Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Polarisation en épiscopie


  • Veuillez vous connecter pour répondre
5 réponses à ce sujet

#1 Dr Alain Gérault

Dr Alain Gérault

    Acide aminé

  • Membre >
  • 4 messages

Posté 14 novembre 2006 - 05:48

Voici mon problème :

Je participe à l'étude de plantes fossiles : Psilophytes qui comme leur nom l'indique sont fossiles et dans des roches. Leur étude n'est pas possible en réalisant une lame mince traditionnelle des géologues mais uniquement après décapage de plaques de roche (par l'acide fluorhydrique, bonjour les dégats !) et photographie de la surface décapée. Malheureusement le contraste de coloration est faible et il est difficile de correctement photographier la préparation sous une loupe binoculaire (les plantes font 3 cm au maxi !). Une publication US présente de bonnes photos bien contrastées en indiquant qu'elles ont été prises sous lumière polarisée mais sans plus de détails. Alors comment procéder (j'ai des plaques polarisantes).

1) Eclairer la préparation avec de la lumière ordinaire et observer avec un oculaire polarisant faisant fonction d'analyseur les cristaux de la roche ayant polarisé la lumière après réflexion ?
2) Eclairer la préparation avec de la lumière polarisée et observer comme précédement ?

Quelqu'un pourait-il me conseiller et me faire un schéma d'un montage simple à réaliser ?

Par ailleurs pour observer les sporanges fossilisés de ces plantes serait-il possible d'adapter mon microscope avec un dispositif semblable (donc en épiscopie) sachant que je dispose d'un objectif réglable pour compenser l'épaisseur d'une lamelle et pouvant fonctionner sur une préparation sans lamelles (une merveille au passage...).

Merci d'avance.

Alain GERAULT
  • 0

#2 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 14 novembre 2006 - 06:10

Salut Alain,
ça mérite des essais, mais à mon sens il faut éclairer avec une lumière polarisée dans un axe et analyser avec un pola orienté à priori à 90° comme dans ta solution N°2....

dés que j'ai un moment je vais regarder ça

Cordialement

Dominique

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 14 novembre 2006 - 08:26

Bonsoir Alain

Une publication US présente de bonnes photos bien contrastées en indiquant qu'elles ont été prises sous lumière polarisée mais sans plus de détails.

Te serait-il possible de nous montrer de telles photos, cela nous donnerait peut-être des idées sur la manière d’obtenir de tels clichés.

serait-il possible d'adapter mon microscope avec un dispositif semblable (donc en épiscopie) sachant que je dispose d'un objectif réglable pour compenser l'épaisseur d'une lamelle et pouvant fonctionner sur une préparation sans lamelles (une merveille au passage...).

Pourrais tu nous donner le nom du microscope ou une photo, pour là aussi, nous donner une idée du meilleur procédé pour faire de la polarisation en épiscopie.
Il existe déjà de nombreux dispositifs.


Cordialement.
  • 0

#4 Gérard Weiss

Gérard Weiss

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 333 messages

Posté 15 novembre 2006 - 12:46

Bonsoir à tous,
Alain,

Une publication US présente de bonnes photos bien contrastées en indiquant qu'elles ont été prises sous lumière polarisée mais sans plus de détails. Alors comment procéder (j'ai des plaques polarisantes)... ...Quelqu'un pourait-il me conseiller et me faire un schéma d'un montage simple à réaliser ?

Marc Peltier nous avait donné des informations intéressantes à ce sujet dans cet autre fil :
http://forum.mikrosc...

Cordialement,
  • 0

#5 Dr Alain Gérault

Dr Alain Gérault

    Acide aminé

  • Membre >
  • 4 messages

Posté 15 novembre 2006 - 12:07

Merci pour toutes vos réponses et vos conseils maintenant je commence à me faire une idée du montage à réaliser.
Je vais me procurer les photos de la publication près de la Fac US. Pour ce qui concerne mon matériel :
J'ai un LEITZ Laborlux et comme objectifs adapaptables (et je ne sais lequel choisir !):
Leitz plan 2,5/0.08; Leitz planaopochromat 4/0.10; Zeiss Neofluar 6,3/0,20; Leitz planapochromat 10/0.25
Ceci pour les faibles grandissements et la distance frontale est suffisante pour éclairer la préparation dans de bonnes conditions. Ces grandissements ne me servent qu'à faire des recherches rapides sur des plaques de roche pour voir s'il y a quelquechose d'intéressant en complément à la loupe bino.
Par contre pour examiner des détails j'ai des objectifs plus "forts" mais la distance frontale plus faible va peut-être me poser des problèmes d'éclairage épiscopique.
J'ai comme objectifs :Zeiss neofluar 16/0.40; Zeiss neofluar 25/0.60 et éventuellement un Leitz PV Apo L 40:1 A 0,70 à molette pouvant fonctionner sans lamelle mais il est peut-être trop fort. (j'ai également des phaco NPl)
Comme éclairage je dispose :Lampe cobra basse tension iode puissante mais qui chauffe ! Lampe cobra xénon;Lampes cobra LED (blanches). Le rendu des couleurs est sans importance dans mon cas seul le contraste compte !
Je pense donc monter un fitre polarisant après un éclairage cobra (polariseur) et un filtre polariseur dans un oculaire (analyseur) pour voir ce que cela donne.

Alain Gérault
  • 0

#6 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 15 novembre 2006 - 04:16

Bonjour Alain,

Je pense donc monter un fitre polarisant après un éclairage cobra (polariseur) et un filtre polariseur dans un oculaire (analyseur) pour voir ce que cela donne.

Pour entrer dans le vif du sujet, il existe deux types de polarisation (en ce qui concerne le principe)
La LPNA et la LPA.
La première utilise la Lumière Polarisée Non Analysée et la seconde la Lumière Polarisée Analysée.
En microscopie, c’est surtout la seconde qui nous intéresse.
Pour la réaliser il faut un Analyseur et un Polariseur.
Le Polariseur et l’Analyseur sont la même, chose seule leur emplacement diffère.
Pour obtenir avec un microscope une image en LPA il faut disposer les trois éléments indispensables dans le faisceau d’éclairage dans l’ordre suivant Polariseur Objet Analyseur. Peu importe à quel niveau ils sont placés pourvu que l’on respecte l’ordre.
De plus il faut pouvoir les faire tourner tous les trois de manière indépendante.
Un microscope polarisant est conçu en outre pour pouvoir mesurer les angles de rotation et on lui adjoint une lame supplémentaire appelée teinte sensible.
Donc dans notre cas, il faut placer un filtre polarisant après la source lumineuse qui produira une lumière polarisé et un second après l’objectif (car entre l’objet et l’objectif, il n’y a pas beaucoup de place, mais c’est possible.) On peut également placer l’analyseur sur l’oculaire, mais là aussi, ce n’est pas un emplacement idéal, mais le résultat final sera le même)
En épiscopie, le montage est rigoureusement le même et comme la lumière traverse l’objectif les filtres sont situés du même côté du microscope par rapport à l’objet, mais le schéma reste le même.
A partir de là on a toute latitude pour adapter un microscope à la polarisation qu’il soit diascopique ou épiscopique, ce n’est qu’une question de mécanique.
Pour une loupe binoculaire, c’est encore la même chose un filtre devant la lampe un autre après l’objet, mais là on a beaucoup plus de place entre l’objet et l’objectif.

Pour le Laborlux, il faut qu’il soit équipé pour l’ épiscopie .

Dernier point, pour obtenir une bonne polarisation, il faut des filtres de qualité et des optiques de qualité sans tension interne.

Cordialement.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!