Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Télotroches ou télotroques ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 03 février 2009 - 11:47

Bonsoir à tous,

Peut être que je me trompe?
Peut être que je vais trop chercher la petite bête ?

Mais ce serait un comble de le reprocher à un microscopiste.

Je m'étais il y a quelque temps penché ICI sur le terme de télotroche en essayant de déterminer l'étymologie et donc la signification première et les recherches ont été très décevantes , très peu de références.

On trouve cela : Telotroch

(biology) a posterior tuft of cilia in a trochophore larva.

http://www.bio.net/b...May/001529.html

Donc rien à voir avec les ciliés !

Mais on trouve quand même l'utilisation du mot télotroch pour désigner certaines formes de vorticelles qui rappellent les télotroch des anélidés.

par exemple ici :

http://images.google...ttp...l=fr&sa=N

J'en conclue que le terme est utilisé chez les Cilies par analogie avec les Annélidés. Mais le terme est dans les deux cas en anglais :
TELOTROCH
Alors, a t'on le droit de traduire en français par télotroche?

Je ne le pense pas car on trouve dans le Grassé le terme de Télotroque ! (Lom et de Puytorac ).

Qu'en pensez-vous ?

Cordialement.
  • 0

#2 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 372 messages

Posté 04 février 2009 - 09:09

Bonjour Michel,


je ne sais pas qu'elle est l'orthographe à retenir,

mes souvenirs de grec disent TROCHOS (roue) ce qui devrait donner TROCHE en français (le CH étant le Ki grec qui peut se traduire généralement par CH en début de mot mais parfois aussi par QU en fin, mais je ne me rappelle plus les règles ! ) comme dans TROCHOPHORE .
pour le début je pencherais pour la racine TELE (loin) plutôt que TELEOS (complet)

donc telotroque serait une "roue qui va au loin" ... joli non ?!

amitiés Hellenistes ! ,
JMC
  • 0

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 04 février 2009 - 11:30

Bonjour Jean-Marie et tous,

Très intéressant !

Il existe en Zoologie des larves de vers et de mollusques que l'on appelle Trochophore (ou Trochosphére)
Et ces larves portent généralement deux couronnes de cils les troques.

Ces couronnes portent (in english) en fonction de leur position sur la larve le nom de

Mesotroche (in english) quand elles sont au milieu et
Telotroche (in english) quand elles sont le plus loin (tele au loin )

Dans ce cas ces termes de télotroche et mésotrophes sont plutôt des adjectifs (et pas le nom de la larve)

Je pense qu'une analogie s'est faite entre les larves précitées et les formes libres des vorticelles .
Je pense que par facilité on a donné le nom aux formes libres des vorticelles celui de la couronne de cils. (toujours en english)

Mais, il est bien entendu qu'en français, les couronnes de cils des trochophores se nomment troques et donc cela donne pour la couronne la plus éloignée de la bouche télotroques, et c'est d'ailleurs le terme employé par d'éminents protistologistes comme de Puytorac .


C'est donc cette orthographe que je retiens pour désigner les formes libres des vorticelles .


Voici quelques définitions trouvées sur le Net (Vive le Net !)

trochophore.jpg


The differences largely consist of modifications of the ciliary apparatus;
the number of bands may be increased (polytroclie larvae), or a single band
may occur at the middle (mesotroche) or at the end (telotroche) of the body


Larves d'annélides
Les larves trochophores caractérisent les embranchements des annélides polychètes et des mollusques. La trochophore d'annélide polychète porte à son extrémité antérieure pointue une touffe de longs cils et ressemble à une toupie.
La bouche ventrale, s’ouvre entre deux couronnes de cils, les troques.

Trochophore signifie « en forme de toupie ». Cet adjectif qualifie la morphologie des larves lophotrochozoaires (dont annélides, mollusques). Les larves trochophores possèdent des cils.

trochophore Larve de mollusque correspondant au premier stade du développement de l'oeuf. Elle est en forme de toupie et possède une double couronne de cils.

trochophore ou trochosphère
adjectif et nom féminin
 Se dit de la larve nageuse des annélides, en forme de toupie, pourvue d'un tube digestif, de deux couronnes ciliées locomotrices et d'un pinceau apical.

Cordialement.
  • 0

#4 olevoux

olevoux

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 328 messages

Posté 04 février 2009 - 11:42

Bonjour,

Très intéressant en effet !

Puisque l'heure est aussi au français je me posais la question du sens du mot "sessile" :

Wikipedia : sessile masculin et féminin

- (Botanique) Se dit d’une feuille ou d’une fleur ayant une implantation fixe dépourvue de pétiole ou de pédoncule.
Fleur, feuilles sessiles.

- (Zoologie) Se dit d’un organe inséré directement sur le corps.
Cornes sessiles.

Dans notre cas la (le ?) vorticelle a bien un pédoncule marqué, pourquoi dire sessile alors ?

Merci
  • 0

#5 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 04 février 2009 - 03:14

Bonjour Olivier,

Je compléterais plus tard ma réponse (je suis pressé) et je déplacerais le sujet.

Nous ne sommes pas en botanique ni en zoologie, mais en protistologie, donc les mots n'ont pas toujours le même sens.

La sous classe des Peritrichia (Péritriches donc) se divise en deux ordres qui se différencient justement par le fait qu'il sont fixés ou pas.

Le premier ordre est celui des Sessilida qui comprend toutes les familles et genres fixés à un substrat. Donc sessiles.
Le second est celui des Mobillida qui englobe les Péritriches mobiles.

Parmi les Péritriches sessiles , certains sont fixés directement sur leur substrat et d'autres grâce à un pied.

Cordialement.
  • 0

#6 patrice dx

patrice dx

    Batracien

  • Membre Modérateur
  • 519 messages

Posté 04 février 2009 - 04:34

si l'on fait une petite recherche des occurrences des termes "télotroche" et "télotroque" dans google book... on s'aperçoit que dans la littérature scientifique francophone (aussi bien dans les oeuvres anciennes (19eS) que récentes), les deux graphies existent, désignant le plus souvent - (nom fém. ou adj) - la couronne ciliaire distale des larves trochophores mais aussi la couronne ciliaire des formes libres des vorticelles. .. j'ai naturellement interrogé le dictionnaire (en ligne) de l'Académie française (8e édition en tout cas... la 9e édition en est, encore, à la lettre p), mais, trop spécialisé, le terme n'y est pas repris. De même, Le Trésor informatisé de la langue française (ATILF), dictionnaire en ligne de qualité comparable au "Robert", ne comporte pas ce terme. A noter que le Troque, mollusque gastéropode de la famille des trochidés, peut aussi s'écrire, selon l'ATIFL, "Troche", l'étymologie est la même : grec "trochos"=roue, anneau.

Ceci dit, étant donné son étymologie le mot "télotroche" devrait se prononcer [télotrok], ce qui donne avantage à la graphie "télotroque" qui évite toute ambiguité phonétique.

cordialement,
patrice
  • 0

#7 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 04 février 2009 - 06:24

Bonjour Patrice,

Je te remercie de t' intéresser à mes préoccupations linguistique.
Je ne suis pas du tout fanatique de la censure orthographique (je trouve cela très mesquin), mais ici en l'occurrence cette interrogation est très intéressante car elle permet d'une part de connaître (quand on y arrive) les racines du mot (comme nous l'a montré Jean_Marie) et par là ce qu'a voulu mettre en avant le créateur du mot...


Ce qui est intéressant c'est l'aspect phonétique du mot anglais qui se prononce troque en français (si je t'ai bien compris) et qui est différent de sa prononciation à la française de sa graphie : troche.
Alors, serait-ce un mot anglais repris en français ou l'inverse? Seule une étude chronologique de toutes les publications anciennes pourrait trancher.

Pour un mot aussi confidentiel que télotroque, une recherche sur le web n'est pas la plus appropriée (on peut toujours essayer) les dictionnaires de l'académie non plus.
Il faut aller voir dans les revues de protistologie qui sont loin d'être nombreuses en ligne.

Pour trancher je crois, comme je l'ai indiqué, qu'il faut utiliser la dénomination utilisée par les spécialistes en la matière, j'ai nommé Lom et de Puytorac dans ce qui est la référence, le Grassé.

Je joindrais un scan plus tard . (quand j'aurais trouvé la clé du labo) l

Teletroques2.jpg





Cordialement.
  • 0

#8 savant Cosinus

savant Cosinus

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 706 messages

Posté 23 février 2014 - 07:09

 désolé, erreur !


Modifié par savant Cosinus, 23 février 2014 - 07:12 .

  • 0

#9 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 103 messages

Posté 23 février 2014 - 08:45

Comment désolé ?

Nul n'est censé ignorer la loi...

 

...

...

...

...

...

 

Tryphon le plaisantin ...


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!