Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

SPC 1300 NC (Philips)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 18 novembre 2007 - 10:33

Philips vient de mettre sur le marché une nouvelle WebCam dont les caractéristiques m’ont semblé prometteuses.

Comme vous le savez les WebCam de la série Vesta Pro et ToUcam Pro sont très prisées par les amateurs de photographie scientifique que ce soit en Astronomie ou en Microscopie.
En astronomie, elles son très recherchées pour faire de la photographie planétaire très exigeante en résolution.
Il en est de même en Microscopie chaque fois que l'on veut faire des observations en Haute résolution.
La SPC 1300 NC de Philips s'inscrit dans cette lignée prestigieuse essentiellement pour la microscopie. Pour l'astronomie certaines réserves sont émises à cause de la nature du capteur qui est maintenant en CMOS.

Il faut tout de suite informer le lecteur que ces cameras possèdent un capteur plus petit que certains autres appareils de prise de vue ce qui exclue la photographie de grands champs de l'image microscopique comme astronomique, mais pour la Haute Résolution, c'est un avantage

Ce petit test rapide, disons cette première prise de contact, n'est pas parfait, mais nous allons mettre en place des protocoles pour tester différents appareillages destinés à la microscopie.



Parmi les points forts, un capteur de 1 300 000 pixels et un débit en vidéo de 90 images par secondes, une profondeur de couleurs de 24 bits. En plus de cela un certain nombre de fonctions évoluées pour la téléconférence, qui ne nous concernent pas mais qui dénotent une qualité du produit certaine.
Seule « ombre » au tableau qui n’en est pas une en fait pour nous, elle a un capteur CMOS.

Premier espoir déçu : Avec un capteur de 1 300 000 pixels je m’attendais à ce qu’il soit plus grand que celui de ses aïeules, en fait il semble qu’il soit de la même taille ou même plus petit ?

Je n’ai encore trouvé aucun Data Sheet concernant le capteur mais comme il à l’air de la même taille que ceux des ToUcam, la conclusion est que les photo sites sont plus petits !
Ce point sera vérifié et mesuré dans des tests ultérieurs.

Tant pis pour le champ (tout relatif) et tant mieux pour la résolution !


Les premiers tests le confirment, des détails invisibles à l’oculaire sont bien au rendez-vous.
Le champ est ouvert à la microscopie en vraie Haute Résolution.

J’avais commencé les tests avec un microscope inversé sur sa sortie vidéo mais l’image directe ne me satisfaisait pas.
Etait-ce le DIC ou des poussières sur les optiques de la sortie vidéo ?
J’ai donc opté pour un microscope plus traditionnel.

Côté adaptation, le pas de vis de l’objectif (enlevé) est le même que pour la ToUcam.
Malheureusement mon adaptateur nageait dans mon port vidéo. Et il n’était donc pas centré.

J’ai photographié une lame de sang protégée par une lamelle ce qui n’est pas l’idéal surtout que je me suis aperçu après coup que la lamelle avait de l’huile séchée.

Ces conditions donc de test ne sont pas idéales,

Pour que le test ait un semblant d’objectivité, je me suis interdit tout post traitement de l’image (d’ailleurs, je n’y suis pas habitué) et tous les réglages de la camera l’ont été en automatique.
J’ai simplement ajusté la luminosité par contrôle direct sur l’écran avec le diaphragme de champ.

J’ajouterais que j’ai installé tout le matériel en un quart d’heures, y compris le changement de microscope.

Je n’ai utilisé QUE l’objectif 10 X. Pour une lame de sang, c’est un peu gonflé !

Le résultat en quelques images.

La toute petite camera sur le microscope.

SPC1300.jpg



Photo en Live en 1 280 X 1 024 (fini le 640 X480 ! )

SANG1.jpg

Objectif 10 X (Les connaisseurs apprécieront)


Détail à l'échelle 1

SAG22.jpg

Objectif 10 X (Les connaisseurs apprécieront)



Je dirais pour compléter le test que le logiciel de réglage est très complet et très agréable à utiliser, que nous avons à disposition un zoom numérique 8 X TRES utile pour faire une Mise Au Point en live TRES précise qui n’a rien à voir avec ce que l’on peut obtenir avec un réflex numérique.
Bien entendu, le champ est très réduit par rapport à celui de l’oculaire, mais les conditions excellentes de monitoring font vite oublier ce détail.
Les amateurs de Grand champ seront certainement déçus. Mais si on prend son moniteur comme référence d'image, le champ est même trop grand.
C'est sûr, il faut être habitué aux fortd grandissements, mais n'est-ce pas une des fonctions du microscope?
Pour ma part avec des indices de champ de 25 même avec un 24 X36, je n’ai pas tout mon champ sur la photo.

Le CMOS est un handicap pour les astronomes qui manquent de lumière. Pour nous, cela n’a aucune importance. De plus, et là j’avoue mon ignorance, je n’ai trouvé aucune différence avec ou sans filtre IR alors que je suis en éclairage incandescent ! Le CMOS ne serait pas sensible aux IR ?
Ces points seront à préciser.

En conclusion, la sortie de cette nouvelle WebCam est inespérée, je suis aux anges.

J’oubliais, ce bijou m’a coûté une cinquantaine d’euros mais on peut le trouver pour le double !

A suivre...
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!