Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

ECLAIRAGES


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 18 décembre 2006 - 05:36

Bonjour à tous,

Les « Modulateurs pupillaires » d’après Locquin, sont les procédés qui permettent en intervenant physiquement sur la lumière d’en modifier les propriétés afin de mettre en évidence dans l’image observée au microscope, des informations qui ne pourraient pas êtres perçues sans eux.

Citons rapidement :
Le Fond Clair, qui ne module pas grand-chose si ce n’est dans la conception de Köhler.
Le Fond Noir.
Le contraste de Phase selon Zernike et ses variantes.
Le Contraste interférentiel différentiel de Nomarski et ses variantes
Le Hoffman
.....
La Flèche de Mathias,..

Vous pouvez vous inspirer des articles publiés dans le Magazine.



Cela permettra de faire un petit dictionnaire et peut-être nous inciter a varier plus souvent les plaisirs de l’observation.

Cordialement.
  • 0

#2 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 19 décembre 2006 - 10:10

Bonjour à tous,

Suite à un courrier, je vous donne quelques précisions.

Bon pour le titre, les « Modulateurs pupillaires » est le meilleur titre pour représenter la notion dont on parle.
Le fait qu’il soit inconnu de beaucoup de personnes n’est vraiment pas un obstacle, n’est-on pas ici aussi pour apprendre ?
De plus il est en bon français. Il ne reste plus pour qu’il évoque quelque chose à chacun de réfléchir un petit peu.
Un modulateur est un appareil qui provoque des modulations sur une onde, c'est-à-dire des variations (inflexions), variées et agréables. La pupille étant bien entendue la pupille d’entrée du microscope, zone dans laquelle s’exerce la modulation. Il n’y a pas plus informatif que ce terme, c’est celui qui correspond le mieux à ce dont on parle et c’est pour cette raison que je l’ai choisi, pas pour faire joli ou faire savant.
Bon on peut le remplacer par une notion plus simple mais beaucoup moins précise : éclairage.
Le problème avec éclairage, est qu’il évoque trop la notion d’éclairer, c'est-à-dire de projeter une lumière sur un objet (lampe de poche par exemple ) alors qu’en fait, c’est « le microscope » qui regarde la source à travers divers dispositifs. C’est cette confusion qui fait mettre des optiques devant les leds.

Comme ce titre peut éventuellement poser des problèmes lors de recherches dans le forum, je propose dans un premier temps de le remplacer par ECLAIRAGES.

Deuxième remarque.
Je pense que dans un premier temps, il n’est pas utile de faire une classification de ces Modulateurs, mais de les donner en vrac, la classification suivra en fonction du procédé mis en œuvre.
Je ne pense pas qu’il soit utile de faire suivre le nom Anglais au nom français ce n’est pas un dictionnaire multilingue. Cela va alourdir considérablement la lisibilité du texte. Et puis la patrie de l’optique, c’est avant tout l’Allemagne alors pourquoi pas également en allemand.
Par exemple on trouve souvent
Differential Interference Contrast DIC Normaski c’est justement ce qu’il faut éviter à tout prix et que je dénonce à travers mes propos sur l’anglais.
Georges Nomarski était Français (Né en Pologne) et travaillait au CNRS c’est d’ailleurs au nom du CNRS qu’il a déposé son brevet.
Voir ici sa brillante carrière:
http://www.instituto...etourf=60dad3bc

Un glossaire multilingue pourrait être ajouté au forum, mais concernant tous les termes de l’optique (cela existe d’ailleurs déjà)


Comment procéder.

Chacun dépose dans une réponse :
Le nom de la méthode (Bien entendu si la méthode américaine et si le procédé n’a pas reçu de traduction satisfaisante c’est le nom anglais qui est donné avec la traduction en français) est donnée en premier.
Ensuite un résumé de 3 lignes de la méthode.
Eventuellement on peut donner des liens en privilégiant toujours les liens en français.

Bien entendu tout autre développement peut être fait sous forme de sujet séparé ou d’article.

Une synthèse sera faite ultérieurement et mise à jour au besoin.

Cordialement .
  • 0

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 20 décembre 2006 - 09:50

Bonjour à tous,

Bonjour à tous,

Deux messages concernant les Modulateurs pupillaires viennent d’être ajoutés dans la Base, je vous en donne copie ci-dessous.

Je rajouterais pour répondre à Daniel qu’il existe un DIC chez Zeiss qui permet d’utiliser les boîtes en plastique et qui s’appelle PlasDic.

Il serait bon de poster ce genre de sujet dans cette rubrique puisque nous avons entrepris de dresser la liste des différents moyens physiques d’influer sur la lumière du microscope pour en améliorer l’image

Cordialement.

VAREL

parmi les différentes alternatives de contraste , je signale un procédé - que Marc Peltier évoque ICI post N° 10- procédé de la société ZEISS , le contraste VAREL dont le fonctionnement m'a longtemps été inconnu .

Voici un diagramme tiré d'une brochure ZEISS. Il utilise des disques spéciaux dans le condenseurs et des objectifs itou..
Si un de nos amis , heureux possesseur d'un ZEISS récent peut nous en dire plus sur ses résultats ???

post_3_1166451519.jpg


amitiés,
JMC

PRC (Phase Relief Contrast)

Bonjour,
ce système semble proche du "phase relief contrast " d'olympus dont voici un descriptif publicitaire.
Je ne l'ai pas testé faute de matériel.
c'est encore une variante d'éclairage oblique associé au contraste de phase.
Il est proposé surtout comme le contraste d'Hoffman pour les microscopes inversés, ou l'usage de boites plastiques empèche l'usage du contraste interférenciel.
Cordialement

post_36_1166602341.jpg


Les originaux sont ici:

http://forum.mikrosc...o...ic=5306&hl=
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!