Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Moussaillon...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
5 réponses à ce sujet

#1 †Claude Lejeune

†Claude Lejeune

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 136 messages

Posté 18 avril 2004 - 09:00

... Cher André "Aphylla",
Chers tous,

Je reprends le message volontairement interrompu ailleurs.
Je voulais t'y dire que ta présence sur ce forum, compte tenu de ta passion, me ravit. J'avais commencé, il ya 3 ou 4 ans l'étude des mousses, à la faveur d'un hiver assez doux. J'ai du en déterminer 20 ou 30 - dont certaines sous bien des réserves. Je m'étais pour la circonstance bien équipé en littérature : la Flore d'Augier, celle de A.J.E. Smith (pour ses remarquables planches et sa clé un peu plus accessible à un néophyte que celle d'Augier ; mais c'est une flore GB + Irlande) et, bien sûr, l'antique mais précieuse Flore de Douin (précieuse, pour ses indications diverses et ses petits croquis ; pour la clé détermination, qui part des capsules, elle est quasi impraticable pour un débutant). La flore forestière française, au nombre d'espèces limitées, est très commode aussi.
Or donc, et même en croisant mes sources et en remontant les clés de détermination dans tous les sens et dans tous ces livres, je fis plus d'une fois l'expérience cruelle des clés qui n'ouvrent aucune porte. En mycologie, c'est évidemment pareil : même les meilleures d'entre toutes les clés ne fonctionnent bien que lorsqu'on a atteint, empiriquement, un niveau de connaissance donné qui évite qu'on ne s'engage, dès la deuxième question, dans une impasse.
Or donc bis : il me manquait pour les mousses un "maître", un initiateur, un accompagnateur.
Si tu n'y vois pas d'inconvénients, et si notre administrateur n'en voit pas non plus, j'utiliserai volontiers ce forum pour échanger avec toi dans ce sens.

Outre leur beauté, les mousses sont des témoins de première importance. C'était - c'est - l'une des raisons majeures de l'intérêt que je ne peux m'empêcher de leur porter quand j'herborise. Les données écologiques sont en effet importantes pour l'études et la détermination des champignons. Les mycologues apprennent vite à connaître les arbres (avec les racines desquels un grand nombre de champignons établissent des relations étroites, dites mycorrhiziques (symbiose) - mais très peu connaissent les mousses. En tant que révélatrices de la nature du sol, de son hydrologie, de son ensoleillement, etc. [*] elles ont pourtant de précieuses indicatrices.

Amitiés,
Claude

[*] La Flore forestière française en trois volumes, éditée par L’Institut pour le Développement Forestier, est à cet égard (toutes plantes confondues hors les champignons qu’elle ne traite pas) un outil extraordinaire. Aussi bien pour la détermination que pour ses données géographiques, « autécologiques » et phitosociologiques. Avec dessins, cartes, diagrammes pour chaque plante.

Modifié par Claude Lejeune, 19 avril 2004 - 10:22 .

  • 0

#2 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 18 avril 2004 - 11:28

Salut Claude
C'est avec plaisir que j'ai lu ton message,et pour les mousses,il n'y a aucun problème...Moi-même,j'ai eu la chance il y a plus de 10 ans d'avoir pu compter sur un aîné pour corriger mes déterminations,qui au début étaient comme tu le dis,parfois folkloriques.Peut être le connaissais-tu,car c'était un bryologue,mycologue,botaniste,lichenologue émérite:Vincent Rastetter.
Pour les mousses,si tu parles l'allemand,nous avons aussi la Moosflora de Frahm et Frey,dont une nouvelle édition vient de sortir, ainsi que la "Die Moos und Farnpflanzen Europas de Frey ,Frahm ,Fisher et Lobin..Elle pourront compléter les manuels que tu possèdes(Une mention pour le Smith qui est incontournable,alors que Augier dont les clés sont impraticables souvent,est un bon indicateur pour la bryoflore française;
PS:Le troisième tome de la flore forestière est paru?
  • 0

#3 †Claude Lejeune

†Claude Lejeune

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 136 messages

Posté 19 avril 2004 - 11:14

Salut l'Aphyllo-phorologue (encore que pour les mousses...)
Bonjour à tous,

J'ai connu bien sûr, mais trop vaguement, Vincent Rastetter : j'étais jeune, enfin trentenaire, timide (ce qui est une sacrée ânerie pour un naturaliste) et Strasbourgeois. Lui, Mulhousien et légitimement respecté parmi les mycologues et les botanistes du cru et d'ailleurs (la preuve!). Si bien qu'alors-même que les aphyllos (polypores & "croutes") étaient l'une de mes passions de mycologue débutant, je séchais dans mon trou lamentablement (Bon, ça endurcit... mais c'est idiot quand même).
Je lisais ses articles dans le Bulletin de la Société mycologique du Haut-Rhin, ses inventaires floristiques dans celui de la Société industrielle de Mulhouse (...je me souviens d'un article ébouriffant sur ... les graminées adventices des terrils des mines de potasse) et son inventaire des corticiées et autres polyporacées dans le bulletin de la Société mycologique de France.

Donc et en passant, ce conseil vibrant à tous les passionnés-de-quelque-chose : n'hésitez jamais à enquiquiner les "spécialistes" que vous croisez ou cotoyez, jamais. D'abord, si vous êtes raisonnablement courtois, vous ne les enquiquinerez pas, au contraire. Le "spécialiste" se morfond lui-même entre une femme, des enfants, des collègues et des amis qu'il adore mais qui le regardent comme un martien opaque ou totalement siphonné. Le spécialiste ne rêve que d'une chose (s'il est normalement conformé) : partager et transmettre. La modestie excessive, la timidité dont des TARES qui vous cloueront sur place alors que des progrès foudroyants sont à portée de votre main (ou comme ici, vraie révolution de l'Internet qui nous a enfin décloisonné, à portée de nos courriels). Fermez le ban ! et retour, mon Cher Aphyllo, à nos mousserons.

Je te remercie vivement pour tes conseils biblio : je lis l'allemand "technique" (myco, natürlich) donc je dois pouvoir m'attaquer à l'allemand bryo.
Pour le tome 3 de la Flore forestière (= flore méditerranéenne, après 1. : Plaines et collines et 2. : Montagne. Précisions pour ceux qui nous liraient car ça vaut la dépense), j'étais convaincu que la réponse était oui et j'attendais qu'à la faveur d'un anniversaire, de la St Claude ou de la fête des pères, on me l'offrît (aïe, désolé). Je file me renseigner et te tiens au courant.
Amicalement,
Claude

Modifié par Claude Lejeune, 19 avril 2004 - 06:31 .

  • 0

#4 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 19 avril 2004 - 11:42

Bonjour à tous,
Bonjour André et Claude,

Etant depuis peux observateur du petit je ne puis m’empêcher de vous envoyer cette photo.
Je crois bien que les mousses vont me passionner !!
Suite à votre conversation j’ai commandé les 2 tomes de la flore forestière (mais pas trouvé le 3ème).
Je crois bien que je risque de vous embêter un moment par mes questions de novice :P

A bientôt

Miniature(s) jointe(s)

  • forum_mousse.jpg

  • 0

#5 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 20 avril 2004 - 07:56

Bonjour le forum,et les bryologues
Un manuel que je recommande spécialement,Claude,c'est"Die Moose Baden-Württembergs Hrsg Nebel Philippi ULMER:en 2 tomes, il est valable pour l'Alsace et Vosges
Je penserais à Funaria hygrometrica pour ta capsule Claude..peux-tu aussi envoyer une feuille au x10 et détail des cellules au x40?
Ci joint Brachythecium reflexum
in situ Coolpix4500

Miniature(s) jointe(s)

  • Brachythecium_reflexum.JPG

  • 0

#6 †Claude Lejeune

†Claude Lejeune

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 136 messages

Posté 20 avril 2004 - 11:47

Bonjour André, Bonjour Chris,
Merci André de ton indication : je viens de commander cette flore du Bade-Wurtenberg.
Le tome 3 de la FF n'est effectivement pas encore paru.
J'enverai un de ces quatre quelques photos ou dessins micro de mousses de mon (minuscule) herbier des muscinées pour confirmation de mes déterminations de l'époque. Pour l'heure, j'essaye d'épuiser l'examen de mes exsiccata de russules de l'an dernier (...et je ne suis pas encore rendu !)
Amicalement,
Claude

Il faudra sans doute quitter "Bavardages" et élire domicile dans un autre forum, pour ces échanges-là : Oservations -> Végétaux ?
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!