Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Aquarium et élevage


  • Veuillez vous connecter pour répondre
20 réponses à ce sujet

#1 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 13 mai 2004 - 06:41

Bonjour à tous,

J’ai lu quelques articles sur ce forum ou l’on parle d’aquarium pour conserver et élever des spécimens.
Est-ce que quelqu’un pourrait en dire plus sur le sujet (sur l’élevage par expl.) ?
Personnellement j’utilise de simples bocaux, rempli avec l’eau trouvée sur place + un peux d’algue ou de vase suivant ce que je cherche, je les garde sur mon balcon.
Est-ce que vous garder vos aquarium à l’extérieur ? (La température d’un appartement au printemps étant bien plus chaude que dehors.
Est-ce que vous avez des trucs ou astuces ?
Comment séparez-vous les espèces afin qu'elles ne se détruisent pas mutuellement ?


Merci d’avance.
  • 0

#2 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 832 messages

Posté 13 mai 2004 - 08:04

Bonsoir,

si je souhaite avoir une population qui ne change pas trop de celle d' origine de prelevement (generalement une mare ou un etang), je laisse " l' aquarium" dehors ou à l' interieur mais correctement au soleil. Il est, je pense, important de prendre les plantes avec, telles que les lentilles d' eau ou autres qui vont amener l' oxygene. J' evite de prendre trop de vase ou de sediment (on en prends souvent trop) qui degrade rapidement le milieu. le milieu reste équilibré si les cyclopes et daphnies que j' ai recuperer reste en vie (c' est pas toujours gagné ! :( )
Si je veux selectionner une espece, il faut je suppose modifier le milieu, et donc l' exposition au soleil par exemple.
Si je veux faire une culture de paramecies, il faut augmenter la flore ou la faune bacterienne et donc augmenter le pourrissement des plantes (germes de blé bouillie, persil), et là cela se retrouve à l' ombre dehors car madame n' apprecie pas l' odeur. Je parle de paramecie, mais pour des amibes cela sera une infusion de paille ... il ya certainement beaucoup de type de culture en fonction des especes de protozoaires et certaines sur d' autres types egalement , diatomées ... et d' autres personnes sur le forum sont certainement plus à meme de repondre sur les cultures specifiques.
Cordialement
J-M
  • 0

#3 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 13 mai 2004 - 08:18

Salut Chris,
Christian devrait t'en dire un peu plus je sais qu'il en a un
personellement je suis comme toi, je mets un peu de tout et je laisse faire en rajoutant un peu de "volvic" pour refaire le niveau, mes "aquarium" sont à l'intèrieur près d'une fenêtre au nord et je ne cherche surtout pas à séparer quoique ce soit, j'aime voir les différents équilibres se succéder au long du temps, les nouvelles especes apparaitre, les autre disparaitre, les oeufs se constituer.... c'est un microcosme qui évolue au cours du temps et je le laisse faire.
ça me sert de reserve pour essayer de garder quelques spéciemens en montage définitif... mais ça j'ai encore beaucoup de mal.


Amicalement

Dominique

#4 Bruno de Langre

Bruno de Langre

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 74 messages

Posté 13 mai 2004 - 09:16

Bonjour à tous
De mon côté j'ai trois formes d'élevages, qui durent parfois plusieurs mois :
. soit un mince film d'eau (1 à 2 mm) dans une boîte de Petri, ce qui permet une observation directe au microscope ave les objectifs x4 et x10, voire x20 ; il fau bien surveiller le niveau d'eau et ne pas laisser en plein soleil
. soit 1 cm d'épaisseur, dans un ravier couvert de verre, ou une boîte à coulommier de 15 cm de diamètre, qui constitue un milieu plus important, mais encore bien oxygéné par diffusion en raison de la faible profondeur ; j'ai élevé ainsiquelques artémies en eau salée sur cyanobactéries, et la microfaune associée à des myriophiles (rotifères, stentor, chydorus...)
. un bocal rond ou un aquarium, avec des plantes aquatiques pour une bonne oxygénation , pour les petits crustacés daphnies).
Je ne suis jamais arrivé à obtenir une aération correcte par pompe, car les pompes d'aquarium sont trop puissantes et bruyantes (avez vous des tuyaux ?) ; une difficulté est de maintenir suffisament de mouvement de l'eau pour empêcher la sédimentation des microalgues dont se nourisssent, par exemple, les rotifères fixes comme collotheca.
Je n'ai pas nom plus réussi la culture de "l'eau verte" pour nourrir plus abondamment daphinies et artémies. Je suis preneur.
Bruno
  • 0

#5 Olivier Messmer

Olivier Messmer

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 187 messages

Posté 17 mai 2004 - 09:52

Bonjour tout le monde !

Ma technique de prelèvement se résume selon le schéma suivant:

une seringue à insuline, ou un Hamilton 50µl convient parfaitement, cette seringue est fixée à bonne hauteur d'un socle à l'aide de "clips", la tête du piston est solidarisée à une tige filetée par de la pâte durcissante, un support avec un trou pour le passage de la tige filetée, une "molette" roue à molette au milieu entre les supports.

Quand on fait tourner la molette dans un sens, cela provoque le déplacement de la tige filetée et ainsi le piston !

Un tube d'hématocrite en verre est fixée sur un support bien lourd, posé lui même sur la platine X - Y du microscope, en plein dans la boite de pétri. Ce tube étant transparent, on peut suivre la pénétration de l'objet à capturer à faible grossissement.

Je récupère le support avec son tube pour le replonger dans un mini aquarium, un coup de molette dans le sens contraire fait rejetter mon prelevement dans le nouveau milieu !

C'est ainsi de cette façon que j'ai trié des oeufs de Floscularia ornata pour les plonger dans un nouveau mini aquarium et voir plus tard de magnifiques Floscularias bien développés et sans un seul gros prédateur comme Naïs, larves de chironomes, cladocères etc...

Miniature(s) jointe(s)

  • dispoprelev.jpg

Modifié par holmes25, 17 mai 2004 - 10:02 .

  • 0

#6 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 17 mai 2004 - 10:45

Génial Olivier!!!
voila la porte ouverte aux micromanipulateurs..... YAPUKA rajouter des moteurs.... non je délire...
YAPUKA trouver du temps et aller chercher tout ça et j'ai peut être la solution pour attraper mes diatomées et les cultiver...

quelqu'un aurait il un milieu de culture facile à préparer ???

Amicalement

Dominique

#7 Olivier Messmer

Olivier Messmer

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 187 messages

Posté 17 mai 2004 - 11:46

Bonjour Dominique !
Hello le Forum :rolleyes:

Merci pour tes appréciations concernant mon micromanipulateur "maison", je tiens à préciser que le tube de jonction entre la "machine" et le tube de prélèvement est tout simplement quelque chose qui se trouve très facilement ... dans le commerce,

un tuyau de Scoubidou !
Voilà le bon "tuyau" que je vous donne !

@ plus pour vous aider à vous équiper à peu de frais ... :P

Modifié par holmes25, 17 mai 2004 - 11:55 .

  • 0

#8 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 832 messages

Posté 17 mai 2004 - 12:35

Salut Holmes, bj Forum,
superbe ta petite installation. Pour les tuyaux de scoubidou, tu m' as coupé l' herbe sous le pieds.
j' utilise les memes tuyaux connectés, d' un coté à bout étiré de pipette pasteur, et de l' autre coté connectés à l' aiguille une petite seringe.
Sous bec bunsen on peut étirer le tube fin des pipettes pasteur jusqu'à avoir des tubes creux de quelques µm de diametre. (ce que l' on peut faire avec une microforge de Fonbrune il me semble).
amitiés
J-M
  • 0

#9 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 832 messages

Posté 17 mai 2004 - 12:40

Je n'ai pas nom plus réussi la culture de "l'eau verte" pour nourrir plus abondamment daphinies et artémies.

Salut Bruno75,

Il me semble que pour reussir ce genre de culture il faut alimenter abondemment en CO2 sous UV.
Cordialement
J-M
  • 0

#10 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 17 mai 2004 - 02:29

Bonjour le Forum,
Bonjour Jean-Marc,

Sous bec bunsen on peut étirer le tube fin des pipettes pasteur jusqu'à avoir des tubes creux de quelques µm de diametre. (ce que l' on peut faire avec une microforge de Fonbrune il me semble)



Merci pour l’allusion en forme de clin d’oeil à la Microforge de de Fondbrune !
En fait ce qui se fait de plus fin à la main, sert d’ébauche pour les micropipettes étirées à la microforge. Mais la microforge ne sert pas qu’à faire des micropipettes bien sûr, la gamme de micro instruments est très étendue, mais ils sont tellement petits et fragiles qu’ils ne peuvent être utilisés qu'au Micromanipulateur.

J’espère avoir l’occasion d’en reparler.

Cordialement.
  • 0

#11 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 17 mai 2004 - 04:03

Bonjour Olivier,

Bravo pour ta réalisation de micropipette semi automatique ! C’est tout à fait ingénieux et simple à la fois. Tu sais que cela pourrait faire un article dans MicrOscOpieS ?

Je voudrais préciser pour ceux qui ne sont pas « du métier » ce qu’est un tube d’hématocrite.

En fait il s’agit d’un tube capillaire pour réaliser des micro hématocrites. Le tube à hématocrite étant bien plus gros et je pense, n’est plus utilisé de nos jours sous nos climats.
Hématocrite ? Que es esto ?
Une hématocrite, (je sais bien que tout le monde dit un !) ou valeur hématocrite est la proportion des éléments figurés (les différents globules) du sang. En fait cette valeur représente essentiellement la quantité de globules rouges du sang et est utilisée pour cela, les autres éléments figurés du sang, globules blancs et plaquettes ne représentant qu’un tout petit pourcentage de l’ensemble. (Questionnez-moi en privé si vous savez en savoir plus)

Il faut préciser que ces tubes de 75 mm de long et 1,1 à 1,2 mm de diamètre intérieur (capacité, 75µl) doivent être rincés avant leur première utilisation si vous les employez en microscopie car ils contiennent de l’Héparine (anti-coagulant), certes peu toxique, mais qui n’est pas neutre pour nos prélèvements. Il existe des tubes (Microspin) plus petits encore qui ne font que 32 mm pour une capacité de 9 µl .

Cordialement.
  • 0

#12 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 832 messages

Posté 17 mai 2004 - 04:56

Il existe egalement de petits tubes de verre avec un diametre de 1,5-2 mm interieur et que l' on utilise sur un banc de chauffage (Kofler) pour determiner la temperature de fusion du produit que l' on met à l' interieur. J' en ai recuperer une bonne quantité pendant mes etudes.
A+
  • 0

#13 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 17 mai 2004 - 05:03

Bonjour Christian,
Bonjour le Forum,

Pour revenir au message d’origine, tu ouvres là un large débat !
Pour les aquariums. En principe ils sont réservés à des sujets de grande taille comparés à nos « microbes ». Les aquariums posent le problème des microcosmes artificiels, genre d’univers clos évoluant en autonomie, en autarcie. L’idée forte de base en dehors de l’élevage de loisir des poissons plus ou moins exotiques, est de savoir si on peut recréer en vase clos un système permettant la vie ou la survie , soit pour s’isoler d’un monde trop pollué, soit pour envisager des voyages spatiaux de longue durée. Cela a abouti aux expériences du type Biosphère
On sait maintenant mais on s’en doutait, que plus le volume de l’expérience est petit par rapport à la taille des êtres qui l’habitent et plus l’espérance de survie du système en équilibre est faible. Tous les aquariophiles le savent bien Ceci étant posé, des aquariums pour quoi faire ?
Si c’est pour recréer un environnement comme une mare par exemple, c’est bien trop petit !*
Si c’est pour conserver quelques espèces microscopiques, c’est bien trop grand ! Dans ce cas de simples bacs plastique (mini aquariums) ou bocaux suffisent. Mais attention, n’espérez pas maintenir indéfiniment un micro-organisme, vous verrez plutôt une succession de populations différentes.

Pour l’élevage d’espèces microscopiques comme les protozoaires ou bien des micro métazoaires comme les rotifères on parlera de culture plutôt que d’élevage en aquarium.
Pour pratiquer une culture il faut connaître les aliments consommés par le sujet à élever, et pratiquer en parallèle une autre culture des aliments qu’il consomme, mais aussi connaître les paramètres physiques optimaux de son environnement : conductivité ou le pH de ce milieu, les variations de température supportées, l’éclairement , l’aération etc. . Dans ce cas des flacons, fioles, tubes, petits bocaux en polyéthylène ou simples boites de Pétri suffisent. Mais la plupart du temps, il faut prévoir des enceintes climatisées (étuves) des appareils de contrôle mais aussi des dispositifs de stérilisation, car au départ tout le matériel hormis les souches bien sûr doit être stérile.

On ne peut donc pas donner de recette générale, universelle (à part ces grands principes) tout est cas particulier.

Cordialement.

*En plus les prélèvements effectués dans la nature contiennent des parasites ou leurs œufs qui vont semer la terreur à brève échéance.
  • 0

#14 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 17 mai 2004 - 05:59

Bonjour à tous,
et surtout merci de toute ces réponses !

A propos du montage de Holmes25, je trouve cette idée vraiment bien et je pense réaliser un appareil semblable.
Je pense faire des essais avec l'instrument ci-dessous (acheté chez un fournisseur pour labo, accessoire à pipette). Cela réuni en fait le principe de la seringue et de la vis, plus un levier de dépression, il existe différent modèle suivant la précision demandée (volume aspiré).

Merci encore

Miniature(s) jointe(s)

  • forum_pipette.jpg

  • 0

#15 Florent Bonnefoi

Florent Bonnefoi

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 358 messages

Posté 01 décembre 2004 - 07:06

Bonsoir Holmes,

Ce sujet commence à dater un petit peu, as-tu (ou bien avez vous, si d'autres s'en sont inspirés depuis) modifié/amélioré ton système ?
Si tu as des photos, je suis intéressé.

Je devrais prochainement avoir accès à la bible de la micromanipulation, à savoir l'ouvrage de De Fonbrune, "techniques de micromanipulation", source probable d'inspiration...

En attendant, si Mpx veut en reparler, ça m'intéresse beaucoup...

;)

PS : Chris : j'ai quelques doutes concernant l'utilisation de pipetteur, même au volume le plus faible disponible, je crais que ça manque quelque peu de précision et surtout que ça revienne beaucoup plus cher.
  • 0

#16 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 01 décembre 2004 - 07:32

Bonjour Florent.
Bonjour le Forum,

Le traité de microscopie de Langeron et Locquin reprend la fabrication des micro outils du livre de de Fonbrune. Mais le livre de de Fonbrune n’est qu’un mode d’emploi de la microforge un peu plus développé. Donc, à moins de posséder la microforge, les indications du traité de Microscopie ou celles de l’ouvrage de de Fonbrune sont de peu d’utilité.

Le principe de base est celui de l’étirage de fines baguettes de verre ou leur façonnage sous l’œil d’un microscope mais en utilisant les possibilités spécifiques à la micro-forge. Je suppose que les micro-outils du commerce sont fabriqués selon des procédés plus modernes bien que les principes soient les mêmes.

Dernier aspect, une fois les outils réalisés, il faut un micromanipulateur, et, beaucoup d’adresse et de patience. Mais tout cela pour quoi faire ? Je crois que l’on sort là, du domaine de l’amateur.

Cordialement.
  • 0

#17 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 02 décembre 2004 - 01:03

Bonjour à tous,
Bonjour Florent,

A propos du système d’Olivier, non je n’ai pas encore creusé la chose car finalement j’ai trouvé des pipettes vraiment bien adaptées à notre activité, le capillaire a un diamètre intérieur de 0.5mm (mieux que le fil à scoubidou et surtout transparent), hyper pratique pour les prélèvements ainsi que pour doser certain produit.
Mais tu as raison sur la précision du pipetteur, c’est sûrement moins bon qu’un bricolage bien adapté.

Amitiés
Christian

Miniature(s) jointe(s)

  • pipette.jpg

  • 0

#18 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 234 messages

Posté 02 décembre 2004 - 07:55

Bonjour à tous,

je vous poste l'image d'un outil hyper sophistiqué et trés cher (!) dont je me sert constamment avec succés. il se rapproche beaucoup de la pipette de Chris ! **

Il est utile d'avoir une "poire" de faible capacité sinon on aspire trop d'eau et c'est plus délicat de récupérer les échantillons. il faut un compromis force d'aspiration/capacité

amitiés,
JMC

** le seul inconvénient des ces pipettes à capillaires c'est qu'au bout d'un moment le bout de celui ci se fendille et se transforme en 'choux fleur" ce qui n'est pas pratique . on peut le remetter en forme en le fondant légèrement sur une flamme de briquet.

Miniature(s) jointe(s)

  • PIPS.jpg

  • 0

#19 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 02 décembre 2004 - 07:08

Re ..

J’ai oublié de vous dire que j’ai une boîte de 400 de ces pipettes, j’en envoie ** volontiers gracieusement à ceux qui en auraient besoin !

Amitiés
Christian


** MP pour ne pas ajouter des messages inutiles !

Modifié par chris, 02 décembre 2004 - 07:47 .

  • 0

#20 voceru

voceru

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 112 messages

Posté 02 décembre 2004 - 07:40

Bonsoir tout le monde.
Très interessé par cette gentille proposition.
Pour apporter ma modeste contribution : voici ma pipette bricolée en suivant vos conseils avec du cable transparent, un bout de pipette graduée et une poire de flacon d'éosine soigneusement lavée : une action sur la poire prélève exactement 0,5 ml.
J'ai même encore la place d'enfiler un tuyau plus petit au bout.
C'est du bricolage de débutant bien sur. Mais quand j'aurai reçu quelques pipettes... :lol:
Amitiés
Patrick
voceru B)
  • 0

#21 voceru

voceru

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 112 messages

Posté 02 décembre 2004 - 07:41

Zut et encore zut j'ai oublié la foto de la pipette !

Miniature(s) jointe(s)

  • pipette.jpg

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!