Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Lamelle - Qualité et fourniture ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 olevoux

olevoux

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 328 messages

Posté 21 mars 2007 - 11:27

Bonjour,

J’ai acheté récemment par internet (site français) un lot de lames et de lamelles pour commencer mes observations. J’ai constaté avec déception qu’elles proviennent de Chine.
En guise d’étalon j’ai mis une goutte d’eau pure entre lame et lamelle pour voir, si mon eau osmosée étaient vraiment pure. Si mon eau était bien vierge, j’ai découvert un plan dans lequel il y avait une multitude de raies, points,... dans une densité incroyable ! J’ai rapidement compris qu’arrivé au plan inférieur de ma lamelle je voyais tous les défauts de ma lamelle. J’ai remontée la mise au point sur la face supérieure de la lamelle, même résultat, une surface criblée (au moins une centaines de rayures et points sur mon champ de vision).

Je me pose donc la question : est-ce normal ? On s’accommode d’une lamelle non rodée à bords mal découpés mais le plan supérieur de la préparation (face inférieure de la lamelle) est invariablement pollué par cette myriade de rayures.

Où puis-je me procurer des lamelles (et lames) de qualité, sans trop forcer sur le prix, fournisseur ou marque ?
Merci du conseil.

Olivier Lx
  • 0

#2 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 21 mars 2007 - 05:16

Bonjour Olivier,

j’ai mis une goutte d’eau pure entre lame et lamelle pour voir, si mon eau osmosée étaient vraiment pure.

Très bon réflexe d’aller mettre ton microscope un peu partout ! Malheureusement tu ne pourras voir aucune différence entre une eau osmosée et une eau du robinet.

Je me pose donc la question : est-ce normal ? On s’accommode d’une lamelle non rodée à bords mal découpés mais le plan supérieur de la préparation (face inférieure de la lamelle) est invariablement pollué par cette myriade de rayures.

Pas de panique ! Là tu vas commencer à comprendre la différence qu’il y a entre des notions entièrement théoriques et un examen microscopique ce qu’il y a de tout à fait concret.

Certes, les lames ou les lamelles si elles sont fabriquées industriellement, en chine où ailleurs, ne sont pas parfaites, mais largement suffisantes pour l’usage microscopique.

Tu as certainement remarqué que les bords des lames et lamelles n’étaient pas nets, pas trop rectilignes et avec des éclats. C’est tout à fait normal ! Le microscope permet de voir les imperfections des objets manufacturés qui sont invisibles à l’œil nu. Tu verras, c’est la même chose avec des objets qui semblent pourtant très précis comme les vis d’une montre. Au microscope, c’est catastrophique comme précision.
Pour ce que tu appelles des lignes et des points sur les deux faces de la lamelle, là aussi c’est tout à fait normal. Je pense sans trop me tromper que ce sont tes propres empreintes digitales que tu observes.
En effet si tu touches une lamelle avec les doigts tu vas déposer du gras qui à l’aspect que tu décris.
Et même une fois essuyées avec un chiffon, tu verras les traces du chiffon. Il ne faut jamais mettre les doigts sur les lames et les lamelles mais les attraper par la tranche et si on pense qu’elles ne sont pas très propres, il faut les nettoyer avec une méthode appropriée.

Ce n’est donc pas un problème de qualité, mais un problème connu de tous les microscopistes, de contamination du matériel. Sois sans craintes tes lames et lamelles sont bonnes.

Cordialement.
  • 0

#3 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 355 messages

Posté 21 mars 2007 - 05:46

Bonjour Michel,
bonjour Olivier


je te rassure je n'utilise que des lames et lamelles chinoises (achetées dans un magasin qui vante la la nature et ses découvertes ) : elles sont de bonne qualité (avec même des bords rodés contrairement à des lames que j'avais achetées chez un grossiste de matériel de labo !) ) et les lames séparées par du papier de soie (chinoise ?!).
On peut leur reprocher d'être parfois un peu poussièreuses mais en général cela ne gène pas l'observation. Par contre aprés la première utilisation de la lame et si l'on veut s'en resservir , il faut la nettoyer soigneusement , la rincer si possible avec de l'eau déminéralisée (évite les dépots) et la laisser sécher en position verticale. On peut faire de même avec les lamelles quoique ce soit plus risqué !

Comme le dit Michel attention aux traces de doigts sur tout ce qui est optique (y compris oculaires du microscope, condenseur etc... !)

amitiés,
JMC
  • 0

#4 olevoux

olevoux

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 328 messages

Posté 22 mars 2007 - 10:12

Je vous remercie pour vos réponses.

Je me suis dit qu'une photo illustrerait mieux mes propos. Alors en voici une prise artisanalement à travers l'oculaire avec mon compact numérique.
Le grossisement est X 400. Ce sont toutes ces petites "épines" qui sont des défauts de lamelle. Les tâches floues sont pour moi des artefacts car je ne les voient pas ou très peu à l'examen visuel directe.

defautLamelle.jpg

Malgré vos propos rassurants, la densité de défauts est telle que je ne peux m'empêcher de penser que je pourrais quand même trouver une meilleure qualité.
Si je compare la densité de défaut (raillures, petites trous ou ou zone écaillée) je ne mens pas en disant qu'elle est 100 fois supérieure sur mes lamelles chinoises par rapport à mes lames achetées dans le même magasin que Jean-Marie, qui ont du se frotter les unes contre les autres pendants les différents transports.

Cordialement
Olivier Lx

Modifié par Olivier Levoux, 22 mars 2007 - 10:15 .

  • 0

#5 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 355 messages

Posté 22 mars 2007 - 10:48

Bonjour Olivier,

l'image est plus parlante que la description : en effet il semble bien que les 'épines" soient des défauts du verre.
Pour les artéfacts, je pense que c'est bien des traces soit sur l'oculaire ou plus probablement sur la sortie du condenseur : ce qui explique qu'elles soient plus visible sur la photo (plus sensible au contraste que l'oeil..) . La gène occasionnée par ce genre de trace et/ou poussière augmente avec le grossissement de l'objectif..

amitiés,
JMC
  • 0

#6 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 22 mars 2007 - 10:57

Bonjour à tous,
Bonjour Olivier,

Je propose, comme tes moyens de prises de vue sont un peu limités pour le moment, que tu envoie dans une enveloppe avec un bout de plastique rigide de part et d’autre, une de tes lamelles chinoises à l’un d’entre nous, pour qu’il nous fasse de supers clichés en haute résolution et à l’échelle un. Si de plus il dispose d’un Nomarski ou du contraste de phase, cela permettrait encore plus nettement de lever le doute.

A ma connaissance, et à moins de le faire exprès, je ne vois pas comment lors de la fabrication des lamelles on pourrait inclure des « trucs » pareils, même en Chine

Cordialement.
  • 0

#7 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 28 mars 2007 - 04:14

Bonjour à tous,

Je viens de recevoir des lamelles chinoises qu’Olivier Levoux a bien voulu me confier pour examen.

Images faites au Microscope Nikon TMD DIC Objectif 20 X Canon D300
Images réduites à 750 de large et à l'Echelle 1 brutes.

Voici quelques vues des surfaces de ces lamelles.

Lamelle chinoise vue d'ensemble. Image réduite à 750 x 500

DETAIL_1_750.JPG


Deux lamelles posées sur une lame Image réduite à 750 X 500

Lamelles_1_R.JPG

Les deux lamelles sont côte à côte, mais du fait que les bords ne sont pas rectilignes il apparait un espace entre les deux.
A gauche une lamelle non nettoyée à droite une lamelle essuyée avec de l'alcool.

Lamelle de gauche polluée Vue à l'échelle 1 (750 X 562)

Lamelles_2.JPG


Lamelle nettoyée Echelle 1 (750 X 562)

Lamelles_3.JPG


Ma conclusion est que ce sont bien des « saletés » sur leur surface.
La preuve est qu’elles disparaissent après nettoyage léger. Ce ne sont pas des défauts dans le verre.
J’ai procédé à un nettoyage rapide avec une goutte d’alcool et un coin de chemise. On voit bien que cette fois-ci les « saletés » ont disparues remplacées par des traces caractéristiques d’un essuyage sans dégraissage.
Sur la nature de la pollution de ces lamelles : Ce ne sont pas des grains de poussière
je parierais pour de fins cristaux laissés par l’évaporation d’un liquide de nettoyage ou utilisé en fin de fabrication. Ce qui me fait penser à des cristaux est d’abord la forme et la présence d’une substance en train de cristalliser ou bien d’une reprise d’humidité.
Dès que j’aurais le temps je regarderais ces lamelles en lumière polarisée.

Echelle de grandissement.
Le champ couvert par le RN correspond à 50 % de celui du microscope.

Voici un micromètre à l' Echelle 1 Une division = 10 µ
On peut très facilement voir des détails d'un micron

ECH_1.jpg


Cordialement.

Note: j'ai du me planter dans la compression JPG puisque mes photos ne font que 15 Ko pour l'Echelle 1 et 75 Ko pour les vues d'ensemble. D'où la faible qualité des images. !
  • 0

#8 olevoux

olevoux

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 328 messages

Posté 29 mars 2007 - 12:56

Merci beaucoup !

Effectivement, vu l'aspect des défauts, je ne soupçonnais pas un pb de salisures de surface mais bien un défaut du verre.
Par ailleurs, récemment je ne trouvais plus ce défaut dans mes lamelles, et pour cause ! J'avais, sans y prêter attention, changé mon protocole en essuyant systématiquement mes nouvelles lamelles. J'ai donc fait un mauvais diagnostic :blink: en pensant que finalement seules mes premières lamelles étaient abimées...

Déterminer le produit à l'origine de ces cristaux en épine reste une autre affaire...

Merci encore !
Cordialement

Olx
  • 0

#9 Jean-Louis Jalla

Jean-Louis Jalla

    Acide aminé

  • Membre
  • 9 messages

Posté 29 mars 2007 - 04:31

Il me semble avoir vu des "cristaux en épine" , ou quelque chose y faisant penser, sur des lames qui m'avaient servi de support pour couper à l'aide d'une lame de rasoir...
  • 0

#10 Gérard Weiss

Gérard Weiss

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 333 messages

Posté 29 mars 2007 - 10:41

Bonsoir Olivier,

vu l'aspect des défauts, je ne soupçonnais pas un pb de salisures de surface... ...J'ai donc fait un mauvais diagnostic

Il m'est moi-aussi arrivé de tomber sur des lots de lames maculées. Je ne sais pas ce qu'il y avait dessus, mais l'alcool ne permet pas de tout nettoyer. Vu leur prix modique, il vaut mieux en trouver d'autres, par exemple dans le réseau de magasins Nature et Découvertes ou sur eBay.

Bien amicalement,
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!