Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Méthylcellulose


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 patrice dx

patrice dx

    Batracien

  • Membre Modérateur
  • 519 messages

Posté 03 avril 2008 - 01:00

la présentation d'une manip. de microscopie (observation de paramécie) dit :

"When we look at the live Paramecium under the microscope, we will add a couple of compounds to the microscope slide. One is a substance called Protoslo™, which is a solution that contains water and methylcellulose. Protoslo™ does just what it sounds like -- it slows down the movement of active protozoa so that you can observe them under the microscope."

(http://dtc.pima.edu/...4step4page5.htm)
ce qui est extrêmement pratique pour une observation à fort grossissement d'un cilié toujours prompt à s'échapper du champ visuel...

le méthylcellulose n'est cependant pas un produit rare, ses usages sont multiples : épaississant dans l'industrie alimentaire, gel pour le cosmétique, etc... et ... de la colle pour tapissier. J'ai donc essayé avec une colle à tapisser que l'on trouve dans tous les magasins de bricolage... (ex marque perfax metyl, à base de methylcellulose), je dirais à raison de 1 g de poudre pour 100 ml (on obtient une colle "légère") sans doute il faut diminuer la concentration en rajoutant de l'eau.... une petite goutte de ce "ralentisseur" sur la lamelle, et une goutte de l'échantillon à observer...

A l'essai, je pense que le produit est utilisable. Les protozoaires que j'ai observés (paramécies, spirostomes, paranema, hypotriches) sont effectivement ralentis - ils poursuivent leur activité dans un milieu plus visqueux, ce qui ralentit leurs mouvement. Cela m'a permis une observation à 100 x (immersion) de la membrane parorale des spirostomes (qui se contorsionnent à qui mieux mieux), du voile de la pleuronema, des cils ondulants comme des vagues de la paramécie....

ceci dit, je ne prétend pas que le "perfax" - qui peut contenir des impuretés - puisse remplacer un produit de labo comme le "protoslo" (ce dernier est de l'éthylcellulose plutot), mais cela semble être un substitut de fortune utilisable. Cela m'intéresserait d'avoir l'avis de quelqu'un qui a déjà utilisé "protoslo" ou un équivalent "labo").

J'ai remarqué cependant une certaine détérioration de la qualité visuelle à 40 x en CP par rapport à un milieu aqueux, la profondeur de champ semblait diminuée et l'indice de réfraction différente. De plus comme le liquide est visqueux, la couche sous-lamelle est plus épaisse. En immersion 100x, la qualité de l'image est très bonne. Les protozoaires semblent conserver une physiologie normale (mis à part sans doute une dépense énergétique accrue pour absorber la même quantité de nourriture).

cordialement,

Modifié par patrice dx, 03 avril 2008 - 01:24 .

  • 0

#2 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 258 messages

Posté 03 avril 2008 - 06:01

bonjour à tous

bonjour Patrice,

il y avait longtemps que je voulais faire cette manip car certaines colles à papier (de qualité) sont à forte teneur en méthylcellulose, malheureusement il y a souvent des additifs (fongicides etc..) : merci d'avoir testé pour nous !

il existe aussi de la méthylcellulose de qualité pharmaceutique utilisée dans des opérations chirurgicales de l'oeil mais difficile de s'en procurer !!

Sinon il y a la technique de la compression controlée (en "pompant" l'eau sur le bord de la lamelle avec un essuie tout) pour les "gros" protozoaires ou l'adjonction de fibres, comme dit Michel, qui forment un réseau mais leur donnent aussi des endroits pour se cacher !

amitiés,
JMC
  • 0

#3 patrice dx

patrice dx

    Batracien

  • Membre Modérateur
  • 519 messages

Posté 03 avril 2008 - 08:00

bonjour à tous

bonjour Patrice,

il y avait longtemps que je voulais faire cette manip car certaines colles à papier (de qualité) sont à forte teneur en méthylcellulose, malheureusement il y a souvent des additifs (fongicides etc..) : merci d'avoir testé pour nous !

il existe aussi de la méthylcellulose de qualité pharmaceutique utilisée dans des opérations chirurgicales de l'oeil mais difficile de s'en procurer !!

Sinon il y a la technique de la compression controlée (en "pompant" l'eau sur le bord de la lamelle avec un essuie tout) pour les "gros" protozoaires ou l'adjonction de fibres, comme dit Michel, qui forment un réseau mais leur donnent aussi des endroits pour se cacher !

amitiés,
JMC


une solution est aussi de se procurer le methylcellulose utilisé comme additif alimentaire (code E 461), en principe elle devrait être pure (sans fongicide du moins j'espère ;-)) , on peut essayer aussi avec E462 - ethylcellulose.
Formule chimique du E461 (Méthylcellulose) :
C6H7O2(OR1)(OR2)(OR3) ou R1,2,3 peuvent etre:
-H
-CH3
-CH2CH3

pour donner une idée de prix, un fournisseur on line délivre du E 461 au prix de 7,5 € / la boite de 50 g (ou 100 g?, leur annonce est ambigue). Cela se présente en poudre.

les pharmacies - du moins celles qui font encore leurs propre préparations - devraient aussi en disposer car c'est utilisé dans le traitement de la constipation.

A +
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!