Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Parfocalisation Reflex Numérique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
48 réponses à ce sujet

#1 Marc IWANIEC

Marc IWANIEC

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 118 messages

Posté 14 janvier 2008 - 05:54

Bonjour le forum,
Bon et bien je me lance, je voulais attendre d'avoir des clichés de qualité mais je n'y parviens pas et je reste au niveau de mes premières photos que voici :angry: .
Ces 3 exemples sont bien caractéristiques de ce qui se passe, vue de loin c'est pas mal mais de près c'est flou, en tout cas rien à voir avec ce qu'on a à l'oculaire, je fais des tests avec une préparation sur des soies de pattes d'araignées régulièrement pour étalonner mais rien à faire.
J'utilise la sortie trino avec un oculaire 10x d'origine avec le raccord Leitz Mikas, celui-ci réduit le grandissement à 1/3x. Le capteur de l'EOS 400D est plus petit que le film 35mm prévu à l'origine ce qui réduit le champ (je cherche un bon oculaire entre 6 & 7x).

J'avais un flou de bougé causé par le miroir d'un EOS300D mal amorti, en utilisant un EOS400D le flou de bougé a disparu mais il reste un flou de mise au point ou un flou de bougé du au mouvement des animaux.
-Pour le mouvement des bêtes je vais essayer d'utiliser un flash mais là le bricolage n'en est qu'aux plans.
-Pour le flou de mise au point je suis dans l'impasse. Dans le viseur du 400D le dépoli n'est pas adapté et l'image est très grossière, mais j'ai procédé à des batteries de tests en modifiant de façon continue la mise au point, aucune image n'atteint la resolution de l'oculaire, mes photos ressemblent à des toiles impressionistes jolies mais d'un intérêt scientifique restreint. Je regarde vos photos elles sont nettes que faire? :unsure:

Je suis sur Mac et ne peux utiliser MicroCartouche alors pour le moment j'ai étaloné avec un micromètre et j'insère des échelles exactes en principe.

Merci pour vos futurs conseils.


Bien amicalement à tous

Marc IWANIEC

PS: peut on identifier ces bestioles qui viennent des film d'algues de mes aquariums à 24°C environ à partir de photos aussi médiocres?

Les photos sont prises à 400Asa et ont du grain causé par des corrections d'exposition dans photoshop.
CRW_3095.jpg
L'amibe se déplace mais très lentement
CRW_2908__.jpg
La bête est très calme seuls quelques battement de cils par moments
CRW_3148.jpg
Là les bête bougent donc flou de mouvement

Modifié par Marc IWANIEC, 14 janvier 2008 - 06:04 .

  • 0

#2 Michel Verolet

Michel Verolet

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Membre Modérateur
  • 1 168 messages

Posté 14 janvier 2008 - 07:42

Marc
Avec ton matériel , tu devrais en effet avoir de meilleurs résultats .Il faudrait vérifier si à l’œil sur la sortie trino avec un oculaire tu as quelque chose d’aussi net qu’avec la partie bino. N’y a –t-il pas dans le système Mikas sur lequel tu fixes ton appareil des lentilles qui empêcheraient une mise au point correcte ?
Le grain des photos viens je suppose du réglage trop poussé en ASA.
Pour l’identification , on a effectivement une amide , un(e) euplote et un cilié dont je m’abstiendrai bien de mettre un nom .
Peut être d’autres personnes auront une solution à ce problème de mise au point
Michel
  • 0

#3 Marc IWANIEC

Marc IWANIEC

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 118 messages

Posté 14 janvier 2008 - 08:28

Michel,
Dans le tube trino un oculaire ou l'oculaire du mikas donnent une très bonne image, c'est sur le capteur que ça se dégrade, j'ai aussi un raccord simple (un tube qui peut contenir un oculaire) mais le résultat est le même.
Je me souviens que Dominique Voisin avait des problèmes de vibrations avec son Ortholux, mais il n'a jamais dit comment il les avait résolu. Je crois que tu a complètement découplé l'APN du microscope, c'est peut être ce qu'il faut que j'essaie mais je n'ai pas de quoi mettre l'appareil au dessus, il va falloir que je bricole... :(

Bien amicalement et merci

Marc IWANIEC
  • 0

#4 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 14 janvier 2008 - 08:58

Bonjour à tous,
comment a été fait le raccord du boitier canon sur le système Mikas?
Cordialement
DN
  • 0

#5 Marc IWANIEC

Marc IWANIEC

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 118 messages

Posté 14 janvier 2008 - 09:12

Bonjour,
Le raccord se fait par une bague de conversion Leica M39/EOS tout ce qu'il y a de plus soigné.
Amicalement
Marc
  • 0

#6 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 14 janvier 2008 - 09:23

Cette bague conserve t elle un tirage identique entre l'épaulement du filetage et
respectivement, le plan du film avec un leica
ou le plan du capteur sur le canon numérique?

J'ai peur qu'elle n'assure que le raccord mécanique entre les 2 systèmes car le tirage d'un leica M est plus faible que celui des reflex en général.

Il faut de toute façon trouver par tatonnement la distance oculaire photo et capteur qui soit parfocale avec la mise au point à l'oculaire de visée
C'est peut être possible en tirant l'oculaire du mikas pour l'adapter au tirage de la bague de raccord + boitier numérique.
Sinon, il faut supprimer le système Mikas et chercher la parfocalité avec un dispositif à soufflet.

Plus de lumière pour une sensibilité plus faible que 400 asa et un temps d'obturation plus court améliorerait aussi les résultats vraisemblablement.

DN

Modifié par adn25fr, 14 janvier 2008 - 09:34 .

  • 0

#7 Marc IWANIEC

Marc IWANIEC

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 118 messages

Posté 14 janvier 2008 - 09:37

Rebonsoir,
et malheureusement ce n'est pas là que se cache le problème, le tube du mikas est ajustable en longueur pour permettre cette adaptation, j'ai essayé d'augmenter ou de diminuer cette distance sans résultat, seul le grandissement de l'image varie un peu, pour réaliser la parfocalisation seul la molette de mise au point micrométrique du microscope agit sur la netteté de l'image, et celle-ci n'est pas vérifiable dans le viseur du reflex car le dépoli est trop grossier. J'ai fait des essais en faisant varier cette mise au point de façon continue sans résultat. J'ai aussi utilisé comme je le disait un raccord simple (tube creux contenant l'oculaire) et l'image n'arrive pas à être nette, du moins comme je le voudrais.
J'espère que la nuit me portera conseil et à vous aussi, demain je me lève tôt. Merci de vos aides respectives, le week end prochain je vais refaire des tentatives avec un flash, pour le moment je suis au 1/40 ou 1/30 sec, ce qui n'est pas terrible.
Si vous avez d'autres idées nous finiront peut-être par trouver.
Merci à tous

Bien amicalement

Marc IWANIEC
  • 0

#8 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 14 janvier 2008 - 11:09

Bonsoir Marc,

Ton problème me semble assez complexe.
Je veux dire que trois problèmes différents peuvent se superposer. Comme dans ce cas, on a vite fait de se mélanger les pinceaux, il faut à tout prix faire la part des choses.
D’abord en premier, il te faut éliminer le problème de « bougé » du sujet et utiliser une préparation permanente fixe. Une lame de test. J’utilise une aile et une patte de mouche montées.
J’ai constaté que certains appareils numériques donnent à l’échelle UN, un léger flou.
Il te faudrait vérifier cela en prenant un paysage (une mire serait mieux) l’appareil fixé sur un pied photo stable et regarder à l’échelle UN.
Ensuite restera le problème des vibrations en tout genre et la MAP.
Dans un premier temps il te faut éliminer toute vibration en désolidarisant l’appareil du microscope et en utilisant un déclencheur flexible. Et supprimer les vibrations dues au miroir. Le fait d’appuyer sur le déclencheur de l’appareil peut entrainer une déformation des parties mécaniques du microscope et donc modifier la MAP au dernier moment. C’est arrivé à Dominique Prades je crois.
Une fois l’appareil désolidarisé, et donc ne transmettant plus de vibrations au microscope, il faut à tout prix rendre le capteur rigoureusement conjugué (par focal) avec le système de visée en l’occurrence les oculaires dans la mesure où ils sont tous les deux réglables. Sinon par focal avec l’oculaire de visée, (mais celui-ci ne le sera plus avec les oculaires de la bino.)
Une fois la par focalisation effectuée les clichés doivent être nets et on sera sûr que l’on peut obtenir cette netteté.
A partir de cette certitude, il faudra revenir au système Mikas en améliorant éventuellement sa stabilité mécanique.

Sinon tes photos sont très prometteuses .

Cordialement.
  • 0

#9 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 641 messages

Posté 15 janvier 2008 - 08:44

Bonjour Marc,

J'ai fais une réponse hier, mais Michel en a fait un nouveau message.
Je pense qu'il faut utiliser ces reflex numerique comme les reflex argentique c'est à dire sans objectif directement sur la sortie trino, il n'est pas compliqué de le regler, avec un peu de minutie on a pratiquement la mise au point de la vision bino sur la photo.
Je crois que pour les temps de pose, n'ayant plus d'objectif, il faut essayer de ce faire une courbe temps/lumiere.
Avec le OLYMPUS E510 et une led 5 w objectif X10, j'ai pris des photos trés acceptable de tardigrades au 1/100eme.
Cordialement
Claude
  • 0

#10 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 15 janvier 2008 - 08:55

Bonjour à tous,
Marc,
je souscris aux propositions de MPX sauf la première:
Faire un test avec une préparation permanente, utiliser un déclencheur souple ou une télécommande pour le déclenchement, désolidariser l’appareil du microscope sont des manips utiles.

Par contre, tu ne regardes pas tes images générales à l’échelle un car il n'existe pas d'écran 10 millions de pixels! Elles sont recalculées par ton afficheur pour ton écran en SVGA ou autre. Il te faut donc procèder de la même façon en microscopie. Les images que tu as envoyées semblent en effet recadrées. Est ce le cas? Peux tu nous envoyer du plein cadre réduit ?

Le sujet suivant http://forum.mikrosc...o...6&hl=reflex
montre sur MikrOscOpia comment disposer un reflex sur la sortie trino d’un microscope avec la possibilité de faire varier le tirage pour le grossissement ou la position du plan du capteur pour la parfocalisation.
Ce règlage doit se faire sur le dépoli du reflex malgré ses imperfections (éventuellement en utilisant une loupe) et complèté par tatonement (un règlage micromètrique du tirage est utile si on est perfectionniste). Actuellement, les possesseurs de reflex à visée lifeview peuvent faire ce règlage sur un écran vidéo ou d'ordinateur. (Olympus E510 ou Nikon D300 par exemple; allez voir l'article de ce mois sur Miscape: http://www.microscop...08/dw-d300.html )

Comme je l’ai écrit dans mon précédant message, j’ai peur que le système mikas ne soit pas totalement adaptable du fait du tirage plus faible du leica M par rapport aux reflex Canon. Dans ce cas il sera juste possible d’avoir la parfocalité de l’oculaire du mikas en le tirant, avec le reflex, mais il sera impossible de rendre le reflex parfocal avec les oculaires de vision.
Cordialement
Daniel.

Modifié par adn25fr, 15 janvier 2008 - 08:57 .

  • 0

#11 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 15 janvier 2008 - 09:24

Bonjour Daniel et tous,

Je ne comprends pas quand tu parles de ma première proposition ?
Complexe ? tout est relatif bien sûr, mais quand on compare à la MAP avec à une Webcam, c’est vraiment complexe.

Ce règlage doit se faire sur le dépoli du reflex malgré ses imperfections (éventuellement en utilisant une loupe) et complèté par tatonement (un règlage micromètrique du tirage est utile si on est perfectionniste).

Je déconseille vivement d’utiliser cette voie.
Selon les éclairages, on peut très bien ne rien y voir du tout et trouver le bon éclairage fera déjà perdre du temps.
Ensuite la raison principale est que même avec une loupe devant le petit écran de contrôle, l’image présentée n’a rien à voir avec l’mage réelle. 10 Millions de pixels ramenés à quelques centaines de pixels, tous les fins détails disparaissent.
Je ne vois pas dans ces conditions comment être sûr que la granulation neutrophile d’un globule blanc apparaitra sur la photo finale. Totalement sceptique. En tout cas je n’y suis jamais arrivé.

Par contre je suis très demandeur au sujet du système « lifeview » si quelqu’un pouvait l’expliquer en français, cela risque de lever tous les obstacles déjà décrits.

Cordialement.
  • 0

#12 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 641 messages

Posté 15 janvier 2008 - 09:51

Bonjour à tous,

Par contre je suis très demandeur au sujet du système « lifeview » si quelqu’un pouvait l’expliquer en français, cela risque de lever tous les obstacles déjà décrits.


La LIVEVIEW est simple, le miroir du reflex se relève et tu vois directement l'image que le capteur reçoit sur l'écran LCD de l'appareil. Tu peux ainsi cadrer, voir les profondeurs de champs avec différents réglages, l'image que tu vois est exactement celle que tu prends, mais elle est quand même approximative car l'écran est petit, c'est un peu une webcam.
En paysage, portrait etc… c'est génial, en microscopie, je commence juste les essais et ce n'est pas très pratique car le logiciel ne permet pas pour le moment l'affichage à l'écran de l'ordinateur de cette fonction.
Cette fonction consomme pas mal d'énergie.

Amitiés

Claude
  • 0

#13 Marc IWANIEC

Marc IWANIEC

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 118 messages

Posté 15 janvier 2008 - 10:09

Bonjour à tous,
Non la nuit ne m'a porté conseil mais je vois que sur le forum les propositions et directions sont nombreuses.
Alors il est bon que j'apporte quelques détails, la photo de l'Euplotes est recadrée mais pas les 2 autres et c'est là que ça ne vas pas, si on "descend dans les pixels" aucun détail n'apparaît, c'est comme si avec un 10MP j'avais le même résultat qu'avec un capteur 640x480.

Quand je traville sur une préparation fixe comme celle que je met dans ce message on a un bon niveau de détail mais à l'oculaire on voit beaucoup plus de détails fins qui sont ici noyés dans des patés sombres. Le Mikas n'est pas en cause car j'ai fais aussi des essais avec un simple raccord tube en mettant dedans un oculaire 10x (celui du mikas) ou un projectif Leitz 4x et le résultat est toujours le même, cest diabolique :ph34r: j'ai l'impression que les photos on l'aspect de ce que je vois sur le mauvais dépoli de l'appareil, mais peut-être suis-je trop exigeant?

En effet sur la photo il s'agit des microstructures d'une soie d'une très petite araignée et vu l'échelle (on est au 40x) on voit beacoup de choses mais pas autant qu'en vision directe, les contours sont moins net) il y a comme un voile et là je m'interroge sur la remarque de Mpx, certains reflexs donnent une image un peu floue (du hamilton artistique en sorte ;) ), il faudrait que je fasse des essai avec un APN pour voir la différence.

Bon je n'ai pas beaucoup de temps pendant cette semaine je vais m'y remettre le weekend prochain, comme dit l'autre "y a quequ'chose qui cloche là d'dans, j'y retourne immédiatement!!" :D merci pour tous ces conseils j'espère que je vais être à la hauteur pour les mettre en application.

Bien amicalement

Marc IWANIEC

CRW_2979.jpg

Modifié par Marc IWANIEC, 15 janvier 2008 - 10:10 .

  • 0

#14 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 15 janvier 2008 - 10:39

Michel,
J’avais peut être mal numéroté : la proposition à laquelle je pensais est celle de regarder une image de paysage à l’échelle 1. Ce n’est pas complexe, mais inutile si l’appareil donne des images nettes en usage général (ce qui est la moindre des choses).
Voilà son résultat sur la maison en face de mon bureau de travail.
pourMPX.jpg
Cela donne une idée des limites du système mais il vaut mieux que Marc travaille en plein format dans les conditions habituelles d'usage de son appareil.

Pour la suite, tu n’as pas compris que jusqu’à présent, sur un reflex la visée se fait par le viseur !
Quand je parle de loupe, il faut la mettre au dessus du viseur comme c’était prévu avec l’accessoire Nikon DG2. Je l’accorde c’est très difficile avec les viseurs actuels. Il y a eu régression depuis l’époque des reflex à viseurs interchangeables (je regrette le viseur loupe de mon Nikon F3) Mais mème à l'époque, l'existance des dispositifs d'aide à la visée style chambre Microflex montrent que la visée a toujours été délicate au microscope.
Je persiste à préconiser la visée reflex qui est utilisée par les photographes du monde entier. Elle a été remplacée en photo générale par la visée sur écran avec la venue des appareils numériques compacts.
Ce mode de visée va s’étendre avec le mode « life view » aux reflex pour les sujets statiques et donc à la microscopie. Cela facilitera la tache de ceux qui ont du mal à voir dans un viseur.

En attendant, je conseille à Marc de persister dans ses essais de parfocalisation de son reflex.

Je renvoie aux derniers numéros de la revue "Chasseur d'images" pour une description en français du système life view et une comparaison des possibilités des modèles de reflex actuels.

PS: je vois que 2 messages ont précédé ma réponse.
Claude peut nous donner ses impressions avec l'olympus E510.
Je pense qu'il faut pour travailler longuement une alimentation secteur mais l'échauffement du capteur doit aussi être un facteur limitant qui oblige à interrompre le mode lifeview périodiquement voire à ne l'utiliser que le temps nécessaire à la mise au point.

Marc, il faut en effet y retourner pour améliorer cette mise au point!
Je propose de laisser de coté provisoirement les raccords et d'utiliser un statif ou un pied photo tenant l'appareil au dessus de la sortie trino. L'ocultation peut se faire avec un manchon de tissu noir. il faut déplacer l'appareil avec la crémaillère du pied ou du statif j'usqu'à voir une image la plus nette possible dans le viseur et prendre alors une série de photos en montant ou baissant l'appareil en notant les hauteurs. et vérifier alors sur un écran d'ordinateur quelle est l'image la plus nette.
Essaie sur une image simple comme une diatomée test ou un micromètre.
(Et envoie nous des images plein cadre rééchantillonnées et non recadrées pour passer sur le forum; celle de ton précédant message en 508x700 n'est pas homothétique de 4/3 ou de 2/3 donc elle a été recadrée. Lorsque tu recadres en te rapprochant de l'échelle 1, indique le STP)
Bon courage.

Modifié par adn25fr, 15 janvier 2008 - 11:14 .

  • 0

#15 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 15 janvier 2008 - 12:14

Re Daniel,

Echelle un :
J’ai lu à plusieurs reprises que l’image à l’échelle un des reflex numériques était floue.
Je n’en connais pas la cause et donc je propose logiquement d’éliminer ce facteur.
Si une image de mire (pas un toit au soleil) est légèrement floue, on ne peut pas s’attendre à mieux en microscopie. Donc cela doit servir de référence.
Quand tu dis "en usage général", justement en usage général c’est toujours net, c’est à l’échelle un que cela risque de ne plus l’être. Combien en ont fait l’expérience.

Ton image à l’échelle un est à mon gout relativement nette, il ne faut donc pas s’attendre à nettement mieux en microscopie.

mais il vaut mieux que Marc travaille en plein format dans les conditions habituelles d'usage de son appareil.

C’est là que le discours devient ambigu.
Un appareil reflex numérique n’est pas prévu pour faire de la microscopie, mais de la photographie (conditions habituelles d’usage de l’appareil). La photo microscopie étant un cas particulier de la photographie dans son sens habituel qui ne peut pas ignorer les impératifs et les buts de la microscopie. Donc travailler en « plein format » conte tenu des contraintes de publication, revient à se priver de détails.
Et c’est là que nous retrouvons la « vision du photographe » qui n’a pas été comprise.
Je pars du principe qu’un microscope est construit pour donner des détails que l’on ne pourrait pas voir sans lui. Chercher à tout prix à travailler en plein format revient à se priver de détails c’est bien dommage. C’est privilégier une vision d’ensemble (vision du photographe) au détriment du détail, (vision du microscopiste).
Certes, il faut donner des grands plans pour situer le sujet, donner un aperçu global, mais aussi et surtout, aller chercher le détail sachant que le plus souvent la vision globale donnera toujours plus de satisfaction esthétiques (selon les critères des photographes) que l’examen des détails.
Je ne cherche pas la confrontation d’idées parfois diamétralement opposées en disant cela, j’entends bien tes arguments, mais de faire ressortir que dans un forum de microscopie on est en droit de privilégier une approche plutôt qu’une autre.

Pour la visée réflex je sais bien ce que c’est. Mon premier réflex un Edixa, remonte à 1968. Malheureusement quand on regarde dans le viseur d’un réflex monté sur un microscope, on n’y voit généralement rien. Par contre l’image fournie par une WebCam dans les mêmes conditions est parfaitement identique avant et après avoir appuyé sur le déclencheur virtuel. Certes, on peut arriver à des résultats supérieurs avec un APN ou un RN (taille du capteur oblige) qu’avec une simple webCam, mais à quel prix ?
C’est la raison pour laquelle, il faut le dire aux débutants ne serait-ce que pour qu’ils ne soient pas découragés.
Quand on commence l’apprentissage de la microscopie, à mon avis on ne commence pas par un handicap au niveau de la prise de vue. Après, plus tard, c’est un tout autre problème.
Mon rôle est de le dire.

Quand tu dis qu’il y a une régression au niveau des viseurs, tu as tout à fait raison et cette régression en arrivera à supprimer les viseurs qui ne servent à rien si ce n’est à faire plaisir aux photographes. Le Lifeview si j’ai bien compris va dans ce sens.
Je suis donc d’accord avec toi, mais je ne pense pas qu’il faille faire une distinction entre sujets statiques et dynamiques et je ne vois pas en quoi les sujets microscopiques seraient plus statiques que des lions dans la brousse. Seul l’appareil est statique avec ou sans viseur cela ne changera rien.
Je signale au passage que le fait de voir l’image sur l’écran d’un RN uniquement quand elle est prise est un choix technologique pas une caractéristique de la photo numérique et que le lifeview n’est qu’un retour à ce qui se faisait déjà en partie sur les premiers APN.
Ne considérons donc pas la photo numérique comme un acquis mais plutôt comme une technique à ses tout débuts et qui n’a pas fini de nous surprendre (surtout les adeptes de l’argentique il est vrai de moins en moins nombreux). Un microscope de qualité, avec un écran intégré (cela me semble peu probable) ou avec une sortie sur PC montée en série me semble plus plausible dans le futur qu’une adaptation d’appareils photos à des microscopes classiques.
La course aux mega pixels n’avait pas de sens il y a quelques temps déjà, elle n’en a de moins en moins actuellement. A partir du moment où l’on a suffisamment de pixels pour définir une image intermédiaire tout le reste est une course vers l’inutile.
C’est ce qui différencie les deux visions de la prise de vue numérique au microscope.

Cordialement.
  • 0

#16 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 15 janvier 2008 - 01:17

Re Michel,
Nous avons déjà eu ce débat.
Je t’ai déjà écrit en te renvoyant au site microscopyU que la définition possible d’un appareil numérique était supérieure à la résolution du microscope. Donc qu’à l’échelle 1, une définition moindre qui se situe entre celle d’une webcam et celle d’un reflex suffisait. (A ton avis, pourquoi la définition des caméras professionnelles de microscopie actuelle se situe aux alentours de 2Mpixels ?)
Donc même en valorisant l’approche de la recherche du maximum de détails, il est légitime de rééchantillonner les images de plusieurs millions de pixels qui n’apportent pas d’information à l’échelle 1.
Pour avoir plus de détails, Il faut augmenter le grossissement ou l’ouverture numérique des objectifs employés car si le capteur d’une webcam est limitant, ce n’est pas le cas de celui d’un APN à la définition surabondante.

Ensuite, Marc est équipé d’un reflex et veut l’utiliser au mieux, ne lui propose pas une webcam qui donnera des résultats satisfaisants plus facilement mais qui seront moins bons que ce qu’il aura en travaillant avec son reflex.

En ce qui concerne les viseurs, t’es tu demandé pourquoi on continue à faire des appareils reflex alors qu’il existe des APN compact à la visée bien plus « moderne » ? pourquoi les viseurs électroniques de certains appareils n’ont pas obtenu de succès commercial ?
Effectivement , la photo numérique en est à ses débuts . Toutefois, en quelques années elle a remplacé quasiment la photo argentique et ce faisant elle fait preuve d’une arrivée à maturité.
La visée électronique n’en est pas encore la. Elle satisfait les amateurs mais j’envisage encore de longues années pour la visée reflex chez les professionnels.

La course au mégapixel est en train de s’arrèter pour l’image fixe amateur. Elle se poursuit avec les produits professionnels ou le maximum de qualité n’est pas encore atteint. En ce qui concerne l’image animée, le standart est très bas actuellement et le bond vers une plus haute définition se fera un jour ou l’autre mais c’est difficile économiquement. (De plus le public en grande majorité, semble se satisfaire d'une basse définition)

Je ne pense pas qu’il y ait de séparation entre une vision de microscopiste et de photographe. Le photographe peut montrer le tout ou le détail dans les limites de la technique.
J’ai l’impression que tu opposes l’utilisateur de webcam à celui du compact APN ou à celui du reflex numérique.
Mais la encore sur microscope, tous partagent la même passion de la même façon que le photographe de studio avec une chambre professionnelle faisait de la photographie comme l’amateur avec son compact.

Modifié par adn25fr, 15 janvier 2008 - 01:21 .

  • 0

#17 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 15 janvier 2008 - 01:30

Bonjour à tous,
Revenons à nos moutons....

Marc, tu trouveras ici http://forum.mikrosc...owtopic=3065 quelques solutions que j'avais envisagé et qui fonctionnent plutôt bien.
Pour la parafocalité il y 2 problèmes : le problème de la vision sur le dépoli est souvent lié à la quantité de lumière, donc pas de contraste de phase ni de truc machin, le bon vieux éclairage sur fond clair doit fonctionner suffisament pour approcher du règlage acceptable.
Autre problème la profondeur de foyer..... il faut impérativement règler tout ça avec un objectif "faible" x4 x10 quand ton règlage sera bon pour un x10 il le sera pour le x40 et le reste...

Mon soucis dans tes explications c'est qu'il y a trop de paramètres qui varient en même temps... alors je suis près à te filer un coup de main, mais allons y par étapes si tu le veux bien.

Prenons le cas du MIKAS et restons y

MIKAS.jpg


Voilà déjà quelques pistes...

Si tu veux une autre solution sans le MIKAS tu peux essayer le montage ci dessous :

post_20_1170514205.jpeg


Garde le problème du flou de bouger pour plus tard, déjà essaye de parafocaliser correctement avec une lame préparée et un objectife faible.

Surtout envoie nous des images de ton montage et des résultats intermédiaires, j'ai assez fait de tentative d'amélioration pour avoir quelques idées sur ce qu'il faut faire

amitiés

Dominique

#18 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 641 messages

Posté 15 janvier 2008 - 01:39

Bonjour,

J’ai lu à plusieurs reprises que l’image à l’échelle un des reflex numériques était floue.
Je n’en connais pas la cause et donc je propose logiquement d’éliminer ce facteur.


Michel, la cause est simple à mon avis 10Mp échelle 1 donne une image beaucoup trop grande pour être vue de près, il faut reculer de plusieurs mètres pour la voir normalement, donc la course aux pixels ne sert qu'à pouvoir extraire un détail de la photo sans perdre la possibilité de la réduire à la dimension du forum par exemple, autrement dit à pouvoir recadrer sans pertes visibles.
je pense, après mes premiers essais, que personnellement je vais réduire mes prise de vue au format de 1280x960 avec une compression minimum, ce compromis me permettra d'augmenter la vitesse de transfert vers l'ordi et de diminuer de façon significative la grosseur des fichiers.

C’est la raison pour laquelle, il faut le dire aux débutants ne serait-ce que pour qu’ils ne soient pas découragés.
Quand on commence l’apprentissage de la microscopie, à mon avis on ne commence pas par un handicap au niveau de la prise de vue. Après, plus tard, c’est un tout autre problème.
Mon rôle est de le dire.


C'est mon avis aussi, il faut impérativement commencer par dompter son microscope, ce qui est déjà très long et très difficile pour des personnes qui découvre la microscopie avec des formations complètement différente de cette science, il faut donc pour communiquer se simplifier la vie une bonne Webcam genre DCM130 qui suffit pour observer les organisme pas trop rapide et faire des photos très acceptable facilement.

Par contre, l'avantage du reflex numérique est de pouvoir saisir les organisme en mouvement rapide avec un flash, j'ai commencé à faire des essais et au 1/250 il y a encore de la marge.

Amitiés
Claude
  • 0

#19 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 15 janvier 2008 - 03:14

Rebonjour à tous,
Merci à Dominique d’avoir ramené le débat sur le problème initial , de donner des conseils éclairés et de nous montrer avec une photographie le système Mikas utilisé par Marc.

Je ne possède ni Leica ni Canon reflex et je n’ai pas trouvé les valeurs des distances plan film / plan de la baionette de l’objectif chez Leica M et chez les reflex Canon. Mais je pense que c’est plus court sur Leica donc cela rendrait impossible la parfocalisation des 3 sorties de ce système hybride.
On pourra avoir net ensemble les oculaires du microscope et l’oculaire du Mikas (c’est fait pour d’origine)
On aura aussi peut être en bricolant avoir la possibilité d’avoir net ensemble l’oculaire du Mikas et l’appareil Canon
Mais on n’aura pas les 3 ensemble.

J’espère que Dominique ne me tiendra pas rigueur d’ ajouter quelques remarques sur son image pour Marc.
MikasDVmod.jpg

Cordialement
  • 0

#20 Marc IWANIEC

Marc IWANIEC

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 118 messages

Posté 15 janvier 2008 - 06:52

Bonsoir à tous,

Que de réponses et de pistes possible, je me sens un peu submergé, je n'ai pas le temps ce soir car je suis de sortie, mais dès demain je vais essayer de synthétiser toutes ces informations.

Je vais vous décrire le protocole et la logique que je suis de façon empirique pour faire mes essais, certe le mikas a été conçu pour une utilisation bien spécifique mais en fait je l'utilise comme un tube simple car je le trouve stable et bien ancré sur le trino. Je laisse l'obturateur en pose T (ouvert en permanence) et le renvoi optique déporté lui aussi. Donc il n'y a rien entre l'oculaire et le capteur sauf un lentille dont j'ignore la fonction au dessus de l'obturateur. Je n'utilise pas le viseur de côté car je n'arrive pas à parfocaliser, je fais donc la mise au point sur le viseur du reflex ou je "brackette" autour de la position de mise au point optimale.

Par exemple la mise au point se faisant à la molette micrométrique, je prends une série de photos en remontant petit à petit, le point passe donc de flou, puis assez net, net, assez net et reflou, logiquement je devrais avoir une photo nette dans cette série et effectivement il y en a une qui est plus nette que les autres, ce sont celles que je vous ai montrées mais je n'arrive jamais à avoir des contours bien nets comme à l'oculaire, il y a des détails mais pas de contours bien marqué. Si vous regardez l'Euplotes on arrive à distinguer pas mal de choses, même des soirs fouchues ce qui n'est pas mal mais ce n'est pas net. Et si j'utilise un tube simple qui n'est pas le mikas le resultat est le même, grrrr....

Bref je vais essayer de bricoler autrechose à partir de vos remarques, mais ça va prendre du temps alors ne soyez pas impatients. Pour ce soir je vous salue tous bien bas et encore merci de vos innombrables remarques.

Bien amicalement

Marc IWANIEC
  • 0

#21 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 15 janvier 2008 - 07:38

Bonsoir,
ton Euplotes est en contraste de phase. Cela permet de voir les soies ce qui est un bon résultat surtout si tu as recadré beaucoup l'image..
Comme te le propose Dominique fais tes essais en fond clair. Tu auras plus de lumière.
Et pour moi , envoie des images plein format pour bien juger.
A propos, quelle est ta procédure de rééchantillonage?
  • 0

#22 Marc IWANIEC

Marc IWANIEC

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 118 messages

Posté 16 janvier 2008 - 09:21

Et pour moi , envoie des images plein format pour bien juger.
A propos, quelle est ta procédure de rééchantillonage?

Bonjour,

Je ne comprends pas, tu veux que j'envoie mes photos en 10MP, c'est trop gros pour le forum je pense, ou alors simplement sans recadrer?

Dans photoshop je redimensionne en donnant au plus grand côté environ 700px, en bicubique. Les photos sont prises au format RAW (brut de capteur), je paramètre alors (j'ai l'habitude, ce matériel est celui que j'utilise pour la macro, c'est pour cela que je commence par un reflex), puis je compresse pour sortir un JPEG plus léger compatible avec le forum.

J'utilise le contraste de phase pour faciliter la vision dans le viseur du reflex, en fond clair j'ai plus de lumière mais moins de détails visibles. Mais je vais essayer de bricoler de quoi suspendre le reflex au dessus du trino pour trouver la bonne distance de parfocalisation, mais je n'ai rien pour le faire alors ce ne sera pas pour demain.

Bien amicalement


Marc

Modifié par Marc IWANIEC, 16 janvier 2008 - 09:25 .

  • 0

#23 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 16 janvier 2008 - 10:21

Bonjour,
pour moi, à travers le forum, je parlais d'images non recadrées.
Tu peux aussi me contacter par message personnel pour que je te communique mon adresse de couriel pour m'envoyer un fichier jpg haute définition.
Mais à priori ta technique de rééchantillonage/compression n'est pas en cause.

Essaie de bricoler un statif et de faire en fond clair des images tests d'un micromètre ou de diatomées en recherchant la meilleure mise au point et en éliminant au préalable au maximum les autres causes de flou comme indiqué par MPX.

Cordialement
  • 0

#24 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 641 messages

Posté 16 janvier 2008 - 11:22

Bonjour Marc,

Je ne veux pas te donner de conseil, mais va voir mon sujet sur le Olympus E510, tu dois arriver assez facilement à cette qualité d'image avec ton Canon 400D, mais il est indispensable de travailler sans objectif sur l'appareil comme un reflex argentique.
Normalement, tu ne dois pas avoir de bouger dut au miroir car la prise de photo est légerement décalé par apport au basculement du miroir.
Plus de probleme de poussieres sur le capteur avec le nettoyage automatique c'est génial.
Pour ton échelle 1 c'est simple par photoshop, tu redimensionne en 750*563 pour avoir une idée de la grosseur, puis tu restaure, aprés recadrage à peu prés avec les dimensions que tu as vu avant, tu sauvegarde "enregistré sous", tu rapelle ta nouvelle vue, et enfin tu redimensionne exactement, il y a une erreur qui est insignifiante.
Si tu regarde ton image normalement tu vas etre trés déçu car tu ne verra rien, mais en te reculant de plusieurs metres tu verra une partie de ta photo à l'échelle 1, personnellement je trouve aucun interet à prendre en grandeur maxi à part de vouloir un poster immense, en dimension plus réduite la qualité est aussi bonne, le transfert beaucoup plus rapide, ce qui permet d'augmenter la cadence des prises de vues.
Cordialement
Claude
  • 0

#25 Marc IWANIEC

Marc IWANIEC

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 118 messages

Posté 16 janvier 2008 - 05:44

Bonsoir à tous,
J'ai bricolé un petit miroir pour utiliser le flash, pour le moment c'est plus rapide que le statif pour le quel je n'ai ni la place ni les matériaux, quand on élimine le bougé, ce n'est pas si mal, je n'utilise pas le mikas mais un simple tube contenant l'oculaire. Il faut creuser, j'ai mis le CP car en fond clair je n'arrive pas à faire la mise au point dans le viseur du reflex.
Bon en attendant de futurs bricolages c'est un début. A suivre donc...

Bien amicalement à tous.

Marc IWANIEC

PS la photo est non recadrée, prise en RAW pour les réglages possibles qui ne le sont pas en jpeg, 40x et oculaire 10x.

_MG_3254.jpg
  • 0

#26 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 16 janvier 2008 - 08:16

Petite note :

J'ai déplacé ce sujet qui était initialement dans PREMIERE PHOTO.

Bien sûr c'est une première photo, mais on y parle surtout de la parfocalisation de l'appareil photo.
De plus, placé dans un forum destiné aux tout débutants, un sujet aussi technique aurait fort risqué de les effrayer!

Avec mes excuses pour ce déplacement.

Michel.

  • 0

#27 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 18 janvier 2008 - 07:30

http://forum.mikrosc...&...ost&p=27258



Michel, la cause est simple à mon avis 10Mp échelle 1 donne une image beaucoup trop grande pour être vue de près, il faut reculer de plusieurs mètres pour la voir normalement, donc la course aux pixels ne sert qu'à pouvoir extraire un détail de la photo sans perdre la possibilité de la réduire à la dimension du forum par exemple, autrement dit à pouvoir recadrer sans pertes visibles.


Bonjour Claude,

Ta remarque m’a troublé. Pourrais-tu m’envoyer en privé une photo brute, non réduite pour que je me rende compte du phénomène ? De mon côté je n’ai pas ce problème avec 6.3 MP.
Quand je parlais des images floues à l’échelle UN, je parlais des réflexions qui étaient faites à l’époque des premiers Réflex Numériques donc nous ne faisons pas allusion au même phénomène.

Comme je me pose des questions, à mon tour d’en poser une aux spécialistes.

Si l’on considère un photo-site unique, pensez-vous que l’image qui en sort peut-être plus ou moins floue et quels moyens pour la rendre plus nette ?
Attention, il y a peut-être un piège. Je décline toute responsabilité si vous avez la migraine.




Cordialement.
  • 0

#28 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 641 messages

Posté 18 janvier 2008 - 07:01

Bonsoir Michel et tous,

Ta remarque m’a troublé. Pourrais-tu m’envoyer en privé une photo brute, non réduite pour que je me rende compte du phénomène ?


Pour que se soit accessible à tous regardez le sujet que j'ai ouvert "OLYMPUS E510 Mp", il y a une photo ramenée à l'echelle MikrOscOpia et l'autre est une image partielle pour le standard du forum echelle 1, comme je le note, il faut s'éloigner de l'écran pour voir l'image.

Si l’on considère un photo-site unique, pensez-vous que l’image qui en sort peut-être plus ou moins floue et quels moyens pour la rendre plus nette ?



Tant pis si je suis à coté de la plaque, allez voir l'explication sur le site OLYMPUS. OLYMPUS

voilà, mais pour la microscopie sans objectif sur l'appareil, je crois qu'il faut prendre ce qu'il vient, et comme les rayons sont pas // et bien il doit y avoir des chevauchements, sont'ils visibles ? moi je ne crois pas à moins d'agrandir pour voir chaque pixel.
à L'echelle 1 on voit deja rien à l'écran alors!!!

Amitiés

Claude
  • 0

#29 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 18 janvier 2008 - 08:11

Bonjour Claude,

Comme je te le disais, je suis étonné qu’il faille éloigner la photo pour la voir.
J’ai un 6.5 MP et je n’ai pas besoin d’éloigner la photo.
Bon, il y a presque le double de pixels, mais de là à ne rien y voir, j’avoue que je suis troublé.
Je te crois, là n’est pas le problème, mais j’aimerais bien avoir une photo brute sans traitement, sans recadrage, pour voir ce que cela donne, faire des mesures.

C’est la raison pour laquelle je te demandais de m’envoyer une photo non recadrée pour le format MikrOscOpia.
Par exemple pour la photo du toit de Daniel, c'est quand même net!

Pour la deuxième partie du sujet, c’est en quelque sorte un petit jeu, un casse tête. Et je ne pense pas qu’Olympus ait déjà la réponse. En tout cas je ne l’ai pas vue.
Mais cela n’a rien à voir avec le sujet précédent.

Cordialement.
  • 0

#30 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 641 messages

Posté 18 janvier 2008 - 08:18

Re Michel,

Pourtant cela me semble simple, cela fait comme si tu regarde un poster de 3 m sur 4 m à 50 cm de distance tu vois rien du tout.
Je te passerai une photo demain en echelle 1 en maxi de pixels et tu jugera.

As tu suivi le lien que je donne dans le message ?

Cordialement
Claude
  • 0

#31 Claude Brezisky

Claude Brezisky

    Reptile

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPip
  • 641 messages

Posté 18 janvier 2008 - 10:37

re re Michel,
Le format doit etre environ au maxi environ 3200 X 2400 selon la compression, lorsque tu l'affiches, te met tu en pixels réels ou en affichage écran ?
Amitiés
Claude
  • 0

#32 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 18 janvier 2008 - 10:58

Re Claude,

Ce que tu me dis à l’air logique, c’est pour cela que je doute car chez moi c’est net.
Je mettrais des photos quand j’aurais le temps.Il est vrai que tu as plus de pixels que moi.
Bien sûr il ne faut pas de compression sinon l’image est dégradée.
Pour le lien, il te faut me dire ce que je dois lire car je ne trouve rien, mais ce n’est pas grave car la question que je pose n’a aucun rapport avec le reste.
Pour les pixels réels et affichage écran, il faudra m’expliquer, je ne me suis jamais posé la question.
Pour moi l’échelle un, c’est un pixel de l’image ( et du capteur ) pour un point de l’écran, sans modification de la taille initiale de taille.

Amitiés.

Michel.
  • 0

#33 12518

12518

    Procaryote

  • DEM
  • Pip
  • 177 messages

Posté 20 janvier 2008 - 06:16

Bonjour à tous, B)

Après de nombreux essais, il est parfaitement illusoire d'essayer d'avoir la parafocalisation avec de tels montages....(A moins d'avoir des compétences certaines en optique)
Vaut mieux effectuer la MaP directement sur le dépoli du réflex utilisé (Difficile) ou utiliser un boitier compatible "Live View" qui permet d'effectuer la mise au point sur l'ordinateur....
Cordialement,
Alain BERJONVAL (Il est de retour...!!! :P )
  • 0

#34 Marc IWANIEC

Marc IWANIEC

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 118 messages

Posté 20 janvier 2008 - 07:24

Bonsoir à tous,

Je n'ai pas eu le temps de bricoler un statif, ce genre de "gros" montage m'est assez étranger, j'ai donc essayé de continuer avec le mikas bien qu'on me le déconseille :P il a des avantages certains, la lunette de visée latérale est parfocalisable avec l'EOS, j'ai fait des tests avec un micromètre, mais pas tout à fait avec la vision directe du microscope. Ce n'est pas grave car de toute façon comme je veux prendre des bêtes qui bougent, je ne peux pas travailler en bino avec l'ortholux. La survaillance-mise au point par la lunette latérale s'avère la meilleure solution pour le moment.

J'ai fait un miroir semi-transparent sous le condenseur pour permettre l'utilisation du flash, cette solution élimine les bougés de vibrations de déclenchement et de la bête, je peux donc me concentrer sur le seul problème qui persiste, la douceur exagérée de l'image, mais j'utilise un oculaire 10x et le grandissement est trop fort même avec l'objectif 10x, je vais donc m'enquérir d'oculaires moins forts pour augmenter le champ et diminuer le grandissement. Je vais refaire des images de rotifères par exemple dans les semaines à venir, on verra...

Je joins une remarque sur la photo de mikas de D. Voisin et une photo de mon montage de "miroir de flash" fait de lames de microscope coupées et collées à la super-glue.

Bien amicalement à tous.

Marc IWANIEC

post_36_1200406441.jpg
IMG_0548__.jpg
IMG_0549__.jpg
  • 0

#35 12518

12518

    Procaryote

  • DEM
  • Pip
  • 177 messages

Posté 20 janvier 2008 - 08:46

Rebonjour, :P :P
Nous possédons quasiment le même matériel . Pour la parafocalité, il faudrait recalculer les cheminements lumineux suivis....ceux qui arrivent aux yeux de l'observateur et ceux qui arrivent sur le plan focal de l'appareil photo (Soit le capteur CCd , soit la pellicule argentique); il y a tjs un petit delta qui nécessite la confection de bagues de recalage qui doivent être usinées avec la plus grande précision....Alors , bon courage . :huh:
Pour info, je n'ai jamais utilisé le Mikas que je possède mais un "vulgaire" raccord T2 .
De toutes les façons les bayonnettes qu'on utilise n'ont pas été calculées par Leitz...Elles ne permettent que de raccorder un systême optique (Le microscope avec un autre (APN ou une caméra CCD) .
Par ailleurs, le Live view ne peut fonctionner qu'avec un éclairage permanent pour pouvoir effectuer une MaP acceptable , d'où la difficulté avec le flash...
A+
Alain

  • 0

#36 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 21 janvier 2008 - 08:00

Salut Marc,
Je vois que ça avance....
pour le projectif, j'utilise régulierement un X6,3 périplan réglable, c'est ce que j'ai trouvé de mieux jusqu'à présent.

Cordialement

Dominique

#37 12518

12518

    Procaryote

  • DEM
  • Pip
  • 177 messages

Posté 21 janvier 2008 - 09:46

Personnellement je conseillerais un projectif de grossissement + faible....2,5x par exemple...
A+
Alain
  • 0

#38 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 21 janvier 2008 - 10:25

Salut Alain,
Excuse moi, ma langue a fourché... je voulais dire qu'à la place du projectif, j'utilise un periplan x6,3...
Pour avoir essayé toute une gamme de truc et de machin, en fait avec un MIKAS ou même style, tu ne peux pas mettre un "vrai" projectif... ça ne fonctionne pas bien.

Cordialement

Dominique

#39 Marc IWANIEC

Marc IWANIEC

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 118 messages

Posté 21 janvier 2008 - 01:33

Bonjour à tous, Alain, Dominique,

Je viens de recevoir un périplan 8x, le champ est plus adapté et il y a plus de lumière, je cherche un 6x mais j'en ai raté 2 hier soir sur etruc et il n'y en a pas tant que ça qui soit au format mikas (anciens modèles), B) patience...

J'ai aussi un projectif 4x (d'ailleurs pour la formation de l'image sur le capteur je ne comprends pas bien la différence entre oculaire et projectif, à vue, ça a l'air identique?? :blink: ) mais là c'est un peu faible et il ne rentre pas dans le mikas qui lui s'avère précieux pour la mise au point. Quel est l'avantage d'utiliser un projectif?

Bien amicalement

Marc
  • 0

#40 12518

12518

    Procaryote

  • DEM
  • Pip
  • 177 messages

Posté 21 janvier 2008 - 06:48

Re,
La formule optique est différente entre oculaire et projectif . Si je trouve un schéma optique je te l'enverrai..
A+
Alain
  • 0

#41 Gérard Weiss

Gérard Weiss

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 333 messages

Posté 21 janvier 2008 - 10:47

Bonsoir,

La formule optique est différente entre oculaire et projectif

C'est tout à fait exact, car les usages de l'un et de l'autre sont très différents.

L'oculaire est optiquement corrigé pour renvoyer vers l'avant à l'infini une image virtuelle de la meilleure qualité possible. Le microscopiste observe cette image à travers l'oculaire comme il le ferait d'un paysage.

Le projectif est de son coté corrigé pour projeter vers l'arrière une image réelle de la meilleure qualité possible sur la pellicule d'une chambre photographique ou un écran quelconque.

On peut évidemment utiliser l'un pour la fonction de l'autre, car se sont deux ensembles convergent assimilables grossièrement chacun à une loupe, mais avec les deux inconvénients suivants :
1. L'image sera moins bonne car la correction optique n'est pas prévue pour cet usage ;
2. la "parfocalisation" sera différente, car le premier récupère l'image de l'objectif du microscope dans son plan focal objet alors que le second récupère cette même image bien avant ce plan focal (formules de conjugaison en optique géométrique).

A noter que l'on a vivement intérêt à utiliser une optique dans des conditions assimilables à celles prévues par le concepteur, c'est à dire en utilisant des plans conjugués objet et image identiques à ceux prévus par le concepteur, ou simplement permutés. Les images seront bien meilleures ! ;)

Bien amicalement
Gérard
  • 0

#42 12518

12518

    Procaryote

  • DEM
  • Pip
  • 177 messages

Posté 02 février 2008 - 06:03

Bonsoir à tous, B)
Je n'ai rien à ajouter car tout est précisé par Gérard ...Entre oculaire et projectif..!!
A+
Alain

Bonsoir à tous, B)
Pour compléter les explications de Gérard Weiss qui font appel à des connaissances d'optique théorique :huh: , trouvez ci-joint la coupe qui permet de détailler les formules optiques nécessairement différentes entre projectif et oculaire.
C'est pour cela qu'il faut éviter dans la mesure du possible de "mélanger "du matériel optique de différentes origine et de différentes qualités (Optique).

Oculaire_et_projectif_Wild.jpg

Cordialement,

Alain ;)

P.S : Il me semble que l'on parle de "Parafocalisation" et non pas "Parfocalisation". C'est 2 mots n'apparaissent pas de toutes les façons dans mon "Grand Robert"

<div align="center">
</div>
  • 0

#43 Gérard Weiss

Gérard Weiss

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 333 messages

Posté 02 février 2008 - 07:31

Bonsoir dans le forum, Alain,

...ci-joint la coupe qui permet de détailler les formules optiques nécessairement différentes entre projectif et oculaire.

Ta documentation de Wild est effectivement très parlante. On y voit en particulier que le projectif a une structure d'objectif photo pour envoyer (projeter) l'image au fond d'une chambre photographique. L'oculaire au contraire est conçu pour concentrer dans la pupille de l'oeuil du microscopiste le faisceau lumineux formant l'image ;) .

Quant au terme "parfocalisation" ou "parafocalisation", il est habituellement utilisé pour exprimer la distance entre la préparation et l'épaulement du filetage de l'objectif du microscope, soit le plus souvent 37mm et maintenant 45mm. Le terme me parait également bien exprimer la mise au point simultanée de l'appareil photo et des oculaires sur le microscope. Ces messieurs de l'Académie Française ne s'étant pas donné la peine de l'inclure dans leur dictionnaire, je pense que nous sommes en droit d'utiliser ce terme selon nos propres convictions et sans leur demander leur avis :P !

Bien amicalement,

Modifié par Gérard Weiss, 02 février 2008 - 07:32 .

  • 0

#44 12518

12518

    Procaryote

  • DEM
  • Pip
  • 177 messages

Posté 03 février 2008 - 06:15

Bonjour, B)
C'est ce que j'ai constaté en vérifiant dans différents dictionnaires....Tu as donc parfaitement raison de tirer la langue aux académiciens car aucun des 2 mots n'appararaissent dans les différents dicos consultés...!!!

J'ai par ailleurs joint cette coupe pour illustrer tes propos et les miens plus concis .
A+
Alain
  • 0

#45 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 03 février 2008 - 08:13

Bonsoir à tous,
Sur ce point qui nous éloigne un peu du monde du vivant ou de la microscopie, je dirais que parafocaliser me semblerait logique avec le préfixe para pour « similaire à » et le verbe focaliser, donc mettre les images dans des plans similaires.
Mais j’ai le plus souvent vu utiliser parfocaliser ! Est ce par un phénomène de raccourci, d’élision ?
Je penche plutot pour une contamination de l’anglais ou j’ai déjà lu parfocalize . Qui peut vérifier dans un gros dictionnaire anglais ?
Quoi qu’il en soit, en l'absence de règle comme vous l'avez écrit, j’utilise parfocaliser ! Il me semble plus agréable et plus populaire. Et en général, la norme suit la popularité. L’académie devrait valider cet usage avec des années de retard...

Cordialement
  • 0

#46 12518

12518

    Procaryote

  • DEM
  • Pip
  • 177 messages

Posté 04 février 2008 - 07:02

Bonsoir à tous,
Les 2 mots n'apparaissent dans leur 2 orthographes ni en Français, ni en Anglais (Je viens de regarder dans mon "Collins" édition "Senior".
Reste la racine latine qui est "Par"...qui signifie : égal de, pareil . C'est l'usage qui va départager....Puisque les académiciens ne font rien .
Personnellement je préfère "Para", phonétiquement parlant...
A+
Alain
  • 0

#47 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 04 février 2008 - 07:27

Bonsoir Alain,
je n'ai pas de dictionnaire anglais papier. Comme tu n'as pas trouvé le mot dans le tien, j'ai donc testé des dictionnaires anglais sur internet.
voila une occurence dans le Merriam webster dictionary;
http://www.m-w.com/c...;va=parfocalize
Le mot existe donc mais il est rare car non présent dans d'autres dictionnaires en ligne!
Souvent des mots n'ont d'existance que dans un groupe de spécialistes. Il faudrait chercher des informations du coté des opticiens anglais...

A+
  • 0

#48 Marc IWANIEC

Marc IWANIEC

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 118 messages

Posté 06 février 2008 - 10:51

Bonjour à tous,

Bien, après de nombreux tatonnements je pense maintenant pouvoir réaliser des photos correctes, j'utilise toujours le Mikas, il n'est pas parfocalisé avec les oculaires du microscope mais ça n'a pas d'importance car pour prendre une photo, je bascule sur le tube trinoculaire et fait la mise au point avec la lunette latérale. Celle-ci n'est pas parfaitement parfocalisée avec le 400D mais j'ai réussi à corriger avec le réglage dioptrique et maintenant ça marche.

Pour les vibrations je travaille au flash ou en miroir relevé et là plus de problèmes non plus.

Travailler sur la lunette latérale est bien pratique car la photo peut être prise à tout moment, si je travaillais aux oculaires du microscope il me faudrait d'abord faire glisser le coulisseau pour basculer sur le trinoculaire et donc perdre de précieux instants avec des bêtes qui bougent.

J'ai maintenant 3 oculaires mais c'est le 8x qui me semble le mieux adapté au Mikas.

Je vous mets un exemple avec Suriella gemma que m'a procuré Dominique Prades, je peux peut-être faire mieux mais pour le moment cela me convient.

Suriella.jpg
Obj pv90x, immersion huile, condenseur de Heine à sec, éclairage 6V/30W

Reste maintenant à trouver des photos à faire de bêtes pas encore vues sur le forum, car vu la qualité de ce qui y est déjà, il va être difficile de se faufiler avec quelquechose de valable.

Bien amicalement à tous.

Marc IWANIEC

PS: j'utilise donc "parfocalisé" puisque cela semble faire l'unanimité ;)
  • 0

#49 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-admin
  • 3 159 messages

Posté 06 février 2008 - 11:53

Reste maintenant à trouver des photos à faire de bêtes pas encore vues sur le forum, car vu la qualité de ce qui y est déjà, il va être difficile de se faufiler avec quelquechose de valable.


Bonjour Marc ,


pas d'accord ! il y a de multiples façons de traiter un sujet , il n'y a pas deux spécimens qui se ressemblent à 100% ni de mises au points identiques, donc, même si un sujet existe, il est toujours possible - et utile - de l'enrichir par la contribution des divers membres du forum qui viendont à le rencontrer peut être dans d'autres biotopes .. Seule précaution, en faire un post indépendant :par exemple ici : Surirella 2 ou 3 ou N ...pour conserver la clarté du fil...

Donc pas de complexe, tes images sont (seront !) trés utiles !!!

amitiés,
JMC
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!