  • 0

#8 Buteo

Buteo

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 573 messages

Posté il y a 5 jours

Salut Pablito's company !

 

Façon de dire : vous seriez vous mis "au charbon" en ce jour férié ?

Côté pratique : as tu constaté des bulles d'air au contact cyano-charbon. J'avais usé du même système avec mes micro-fossiles mais des bulles s'étaient invitées. Dans ton cas il est vrai que seule la surface (et non la transparence) importe.

Bon sujet que tu nous as (vous nous avez ? si oui, Jean-Luc et moi risquons de te dénoncer : travail d'enfant et jour férié ça va chercher loin) concocté.  

Amitiés

Philippe


  • 0

#9 SORDE

SORDE

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 111 messages

Posté il y a 5 jours

Bonjour Pierre et Pablo, bonjour à tous,

Belle idée de nous faire découvrir la géologie sous l'angle de la microscopie . Il est impressionnant de constater que certains tissus végétaux sont admirablement conservés, même après 300 millions d'années.
Un beau sujet (certes, un peu salissant !) , bien traité ....comme d'habitude !

Cordialement
Christian
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!