Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Paraloid B72


  • Veuillez vous connecter pour répondre
3 réponses à ce sujet

#1 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 08 janvier 2005 - 08:56

Bonjour à tous,

Je suis en train de tester une résine qui pourrait avoir peut-être un avenir comme milieu de montage en microscopie … mais peut-être que les acryliques sont déjà largement utilisés sous des marques différentes, je ne le sais pas…

Il s’agit du Paraloïd B72, un polymère acrylique appelé aussi parfois résine cristal.
Son nom chimique (anglais) est methyl acrylate/ethyl methacrylate, il est fabriqué par Rohm and Haas.
J’utilise cette résine en conservation du mobilier afin de renforcer des bois vermoulus qui ne peuvent en aucun cas être remplacés. Cette résine est utilisée par beaucoup de restaurateurs, conservateurs d’art (tableau et sculpture par exemple), archéologue ….
C’est donc un support qui devrait bien conserver les colorants.

Cette résine se dissout dans l’acétone, le xylène et le toluène, il faut compter min.24h pour un produit prêt à l’emploi, elle résiste à l’alcool, les acides et les alcalis, les huiles (minérales et végétales), peut se rediluer à tout moment dans son solvant.
Elle à la transparence du verre, ne jaunit pas, même après de très longue période.
100g de résine sèche en perle coûte environ 5 euros au détail, donc une fois diluée à env. 50% ou plus vous avez un média longue durée très bon marché !!
On en trouve assez facilement sur le net avec son nom comme mot clé.

En revanche je n’ai aucun recul sur mes récents tests, pour l’instant tout se passe comme avec du baume du Canada (séchage, retrait, etc…)
Je n’ai pas trouvé aussi l’essentiel, son indice de réfraction !! Si quelqu’un peu trouver ça ….

Si cela vous intéresse pour des essais, je peux vous faire parvenir de la résine sèche.

A bientôt
Christian
  • 0

#2 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 08 janvier 2005 - 11:14

Bonjour le Forum,
Bonjour Chris,

Ta « découverte » est tout à fait intéressante à plus d’un titre.

Les chercheurs en chimie, découvrent tous les jours de nouvelles molécules. Commence alors un travail qui à pour but de déterminer les propriétés de ces nouvelles substances et l’intérêt qu’elles peuvent avoir pour l’homme ou son environnement. De temps en temps des molécules émergent du lot et arrivent jusqu’à la fabrication industrielle pour leurs nombreuses applications. On tombe alors dans le système de l’offre et la demande dans laquelle un nouveau produit peut en remplacer un autre pour des raisons économiques, mais qui ne constituent pas nécessairement un progrès, mais une évolution.
Dans ce processus industriel, il y a toujours, pour un même produit, différentes qualités qui se traduisent par une plus ou moins grande pureté de la molécule, du principe actif.
Cette remarque est valable pour tous les produits que nous utilisons en microscopie. Ainsi pour le Formol, le prix peut être multiplié par 1000 en fonction de l’usage qui va de l’utilisation industrielle à la microscopie électronique. Pour un utilisateur non averti, il s’agit du même produit, mais il n’en est rien comme nous venons de le voir.

Pour les Méthacrylates, c’est la même chose, il existe des produits industriels qui font appel à ces molécules, mais ils sont aussi employés en microscopie.

Les Méthacrylates sont employés comme milieux d’inclusion, (donc pour faire des coupes) essentiellement en microscopie électronique, mais aussi photonique. Les méthacrylates peuvent se décliner sous plusieurs formes, le glycol méthacrylate, butyl méthacrylate, Lowicryls, Unicryl, LR White … La technique de mise en œuvre est assez délicate et la polymérisation se fait aux UV.
Pour un usage comme milieu de montage, l’indice de réfraction n’est pas très intéressant, 1.47 ! De plussi on utilise un produit « industriel », la pureté n’est pas garantie.

Ces considérations s’adressent également à des produits comme l’Araldite utilisée à la fois en microscopie électronique pour l’inclusion avant coupe mais que l’on trouve aussi dans les grandes surfaces de bricolage, ce n’est pas tout à fait la même chose. Nous avions déjà aussi évoqué le problème du mastic silicone.

Cordialement.
  • 0

#3 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 08 janvier 2005 - 12:17

Bonjour à tous,
Bonjour Michel,

Merci pour ta réponse très intéressante.

Juste quand même quelques précisions:

Je ne pensais pas « révolutionner » le monde des milieux de montage avec ma trouvaille mais trouver un média bon marché et pas trop difficile à se procurer pour un amateur.
Il faut préciser quand même qu’il s’agit ici d’un produit de qualité constante (breveté) et fabriqué par une seule entreprise.
Si ce produit est utilisé par les restaurateurs de tableaux du Louvre et d’autres musées, je pense quand même que l’on est loin des gels de silicone douteux des do-it et autres magasins de bricolage (on en trouve pas dans ces magasins).
Si son indice de réfraction est bien de 1.47, je suis plutôt « déçu en bien », c’est l’équivalent de la glycérine gélatinée.

Je pense continuer mes essais qui sont malgré tout assez prometteurs pour l’instant …

Amitiés à tous
Christian
  • 0

#4 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 08 janvier 2005 - 03:20

Re salut Chris,

Je n’ai rien contre ton produit ! Tout dépend de ce que l’on veut faire avec. Il peut se révéler extrêmement avantageux pour les amateurs. J’utilise l’huile de cèdre comme milieu permanant pour mes préparations, car je n’attache qu’une importance relative à la conservation des lames et cela me simplifie la vie. Donc pour le B72 (pas le B52 !) il n’y a aucune objection. Et ce serait intéressant que plusieurs personnes le testent. (Mais cela me fait penser également à Carglass qui doivent aussi utiliser un produit similaire !)

Cordialement.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!