Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Image MEB


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Noël Nouailles

Noël Nouailles

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 29 messages

Posté 17 février 2004 - 06:09

Bonjour à tous
A toi StentorBleu: merçi pour ton aide, ça fonctionne sur tous les forums.
Afin que cela soit un message qui puisse servir à tout le monde je vous fait parvenir cette image du "Siécle Dernier".
Dans les derniéres années de mon activité, j'avais en charge( en plus de mes propres études) l'entretien, le fonctionnement, la réalisation de clichés pour tout le laboratoire de recherches dans lequel je travaillais ( technologies de base des semi conducteurs) d'un M.E.B. Hitachi 500(je ne suis plus trés sûr du N°!!).
J'employais une technique ultra simple: une goutte d'Araldite rapide( aprés mélange des composants bien sûr!!),puis essuyage sommaire à l'aide d'un Kleenex, et dépose des spores ou pollens, etuvage à 40°C pour accélérer la polymérisation.
Une fois sortis de l'étuve quelque coup de canif ou pointe queconque pour rayer la fine pelliculle d'aradite jusqu'au porte échantillon en laiton (ceci afin d'assurer un bon contact electrique entre la métallisation suivante et le porte échantillon.
Ensuite métallisation de courte durée en pulvérisation diode avec une cible en Platine, et observation
J'avais donc réalisé quelques clichés personnels( malheureusement pas assez nombreux !!) ,dont je vous fait parvenir l'un d'entre eux.
L'image date du 16 01 83 comme vous pouvez le contater en haut et à gauche suite à mes initiales NN.
C'est une spore de Russule Charbonniére ( Variété couleur ardoise), je n'ai pas le nom exact mes documents étant en province.
Cordialement Noël

Russule.gif

Russule.gif
  • 0

#2 † Stentorbleu

† Stentorbleu

    + de 500 MESSAGES Auteur-Modérateur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 578 messages

Posté 17 février 2004 - 08:17

Bonsoir Noel. je pense que là, tu vas interesser quelqu'un: Marcel Lecomte, et sans doute beaucoup d'autres.
Par contre, je dois déplacer ton sujet, car il ne rentre pas dans le cadre du forum "pollens et spores" (sauf de champignons) et il existe un forum spécial pour tout ce qui est microscopir électronique.
Mais ne te fais pas de soucis, tu ne seras pas montré du doigt pour celà!
Il est normal que l'on fasse des erreurs de ce type, surtout au début.
Avec toutes mes amitiés, tu retrouveras ton sujet dans "bavardages sur la microscopie électronique"
  • 0

#3 †Claude Lejeune

†Claude Lejeune

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 136 messages

Posté 22 avril 2004 - 02:44

Bonjour Noël,

Je ne découvre cette photo (très attrayante) qu'à l'instant sur le site (même si Marcel m'avait envoyé naguère une copie de cette image en me demandant mon avis). Je répète donc ici ce que je lui avais dit alors : il est tout à fait exclus qu'il puisse s'agir d'une spore de la populaire (car commestible) russule "charbonnière" (R. cyanoxantha). Quelle que soit sa variété d'ailleurs (incidemment, elle n'a pas de "variété ardoise" ou assimilable). Cette russule (pas plus que les autres espèces de sa section, les Heterophyllinae, du moins en Europe) n’a pas une spore réticulée, même bassement, mais irrégulièrement pictée, avec quelques bouts de connexifs épars. Quant à dire de quelle russule il s'agit, on ne pourrait hasarder que des conjectures...

Au fond peu importe, bien sûr. Mais c'était juste pour ne pas laisser une inexactitude sans rectificatif.

La qualité de la photo, elle, est irréprochable et la démonstration convaincante, c'est l'essentiel. Le MEB apporte une information et un confort appréciable. La photo de pollen de Tournesol est à cet égard stupéfiante.

Cependant (et pour remonter le moral de tous ceux qui s’appuient sur des observations microscopiques de spores, pollen, etc. pour déterminer des plantes), il faut dire que la qualité des bons objectifs est telle aujourd'hui en photonique (*), que, à quelques rares exceptions près (**) on arrive au même diagnostique avec un bon objectif à immersion x 100. On bénéficie en outre d’un avantage considérable par rapport à ces photos MEB : celui de pouvoir observer simultanément des lots de dizaines et de dizaines de spores. Vu la variabilité de l’ornementation dans une même sporée (***) c'est d'ailleurs indispensable à une bonne diagnose, qui doit se préoccuper de cerner le "type" de l'ornementation et de n'en décrire que les spécificités statistiquement parlantes.
Ce n'est qu'une fois ce travail accompli que l'illustration en MEB va permettre d'affiner certains constats pour les "morphologistes" que nous sommes.
Mais il reste vrai que seules des coupes ultrafines permettront ensuite aux sporologues de décrire (et de représenter) la texture et les différentes couches qui composent cette cellule (périspore, épispore et tout le toutim).
Un livre passionnant a été publié sur la question (composé de pleines pages de photos MEB et MET) : "L'Atlas des Basidiomycètes" de J.Keller (324 pages grand format, plus de 1600 photos).


Amicalement,
Claude

(*) : et même il ya plus d'un siècle : nos devanciers qui travaillaient avec des monoculaires et un bien moindre confort que nous ont vu, décrit et dessiné parfois des détails remarquables.

(**) : i.e. certaines spores à la paroi très finement ridée de quelques bolets.
Et encore ... Avec un bon Aplanopo et un éclairage parfaitement réglé, on arrive à le soupçonner en photonique.

(**) : on appelle sporée la petite masse de spores recueillie naturellement après leur chute spontanée des basides (par exemple) à leur maturité. Je vais exposer cette méthode très facile au chapitre ad hoc.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!