Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Comment "durcir" la mise au point sur un microscope BBT-Krauss


  • Veuillez vous connecter pour répondre
14 réponses à ce sujet

#1 yvaton

yvaton

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 36 messages

Posté 17 octobre 2008 - 01:52

Bonjour à toutes et tous,
J'ai un petit problème avec un microscope BBT-Krauss que je viens d'acheter d'occase sur internet (il est arrivé ce matin !).
Il est impec, à part le diaphragme du condenseur qui est HS, du bricolage en perspective, mais là n'est pas le sujet de mes
préoccupations... Il a une tête binoculaire avec une sortie trino à miroir pour la photo, et le poids de cette tête fait que
la crémaillère descend tout doucement, je suis donc obligé de tenir la molette de mise au point, sinon ça "fout le camp" tout doucement.
Il doit bien y avoir un réglage ou un truc pour durcir le mouvement de la crémaillère, car si je lui met un APN dessus en supplément, c'est même
plus la peine !!! Comme je viens de l'avoir, je ne voudrais pas faire de bêtises en tripotant ou forçant quoi que ce soit.
J'ai essayé de faire une recherche à ce sujet sur le forum, mais je n'ai pas trouvé (mal cherché ou pas les bons termes ?)...
Je compte donc sur vous pour éclairer ma lanterne !
Merci d'avance pour les renseignements que vous pourrez m'apporter,
Très cordialement,
Michel.
  • 0

#2 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 17 octobre 2008 - 02:41

Salut Michel,

Bon c'est pas gagné.... Je ne connais pas le modèle et le bricolage à distance c'est pas vraiment évident....

Deux solutions :

Soit il a déjà été bricolé et on a remplacé de la bonne graisse bien épaisse par de l'huile trop fluide

Soit il est dérèglé car certains microscopes ont des règlages de dureté de cette crémaillère...

Première étape quelques photos de l'engin avec des détails de la commande de mise au point et le maximum de référence histoire de voir si l'un d'entre nous connait l'engin ou trouve une doc.

Cordialement

Dominique

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 17 octobre 2008 - 03:27

Bonjour Michel,

Ce ne doit pas être bien grave, il me semble avoir eu le même problème!.

Mais il me parait ESSENTIEL que tu nous dise quel modèle de BBT tu as !
Éventuellement et au cas où nous ne connaitrions pas ton modèle, le mieux est de nous envoyer une ou des photos de l'appareil.

Cordialement.
  • 0

#4 yvaton

yvaton

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 36 messages

Posté 18 octobre 2008 - 09:08

Bonjour à tous et merci pour vos réponses rapides.
C'est vrai, j'ai oublié de donner des renseignements élémentaires !!! Il faut dire que, à part le numéro de série : 248036 et la marque
BBT-KRAUSS, il n'y a rien de plus pour situer le type de microscope. J'ai donc pris des photos de l'engin, après avoir enlevé la bino
pour mieux voir la crémaillère et le reste. Ces photos vous interpelleront plus qu'une longue et fastidieuse description... J'espère que ça suffira pour
vous faire une idée, s'il faut faire des photos agrandies et plus ciblées, il n'y aura qu'à demander.

PA180035.JPG


PA180045.JPG
Et une vue arrière de la crémaillère...


Merci d'avance.
Très cordialement,
Michel.
  • 0

#5 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 18 octobre 2008 - 10:16

Bonjour Michel,

Il existe plusieurs modèles de microscopes chez BBT dont le magnifique Diamirex fait partie.
Le tien est un Type P mais les types F et R sont assez voisins.
Le défaut majeur de ces statifs est que tout le poids du tube est supporté en porte à faux sur le dernier élément de la crémaillère. Ce qui a pour effet de faire descendre le tube par simple gravité.
Normalement au dessus et juste à l'aplomb de l'axe de la commande du mouvement rapide, (à gauche quand la platine est vers l'avant) il y a un petit perçage qui donne accès à une vis de réglage de la dureté de la crémaillère qu'il suffit de serrer.

Image1.jpg


Malheureusement sur le tien , je ne vois pas cet élément !
De toute façon en cas d'utilisation d'appareil photo, il vaut mieux le fixer de manière indépendante comme décrit par Jean je crois.

Cordialement.
  • 0

#6 yvaton

yvaton

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 36 messages

Posté 18 octobre 2008 - 06:42

Bonjour mPx,
Donc, si je comprend bien, c'est rapé pour utiliser la bino avec ce type de microscope, à cause du poids...
Je vais donc, à moins que quelqu'un ait un bidouillage à me proposer pour résoudre ce problème, utiliser
la binoculaire sur le vieux BBT que j'ai, lui à un réglage de crémaillère, et je mettrai le porte-oculaire mono
sur celui-là. J'avais déjà une binoculaire avec, mais l'optique est "piquée" et le démontage pour le nettoyage s'avère risqué...
Et comme en supplément, elle n'a pas de sortie trino pour l'appareil photo, je vais donc en faire un opérationnel pour la photo avec
les deux.
J'ai aussi un statif BBT de récup, dont les réglages de mise au point agissent sur la platine, au lieu du tube, je vais peut-être
avoir une chance de pouvoir l'adapter, sait-on jamais... Si quelqu'un a déjà fait ce bricolage, je suis preneur de tous renseignements...
Très cordialement,
Michel.
  • 0

#7 Gérard Weiss

Gérard Weiss

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 333 messages

Posté 18 octobre 2008 - 09:16

Bonsoir,

Donc, si je comprend bien, c'est rapé pour utiliser la bino avec ce type de microscope, à cause du poids...

Pas sûr ! Les glissières devant supporter un certain poids peuvent comporter un patin poussé par un ressort taré en fonction du frottement à assurer. Dans ce cas, une vis de réglage est utile mais pas indispensable. Le problème est que, lorsqu'on démonte la glissière sans précaution, le patin peut se transformer en projectile sous la poussée du ressort et aller n'importe où : sous la commode, corbeille du chien, :lol: etc. et celui qui a revendu le microscope ne s'en vantera certainement pas !

Si on est effectivement dans ce cas de figure, le ressort est peut-être encore retenu par la graisse dans son logement. Comme il n'est pas évident de trouver quelqu'un pour vous fabriquer un nouveau patin en bronze, il pourrait être possible de le remplacer par une pièce en nylon, par exemple une vis que l'on recoupera avec un canif. Mais ce n'est qu'une hypothèse. Il faudrait en fait voir comment ça se présente dans la glissière.

Nota : Le nylon, comme le téflon, sont des matériaux tendres et ductiles, mais ils frottent très bien avec de la graisse sur les surfaces métalliques finement usinées.

En espérant avoir fait avancé les choses...
  • 0

#8 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 18 octobre 2008 - 09:53

Bonsoir Gerard,

En effet juste sous la plaque que l'on voit sous la flèche (peinture martelée) et qui est retenue par deux vis, il y a un petit ressort !

Mais je ne connais pas son rôle .

Cordialement.
  • 0

#9 Gérard Weiss

Gérard Weiss

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 333 messages

Posté 18 octobre 2008 - 10:31

Bonsoir Michel,

...un ressort... Mais je ne connais pas son rôle.

Difficile à dire comme ça. Il faudrait voir comment est agencé le mécanisme.

Bien cordialement,
  • 0

#10 yvaton

yvaton

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 36 messages

Posté 20 octobre 2008 - 07:18

Bonjour à tous,
Je vous ai fait des photos rapprochées de ce qu'il y a derrière la plaque, si ça peut vous éclairer au niveau du fonctionnement.
Il y a bien un ressort retenu par la graisse...


PA200046.JPG


PA200047.JPG


En attendant j'ai mis la bino sur mon vieux BBT, et ça va, le poids ne le dérègle pas...
  • 0

#11 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 20 octobre 2008 - 07:59

Bonjour Michel,

Je ne sais pas à quoi correspond ce ressort que j'avais signalé.
Par contre tu n'as pas la vis de réglage de la dureté.
Son emplacement est sur la partie brillante, juste au dessus de l'axe de la commande de la cémaillère.

post_866_1224483205_2.jpg


Peut-être qu'en perçant (après démontage) et en taraudant la pièce en question, on peut ajouter une vis de réglage de dureté ?
Bien entendu dans ce cas, il faudrait ajouter devant la vis et en contact avec l'axe des molettes de réglage, un petit cylindre de nylon.

Cordialement.
  • 0

#12 Michel Verolet

Michel Verolet

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 1 168 messages

Posté 20 octobre 2008 - 09:58

Bonjour à tous
Le ressort à probablement comme fonction de rattrapper le jeu dans la crémaillère.
y a t il des vis sur les cotés de la piéce (flèches rouges) ?


btt.jpg
Michel

#13 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 20 octobre 2008 - 12:20

Bonjour Michel et tous,

La MAP de ce type de microscope comprend trois parties désignées par des nombres de 1 à 3.

Je suppose que le mouvement micrométrique se fait comme le mouvement lent, c'est à dire un système vis sans fin/crémaillère !

1-Cette partie est fixée à la potence et supporte la vis sans fin micrométrique. Je n'en connais pas le détail, mais le ressort correspond à cet élément.
2- Partie mobile qui supporte la vis sans fin macrométrique et la crémaillère micrométrique.
3- partie solidaire du tube, qui supporte la crémaillère du mouvement rapide.

Mouvement.jpg


Aucune des parties 1 et 2 ne comportent de vis sur le côté, mis à part bien sûr les boutons de MAP

Cordialement.
  • 0

#14 yvaton

yvaton

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 36 messages

Posté 20 octobre 2008 - 06:30

Bonjour à tous,
Comme le dit mPx, il n'y a aucune vis sur les côtés... Et, au niveau de la crémaillère, il y a deux vis apparentes pour la fixer sur le tube,
que l'on découvre en montant ou en descendant avec les molettes de mise au point. Peut-être en rajoutant une très petite épaisseur entre
la crémaillère et son support, si celle ci n'est fixée que par ces deux vis (et qu'il n'y en ait pas une troisième masquée par le mécanisme !).
Cela devrait normalement durcir la MAP par frottement.... Le démontage de tout le système de mise au point me semble risqué, surtout si je
ne sais pas ce qui se passe derrière, principalement au niveau des réglages micrométriques... Le plus rigolo (si j'ose dire !) est que ça n'est qu'à l'emplacement où l'image devient nette que ce glissement se produit, car quand on est dans la partie haute ou basse de la crémaillère, c'est beaucoup plus rigide...
Comme je l'avais dit précédemment, je vais mettre la bino sur mon vénérable BBT-Krauss, lui tient le coup, et j'utiliserai ce microscope en mono... Je vais peut-être
même utiliser le porte-lame réglable pour mes essais en macro avec webcam pour bouger mon sujet à photographier qui sera posé sur un support...
Ceci s'il n'y a pas de solutions...
Merci surtout pour l' intéret que vous portez à mes problèmes,
Très cordialement,
Michel.
  • 0

#15 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 21 octobre 2008 - 06:34

Bonjour Michel et tous,

Tu as parfaitement raison de ne pas te risquer dans le démontage de ces mécanisme si tu n'es pas sûr de toi. De toute façon je ne préconise jamais de se lancer dans l'aventure d'une réparation si on n'est pas qualifié.Toutefois dans certains cas, le risque n'est pas énorme.

Pour ce qui est d'une cale sous la crémaillère, c'est une bonne idée, mais elle risque de se traduire par un blocage de l'ensemble! En effet, comme tu le dis, le mouvement est trop doux dans la zone de MAP. Cela signifie que cette zone, la plus souvent sollicitée est usée plus que les autres. Rendre la zone usée plus dure risque de rendre trop dur la zone moins usée. Quoi qu'il en soit la cale doit être d'épaisseur minime. Il faudrait commencer par du papier optique (papier Joseph) et uniquement dans la zone usée.

Cordialement.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!