Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Fluorescence de la chlorophylle et choix de lampe


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 Pierre Houssin

Pierre Houssin

    Invertébré

  • Ex membre
  • PipPipPip
  • 364 messages

Posté 05 septembre 2006 - 04:34

Bonjour à tous,

J'ai eu la chance de récupérer un épicondenseur de fluorescence Zeiss IV Fl avec filtre d'excitation dans le bleu (450-490nm) et filtre d'émission laissant passer ce qui est au dessus (vert et plus : > 520nm) : cette combinaison était habituellement utilisée dans les LABM pour des méthodes FITC.
J'ai également son alimentation 12V 100W mais pas l'illuminateur ni son ampoule halogène (avis aux vendeurs).
J'y ai donc adapté l'illuminateur et l'alim adéquate que je possède : un Will avec lampe à vapeur de mercure HBO 50w. Un simple réglage des butées a été nécessaire.
J'obtiens une très belle fluorescence rouge de la chlorophylle.

Ma question est la suivante : quelqu'un a-t'il essayé d'exciter la chlorophylle avec une lampe halogène 12V 100W ?
Le cas échéant, la fluorescence est elle autant ou moins intense qu'avec une lampe HBO 50W ?

Je sais que c'est une question particulièrement pointue mais connaissant la passion de beaucoup ici, je me dis que peut être quelqu'un a déjà pu comparer cela !
  • 0

#2 Jean de Corcelles

Jean de Corcelles

    Auteur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 580 messages

Posté 05 septembre 2006 - 05:10

Bonjour...


habituellement utilisée dans les LABM pour des méthodes FITC.


Il y a des abrutis comme moi qui ne comprennent pas :angry: :angry:

Forum accessible à tous ou aux seuls techniciens d'élite ?????
  • 0

#3 Boris Sieber

Boris Sieber

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 47 messages

Posté 05 septembre 2006 - 05:46

Bonsoir à tous,
je ne m'y connais pas du tout en la matière mais après une simple recherche sur le net, voilà l'explication des deux termes :

LABM = Laboratoire d'Analyse de Biologie Médicale
FITC (Fluoresceine Iso Thio Cyanate, dérivé de la fluorescéine) = fluorescence verte

Cordialement Boris

Modifié par Boris Sieber, 05 septembre 2006 - 06:35 .

  • 0

#4 Pierre Houssin

Pierre Houssin

    Invertébré

  • Ex membre
  • PipPipPip
  • 364 messages

Posté 05 septembre 2006 - 06:30

Veuillez m'excuser pour l'usage des acronymes, n'aidant pas à la compréhension du sujet, je ne m'étais pas étaler sur leur signification.
Il faut dire que ce sujet est très vaste...
  • 0

#5 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 05 septembre 2006 - 07:41

Bonsoir Pierre,

Quelle drôle d’idée tu as là !
Que veux-tu faire exactement ?

Les lampes HBO sont utilisées pour provoquer la fluorescence car leur spectre est très riche en UV.
De plus elles valent très cher et il convient donc de savoir les utiliser. Par exemple ne pas les allumer si elles sont déjà chaudes, ne pas les utiliser moins de deux heures d’affilée s’il s’agit de la première utilisation, ne pas les utiliser moins de 20 minutes pour les utilisations suivantes, mesurer la durée de vie car risque d’explosion et bien sûr préserver sa rétine.

Les lampes halogènes ne sont pas particulièrement riches en UV et très souvent les UV présents dans le spectre sont filtrés par l’enveloppe pour protéger l’utilisateur, elles ne sont donc pas recommandées pour provoquer la fluorescence.

Donc pour savoir si cela marche, il me semble que le mieux est d’essayer, mais je ne crois pas que le rendement soit bien intéressant.

Cordialement.


Note que le choix du titre du sujet risque de plonger ce sujet aux oubliettes.
  • 0

#6 Pierre Houssin

Pierre Houssin

    Invertébré

  • Ex membre
  • PipPipPip
  • 364 messages

Posté 05 septembre 2006 - 08:09

Qu'est ce que je veux faire ? Rien de plus que voir ce que donnent mes échantillons en fluorescence et puis aussi le petit challenge que constitue le faire de refaire fonctionner du matériel que je récupère dans un état variable (la partie technique est quelque chose qui m'intéresse beaucoup).

Justement, bien que de part ma formation (technicien biologiste) et mon expérience (technicien de maintenance) je sais utiliser des lampes HBO, je préfère pour les raisons que tu cites utiliser une lampe halogène.

Par contre, je rappellerai que la fluorescence n'est pas cantonnée à l'excitation par les UV (voir définition).
Justement, dans le cas que je cite, la chlorophylle est excitée dans le visible par le bleu, qui correspond à un pic d'émission du mercure.

D'après ce document justement, les sources halogènes sont aussi utilisées en fluorescence pour l'excitation dans le vert et le bleu, qui m'intéresse.
Cependant, on voit bien que le rendement est inférieur.
Ne pouvant faire des essais sans investir plusieurs centaines d'Euros (la boite à lumière et son condenseur), je demandais à tout hasard...

Pour le reste, on trouve sur ebay (en cherchant bien) des ampoules HBO neuves à quelques dizaines d'Euros.
Effectivement, toutes les ampoules halogènes sont équipés d'un fitre anti UV sauf application particulière : dans mon métier, je dispose d'ampoules halogènes 12v 50w sans écran anti UV pour un cytomètre de flux.

Quant au sujet, j'y avais pourtant bien réfléchi :rolleyes:

Modifié par Pierre Houssin, 05 septembre 2006 - 08:19 .

  • 0

#7 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 05 septembre 2006 - 08:41

Re bonsoir Pierre !

D’après ce que je sais, la chlorophylle devient rouge si elle est éclairée par une lampe halogène puissante (100W)
D’autre part éclairée par une lampe HBO 50 W elle est également colorée en rouge.
Alors quel est le plus rouge des deux rouge ? (Si j’ai bien compris la question et si c’est çà ta question)
Tu n’as qu’à essayer.
Où alors il y a une autre question non formulée :
Cette question serait : Est ce que cela vaut le coup d’acheter une lampe 12 V 100 W et son « illuminateur » si la fluorescence obtenue sur la chlorophylle est plus faible que celle obtenue avec la lampe à arc ?

A mon avis non, l’halogène n’est pas utilisé pour faire de la fluo, sinon on pourrait faire de sérieuses économies , mais une 100 W peut servir à autre chose.

C’est pour cela que je te demandais ce que tu désirais faire exactement.

Cordialement.


J'ai formulé ma réponse avant que tu ne modifies ton message initial donc ma réponse est en partie à côté de la plaque, mais j’avais bien compris qu’il y avait une seconde question, ta modification me le confirme.

Pour le titre je t’en laisse la paternité, mais je ne comprend pas le « En réponse à... »
Fais-tu référence à un autre message ? Auquel cas il faudrait en donner le lien !

  • 0

#8 Pierre Houssin

Pierre Houssin

    Invertébré

  • Ex membre
  • PipPipPip
  • 364 messages

Posté 05 septembre 2006 - 09:48

Où alors il y a une autre question non formulée :
Cette question serait : Est ce que cela vaut le coup d’acheter une lampe 12 V 100 W et son « illuminateur » si la fluorescence obtenue sur la chlorophylle est plus faible que celle obtenue avec la lampe à arc ?

c'est tout à fait ce que je voulais dire.

A mon avis non, l’halogène n’est pas utilisé pour faire de la fluo, sinon on pourrait faire de sérieuses économies , mais une 100 W peut servir à autre chose.


j'ai été moi aussi surpris de voir une lampe halogène pour faire de la fluorescence FITC : ce n'est pas ce qui a le meilleur rendement.

J'ai formulé ma réponse avant que tu ne modifies ton message initial donc ma réponse est en partie à côté de la plaque, mais j’avais bien compris qu’il y avait une seconde question, ta modification me le confirme.

Explication : je me suis trompé de bouton, appuyant sur envoyer au lieu de prévisualiser !

Pour le titre je t’en laisse la paternité, mais je ne comprend pas le « En réponse à... »
Fais-tu référence à un autre message ? Auquel cas il faudrait en donner le lien !


Aucune référence à un autre message et je ne vois aucun "en réponse à" dans ce que j'ai écrit...
  • 0

#9 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-admin
  • 3 144 messages

Posté 06 septembre 2006 - 06:28

Bonjour à tous,

Pierre et Michel,

Il n'y a pas photo, le rendement de la fluorescence entre halogène et Lampe UV est sans conteste en faveur de cette dernière. En principe la fluorescence est surtout utilisée en mode photo (vidéo aujourd'hui) car selon les objets elle est extrèmement faible et exige des caméras à haute sensibilité refroidies par effet Peltier.

Cela dit la chorophylle est un sujet 'coopératif' puisque la fluorescence (par exemple dans un tube à essais)peut être observée sous un éclairage halogène et aussi avec une led "UV" , il n'en est pas de même pour un sujet mince sous une lame (intensité pas suffisante) . En plus beaucoup d'illuminateurs de fluorescence sont des EPI illuminateurs au travers de l'objectif ce qui n'améliore pas le rendement !!

quel que soit le système : Attention au yeux !!

amitiés,
JMC

Modifié par Jean Marie Cavanihac, 06 septembre 2006 - 06:29 .

  • 0

#10 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 06 septembre 2006 - 07:06

Bonjour à tous, et Pierre,

A mon avis non, l’halogène n’est pas utilisé pour faire de la fluo, sinon on pourrait faire de sérieuses économies , mais une 100 W peut servir à autre chose.

Et bien si, suis-je bête !

Bon ceci dit, on peut effectivement utiliser sur certains microscopes à fluorescence trois types de sources :

HBO 50 W
Halogène 12 V 100 W
Xenon 75 W

Et ceci dans le même boîtier d’éclairage en permutant simplement l’ampoule et son embase.
C’est le cas pour le Fluovert mais le mien n’est équipé que du HBO 50 W.
Je ne peux donc pas procéder à une comparaison.

(Pour le titre tu as effectivement raison), je n’étais pas bien collimaté (je ne devais pas avoir « les yeux en face des trous »))

Cordialement.

De la discussion jaillit la lumière !
  • 0

#11 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 06 septembre 2006 - 07:17

Complément :

Bonjour Jean-Marie,

J’avais effacé un paragraphe qui dit la même chose que toi.

« Pour observer de la chlorophylle en solution dans un tube ou au microscope dans certaines cellules végétales richement pourvues, l’halogène devrait largement suffire mais pour observer et photographier certains organites de cellules animales, j’ai des doutes quant au rendement. »

Je rajouterais que pour certains diagnostics utilisant l’immunofluorescence, il se peut que le simple fait de constater une teinte attendue puisse être suffisant en utilisant l’halogène mais de là à faire de la photo, ce ne doit pas être aussi facile. De plus il n’est pas précisé si ces ampoules, ne sont pas un peu « spéciales » c'est-à-dire conçues pour laisser passer les UV contrairement aux ampoules à usage plus « domestiques. »


Quoi qu’il en soit comme tu dis,

ATTENTION LES YEUX !

Cordialement.
  • 0

#12 Pierre Houssin

Pierre Houssin

    Invertébré

  • Ex membre
  • PipPipPip
  • 364 messages

Posté 09 septembre 2006 - 10:34

Bon ceci dit, on peut effectivement utiliser sur certains microscopes à fluorescence trois types de sources :
HBO 50 W
Halogène 12 V 100 W
Xenon 75 W
Et ceci dans le même boîtier d’éclairage en permutant simplement l’ampoule et son embase.
C’est le cas pour le Fluovert mais le mien n’est équipé que du HBO 50 W.
Je ne peux donc pas procéder à une comparaison.


Bonjour,

je confirme : sur la boite à lumière Zeiss 'Illuminator 100', on peut monter ces 3 sources en changeant l'embase, l'alim et je rajoute le condenseur de lampe (le groupe de lentilles placé juste devant la source que l'on déplace pour mettre au point la source sur l'écran dépoli servant à cela) : en effet, la taille de la source de lumière étant différente, le condenseur doit être adapté.
Chez Zeiss, il en existe 2 modèles :
- à 2 lentilles pour source halogène 12v 100w
- à 3 lentilles pour source HBO (Mercure) 50 W et Xenon (XBO) 75 W.

Vous pouvez vous référer à la doc Zeiss Microscope Illuminator 100 G41-310/I-e à télécharger chez Zeiss.

Cette boite à lumière peut aussi être montée derrière la base des microscopes Zeiss Standard à éclairage à incandescence, moyennant une surélévation de la base, pour un usage en transmission. Attention pour cet usage de ne pas laisser parvenir des UV aux yeux, donc de ne pas utiliser une lampe à arc mais uniquement une lampe halogène.

Merci Michel d'avoir regardé ton équipement pléthorique pour voir si tu pouvais comparer les sources.
  • 0

#13 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 09 septembre 2006 - 10:43

Bonjour,

Sur le FLUOVERT de Leitz, On ne change que l'ampoule et son embase. C'est quand même plus économique!

Cordialement.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!