Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

La maladie des taches noires


  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 Jean de Corcelles

Jean de Corcelles

    Auteur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 580 messages

Posté 17 juillet 2007 - 04:16

Bonjour à tous !

Je viens de faire, bien malgré moi, une très intéressante observation d'un champignon microscopique , ce, en faisant connaissance de marssonina rosae
Malgré son joli nom il me cause bien du souci !

Roses.jpg


Je possède dans mon jardin une soixantaine de pieds de rosiers que j'entretiens amoureusement depuis des années avec beaucoup de soins, et grâce à eux, jamais de gros problèmes. Toutefois , cette année, après une longue période de jours pluvieux, gris et froids nous avons droit a une forte chaleur, jusqu'à 35°.
Ce sont les conditions idéales pour que ce développe ( en 2 jours!) une attaque de ce champignon plus connu sous le nom de "marsonnia"," rouille" ou de" maladie des taches noires".
Mes pauvres rosiers sont sévèrement touchés, toutefois certaines espèces y paraissent totalement insensibles et sont exempts de cette attaque.

Marsonia_3.jpg


Sans soins immédiats, les feuilles tombent et le rosier peut se trouver totalement défolié; cette maladie n'est pas mortelle dans un premier temps, mais ralentit la floraison au moment où elle est la plus éclatante et affaiblit profondément la plante. Il faut donc enlever les feuilles atteintes et les éliminer soigneusement, puis traiter d'urgence à l'aide d'un produit fongicide efficace du commerce qui, je vous l'assure est le bienvenu ; pas le temps de bricoler du " bio" en faisant de la tisane de thym ou de la bouillie de prêle (!) dont l'efficacité doit être voisine de celle du cautère sur la jambe de bois…
Le remède est de faire un traitement préventif annuel à la fin de l'automne, après la chute normale des feuilles, ce, avec de la bouillie bordelaise ( à base de cuivre ), ce que je n'avais jamais fait, faute d' avoir eu ce problème ….mais que je m'empresserai d'appliquer le moment venu !

Au microscope, on voit bien comment se développent ces champignons en envahissant petit à petit toute la feuille…

Marsonia_1.jpg


Paralux L 3000 / obj 4x / Canon EOS 350 D / éclairage épiscopique

Marsonia_2.jpg


Paralux L 3000 / obj 10x / Canon EOS 350 D / éclairage épiscopique



Bonne soirée, bonnes vacances s'il y a lieu !

Amitiés à tous / Jean :)

Modifié par Jean de Corcelles, 17 juillet 2007 - 04:35 .

  • 0

#2 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 18 juillet 2007 - 07:28

Bonjour Jean

Les symptomes de cette maladie à Marssonina du rosier que tu décris,me font penser aux mildious qui détruisent les feuilles(et les fruits) de la vigne,ainsi que ceux de la tomate,et qui sont aussi très virulents cette année.

En ce qui concerne les traitements,je doute qu'un seul traitement automnal de Cu soit une prévention efficace: je ne vois pas pourquoi cela empêcherait le champignon d'attaquer les feuilles lors de la saison végétative!(les spores pouvant venir de chez le voisin!!!!)
Si les conditions de température et d'hygrométrie seront optimales pour lui,il se développera et il faudra donc certainement traiter les jeunes feuilles tout au long de la saison en fonction de la pousse de la plante ,et de la pluviométrie.
(20mm d'eau après une application de bouillie bord. necessitera un nouveau traitement,car ce produit est lessivable.)

Au fait ,tes rosiers ne souffrent-il pas de l'oïdium?

Pour le bio ,rassure-toi:la bouillie bordelaise est encore autorisée en agriculture bio(à petite dose et placée au bon moment évidemment!)
Je l'utilise contre le mildiou de la vigne en association avec le souffre utilisé lui contre l'oïdium

Amicalement André
  • 0

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 18 juillet 2007 - 07:39

Bonjour Jean,

Je n'arrive pas à voir le mycélium là où tu l'indiques.
Pour ma part je ne vois que des "sillions" présents sur toute feuille normale.


Voilà à quoi devrait ressembler le mycélium. (en orange)

11005.jpg



Cordialement.
  • 0

#4 Jean de Corcelles

Jean de Corcelles

    Auteur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 580 messages

Posté 18 juillet 2007 - 08:30

Bonjour à tous, Michel,

Je n'arrive pas à voir le mycélium là où tu l'indiques.
Pour ma part je ne vois que des "sillions" présents sur toute feuille normale.


Ce que tu me montres est une coupe, moi c'est une vue en diascopie,pas du tout comparable!!!

N'étant pas botaniste et encore moins mycologue,mais m'y intéressant,comme beaucoup de choses, je me fie aux indications ci-dessous trouvées dans un traité de culture des rosiers:


Mycélium
Il est presque uniquement subcuticulaire et se développe d'une façon visible sous forme d'une série de faisceaux brunâtres.

Acervules
Ce sont les éléments générateurs de spores. L'agent pathogène fructifie sous forme d'acervules (petites pustules) qui libèrent des conidies par éclatement de la cuticule.



Cette observation m'a pris beaucoup de temps mais m'a beaucoup intéressé, ce qui est déjà celà!
Si je suis dans l'erreur,ce je que je conçois, je ne demande pas mieux que d'être informé de mon ignorance crasse par les Grands Savantsdu Forum...


Bonne journée, et mes excuses pour les âneries que j'ai pu publier.

Jean
  • 0

#5 Jean de Corcelles

Jean de Corcelles

    Auteur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 580 messages

Posté 18 juillet 2007 - 08:56

Re! Encore moi...

Pour répondre à André :

Au fait ,tes rosiers ne souffrent-il pas de l'oïdium?


Curieusement je n'ai jamais eu de problème d'oïdium; il est vrai que je traite préventivement et régulièrement au printemps, dès l'apparition des premières feuilles
avec un produit polyvalent, ce qui n'a pas empêché l'apparition du marsonia....
Et le traitement que je fais maintenant ( sensé être curatif ) ne va sans doute pas être très efficace : il pleut tous les jours...mauvaise année!

J'ai eu aussi mes bordures de pétunias,splendides les autres années, ravagées par la grêle
et ce qu'il en restait bouffé par une armée d'escargots et de limaces.

Par contre une herbe à tondre cinq fois au lieu de trois pendant la même époque "normalement"!
Même pas de satisfaction du côté des fleurs et du jardin ....tout f..t le camp...
Pour la bouillie bordelaise, elle est plus qu'abondamment employée par les viticulteurs, ici en Bourgogne !


Bien amicalement Jean/ :(

Modifié par Jean de Corcelles, 18 juillet 2007 - 09:00 .

  • 0

#6 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 18 juillet 2007 - 10:32

Si je suis dans l'erreur,ce je que je conçois, je ne demande pas mieux que d'être informé de mon ignorance crasse par les Grands Savantsdu Forum...

Bonne journée, et mes excuses pour les âneries que j'ai pu publier.


Bonjour Jean,

Je te prierais de bien lire mes propos avant de t’enflammer !

Je dis et je redis « Je n'arrive pas à voir le mycélium là où tu l'indiques. » et j’aurais pu faire la même remarque pour les acervules.
J’avoue que je n’y vois pas grand-chose.
J’ai simplement posté une photo de mycélium pour donner une idée de ce que l’on pourrait s’attendre à voir. Pour ma part je vois des sillons en creux qui me rappellent le découpage normal de la feuille.

Je n’ai jamais dit à aucun moment que tu étais dans l’erreur ! Je dis simplement que je ne vois pas ce que tu dis montrer .
Je trouve que tu pousses le bouchon un peu loin quand tu te poses en victime devant « les Grands Savants du forum », propos à la limite de l’insulte, en tout cas qui me font mal.

Puis-je te faire une petite remarque d’ordre exclusivement « microscopique » ?
Devant la taille des éléments que tu veux nous montrer, je trouve que choix de l’objectif 10 X quasiment le plus faible de ton microscope, n’est pas approprié. Peut être que ceci explique cela ? Il me parait logique quand on possède une gamme d’objectifs allant jusqu’au 100 X à immersion de ne pas se limiter à un 10X et si ton système « épiscopique » n’est plus opérant au-delà du 10 X il existe heureusement l’éclairage classique.
Ceci dit c’est toi qui décides de nous montrer ce que tu veux et comme tu le veux, mais ne t’étonnes pas alors de ma déception quand tu parles d’un mycélium que je ne vois pas

Cordialement.
  • 0

#7 Jean de Corcelles

Jean de Corcelles

    Auteur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 580 messages

Posté 19 juillet 2007 - 08:18

Re à tous, Michel

quand tu te poses en victime


Premièrement , je ne me pose pas en victime
Si je pousse le bouchon un peu loin, tu le pousses encore plus loin en employant le mot insulte !
C'est vrai qu'il y a dans le forum, de grands savants dans leur spécialité, le dire n'est pas les insulter , que je sache,ou alors le sens des mots a changé…Et ça ne vaut pas le coup de le dire en caractères gras, tu sais ce que cela signifie sur l' Internet.

en tout cas qui me font mal.

Je ne vois pas pourquoi, alors j'en bats ma coulpe sincérement : j'étais à des années lumière de penser à toi !

Ce que je lis dans un texte de spécialiste me paraissait conforme à ce que je voyais : des faisceaux brunâtres subcuticulaires ( si je traduis bien: à la surface de la cuticule ), pas seulement à l'emplacement de la flèche, mais sur toute la surface de la tache noire, qu'on ne peut pas confondre avec les nervures normales d'uns feuille.

Maintenant ça m'apprendra à tenter de parler de ce que je ne connais pas…admettons !

Et puis arrêtons cette stérile discussion qui va amuser la galerie une fois de plus.

Mais que les spécialistes ,pas forcément grands savants ( mes excuses pout l'insulte ) m'expliquent donc .
Cela sera au moins une démarche constructive.
Amitié intacte !
Jean :lol:
  • 0

#8 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 19 juillet 2007 - 09:45

Jean,


Au-delà des gesticulations verbales et de l’écran de fumée, et malgré tes explications, je n’arrive toujours pas à voir ce que tu indiques.
Un grandissement plus important aurait été le bienvenu. D’autant plus que tu en es pourvu.

Pour moi subcuticulaire veut dire sous la cuticule. Sub cela veut dire dessous et non à la surface. (Comme dans subaquatique) .
Donc quand je vois des sillons en creux, je me pose des questions légitimes.

Je viens de faire, bien malgré moi, une très intéressante observation d'un champignon microscopique , ce, en faisant connaissance de marssonina rosae

Désolé de décevoir, mais je n’ai pas encore vu ce champignon et c’était cela le but de mon intervention.
A défaut, cela nous a permis d’admirer ta magnifique collection de roses et dommage qu’elles en soient atteintes.

Encore bravo pour tout le travail que tu as fait sur ce sujet ( c’est nettement mieux que de ne rien faire) et désolé si des observations aussi superficielles (on ne peut bien évidemment voir autre chose que la surface en Episcopie !) me laissent sur ma faim.

Sincèrement.
  • 0

#9 Jean de Corcelles

Jean de Corcelles

    Auteur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 580 messages

Posté 19 juillet 2007 - 05:20

Re-Michel,

Bon, je me suis planté sur toute la ligne...excuse-moi, je ne suis pas encore mûr pour la mycologie...
Sub...évidemment :rolleyes:
Je vais donc reprendre cette observation dès que j'aurai une minute ( j'ai une poubelle pleine de ces feuilles...mortes ! )
dans de meilleures conditions.

Jean :(

Bien à toi.
  • 0

#10 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 19 juillet 2007 - 09:05

Bonsoir Jean,

J’ai repris ton observation dans les mêmes conditions que toi.

J’’ai dû m’absenter pour faire des courses.
Alors avec la forte chaleur, le fragment de feuille c’est déshydraté et gondolé, aussi je n’ai plus eu de surface plane assez grande ce qui fait que j’ai dû découper une zone à peu près correcte dans l’image d’où ce format peu standard (de plus réduit de ½ car beaucoup trop large pour l’écran.)
Le résultat n'est pas terrible, car je ne maitrise plus du tout (depuis le temps !) mon matériel et j'ai des problèmes avec mes yeux...

Je pense que l’on y voit les mêmes choses que chez toi ! Quant à les interpréter, je ne saurais faire.

Cordialement.

Image5_F.jpg


  • 0

#11 Jean de Corcelles

Jean de Corcelles

    Auteur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 580 messages

Posté 20 juillet 2007 - 07:25

Bonjour Michel,tous,


Merci Michel d'avoir tenté l'expérience, et beaucoup de peine pour tes yeux.

Je pense qu'il faut déjà faire un éclaicissement de la feuille,j'ai du sodium hypochlorite ou peut être simplement à l'eau de javel.
Peut-être aussi prélever un lambeau mince de feuille...et faire une coloration; bref ce n'est pas si simple que je pensais, mais j'ai envie
de continuer cette expérience correctement autant qu'il m'est possible!
Parmi nos amis mycologues ,sans doute quelqu'un pourrait me conseiller ?

Bonne journée/amitiés Jean/ ;)

Modifié par Jean de Corcelles, 20 juillet 2007 - 07:26 .

  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!