Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Mougeotia sp.C.Agardh 1824


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 09 septembre 2005 - 06:09

Bonjour à tous
Récolté dans un fossé à sphaignes,dans la forêt vosgienne alsacienne,à 600m d'altitude(Soflat,Stosswihr),cette algue filiforme présente des cellules de 87à92 sur 17/20µ.
Son chloroplaste s'étale sur toute la longueur de la cellule,et laisse apparaitre 3 à 4 pyrénoides.
Elle appartient au genre Mougeotia,genre dédié à Jean-Baptiste Mougeot (1776-1858)grand botaniste,bryologue,algologue...vosgien.
x16
x40
neatimage
coolpix4500
Laborlux

Miniature(s) jointe(s)

  • mougeo1_filtered.jpg

  • 0

#2 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 09 septembre 2005 - 06:25

Une des fonctions des chloroplastes de Mougeotia est de s'adapter à l'intensité lumineuse.
Avec une lumière faible,les chloroplastes offrent toute leur surface aux photons.Ces chloroplastes, formés par des bandes plates,pivotent sur eux mêmes pour n'offrir plus que leurs face étroites à la lumière intense.

début du phénomène
x40
même condition d'observation

Miniature(s) jointe(s)

  • mouge2_filtered.jpg

  • 0

#3 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 09 septembre 2005 - 06:46

Une exposition à la forte lumière a fait pivoter les bandes chloroplastiques de 90° qui n'offrent ainsi plus que leur section à cette lumière
même condition d'observation

Miniature(s) jointe(s)

  • mouge3_filtered.jpg

  • 0

#4 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 09 septembre 2005 - 08:58

Salut André,

Incroyablement bien adaptées ces algues !
Est-ce que l’on retrouve le même phénomène sur d’autres genres ?

Peut-on observer un genre de pivot au bout des bandes chloroplastiques ?
(il me semble deviner quelque chose comme ça sur tes photos)

Amitiés
Christian
  • 0

#5 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 10 septembre 2005 - 01:35

Bonjour le forum,
Bonjour Chris,

A priori ta question a l’air loufoque.

Peut-on observer un genre de pivot au bout des bandes chloroplastiques ?
(il me semble deviner quelque chose comme ça sur tes photos)


On imagine facilement à travers elle (ta question) un chloroplaste terminé à chaque extrémité par un tourillon guidé par un palier. Un dispositif à poulie et courroie pour transmettre le mouvement d’un moteur.
Et presque, des Shadock qui pompent...

Mais pas si loufoque que çà !

Il y a bien des moteurs électriques à l’intérieur des cellules ! Avec stator, rotor et tutti quanti et ça marche ! Par exemple les moteurs qui servent à faire tourner les flagelles bactériennes tout comme tournent les hélices des bateaux ou des avions !
Si vous êtes septique, et pour vous convaincre, visitez ce LIEN.

Les mécanismes de rotation des chloroplastes ne sont pas à ma connaissance expliqués. Je ne parle pas de la rotation bien connue, des chloroplastes, par cyclose.

Mais on peut imaginer plusieurs solutions déjà employées par les cellules vivantes.
Je pense à un procédé basé sur la propriété des auxines à diriger le phototropisme chez les plantes, mais ici à l’échelle cellulaire.

Peut-être aussi un processus basé sur le contrôle de l’osmose ayant pour conséquence une turgescence locale accompagnée d’une plasmolyse à l’opposé ayant pour résultat d’orienter le chromoplaste.

Ou alors tout simplement l’action des tubules du cytoscquelette responsable globalement des mouvements de la cellule et en particulier du ballet des chromosomes.

Ou une combinaison de ces phénomènes ?

Rappelons au passage que les chloroplastes (comme les mitochondries) seraient des organismes issus d’endosymbiose (Ils possèdent pour cette raison leurs propres chromosomes), alors de là à imaginer que les mouvements observés ici sont des mouvements autonomes, il n’y a qu’un pas.

Alors qu’elle hypothèse choisir ? Avouons que la nature a beaucoup plus de ressources que nous ne pouvons imaginer.

Elle n’est pas belle la vie ?

Cordialement.

Miniature(s) jointe(s)

  • ATPsynthase.gif

  • 0

#6 Florent Bonnefoi

Florent Bonnefoi

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 358 messages

Posté 10 septembre 2005 - 02:51

Bnjour à tous,

Le tubules me semblent l'hypothèse la plus probable.
J'imagine mal les chloroplastes se propulser avec leurs "pompes à protons" dans le cytoplasme. :huh:
  • 0

#7 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 10 septembre 2005 - 04:34

Bonjour à tous,

On imagine facilement à travers elle (ta question) un chloroplaste terminé à chaque extrémité par un tourillon guidé par un palier. Un dispositif à poulie et courroie pour transmettre le mouvement d’un moteur.
Et presque, des Shadock qui pompent...

Mais pas si loufoque que çà !

J’espère bien !
En tout cas merci de n’avoir pas pris ma question au premier degré et d’avoir développé le sujet.
Je suis allé voir le lien, très intéressant (mais un peu ardu pour ma petite tête …)

J’ai effectué un agrandissement d’une des photos d’André (dommage j’ai pas vu de Shadock … :lol: )
On remarque une sorte d’attache au cloison cellulaire : est-ce le point de pivot ou alors l'extrémité de la bande se vrille sur elle même ?

Amicalement
Christian

Miniature(s) jointe(s)

  • rotation_plaste1.jpg

  • 0

#8 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 13 septembre 2005 - 11:07

Bonjour Chris,

Je suis allé voir le lien, très intéressant (mais un peu ardu pour ma petite tête …)


Effectivement, c’est un peu (très) ardu pour beaucoup, dont je fais partie.

Va voir cette explication beaucoup plus facile à comprendre.

http://www.pratx.net/article.php?cat=11&page=2


L’ ATP (un sigle que tout le monde devrait connaître au même titre que l’ADN, rien à voir avec le Tennis) est une molécule fondamentale dans toutes les cellules, c’est elle qui « stocke » l’énergie qui les fait vivre. L’ ATP est à la vie ce qu’est la batterie au téléphone portable.


Cordialement.
  • 0

#9 Florent Bonnefoi

Florent Bonnefoi

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 358 messages

Posté 13 septembre 2005 - 11:23

L’ ATP est à la vie ce qu’est la batterie au téléphone portable.

:D
Exactement !

Par ATP, on désigne une molécule très énergétique, qui, lorsqu'elle n'est pas abrégé s'appelle l'adénosine tri-phosphate, tout simplement parce qu'elle contient toris atome de phosphate inorganique liés l'un derrière l'autre.

Lors de l'hydrolyse de l'ATP, l'atome de phosphate inorganique (Pi) se "détache" de la molécule, et c'est cette action qui s'accompagne d'une forte libération d'énergie.

On a alors :

ATP -> ADP + Pi
C'est à dire qu'une molécule d'adénosine TriPhosphate une fois hydrolysée donne une molécule d'adénosine Diphosphate. Diphosphate, parce qu'elle a perdu un atome de phosphate et n'en possède donc plus que deux.

Dans les chloroplastes, il se produit exactement l'inverse, sauf qu'au lieu de libérer de l'énergie, la réaction en demande pour récupérer son phosphate.

L'ennui c'est que cette molécule n'est pas "exportable" dans la cellule et doit être utilisée rapidement, transformée en une autre forme d'énergie qui pourra être stockée et exportée (ex : l'amidon).

Il y a donc deux sources d'énergie dans le portable de mpx :

- Une alimentation secteur, lorsque le portable est raccordée à son chargeur (C'est, l'équivalent de la phase photochimique)
- Une batterie, lorsque le portable n'est relié a aucune source d'énergie extérieure (C'est alors l'équivalent de la phase non-photochimique).


;)
  • 0

#10 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 13 septembre 2005 - 12:32

Bonjour le Forum,
Bonjour Florent,

Excellente vulgarisation (attention ce mot n’est absolument pas péjoratif).
Vulgariser est rendre compréhensible au plus grand nombre des notions comprises habituellement par les spécialistes. C’est un art difficile car il ne faut pas dénaturer l’information en la simplifiant, ni tomber dans le spectaculaire comme le font trop souvent certaines revues.
Ici tu y es arrivé à la perfection et j’espère que cela nous incitera à aller plus loin dans notre compréhension du (micro) monde qui nous entoure.
Il ne sert à rien d’observer ou de produire de très beaux documents sans les rattacher aux autres connaissances.
Et qui sait, puissions nous apporter une petite pierre à l’édifice.

Merci.

Je m'escuse, je n'ai pas de portable.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!