Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Prélèvement d'acariens


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Patrick Dourlet

Patrick Dourlet

    Acide aminé

  • Membre
  • 1 messages

Posté 03 septembre 2006 - 10:47

Bonjour,

De nombreux articles de presse nous affirment que nous sommes entourés d'acariens prêts à dévorer toutes nos cellules mortes présentes dans notre literie.
j'ai donc sorti le microscope et me suis mis à leur recherche.
J'ai essayé un prélèvement direct sur ruban adhésif transparent : Nombreuses fibres, poussières, squams mais pas d'acarien;
J'ai adapté un filtre à café entre l'entrée d'air et le moteur d'un aspirateur de table puis transfert par ruban ahésif transparent sur plaquette : mêmes observations en beaucoup plus grande quantités.

Je cherche donc une procédure pour faire ces prélèvements.
Je remercie d'avance toute personne qui me ferait part de ses expériences ( positives ou négatives ).
Je me demande, également, si les acariens sont si nombreux que cela !!!!!

Mon équipement : microscope Optico ( très vieux ) 412 AX avec grossissement de 50 à 1260. Binoculaire avec zoom X 10 à x 60.

Cordialement.

Patrick
  • 0

#2 Alain Baumgarten

Alain Baumgarten

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 260 messages

Posté 04 septembre 2006 - 07:01

Au Forum .. et Patrick,

Je comprends bien ta frustration, Patrick ;) ... elle fût aussi la mienne il y a maintenant quelques temps.

J'étais animé par la même curiosité que toi suite au fait que l'on nous dit entouré d'acariens plus terrifiants les uns que les autres. J'ai donc moi aussi "ratissé" en long en large ma litterie ... et rien (que de la poussière !!!) ... j'en avais déduit avec quelques doutes que ma litterie était propre !!! ... je serais bien le seul !!! :)

Par contre je n'ai pas été jusqu'à vider le sac de l'aspirateur !!! ... quelle persévérance !

Le seul acarien que j'ai pu rencontré ce trouvait sur une abeille voir quelque part sur le Forum, Didier m'avais aidé à le déterminer, mais c'était vraiment du hasard ...

Ta question vaut la peine d'être posée et ouvrivra peut-être un espoir de protocole pour capturer ces petites bestioles.

Amicalement
ALAIN
  • 0

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 04 septembre 2006 - 07:58

Bonjour à toutes tous et Patrick,

Soyons clair (ou voyons clair).

Je ne veux pas ouvrir un débat polémique sur les médias, mais ne pensez-vous pas que dans ce domaine on nous manipule ? (A vous d’y réfléchir, pas d’en débattre ici !)

Pour rester dans le domaine scientifique (pas médiatique) on dit aussi qu’il y a des microbes partout.
La prudence scientifique devrait nous faire dire et c’est ce que je fais depuis de nombreuses années, il peut y avoir des microbes partout.
Cela ne veut pas dire que si l’on en cherche on va nécessairement en trouver.
Sur le plan pratique, par exemple quand on veut travailler de manière asceptique (bloc opératoire, sales de soin, laboratoire) on agit comme (le risque est trop grand) si il y en avait effectivement.

Pour les acariens, c’est la même chose ! On peut en rencontrer un peu partout mais cela ne veut pas dire qu’il y en a des tonnes partout.
J’avais même mis au défit d’en trouver dans la literie sensée en contenir des millions.
Pour être tout à fait objectif, le microscope tout au moins comme on l’utilise habituellement, n’est pas le meilleur moyen de les découvrir. Observer un échantillon prélevé même à l’aide d’un scotch sur son matelas est quasiment voué à l’échec. Il n’y en a pas autant qu’on le croit.
La bonne méthode est de se servir d’un aspirateur à poussière, muni d’un filtre à l’entrée et d’aspirer un volume important d’air. En suite on lave le filtre et on observe le dépôt après centrifugation ou décantation. Là on va certainement en trouver.

Mais la meilleure façon de pouvoir les observer vivants est de les cultiver. Nous avons plusieurs fois parlé sur le forum de Fromage de levure de bière.
Une recherche (Eh oui !) sur le forum avec le mot acarien, répondra à toutes vos questions.

Comme nous parlons au début de médias, et de leur rôle amplificateur (et donc déformant !) nous pouvons inclure dans ce sujet sur les acariens (et des microbes) celui des pollens.

Comment ce fait-il que nous côtoyons depuis l’aube de l’humanité (et même avant), les pollens et que nous assistions depuis quelques temps à une explosion d’allergies. (Même cas pour les acariens, c’est pour cela que j’en parle.) ? Certains observateurs, après de nombreuses années de réflexion, ont trouvé la solution !
Les pollens sont pollués donc plus agressifs ! (Et certainement les acariens aussi !) .
Mais je me demande qui est le plus pollué, le grain de pollen ou notre organisme ?
La surface, ridiculement petite du pollen rentre en contact avec quelques molécules de polluants dans son parcours atmosphérique alors que nous respirons à pleins poumons et à longueur de journée des mètre cubes des mêmes polluants et de façon dramatiquement concentrées pour nos chers rase moquettes que l’on promène fièrement dans leur véhicule à roulettes à la hauteur des pots d’échappement de nos 4X4 des villes. (Ceux des champs sont aussi polluants mais moins confinés.)

Pas tellement hors sujet que çà, puisque nos microscopes ont la vertu de déplacer à l’échelle du microbe, du pollen ou de l’acarien, notre imagination et notre réflexion.

Faites en bon usage. (Je ne dis pas de quoi)

De retour parmi vous.
  • 0

#4 Patrick Dourlet

Patrick Dourlet

    Acide aminé

  • Membre
  • 1 messages

Posté 10 septembre 2006 - 11:45

Bonjour à tous,

Je voudrai remercier Alain et mPX pour leur réponse.
J'ai tardé à vous remercier car, pour des raisons qui restent bien mystérieuses, je n'ai pu accéder à la touche réponse qu'aujourd'hui.

Encore merci. La méthode de l'aspirateur s'est révélée efficace et j'ai pu dénombrer 5 éléments après une aspiration de 5 minutes sur 2 mètres carrés. Le procédé nétant pas particulièrement au point puisque utilisant bêtement un filtre à café solidement fixé sur le moteur de l'aspirateur les 5 bestioles étaient mélangées aux fibres du filtre.
Je me mets donc en chasse pour un filtre métallique.
Si quelqu'un a un fournisseur, l'adresse est la bienvenue.

Merci d'avance,

Cordialement
Patrick
  • 0

#5 Gérard Weiss

Gérard Weiss

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 333 messages

Posté 11 septembre 2006 - 12:54

Bonjour à tous,
Patrick,

Je me mets donc en chasse pour un filtre métallique.
Si quelqu'un a un fournisseur, l'adresse est la bienvenue.

Je ne sais pas où trouver du filtre métallique suffisamment fin.
Par contre, on voit régulièrement sur eBay un allemand proposer du filet à plancton, ou les filets tout montés, avec différents maillages au choix. Le matériau est un sorte de nylon ou de Téflon. Je pense que ça devrait convenir.

La seule difficulté pour les retrouver est la recherche sur les mots clés composés allemands. Peut-être les germanistes du forum pourraient-ils nous aider ?

Bonne chance !
  • 0

#6 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 11 septembre 2006 - 05:01

Bonsoir à tous
Je propose "Planktonnetz".....attention,une recherche avec "Netz" seul,est une toute autre histoire!!!
  • 0

#7 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 659 messages

Posté 11 septembre 2006 - 06:21

Bonsoir à tous,

j'ai trouvé du polyamide en 20 microns solide chez TROCCON S.A à Bourg en Bresse Tel: 04 74 45 31 34.

C'est un peu cher, mais la qualité est là.

J'ai confectionné 2 filets doubles 250/20 microns pour les récoltes en mer, un pour le planctonique et un pour le bentique.

Cordialement

Claude
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!