Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

traitement log


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 Olivier Barth

Olivier Barth

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 549 messages

Posté 29 août 2006 - 12:30

bonjour à tous,
ma question est simple:dans quel logiciel courant peut-on trouver un traitement logarythmique des images?dans le but d'avoir en même temps une image lisible des faibles et des fortes intensités sur le même cliché:ça serait bien pratique pour certaines vues en CP,histoire de reproduire ce que voit l'oeil,qui a une sensibilité quasi-logarythmique.je sais que ça se fait en astronomie(mais je ne faisais que de l'argentique...),je n'ai donc pas de logiciel astro adapté.par contre, je dispose de photoshop.5.2,mais pas de notice,donc je suis perdu...les habitués de ce logiciel peuvent-ils me renseigner?merc par avance.
bonne journée.
  • 0

#2 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 29 août 2006 - 02:13

Bonjour Olivier,

J’utilisais PSP 8 pour mes photos car j’y étais habitué.
Je viens de découvrir que j’avais aussi Photoshop, mais surtout que beaucoup plus de personnes l’utilisent.
De ce fait il existe une foule de tutoriaux pour Photoshop sur le Net.
Je te conseille donc de rechercher dans cette voie.( On s’aperçoit d’ailleurs qu’il y a d’énormes similitudes entre les deux logiciels.)
De toute façon il existe aussi une foule de sites et Forums consacrés à la photo et au traitement d’image, il est donc inutile à part que les applications envisagées soient spécifiques à la microscopie, de s’étendre trop sur le sujet.
Je ne parle pas des quelques réponses concrètes qui pourraient t’être faites, tout à fait légitimes et utiles, mais de longs développements techniques hermétiques à la plupart d’entre nous.

Cordialement
  • 0

#3 Gérard Weiss

Gérard Weiss

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 333 messages

Posté 04 septembre 2006 - 07:04

Bonjour à tous, bonjour Olivier,

dans le but d'avoir en même temps une image lisible des faibles et des fortes intensités sur le même cliché

Deux fonctions au choix te permettent de réaliser facilement et rapidement ce genre d'opération avec photoshop V.
1) Menu / Image / Réglages / Niveaux. Elle est très puissante et permet de régler aussi bien le gamma que les sous expositions fréquentes (et quasiment nécessaires en microscopie).
2) Menu / Images / réglages / Courbes. Cette fonction est plus délicate à manier, mais elle permet dans les cas désespérés de faire encore apparaitre des détails dans les parties claires ou sombres d'une photo.

Lorsque je navigue dans le forum, j'utilise souvent Photoshop pour arranger les photos et faire apparaitre des détails peu visibles ou parfaitement invisibles en l'état. La manip.
1. Faire un clic droit de souris sur la photo puis cliquer sur Copier. La photo est dans le presse-papier.
2. Lancer Photoshop si c'est la première fois.
3. Menu / Fichier / Nouveau. Photoshop crée une image aux dimensions de la photo présente dans le presse-papier.
4. Menu / Edition / Coller. La photo est maintenant dans Photoshop où tu peux la retraiter.
...
5. Menu / Edition / Purger / Presse-papier. Ca te permets de vider le presse-papier pour charger une nouvelle photo à partir du forum sans avoir à relancer Photoshop. (Il semblerait que Photoshop ait son propre presse-papier et qu'il ne soit pas actualisé lorsqu'une nouvelle image est mise dans le presse-papier de Windows, ce qui expliquerait la bizareté de la manip.)

Nota : Photoshop est orienté photo d'art alors qu'IRIS (le logiciel de nos cousins astronomes) est orienté photo technique. Les deux logiciels me paraissent utiles et complémentaires en microscopie, mais j'avoue humblement ne pas encore maitriser IRIS. Toutefois, et grace à ses scripts assez puissants et éditables, j'ai déjà réussi à corriger en partie les aberrations chromatiques des photos au microscope.

Photogéniquement,
  • 0

#4 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 05 septembre 2006 - 05:10

Bonjour à tous,Gerard

Lorsque je navigue dans le forum, j'utilise souvent Photoshop pour arranger les photos et faire apparaitre des détails peu visibles ou parfaitement invisibles en l'état.


Je serais très intéressé par un ou des exemples traités par cette manipulation...Pourrais tu nous en poster?
  • 0

#5 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 194 messages

Posté 05 septembre 2006 - 06:22

Bonjour à tous,

pour compléter le sujet, je signale aussi dans PSP une fonction pratique (histogramme stretch) étirement de l'histogramme qui permet de relever les niveaux sur une image trop délavée (Au x 40 Ou x 100 surtout) . voir a parté de l'article 'notion de traitement d'image' dans le magazine

http://www.microscop...IGNAL/histo.htm

amitiés,
JMC
  • 0

#6 Alain Baumgarten

Alain Baumgarten

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 260 messages

Posté 05 septembre 2006 - 06:56

Bonjour le Forum,

Pour ce qui est du réglage de Niveau de l'éclairage dans Photoshop il y a un exemple récent dans "Coupe de prêle" voir le lien ci-joint :

Coupe de prêle

Avec les deux courbes de niveau concernées (avant-après) ...

Amicalement
ALAIN
  • 0

#7 Olivier Barth

Olivier Barth

    Batracien

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 549 messages

Posté 05 septembre 2006 - 02:49

bonjour le forum,
merci à tous pour vos réponses.j'ai essayé,ça améliore parfois le cliché mais pas toujours.il y a bien un log dans Iris,mais je n'ai pas le courage de m'atteler à ce super-logiciel...moralité:quand on est un peu flemmard,il faut soigner la prise de vue au départ :ph34r:
bonne journée.
  • 0

#8 Gérard Weiss

Gérard Weiss

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 333 messages

Posté 06 septembre 2006 - 10:37

Suite et fin

J'ai trouvé aussi dans le forum cette belle photo de diatomée en fond noir. Chapeau à son auteur car le sujet est délicat à photographier.
r_glage_1a.jpg
L'information utile est dans la partie claire, environ de 128 à 256.

r_glage_2a.jpg
En déplaçant le taquet de gauche, on étale la partie utile sur tous les niveaux allant de 0 à 256. En jouant également sur le gamma avec le taquet du milieu, on réduit le halo et on améliore le contraste des détails de la diatomée.

r_glage_3a.jpg
On peut également obtenir un résultat voisin avec les courbes.


En conclusion, Olivier nous dit justement qu'il faut soigner la prise de vue au départ. Malheureusement, tout ne peut pas être réglé à ce niveau comme le montre les exemples ci-dessus. Par conséquent, la retouche photo devient pour nous un complément des plus utiles voire indispensable dans certains cas.

Photogéniquement vôtre,
  • 0

#9 Gérard Weiss

Gérard Weiss

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 333 messages

Posté 06 septembre 2006 - 10:55

Bonjour à tous, bonjour André et Olivier,

Je serais très intéressé par un ou des exemples traités par cette manipulation...Pourrais tu nous en poster?

il y a bien un log dans Iris,mais je n'ai pas le courage de m'atteler à ce super-logiciel...


Je crois que la fonction LOG des astronomes ne nous est pas nécessaire. Les problèmes sont différents en microscopie et les logiciels de retouche photo classiques peuvent nous rendre très simplement de grands services.


Des images valant mieux que de longs discours, prenons le cas de cette belle (mais si, vous allez voir) photo de poils de liserons. Elle nous cache des trésors qui ne demandent qu'à être révélés. (Je crois qu'il faut être un peu voyeur pour faire de la microscopie :lol: !)
r_glage_1b.jpg
Le graphique des niveaux lumineux en bas à gauche montre que ces niveaux s'étendent sur l'axe des abscisses de 0 à 140 environ alors que ce format de photo permet de monter jusqu'à 256. Les niveaux allant de 140 à 256 sont inutilisés et l'image y perd donc en nuances et en lisibilité.

r_glage_2b.jpg
En déplaçant le taquet de droite, on peut étaler le spectre des niveaux sur toutes la plage des abscisses, soit de 0 à 256. Toute la partie claire de l'image, soit les poils du liseron, deviennent maintenant bien lisibles. Le contraste et la luminosité de la photo en sont améliorés. Mais la lisibilité de la partie foncée reste encore médiocre.

r_glage_4b.jpg
Il faut donc avoir recours à la fonction dite "Courbes" pour agir sur la seule partie sombre, Ici, on augmente le contraste et la luminosité de la partie sombre sans toucher à la partie claire. Le contraste de la partie moyenne en est nécessairement réduit, car tout doit tenir entre les niveaux 0 et 256, mais ce compromis ne parait pas bien grave ici.

Voir suite et fin ci-dessous.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!