Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Diaphragme de champ


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 19 décembre 2006 - 04:34

Bonjour à tous
Sur mon Zeiss universel,les lames du diaphragme de champ ont décider de vivre leur vie....impossible de les ramener à raison!
Pensez -vous qu'il soit possible de les remplacer par un diaphragme neuf autonome,en le plaçant simplement sur le précédent ?(Ce serait un diaphragme de ce STYLE)...ou bien la position du diaphragme de champ est aussi importante que la position de la source de lumière?

La même question se pose si l'on veut compléter un microscope n'ayant pas de diaphragme de champ au départ...

Amicalement André
  • 0

#2 Pierre Houssin

Pierre Houssin

    Invertébré

  • Ex membre
  • PipPipPip
  • 364 messages

Posté 19 décembre 2006 - 06:58

Bonjour,

dans l'éclairage de Kölher, la position du diaphragme de champ est très importante.
Je te déconseille donc de bricoler un diaphragme par dessus celui existant.
Est il vraiment irréparable ?
Si tu dois le changer, je te conseille de te tourner vers ebay où on trouve le module complet pour pas cher (récemment, kogan1m en a vendu un aux Etats Unis pour 25$).
  • 0

#3 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 19 décembre 2006 - 07:18

Bonsoir André et Pierre,

N'est t'il pas simplement grippé (c'est bientôt la saison ...) ?
(J'ai pu ravoir le mien avec un lubrifiant/dégrippant + nettoyage ...)

Amitiés

Modifié par Christian Aubert, 19 décembre 2006 - 07:20 .

  • 0

#4 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 19 décembre 2006 - 08:13

Re Pierre,Chris
Je pense qu'il n'est pas irréparable,mais c'est devenu un puzzle,et j'ai bien l'impression qu'une fois remonté,il ne demandera qu'à se disloquer à nouveau!

Lames_diaphragme.jpg

Amicalement André

PS:j'ai été obligé d'ouvrir la loge car un des élément était sorti de sa position et bloquait le système!

Modifié par André Advocat, 19 décembre 2006 - 08:15 .

  • 0

#5 Pierre Houssin

Pierre Houssin

    Invertébré

  • Ex membre
  • PipPipPip
  • 364 messages

Posté 19 décembre 2006 - 08:46

Du moment que tu ne voies aucune pièce cassée ni de vis manquante, alors il est tout à fait réparable.
Enfin, si tu en as la patience...
  • 0

#6 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 20 décembre 2006 - 08:27

Oui,Pierre ,de patience,c'est bien de cela dont il s'agit,car c'est le deuxième diaphragme qui me saute ainsi en 1000 morceaux(12 en fait!)!
Amicalement André
  • 0

#7 Robert Porter

Robert Porter

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 21 messages

Posté 16 février 2007 - 03:45

...dans l'éclairage de Kölher, la position du diaphragme de champ est très importante.
...




Hop je saute sur l'occasion :rolleyes: ...

Si la position du diaphragme de champ est aussi importante, je suppose qu'il existe une formule/règle/technique pour déterminer précisément sa position ? Idem pour la position de la source lumineuse...
Quelle est cette règle de calcul à appliquer pour positionner ces divers éléments ??? Ca m'intéresse grandement de le savoir vu que justement, je compte me bricoler un éclairage de Kholer...
Ca permettrai en outre à André de remplacer purement et simplement son diaphragme en redéfinissant la position ou en ajustant la position de la source...

Merci
@+

Modifié par Robert Porter, 16 février 2007 - 03:50 .

  • 0

#8 1217

1217

    Procaryote

  • DEM
  • Pip
  • 131 messages

Posté 16 février 2007 - 09:01

Bonjour à tous, bonjour André

Pour la réparation, va faire un petit tour LA

Tu vas voir dans me miscape magazine du mois, repair Iris diaphragm.

Amicalement


  • 0

#9 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 16 février 2007 - 10:42

Bonjour Robert,
C'est simple et compliqué à la fois...

en fait la lampe et le diaphragme de champ doivent être les conjugués du sujet dans des systèmes optiques qui sont différents...
le diaph de champ est le conjugué pour le condenseur et la lampe pour le systeme complexe collecteur + condenseur
autant on peu appliquer quelques formules basiques en assimilant le condenseur à une lentille simple (voir formules de Descartes) autant la distance séparant le collecteur du condenseur interdit totalement ce genre d'aproximation....
De plus, le Zeiss d'André est prévu pour le Khöler donc en fonction des éléments optiques en place, la position du diaph de champ est déterminée mécaniquement, je ne sais pas quel est ton microscope mais il y a peu de chance que les parties optiques en présence te permettent un vrai Khöler s'il est prévu pour un éclairage critique !!!! alors si tu dois changer la formule optique de ton collecteur, bonjour la galère et les abbérations que tu vas introduire.... si ça t'amuse fais le calcul pour obtenir une image virtuelle de ta lampe au niveau du lieu supposé de ton futur diaph de champ, elle sera reprise alors par le condenseur pour faire une image réelle au niveau du sujet en même temps que celle du diaph de champ et tu auras théoriquement une formule optique te permettant d'accéder au règlage de Khöler...

Bon courage.... :lol:

Dominique

#10 1217

1217

    Procaryote

  • DEM
  • Pip
  • 131 messages

Posté 16 février 2007 - 11:58

"en fait la lampe et le diaphragme de champ doivent être les conjugués du sujet dans des systèmes optiques qui sont différents...
le diaph de champ est le conjugué pour le condenseur et la lampe pour le systeme complexe collecteur + condenseur
autant on peu appliquer quelques formules basiques en assimilant le condenseur à une lentille simple (voir formules de Descartes) autant la distance séparant le collecteur du condenseur interdit totalement ce genre d'aproximation...."

J'aimerais quelques développements,et définitions : qu'est-ce qu'un "conjugué", qu'est-ce que des systèmes optiques "différents", quelles sont les formules "basiques" de Descartes ?

Merci.
  • 0

#11 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 16 février 2007 - 12:54

Re bonjour,

En optique on parle de « conjugué » pour exprimer le fait que la lumière à un trajet équivalent quelque soit son sens… si tu as un objet, une lentille et l’image de l’objet donné par la lentille, tu peux mettre l’objet à la place de l’image et la nouvelle image sera à la place de l’ancien objet… on dit que l’image est le conjugué de l’objet par la lentille et dans le cas présent que les images du diaphragme de champ et de la lampe doivent se situer au niveau de l’objet observé… ce qui implique que la projection de l’objet observé se situe dans le plan du diaphragme de champ par le condenseur et dans le plan de la lampe par le système condenseur + collecteur…

Les systèmes optiques diffèrent car dans le cas du collecteur, on a quelque chose qui est à mon avis assimilable à une lentille mince utilisées comme une loupe dans le cas de Khöler et comme un système afocal dans le cas d’un éclairage critique donc pour obtenir une image virtuelle ou pas d’image du tout (projetée à l’infini) alors que pour le condenseur on est clairement dans un système épais utilisé pour obtenir une image réelle

Formules de Descartes :

I/O = p’/p
1/p + 1/p’ = 1/f

Avec f = focale de la lentille
P distance entre la lentille et l’objet
P’ distance entre l’image et la lentille
I = taille de l’image
O = taille de l’objet

Les formules de Descartes sont déclinable facilement mais ne sont valables que pour les lentilles minces… ce qui n’est à priori pas notre cas.. p et p’ risquent d’être très difficiles à déterminer puisque dans le cas d’une lentille mince on prend juste la mesure entre la lentille physique et l’objet ou l’image alors que dans un système épais il faut pouvoir déterminer le plan nodal d’émergence et le plan nodal d’incidence qui ont de fortes chances de se situer dans l’espace et pas porté par la lentille… ces plans étant déterminés en considérant qu’un rayon lumineux arrivant selon un certain angle d’incidence sur le plan nodal d’incidence, ressort selon le même angle du plan nodal d’émergence il se comporte donc comme le centre parfait d’une lentille mince théorique….


Et encore je suis un petit rigolo en optique... :lol:

amicalement

Dominique

#12 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 18 février 2007 - 10:53

Bonjour,
Ce sujet n'est pas un BAVARDAGE mais un HARDWARE (MATERIEL)
Je dois le déplasser déplacer!

Cordialement.
  • 0

#13 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 28 février 2007 - 03:09

Bonjour à tous, Bonjour andré,

le remontage des 12 lamelles d'un diaphragme s'apparente en effet à un jeu de mikado inversé!

Il y a aussi la solution ebay:
http://cgi.ebay.fr/C...1QQcmdZViewItem

Cordialement
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!