Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Contraste d'Hoffman.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 05 décembre 2007 - 08:58

Bonjour à tous,

Après trois années de tergiversations, je me suis enfin décidé à tester le contraste d’Hoffman.
Après avoir éliminé la plus grande partie de la poussière qui le recouvrait, me voilà avec un « truc » que j’ai du mal à faire fonctionner.
Retrouver la notice, si je l’ai me prendra certainement encore trois ans, alors je fais appel a vous.

Le problème que je me pose, est que doit-on aligner avec quoi ?

Après quelques tâtonnements, il me semble que je sois arrivé à un premier résultat.
Premier problème résolu : Dans ma lentille de Bertrand, je voyais pas mal de poussières vraisemblablement sur la frontale de l’objectif. (Normal, c'est un microscope inversé)
Après nettoyage (avec un coin de chemise ! Je sais, il ne faut pas le faire) la poussière a disparu et l’image beaucoup plus nette.
Deuxième problème résolu : L’objectif étant vissé à fond (normalement), l’orientation des fentes n’est pas horizontale. J’ai résolu le problème en faisant pivoter la tourelle du condenseur. Résultat, elle n’est plus dans l’axe Y de la platine, ce n’est pas très esthétique mais ça marche, mes fentes sont alignées.
Malgré ces réglages préliminaires, aucun effet Hoffman.
De plus l’éclairage à fond, je ne disposais que de très peu de lumière.
Troisième problème résolu : En fait j’avais oublié de retirer le Wollaston du DIC !
Beaucoup plus de lumière, mais toujours pas de relief.
Quatrième problème résolu :
La projection du filament se faisait dans la partie claire de la fenêtre j’ai donc essayé de superposer le filament avec la bande grise de l’objectif. Cà y est un très bon relief apparaît. Malheureusement je n’arrive pas à rendre, puisque ma tourelle de condenseur est en biais, l’image du filament parallèle aux bandes. Mais le relief est bien là.
Je me suis souvenu de Molecular Expressions. Malheureusement ma traduction de l’anglais n’est pas suffisamment précise pour lever quelques doutes.
Un nouveau problème se pose : doit-on aligner la fenêtre sur la bande grise comme sur la copie d’écran ? Je sens que c’est cela, mais je n’en ai pas la certitude.

Conclusion : ce contraste est comparable au CP mais sans le halo.
Déceptions :
- La rotation du filtre polarisant ne fait pas varier l’orientation du relief comme il est expliqué dans Molecular Expressions. Par contre, à la lentille de Bertrand , la bande grise change bien d'intensité comme prévu.
- Je n’obtiens, même avec des lames ¼ onde supplémentaires, aucun effet de polarisation comme l’indique Marc dans son article du Magazine ! Tout reste en gris-sépia.

Hoffman_1.jpg


Amitiés à tous et à celui qui éclaircira ma lanterne.

Michel.

Post : Je n’ai aucune lame suffisamment intéressante pour vous envoyer des photos. Mais je pense à vous.
  • 0

#2 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 05 décembre 2007 - 10:10

Bonsoir,
je viens d'acheter sur ebay un condenseur pour HMC et j'ai pu acheter 3 objectifs Nikon adaptés en 2 autres achats. J'ai sollicité les qualités de mécanicien tourneur d'un de nos collègues bien connu du forum pour raccorder ce condenseur pour diaphot Nikon à mon CK Olympus. Voici le résultat.
CK2HFMrr.jpg

J'ai fait mes premiers tests seulement il y a quelques jours.
Bien qu'elles soient grises, je compare les images obtenues plutot à celles d'un éclairage oblique qu'à celles d'un contraste de phase. Il n'y a pas de halo. Les objets hors mise au point donnent par contre des trainées. Il y a un effet d'ombrage fort surtout à la position maximum du polarisant.

Le site http://www.modulationoptics.com/ explique comment faire sans trop de tatonnements l'alignement des objectifs et des modulateurs.
Il faut aligner les fenètres comme sur la copie d'écran ci dessous:
HMC_MPX.jpg

Sur le condenseur de diaphot dont je dispose, cela s'obtient par glissement et rotation du modulateur dans son logement.
Par contre , il ne faut pas toucher au positionnement de la lampe!

un problème du système est que les modulateurs des objectifs sont disposés de façon quelconque car leur position dépend en fait du pas de vis de l'objectif et ils ne sont donc pas disposés de la mème façon. J'ai pu aligner chaque modulateur avec son objectif mais la position du polarisant doit être ajustée à chaque fois pour avoir des effets comparables. Je serais curieux de connaitre la réaction des autres utilisateurs de ce système à ce problème. On pourrait dévisser lègèrement les objectifs avec de fines cales plus ou moins épaisses pour aligner les modulateurs en perdant la parfaite parfocalité?

Il me faut un peu de temps pour faire des clichés...

Modifié par adn25fr, 05 décembre 2007 - 10:26 .

  • 0

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 05 décembre 2007 - 11:20

Re:

Cà y est, j'ai retrouvé la notice.
C'est la même que la tienne.
J'ai quelques problèmes d'alignement mais çà fonctionne bien.
Toujours pas de couleurs de polarisation.

Cordialement.

Michel.
  • 0

#4 Marc Peltier

Marc Peltier

    AUTEUR

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 151 messages

Posté 06 décembre 2007 - 12:11

Bonsoir Michel,

Tu n'auras de couleur qu'en mettant un analyseur dans le faisceau après le modulateur pupillaire d'objectif.
Dans ce cas, on se retrouve sensiblement avec un microscope polarisant + un contraste de Hoffman, et les couleurs ne sont présentes que sur les objets biréfringents...

En fait, le polariseur en dessous du condenseur n'est pas indispensable pour la formation du contraste de Hoffman. Il n'a pour but que de faire varier l'absorbtion de la bande interne de la fente. On aurait presque le même résultat en installant une bande d'épaisseur variable, mais ce serait mécaniquement trop complexe.

L'orientation des ombres ne dépend pas non plus du polariseur. Elle est fixée par l'orientation du modulateur dans l'objectif, et donc par le filetage de celui-ci. Pour des raisons liées à la psychologie de la perception, il vaut mieux, autant que possible, que l'oeil croie voir une lumière venant d'en haut de l'image, à droite ou à gauche.

Selon mon expérience, le calage de la superposition des bandes est très critique. Mais je vois que tu as déjà expérimenté celà et que tu as fait l'essentiel du chemin.

Je suis heureux que Daniel et toi expérimentiez sur Hoffman, je n'avais pas eu beaucoup de retour d'utilisation après l'article. Est-ce que vous observez aussi une nébulosité bleue dans les objets qui présentent une structure périodique, comme les diatomées?

Par ailleurs, je me rends compte en travaillant sur le contraste interférentiel que la position du modulateur dans le plan de la pupille de sortie est sans doute bien plus important que je ne l'indique dans l'article. J'ai eu de bons résultats avec sans doute pas mal de chance : la pupille de sortie devait être proche du haut de la monture des objectifs que j'avais équipés.

Amicalement,
Marc

PS pour Daniel:

J'ai pu aligner chaque modulateur avec son objectif mais la position du polarisant doit être ajustée à chaque fois pour avoir des effets comparables.

C'est en effet un vrai problème. Ce n'est pas seulement l'orientation des ombres qui change, c'est le contenu même de l'image, parce que le microscope n'analyse pas les mêmes structures dans l'échantillon. Comme je n'ai qu'un seul objectif "officiel", je ne sais pas si l'orientation à la construction est la même pour tous les objectifs (pas facile, avec le filetage...). Apparemment pas, d'après ce que tu dis.
Le contraste VAREL doit être un vrai progrès à cet égard, parce que les objectifs sont isotropes et que l'on peut choisir l'orientation des ombres.

Modifié par Marc Peltier, 06 décembre 2007 - 12:24 .

  • 0

#5 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 06 décembre 2007 - 03:03

Bonjour à tous,
Bonjour Marc,

Tu n'auras de couleur qu'en mettant un analyseur dans le faisceau après le modulateur pupillaire d'objectif.

Alors, c’est raté, l’objectif est inaccessible car sous la platine.

Selon mon expérience, le calage de la superposition des bandes est très critique.

En fait je suis arrivé très facilement à aligner le filament sur la fenêtre en faisant pivoter le carter d’éclairage.
Je peux donc parfaitement faire pivote le filament parallèlement à la fenêtre, ce qui l’amène dans la zone la plus efficace. La zone la plus efficace étant la zone grise.

Donc je n’ai absolument plus aucun problème de réglage.
IMG_5571_R.JPG


Quelques photos : Je ne peux fournir que des photos fixes pour les raisons suivantes. En visuel, il y a beaucoup de lumière, mais en mode photo, c’est limite, donc sujets fixes.
De plus je peste contre le RN !!! avec ce mode de contraste, dans le viseur, on n’y voit rien. Il est donc difficile de cadrer . Il faut prendre plusieurs clichés puis extraire la carte mémoire pour vérifier sur l'ordinateur, et recommencer.
Heureusement que mon RN est synchronisé avec les oculaires. Donc en photo ramenée au format du forum, il n’y a apparemment pas de problème de MAP.
Par contre à l’échelle un (voir photo) la MAP TRES FINE est quasiment impossible. Seule la vidéo le permet. De plus le format photo ne couvre pas tout le champ de microscope puisque c’est un rectangle dans un cercle et à cause d’un petit problème de centrage, quasiment impossible à régler, il est impossible de cadrer du premier coup l’image photographiée. Il en résulte un incessant retrait de carte mémoire et lecture sur l’ordinateur. Franchement, ce genre de sport à tendance à me « gonfler »

La classique patte de mouche (Image réduite)

IMG_5569_R.JPG


Détail à l'Echelle 1

ECH1.jpg

On ne peut pas avoir une MAP précise à cette echelle, seul le monitoring vidéo le permet.

Barbule et Barbicelle de plume de Perroquet (Image réduite)

IMG_5567_2R.JPG


Voir l' article du Magazine : Ce sont les mêmes lames.

Les photos sont faites sur Microscope Nikon objectif 40 X Hoffman Appareil Photo Canon 300 D Numérique.
Aucun traitement d'image si ce n'est la mise au format 750 X 562

Amitiés.

Michel.
  • 0

#6 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 06 décembre 2007 - 06:43

Bonjour à tous,
Michel, il faudrait sérier tes difficultés :
Pour le contraste d’Hoffman, pourquoi tournes tu la cage de la lampe ?
c’est au niveau du "filtre" placé dans le barillet tournant du condenseur qu’il faut agir.

Pour le contraste d’Hoffman polarisé, quand Marc te dit de placer un analyseur après l’objectif, cela veut dire, si j'ai bien compris, entre l’objectif et la tète ou encore après l’oculaire. Quelque soit le micro, il est possible de mettre un analyseur au dessus du (ou des) oculaire(s)

Pour la prise de vue avec un RN,
Si tu estimes la synchronisation ( = parfocalisation) de tes oculaires avec ton RN insuffisante, il faut viser avec le viseur du RN, éventuellement avec une loupe dessus. De plus cela te donnera immédiatement le cadrage réel (c’est le but de la visée reflex). C’est vrai que c’est peu lumineux surtout avec ce type de dispositif qui élimine plus des 9/10e de la lumière de la source. Peux tu pousser ta lampe ?

Tu appréciera certainement mieux les nouveaux reflex numériques dotés du mode « life view » qui vont permettre d’utiliser le capteur comme source d’un « écran viseur » vidéo externe qui est soit au dos de l’appareil, soit un moniteur externe. Mais il faut changer de matériel pour bénéficier de ce nouveau mode de fonctionnement ! ! !

Cordialement

Modifié par adn25fr, 06 décembre 2007 - 06:45 .

  • 0

#7 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 06 décembre 2007 - 10:47

Bonsoir Daniel,

Je pense que j’ai quand même fait le tour. Tout marche à merveille et le réglage se fait avec une très grande facilité. Ce n’est pas pointu du tout quand on a compris le principe.
Re sérions donc,

Vocabulaire :
Modulateur : deux zones de gradient différent placé dans l’objectif.
Fente : (Slit Holder), que je traduis par fenêtre plutôt que par fente. Se trouve dans le condenseur.

J’ai indiqué que je tournais la lampe pour que le filament soit parallèle à la fente et au modulateur. C’est le réglage du filament. La fente est préalablement alignée sur le modulateur.
Comme le modulateur au départ a une position quelconque, il faut régler la fenêtre par rapport à lui.

Pour la polarisation, je suis peut être nul, mais je n’en ai pas. J’ai bien compris qu’il fallait un polariseur et un analyseur. Mais je n’ai pas la place de mettre un analyseur. Tenu à la main devant l'oculaire, cela ne produit aucune polarisation.

Pour le cadrage, je peux mettre en place le réticule qui représente la zone photographiée, ça m’aide un peu, De toute façon on ne voit rien de rien dans le viseur !
Quant à la MAP fine à partir du viseur, c’est une plaisanterie, même avec une loupe.
Je ne pense pas que je vais changer de reflex de si tôt quand les cameras donnent déjà un monitoring parfait.

Excuses moi pour la question, est-ce que tu peux polariser ? Et quels sont tes résultats ?
Pour ma part j’en tire une entière satisfaction de plus je trouve sa mise en œuvre facile et rapide.
Le remplacement du condenseur Phase DIC par le Hoffman plus réglages, se fait en moins d’une minute. Dans les deux sens !
Dommage que je doive passer par le Reflex Numérique. Et ma dernière WebCam Philips aurait besoin d’un adaptateur malheureusement, je n’ai pas le temps de poursuivre ce petit intermède.

Cordialement.
  • 0

#8 Marc Peltier

Marc Peltier

    AUTEUR

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 151 messages

Posté 07 décembre 2007 - 09:18

Bonjour à tous,

Michel, je ne comprends pas que tu n'aies pas de couleurs de polarisation. Peut-être que tu observes une lame qui est monoréfringente par nature, et qui serait de toutes façons sans couleur de polarisation même dans un microscope polarisant...

Je te suggère de prendre une lame qui donne de brillantes couleurs de polarisation dans un microscope polarisant, et de l'essayer ensuite avec une configuration Hoffman+analyseur. L'analyseur doit être croisé avec le polariseur, bien sûr. Il n'y a pas de raison que ça ne marche pas.

Amicalement,
Marc

Modifié par Marc Peltier, 07 décembre 2007 - 09:20 .

  • 0

#9 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 07 décembre 2007 - 10:34

Bonjour Marc et tous,

Je comprends que tu sois étonné car théoriquement on devrait polariser.
Mais théoriquement seulement.
Je pense que les effets que je constate sont normaux.

Voyons en images :

Une Baie Argentée (poil) qui normalement polarise.

Sans analyseur. Contraste élevé.

IMG_5596_R.JPG

On voit quelques effets et c'est normal.

Sans analyseur Contraste plus faible

IMG_5595_R.JPG


Avec Analyseur

IMG_5597_R.JPG


Voilà ce que cela dervrait donner au microscope polarisant (Extrait de ce SUJET)

post_12_1084564278.jpg


Comme tu le voies, on est loin de compte mais je crois bien comprendre d'où ça vient.

Amitiés.

Michel
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!