Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

écaille cténoïde


  • Veuillez vous connecter pour répondre
5 réponses à ce sujet

#1 Dominique Prades

Dominique Prades

    Modérateur Animateur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 851 messages

Posté 28 février 2005 - 01:09

Bonjour à tous,

A la demande de Pol,voici une petite écaille de Discus (poisson tropical originaire du bassin amazonien).

Les écailles sont de fines lames osseuses transparentes et incluses dans le derme.
Tout comme le mucus,visqueux et transparent qui sert de barrière contre les agents externes,les écailles peuvent se régénerer.Elles se recouvrent les unes sur les autres (à la manière des tuiles sur un toit) et grandissent avec le poisson.

Une strie s'établit sur l'écaille à chaque étape de la croissance,à chaque variation des conditions extérieures.Ceci est moins visible et moins significatif sur les poissons tropicaux (à plus forte raison pour les poissons d'élevage) car la croissance est plus régulière,la température et la nourriture étant plus constantes.

L'écaille ci dessous a été légérement détériorée,soit dans le prélèvement ,soit dans le choc occasioné par le poisson agresseur (il faut dire qu'ils se battent régulièrement :angry: )

Objectif X4 éclairage oblique

Miniature(s) jointe(s)

  • disec_filtered_filtered.jpg

  • 0

#2 Dominique Prades

Dominique Prades

    Modérateur Animateur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 851 messages

Posté 28 février 2005 - 01:11

Re,

Une autre vue en Noir et Blanc des dents qui servent à l'implantation dans le derme.

X10 éclairage oblique

Miniature(s) jointe(s)

  • hecailll1_filtered_filtered.jpg

  • 0

#3 Dominique Prades

Dominique Prades

    Modérateur Animateur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 851 messages

Posté 28 février 2005 - 01:13

Une dernière pour le moment des stries en contraste de phase au X20.

A bientôt

Miniature(s) jointe(s)

  • hecailll2_filtered.jpg

  • 0

#4 Pol Miéville

Pol Miéville

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 275 messages

Posté 28 février 2005 - 07:41

Dominique,

Merci de répondre à ma curiosité avec ces très belles images et j'apprends aussi que les stries de croissances semblent ne pas avoir de lien avec le temps, à l'inverse de celles du bois ?

Je joins à ma réponse une écaille avec des dents ;)' elle appartenait à une sole dont les écailles sont très petite. Le marchand de poissons m'avait pourtant dit que que j'arriverais pas à les photographier... elles sont trop petites.

Jusqu'à maintenant, je montait dans du baume du Canada, quel est le meilleur millieu ?

Merci aussi à Dominique / Gyrosigma

http://forum.mikrosc...st=0

Les écailles, Serait-ce une spécialité dominicaine ? :P

Amical salut à tous

Pol

Miniature(s) jointe(s)

  • _caille_de_sole_2743.jpg

  • 0

#5 Dominique Prades

Dominique Prades

    Modérateur Animateur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 851 messages

Posté 28 février 2005 - 10:54

Bonsoir Dominique et Pol (bon,tout le monde quoi!!!!)

La prochaine fois que j'ai un jeune discus qui décède,je regarderai d'autres écailles pour mieux comprendre l'évolution des stries avec l'âge.La photo du bas est celle d'un Discus adulte.
Pour répondre à Dominique,je joins une petite dernière (pour le moment) en lumière polarisée mais je n'ai pas trouvé que celà apportait grand chose de plus.
une coloration serait certainement plus utile.....J'y songe.


Les écailles, Serait-ce une spécialité dominicaine ?



Non,Pol , dominicale...............

Miniature(s) jointe(s)

  • hecailll3_filtered.jpg

Modifié par spironucleus, 28 février 2005 - 10:56 .

  • 0

#6 Olivier Messmer

Olivier Messmer

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 187 messages

Posté 02 mars 2005 - 01:58

Re !

Voilà ce que je viens de trouver dans le Net, concernant la scalimétrie !

"Le nombre des écailles ne varie guère au cours de l’existence, elles s’accroissent au fur et à mesure que le poisson grandit, puisque l’écaillure garde son aspect. Cet accroissement est saisonnier et fort ralenti en hiver. On l’observe aisément à la loupe sous farme de stries concentriques, nettement plus serrées quand elles se forment pendant la mauvaise saison. Une écaille se présente ainsi comme la coupe d’un tronc avec des anneaux d’accroissement annuels, chaque anneau correspondant à une année. L’évaluation de l’âge d’un poisson par ce genre d’examen s’appelle la scalimétrie. La technique exige une grande habitude, les causes d’erreurs étant multiples ; c’est pourquoi on parle de la " lecture " des écailles. Par exemple, une maladie, une blessure assez grave, en diminuant la vitalité de l’individu, ont pu arrêter sa croissance normale et il peut en résulter un anneau de plus. Ou bien le boril des écailles a cté entamé par les frottements. C’est le cas lors de la fraie des salmonidés et l’anneau correspondant apparaît comme rongé, incomplet, parmi les cercles concentriques. Ce sont les marques de fraie grâce auxquelles on peut apprécier, par exemple, si un saumon en est à sa deuxième, parfois à sa troisième période de reproduction. "

On approche petit à petit de la Vérité.

---------------------------------------=o :blink: o=---------------------------------------
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!