Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Hedera helix


  • Ce sujet est fermé Ce sujet est fermé
Aucune réponse à ce sujet

#1 Robert Rivière

Robert Rivière

    Robert RIVIERE

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 770 messages

Posté 02 février 2005 - 11:41

Bonsoir a tous,

Voici donc ma petite étude d’une plante que j’ai trouvée particulièrement intéressante. Ce n’est qu’un début, j’attends avec impatience l’arrivée de 2
Livre qui vont me permettre de pousser un peu plus loin ma recherche petit à petit. Ce que je compte étudier c’est la structure générale d’une coupe niveau tige, l’épiderme, stomates, racine crampons, poils, racines, et coupe d’une feuille et aussi essayer de visualiser les cristaux d’oxalate de calcium présents dans certaines cellules.
Bien sur j’attends avec impatience les précisions, corrections d’erreur et conseils que vous pourriez me faire.
Allez hop ! je commence.

Le Lierre
« Hedera helix »


Famille : Araliacées
Origine : Europe
Période de floraison : été
Couleur des fleurs : blanc
Exposition : soleil, mi-ombre, ombre
Type de sol : ordinaire
Acidité du sol : neutre
Humidité du sol : frais
Utilisation : plante grimpante, haie sur un grillage, couvre-sol
Hauteur : 20 m
Type de plante : plante grimpante
Type de végétation : vivace
Type de feuillage : persistant

De nombreuses espèces et variétés :
- Hedera helix 'Gold heart' au feuillage panaché vert et jaune
- Hedera helix 'Hibernica' le lierre d'Irlande s'accroche facilement aux murs
- Hedera helix 'Sylver queen' feuilles vertes aux nervures blanches
- Hedera canariensis 'Azorica' lierre terrestre couvrant bien, aux feuilles vertes foncées
- Hedera canariensis 'Gloire de Marengo' lierre connu en intérieur résistant mal au froid, feuilles panachées vert et blanc
- Hedera colchica 'Dentata' lierre aux feuilles larges vert clair

Toxicité : baies toxiques
Famille : araliaceae
Genre : araliacées
Genre d’Araliacées groupant environ 15 espèces d’Eurasie, d’Afrique du Nord et d’Australie, grimpantes, à feuilles toujours vertes, aux fleurs réunies en ombelles jaune verdâtre. Les lierres grimpent en s’attachant au support par des racines adventives situées tout au long de leur tige. Les espèces Hedera helix et H. canariensis sont cultivées dans les jardins et en pot, souvent sous une forme panachée.
Le lierre commun est un arbuste à feuilles persistantes, rampant sur le sol puis grimpant le long des murs ou des arbres qu'il rencontre, pouvant aller jusqu' à 20 mètres de haut, et devenir plusieurs fois centenaire. Sa tige principale clairement visible, comme le montre l'une des photos ci-dessus, est pourvue de nombreuses tiges secondaires, en forme de rameaux et aux pousses très longues et fines, qui ne s'entortillent pas mais adhèrent à leur support grâce à de nombreuses racines.
Ses feuilles, pétiolées , alternées, simples, et quelque peu coriaces, situées sur les rameaux non florifères comportent trois à cinq lobes.
Chaque plante grimpante s'accroche à son support à sa manière. Certaines s'enroulent, d'autres se servent de crampons ou encore de ventouses.
C’est justement le cas du Lierre, il utilise des racines crampons. Ce sont des racines aériennes qui apparaissent le long des tiges et permettent à la plante de se fixer solidement à son support.
Ces racines ne nourrissent pas la plante.

Voici pour commencer une coupe au niveau de la tige :

1.jpg

On remarquera :
En « 1 » épiderme et hypoderme
En « 2 » le parenchyme cortical
En « 3 » le sclérenchyme
En « 4 » du phloème
En « 5 » du xylème avec des vaisseaux.
En « 6 » le parenchyme médullaire… La moelle quoi !

Allant de « 1 » à « 5 » on remarque une zone plus sombre avec une problème de sur coloration cette zone correspond au départ d’une racine vue que ma plante baigne dans l’eau depuis quelque temps !

Christian m’a fait remarquer que l’on voyait aussi des vaisseaux spiralés visible en « 1 » sur cette image

2.jpg
X40:


J’ai essayer de faire ressortir ces vaisseaux,

3.jpg
ici en X40 avec disque de Rheinberg


Vue générale en X4 (parce que c’est jolie)


4.jpg
Rheinberg vert et rouge en X10


Le même
5.jpg
X40



6.jpg
Et un Rheinberg bleu en X40 qui donne le meilleur résultat


3 autres images avec un disque COL

vue générale
7.jpg
X4


8.jpg
En X4 sur une autre zone:


9.jpg
X40


La aussi on voit très bien les structure spiralées de chaque coté.
La question que je me pose bien sur est : « mais a quoi peuvent bien servir ces vaisseaux et pourquoi avoir une forme en spirale ? »
Je ne devrais pas tarder a avoir une réponse…

Epiderme de la tige Un stomate
10.jpg
En X40 avec un disque COL en X40



Et le même
11.jpg
Rheinberg bleu toujours en X40


Pour terminer une image avec filtres polarisants en X4

12.jpg

J’étais a la recherche de cristaux d’oxalate de calcium !
(Et je le suis toujours en passant... )

Et une en X10 mais je ne vois pas de cristaux

14.jpg


Je suis sur les cristaux d’oxalate de calcium, les racines et bien d’autres choses… donc la suite arrive !



P.S. Merci Chris pour tes indications!

Effectivement les cristaux d'oxalate de calcium sont comme le dit André, plutôt opaques. Ils présentent une forme de cristallisation en macle en forme de rose qui pourrait faire penser au gypse et à sa rose des sables.



En lumière polarisée
DSCN1103.JPG
en X40 :



Et ici en X40 mais en lumière normale.
DSCN1104.JPG


J'aurais sûrement eu un meilleur résultat avec l'utilisation du logiciel combineZ4 car ces cristaux sont assez gros et d'un aspect plutot cylindrique donc assez difficile même en jouant sur le diaphragme mais bon.... ca va aussi come ça



A oui! J'oubliais une dernière chose.

Ce sont bien des cristaux d'oxalate de calcium en mâcles, que l'on voit sur la 3eme image en partant du bas d'une couleur vert fluo grossisement X4. On se rend effectivement compte de la densité et du nombre important de ces cristaux sur la coupe.

Amicelement a tous,
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!