Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

EUGLENA (Genre)


  • Ce sujet est fermé Ce sujet est fermé
Aucune réponse à ce sujet

#1 +bertrand

+bertrand

    Procaryote

  • Ex membre
  • Pip
  • 140 messages

Posté 19 janvier 2005 - 01:38

Je vous propose quelques Euglènes trouvés dans l'étang municipal de Montcresson (près de Montargis, LOIRET).

Mais pour faire un peu durer le suspense, d'abord une photo du biotope


DSCN5151_500.jpg


Le point du prélèvement.

DSCN5157_500.jpg


Bon, on y va!

D'abord, quelques infos sur le genre EUGLENA.

EUGLENA EHRENBERG

Cellules solitaires, plus ou moins métaboliques, nageant librement grâce à un flagelle sortant du cytopharinx au pôle antérieur; un second flagelle, très réduit est accollé au premier au fond du cytopharynx; chloroplastes présents, de formes très diverses, souvent pourvus d'un pyrénoïde; pyrénoïde nu ou pourvu de calottes de paramylon; noyau axial, le plus souvent médian; stigma antérieur en forme de tache rouge granuleuse, au bord du cytopharynx; réserves constituées par du paramylon en grains de formes diverses dispersés dans le cytoplasme ou en calottes autour des pyrénoïdes; cuticule fine, souvent striée, parfois pourvue de corps mucifères disposés en séries, permettant souvent à la cellule des changements de forme (métabolie); couleur verte parfois masquée par un hématochrome ou caroténoïde de couleur rouge.

P. COMPERE, "FLORE PRATIQUE DES ALGUES D'EAU DOUCE DE BELGIQUE", T.2, p. 78; Jardin botanique national de Belgique, 1989.

De son côté, Deflandre écrit :

Caractères : Un ou deux flagelles (la plupart du temps inégaux) à l'un des pôles de la cellule. Cellules pourvues d'une membrane bien nette, souvent striée ou ornementée. Chromatophores verts (chlorophylle) chez les Euglénacées; pas de chromatophores chez les Astasiacées et les Péranémacées. Stigma. Forme générale des cellules très variable; les cellules sont souvent métaboliques (c'est à dire capables de changer constamment de forme), parfois sont logées dans une coque percée d'un trou par ou sort le flagelle (Trachelomonas).

Récolte : Les Eugléniens se rencontrent dans la plupart des récoltes, mais affectionnent particulièrement les eaux chargées de matières organiques. Les Euglènes (Euglena) verdissent souvent la terre mouilée ou humide près des fumiers, ou produisent parfois des fleurs d'eau, épaisse couche colorée à la surface des mares ou des étangs. Le plancton des fleuves contient aussi souvent des Eugléniens.

DEFLANDRE, "MICROSCOPIE PRATIQUE", p. 238 Ed° LE CHEVALIER (1930)


Et enfin, quelques infos complémentaires de Bruno de Reviers dans "Biologie et phylogénie des algues" (BELIN 2003)

RESERVES : Le paramylon (...) ne colore pas le lugol mais, comme l'amidon, est sujet au phénomène de la croix noire en lumière polarisée.

STRUCTURE PERICELLULAIRE : Les euglènes sont pourvues d'une structure péricellulaire caractéristique appellée pellicule (T. 1, fig. 3.34). Cette pellicule (ou compexe pelliculaire), constituée de bandes protéiques situées sous la membrane plasmique, est souple ou non. Plus les bandes protéiques sont étroites, plus la structure est souple.

CORPS MUCIFERES : Ces structures sont visibles en microscopie photonique et se colorent par le bleu de crésyle ou le rouge neutre (coloration vitale). Ils sont situés sous la cuticule et sécrètent du mucilage (T. 1, fig. 3.34c).

B. de REVIER, "BIOLOGIE ET PHYLOGENIE DES ALGUES", T. 2, p. 107 Ed. BELIN, 2003.

Ces extraits ne sont pas exhaustifs. J'ai rapporté surtout les informations qui sont en relation directe avec l'observation au microscope.

J'en arrive aux photos proprement dites. Je commence par Euglena spirogyra :



Euglena spirogyra

Euglena spirogyra Ehrenberg

Cellules allongées, de 80-130 x 10-15 µm, courtement caudées a l'arrière; cuticule hyaline ou jaunâtre, ornée de rangées parallèlles de protubérances, disposées longitudinalement ou en spirale; chloroplastes petits, discoïdes, nombreux, sans pyrénoïdes; 2 gros anneaux de paramylon disposés de part et d'autre du noyau; flagelle pouvant atteindre la longueur de la cellule, souvent plus court.



P. COMPERE, "FLORE PRATIQUE DES ALGUES D'EAU DOUCE DE BELGIQUE", T.2, p. 92-93; Jardin botanique national de Belgique, 1989.


D.Voisin : Euglena Spyrogira

Voir aussi : DEFLANDRE, p. 236-237, pl. 65-3, Euglena spirogyra

Une dernière source pour l'identification d'Euglena spirogyra

Montage de 6 photos du même spécimen. Cellule très métabolique. La tâche bleue est un artefact, que j'ai déjà rencontré mais dont je n'ai pas identifié la cause...Si quelqu'un a une idée...d'avance MERCI :)


DSCN5399_R.jpg


Les mensurations de cette beauté

DSCN5404_COTES.jpg


Pour celui-là, je penche pour Euglena oxyuris

Euglena oxyuris Schmarda

Cellules allongées, aplaties rubanées, souvent tordues, de 240-500 x 20-60 µm, arrondies au pôle antérieur, atténuées et caudées au pôle postérieur, cuticule striée en spirale; flagelle court, ne dépassant pas 1/3 de la longueur de la cellule; nombreux petits chloroplastes discoïdes, sans pyrénoïde; paramylon typiquement en 2 gros anneaux allongés situés de part et d'autre du noyau, parfois plus nombreux, parfois en bâtonnets, accompagnés d'anneaux plus petits dispersés dans le cytoplasme.

Euglena oxiuris f. charkowiensis (Swir) Bourrelly

Cellules plus petites, de 100-170 µm de long; paramylon en anneau

P. COMPERE, "FLORE PRATIQUE DES ALGUES D'EAU DOUCE DE BELGIQUE", T.2, p. 88-90; Jardin botanique national de Belgique, 1989.


Pour confirmation visuelle Euglena oxyuris


DSCN5189_5190_450.jpg


Euglena tripteris

Euglena tripteris (Duj.) Klebs

	Cellules allongées, de 65-160 x 8-30 µm, triangulaires en coupe transversale; flagelle pouvant atteindre 3/4 de la longueur de la cellule; cuticule finement striée; nombreux petiits chloroplastes discoïdes; deux gros bâtonnets de paramylon, situés de part et d'autre du noyau et accompagnés de granules plus petits.


P. COMPERE, "FLORE PRATIQUE DES ALGUES D'EAU DOUCE DE BELGIQUE", T.2, p. 94; Jardin botanique national de Belgique, 1989.

Pour confirmation visuelle : Euglena tripteris

Je ne suis pas bien sur que c'est bien un Euglena tripteris qu'en pensez vous?


DSCN5278_83_400_px.jpg


Et ce petit dernier? E. tripteris aussi ??? :unsure:

En tous cas, on ne peut pas rater les deux gros bâtonnets de paramylon (deux bâtonnets blancs de part et d'autre du centre de la cellule)

Toutes les photos ont été faites obj. X40

DSCN5212_COTES.jpg


Bien amicalement,

Bertrand
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!