Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Spirales en microscopie


  • Ce sujet est fermé Ce sujet est fermé
Aucune réponse à ce sujet

#1 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 28 février 2004 - 02:56

Sur les structures spiralées rencontrées en microscopie et plus particulièrement de l’ornementation des trachéides.

En botanique, on distingue deux grandes variétés morphologiques de plantes les Thallophytes (qui ont un thalle, *) comme c’est le cas des Algues ou les Champignons et les plantes supérieures ou Cormophytes (qui ont un cormus du grec kormos, tige).

Cette notion de cormus est très importante car elle décrit toute une organisation tissulaire et anatomique de la plante en différents tissus et organes spécialisés dont l’un sert au transport de la sève. (Tissus conducteur de sève).

Mais pour bien comprendre ces notions, il faut se placer dans une optique d’évolution végétale. Le cormus se trouve peu organisé chez des végétaux comme les mousses (**) Mais chez les autres végétaux une de leur caractéristique principale est qu’ils possèdent des vaisseaux conducteurs de sève et on les appelle pour cela des Trachéophytes

Ce terme vient de Trachée qui désignait autrefois (Malpighi) à la fois les vaisseaux des plantes assimilés alors à des poumons, les trachées des insectes et la trachée-artère des animaux .
Il existe une similitude de forme remarquable dans ces trois éléments !

A ce stade il faut préciser qu’il existe deux types de sève chez les Trachéophytes.
Une sève brute venant des racines et une sève élaborée venant des feuilles.

La sève brute circule dans des vaisseaux conducteurs de sève appelés xylème et la sève élaborée dans le phloème. Le xylème n’est autre que le bois !

La paroi secondaire des vaisseaux du xylème possède une ornementation.
Cette ornementation est très intéressante puisque, comme en biologie animale, elle suit une évolution ontogénique et phylogénique parallèle.

Là arrêtons nous un petit peu. !
Cette phrase un peu savante renferme un contenu d’un très grand intérêt pour mieux comprendre la biologie et l’évolution des espèces !

Un embryon (y compris humain !) retrace pendant son développement l’histoire de son espèce. Par exemple des branchies précèdent les poumons, nous possédons 6 mamelles avant d’en avoir deux…. C’est la loi biogénétique fondamentale (Haeckel).

De la même manière les Cormophytes construisent leurs dispositifs conducteurs de sève en résumant leur phylogenèse.(Histoire de leur espèce)

L’ornementation de la paroi des trachéides passe par une forme annelée, spiralée, réticulée scalariforme et enfin ponctuée.
Cette forme spiralée se rencontre à la fois lors du développement des Cormophytes évolués et chez les formes primitives ou fossiles.

Vous trouverez une très belle illustration de ces spirales dans les Mystères du site MicrOscOpieS.com Photo de Colmic.

Il sera aussi grandement question des tissus des plantes dans un article de Walter à paraître prochainement.

Cordialement.

* la notion de Thallophytes est beaucoup plus large que celle de Bryophytes que l’on oppose souvent à Cormophytes
** D'excellents spécialistes des mousses pourront nous en dire plus.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!