Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

COL et Köhler


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 15 octobre 2005 - 06:34

Bonjour à tous
Nous utilisons énormément la lumière COL pour son superbe effet esthétique,mais aussi pour définir les diatomées qui sont de parfaits tests pour objectifs...
Mais en utilisant cette technique,respecte t'on le principe de lumière de Köhler vu que le trajet lumineux est dévié?
  • 0

#2 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 15 octobre 2005 - 08:14

Bonjour le Forum,
Bonjour André,

Excellente question !
Mais toi seul peux y répondre !
Tout dépend comment tu règles ton microscope.

L’éclairage de Köhler consiste à faire coïncider différents plans, les fameux plans conjugués. C’est un réglage, mise à part le centrage de la source, dans le sens vertical.
Le COL lui intercale des diaphragmes (modulateurs pupillaires*) et donc concerne le plan horizontal et remplace l’ajustement du diamètre du diaphragme de champ.

Lumineusement.

*diaphragmes, lames, polariseurs, prismes, etc... qui agissent sur la structure de la lumière.
  • 0

#3 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 15 octobre 2005 - 06:27

D'accord Michel,mais admettons que je sois réglé en KÖhler strict,et que j'insère une lame pour dévier la lumière...est ce que je ne trahis pas le principe de KÖHler ?

Modifié par aphylla, 15 octobre 2005 - 06:27 .

  • 0

#4 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 15 octobre 2005 - 10:50

Bonsoir André,

Le principe d’éclairage selon Köhler consiste à conjuguer les plans des ouvertures et des champs. Une fois que ces réglages sont faits, on obtient un éclairage optimum qui permet de moduler soit la résolution, soit le contraste de l’image.
(Conjuguer veut dire faire coïncider le plan objet d’un élément avec le plan image de l’élément précédent.)
Ensuite si l’on introduit un modulateur de lumière cela ne change rien au réglage précédent.
On a toujours un éclairage de Köhler. Toutefois les modulateurs doivent être eux-mêmes conjugués. Par exemple l’anneau de phase (lame de phase) doit être dans le plan focal arrière de l’objectif.
Même si la présence de modulateurs de lumière perturbe un peu, et c’est leur but, les rayons lumineux, on doit toujours être dans un réglage de Köhler.

Lumineusement.
  • 0

#5 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 16 octobre 2005 - 04:42

Ah,enfin je commence à saisir le principe de l'éclairage de Köhler!(C'est surtout ce terme de conjuguer que je n'arrivais pas à placer dans ce trajet lumineux :angry: !!)

Pour en revenir aux Diatomées,Wastiaux dans "La microscopie optique moderne" cite et donne des exemples des tests de Diatomées faits par le DR Van Heurck et dit dans le texte"les photographies de Diatomées faites par le Dr Van Heurck prouvent la précision de cet objectif lorsqu'il était utilisé dans les meilleurs conditions"
Nous connaissons certaines conditions:Objectif Zeiss 100x/1.63,avec lentille frontale indice 1.72et immergée dans du bromure de naphtaline,pas de lamelle ,porte objet indice 1.72,médium n=2.4,condenseur à imm ON=1.6,lumière solaire monochromatique....mais a-t-il utilisé de la lumière COL?
  • 0

#6 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 970 messages

Posté 17 octobre 2005 - 08:38

Bonjour André,

Je pense qu' ils utilisent un eclairage tres oblique, ce qui plus que recommandé pour observer A.Pellucida par exemple.
Photo prise fin du XIX avec un objectif Zeiss ON 1,6 , lentille frontale n=1,72 , immersion dans du Bromo-1-naphtalene. Milieu de montage d' indice n=2,4 (si quelqu' un sait quel est ce milieu de montage ?) , ceci aidant beaucoup au contraste des diatomées. lumiere monochromatique.
Amphipleura Pellucida, longueur de l' image 10µm, resolution : 0,15 µm, un peu meilleur que ce que j' avais obtenu :D

En parlant de cela, si quelqu' un à un peu de bromo ou iodo naphtalene, je serais interessé, pour un petit essai !

A+
J-M

Miniature(s) jointe(s)

  • testdiat_det.jpg

Modifié par jean-marc, 17 octobre 2005 - 08:41 .

  • 0

#7 Olivier Messmer

Olivier Messmer

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 187 messages

Posté 17 octobre 2005 - 09:23

Bonjour Jean-Marc,

si quelqu' un à un peu de bromo ou iodo naphtalene, je serais interessé, pour un petit essai !


Le Bromonaphtalène (C10 H7 Br) masse 207.07, densité 1.4890, point de fusion >110°, est vendu par conditionnement en 5ml pour 14.50Eur HT, ou en 100ml à 21.40Eur HT chez l'un de nos fournisseurs.

L'Iodonaphtalène (C10 H7 I) d=1.7400 est vendu pour 10ml à 39.00Eur, mention est précisé qu'il est instable à la lumière . . .

Généralement, en lisant dans le Net, ce produit (l'alpha bromo naphtalène) sert à calibrer les réfractomètres.
Dans la Toile, impossible d'en savoir plus sur son indice de réfraction.

A plus !
-----------------------------------------------------=o <_< o=---------------------------------------------------------
  • 0

#8 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 17 octobre 2005 - 10:19

Jean marc
Ce milieu de montage à 2.4,ne serais ce pas le Réalgar dont nous avait parlé François?
  • 0

#9 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 970 messages

Posté 17 octobre 2005 - 11:06

Pour les indices de refraction, Holmes , regarde ton catalogue de chimie Aldrich :
bromo 1 naphtalene : n20°=1,6570 point de fusion 0-6 °C
iodo 1 naphtalene : n20°=1,7010

Ce qui donnerait pour mon objectif planapo 100/1,40 en immersion avec du bromonaphtalene une O.N=1,40/1,515*1,6570 =1,53 . Ceci hors probleme chromatique qui peuvent apparaitre, puisque l' objectif et ces optiques sont calculés pour une huile d'immersion standard à n=1,515.
Mais cela m' interesse d' essayer !

A+
J-M
  • 0

#10 Gérard Weiss

Gérard Weiss

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 333 messages

Posté 17 octobre 2005 - 12:58

Bonjour le forum,

Ce qui donnerait pour mon objectif planapo 100/1,40 en immersion avec du bromonaphtalene une O.N=1,40/1,515*1,6570 =1,53 . Ceci hors probleme chromatique qui peuvent apparaitre, puisque l' objectif et ces optiques sont calculés pour une huile d'immersion standard à n=1,515.

Pour information :
Selon Gérard Wastiaux (l'auteur de l'excellent livre "La Microscopie Optique Moderne"), les déboirs avec les objectifs à immersion s'expliquent le plus souvent par l'utilisation d'un liquide d'immersion dont l'indice de réfraction est différent de celui prévu par le constructeur de l'objectif. ;)

Les problèmes ne devraient pas être seulement chromatiques, mais je n'ai pas essayé...

Amitiés,
  • 0

#11 albertus

albertus

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 12 messages

Posté 31 octobre 2005 - 11:00

Alo a tout le forum,

voilà une solution très economique pour obtenir un COL avec une monnaie de 50 Cent. sur le champ.

J'ai pris cette photo avec un Obiectif PL 100x A.N. 1.25 en immersion oil. Web cam micro master 640*480.

La solution est simple mais efficace. Est suffisent regoler bien le microscope avec un peux de pacience. Vous passez da un fond noir a un col encroiable. Voilà le resultat.

Un salut

Albertoinside.jpg

Alo a tous,

pardon, je me suis oubliè de dir que la foto est d'une amphilerula pellucda
montage Kemp.

Salut

Alberto
  • 0

#12 †Peynichou.Jean

†Peynichou.Jean

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 315 messages

Posté 19 novembre 2005 - 09:55

Bonjour,
A la suite de problèmes sur mon Orthoplan, je me suis trouvé confronté a des difficutées de vision sur "amphipleura pellucida", grace a des suggestion donnés par Jean-Marc Bibalian j'ai éclairé ma platine par une LED placée a 45 ° de la préparation, c'est une LED distribuée par Selectronc ( 50 candellas) je vous envoie une image obtenue avec un objectif Leitz 100 x ON=1,32.
Amitiés.
Jean PeynichouAMPHIPLEURA_PELLUCIDA___111__100_x_ON_1_32__Leitz__avec_immersion__clairage_par_LUXEON___clairage_oblique_par_LED_pr_paration_de_K.D.KEMP__Toucam_pro_2__19112005_copier.jpg
  • 0

#13 †Peynichou.Jean

†Peynichou.Jean

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 315 messages

Posté 20 novembre 2005 - 02:23

Bonjour,
J'ai fait une image de la modification que j'ai fait au condenseur Leitz, qui dans ce cas ne fonctionne pas, la LED que j'ai montée est placé dans un support Conrad avec amplficateur optique 5x, si vous etes interesés, je peux vous donné des informations plus précises.
Amitiés.
Jean PeynichouECLAIRAGE_OBLIQUE_AVEC_LED_50_CANDELLAS_02__20112005_copier.jpg
  • 0

#14 Dr Frédéric Dubois

Dr Frédéric Dubois

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 35 messages

Posté 20 novembre 2005 - 05:10

Bonjour à tous et à Jean Peynichou en particulier,

Ce dispositif de led additionnelle est très intéressant, dès que j'aurai le temps je l'essaierai.
Cela dit pour observer A. pellucida un condenseur classique mais décentré et un objectif de NA supérieur à 0.8 doivent suffire, avec bien sûr différentes manipulations souvent gardées secrètes par les microscopistes qui se sont, depuis plus d'un siècle, succédés dans l'observation de cette mythique diatomée.
Les meilleurs condenseurs sont ceux conçus pour le fond noir, comme l'a expliqué Jean-Marc Babalian dans le forum.

Amphipleura Pellucida
1Amphileura_pellucida1.jpg
Orthoplan
Pl Apo 100X/1,32
Condenseur fond noir NA 1,2
Coolpix 995

Amphipleura Pellucida (Détail de la vue précédente)
3Amphileura_pellucida3.jpg
Orthoplan
Pl Apo 100X/1,32
Condenseur fond noir NA 1,2
Coolpix 995

Quel est ton problème avec le réglage de l’Orthoplan, je connais assez bien ce microscope, je pourrais peut-être t’aider ?

Amicalement Frédéric
  • 0

#15 †Peynichou.Jean

†Peynichou.Jean

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 315 messages

Posté 20 novembre 2005 - 05:28

Bonjour à tous et à Bret,
J'ai essayé sur d'autres datomées et cela donne de tres bons résultats, la lumière est meilleure qu'avec le fond noir, il faut penser a supprimer complétement la lumière normal.
Amitiés.
Jean Peynichou
  • 0

#16 Dr Frédéric Dubois

Dr Frédéric Dubois

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 35 messages

Posté 20 novembre 2005 - 06:12

Bonsoir,

En fait j'utilise le condenseur à fond noir avec un décentrement important,
ce qui fait que je ne suis pas vraiment en fond noir mais en éclairage (très) oblique, en fond clair.

Cela dit le vrai fond noir m'a permis d'observer les strie d'A. Pellicula avec un objectif 54X/0,95 à
immersion, comme quoi le grossissement n'est pas si important.
Il est vrai que les stries étaient déformées et peu visibles.

Amicalement,

Frédéric
  • 0

#17 †Peynichou.Jean

†Peynichou.Jean

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 315 messages

Posté 20 novembre 2005 - 09:20

Bonsoir Frédéric,
Je n'avais pas bien lu ton message, je te remercie de ton offre, mais le problème était malheureusement assez sévére, cela m'a donné l'occasion de refaire de la mécanique. j'ai été obligé de démonter le support de platine car la vitesse rapide était bloqué, la raison était simple ( quand on l'a trouvé) le métal de la vis sans fin était de mème nature que l'alésage, c'était simple mais j'ai passé trois jours a chercher, à démonter et à remonter.
Amitiés.
Jean
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!