Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Question de Jean Pierre sur le Contraste interférentiel


  • Veuillez vous connecter pour répondre
14 réponses à ce sujet

#1 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 30 novembre 2009 - 03:04

Question de Jean Pierre :

Bonsoir Dominique,

Est en vente un microscope Nachet 300 avec le contraste interférentiel de Nomarsky (CIN)
D’après les images que le vendeur m’a montrés : il a pris des images de diatomées toutes colorées vivement, y compris le fond. (très fluo !) De plus cet éclairage ne semble pas donner des images très définies.
Elles sont loin des images en contraste interférentiel différentiel (DIC) que tu prends en couleur qui ajoutent une impression de relief, et qui sont d’une netteté remarquable.
Avec ce type d’éclairage (CIN) peut-on obtenir des images similaires à celles que tu fais avec ton microscope avec le contraste interférentiel différentiel (DIC) ?
Merci d’éclairer ma lanterne.
Amitiés

Jean-Pierre

Réponse de Dominique:

Salut Jean Pierre,
Je ne connais pas le CI de chez Nachet, aussi ma réponse va être un peu trop générale pour toi, j'en ai peur
Avec un CI on put faire "toutes" les couleurs du fond clair classique au fond noir en passant par des effets flashies au possible, mais à mon avis c'est avec des fonds gris qu'on obtient le maximum de détails, si le CI de chez Nachet fait toutes les couleurs à mon avis il peut aussi faire du neutre...
Le trop de couleur joue sur la qualité de l'image finale, c'est peut être pourquoi tu ne les voit pas aussi nettes...
Je ne saurais t'en dire plus sans connaitre l'objet, il se peut aussi que le matèriel soit en mauvais état...

J'ouvre un sujet dans le forum pour qu'on puisse en discuter

Amitiés

Dominique


Quelques images en vrac pour illustrer tous ça


Capture_14.jpg

Capture_13.jpg

Capture_12.jpg

Capture_11.jpg

Capture_10.jpg

Capture_15.jpg



#2 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 30 novembre 2009 - 04:51

Bonjour Jean-Pierre , Dominique et tous,

A priori le CIN de Nachet est un DIC tout à fait équivalent des autres DIC.
Cependant il n'utilise pas des objectifs spécifiques. Tout autre objectif de grossissement égal mais d'autres marque peut être utilisé.
Il comprend donc un condenseur avec 4 prismes pour 4 objectifs ref 2353

10x ref 2392
25 x ref 2394
60 x ref 2396 R
105 X ref 2397 R

et 4 compensateurs ref 2355 à 2366
Les compensateurs sont introduits alternativement dans une coulisse universelle 2327
Ces références sont celles de la notice 1740, peut-être que des modifications su dispositif ont été apportées par la suite.

La résolution de ce système dépend donc de la qualité des objectifs.
Les images que j'ai pu voir de ce matériel (spicules d'éponges) correspondent tout à fait à celles obtenues avec d'autres DIC.
Par contre pour ma bourse 1700 € me semble cher.

Dernière petite précision, mais qui a son importance,

CID ou CIN c'est rigoureusement la même chose .DIC est la traduction anglaise de CID)

CID =Contraste Interférentiel Différentiel (sous entendu selon le brevet CNRS de Nomarski (avec un i et non un y!) *
CIN = Contraste Interférenciel Nomarski.



Cordialement.

* Voir ICI qui était Georges Nomarski
  • 0

#3 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 30 novembre 2009 - 06:34

Re,

1700 !!! c'est excessif...

Je viens de vendre sur ebay mon Optiphot complet trino phase et DIC (j'en ai trouvé un autre...) il est parti pour 1500, si j'avais su que tu étais près à mettre 1700 là dessus, j'aurais fait de la pub...

Amitiés

Dominique

#4 Jean-Pierre Claes

Jean-Pierre Claes

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 267 messages

Posté 05 décembre 2009 - 10:47

Bonjour Michel, bonjour Dominique,

J’ai marqué accord sur l’acquisition du Nachet 300. :D
Merci Dominique pour tes encouragements.
Michel, tu cites : Les compensateurs sont introduits alternativement dans une coulisse universelle 232. Ces références sont celles de la notice 1740, peut-être que des modifications sur dispositif ont été apportées par la suite.
Aurais-tu par hasard une copie de l’emploi de l’éclairage CIN ?
Car il n’y a pas de notice d’utilisation qui accompagne ce microscope. B)

Merci d’avance et amitiés à tous.

Jean-Pierre
  • 0

#5 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 05 décembre 2009 - 11:53

Bonjour Jean-Pierre et tous,

Bienvenue dans le club des utilisateurs de DIC.

Je n'ai pas le mode d'emploi du CIN du Nachet 300, mais il fonctionne comme tous les DIC, c'est à dire d'une manière très simple, on ne peut pas se gourer.
Et puis n'est-ce pas le but de MikrOscOpia d'apporter une aide directe et personnalisée à ses membres?
Nous répondrons à toutes tes questions. et si j'ai le temps je ferais un petit résumé.

Cordialement.
  • 0

#6 Jean-Pierre Claes

Jean-Pierre Claes

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 267 messages

Posté 17 décembre 2009 - 05:43

Bonjour à tous, bonjour Michel,

Je viens de recevoir le Nachet300. J’en suis très heureux et il est en très bon état.
J’essaye de l’apprivoiser.
D’abord je voudrais mieux comprendre…
Voici les renseignements trouvés sur Internet ;
ECLAIRAGE CID Nomarski en transmission
Il est également possible d'utiliser le contraste interférentiel différentiel en diascopie. Cependant, le prisme n'étant dans ce cas traversé qu'une seule fois par la lumière, il est nécessaire d'introduire une compensation externe. Ceci est usuellement réalisé en introduisant un prisme de Wollaston de caractéristique appropriée dans le plan du diaphragme d'ouverture de l'éclairage Köhler (Voir Fig.27). Le prisme de Wollaston à insérer dans l'éclairage dépend évidemment du condenseur, de l'objectif du microscope et du prisme de Nomarski utilisés. Pour couvrir leur gamme d'objectifs et de condenseurs, les fabricants de microscope commercialisent à cet effet un ensemble approprié de prismes de Wollaston et de prismes de Nomarski.

C_fig27_1.jpg

Figure 27 : Mise en œuvre du CID Nomarski en transmission [zoom...]

En appliquant ce schéma donné peut-on voir cela appliqué au Nachet de cette façon? :

1- Au dessus du condenseur (et des optiques), à droite le prisme de Nomarski (N) et à gauche l’analyseur, qui est je crois un filtre polarisant (A)
Chez toi, Michel, j’ai cru voir que les 2 lames se trouvaient superposées sur le côté droit.
2- Sous le condenseur sur le grand disque :
a) en position 25, 40,105 les anneaux de phases utilisés seulement en contraste de phase ;
B) en 10, 25, 40 et 105 les orifices comprenant les prismes de Wollaston compensateurs (W)
3- En dessous de ce disque, soit directement au dessus du faisceaux d’éclairage : le filtre pivotant appelé polarisateur ( P)

Une autre question : pour optimiser les différents éclairage CID faut-il ouvrir au maximum les diaphragmes de champ et d’ouverture comme pour le contraste de phase, ou comme je le crois on applique le principe de Köhler dans la mesure du possible ?

Le Nachet m’a été fourni avec l’éclairage et l’ampoule Mazda, mais sans l’alimentation et rhéostat. Il s’agit d’une lampe SPH. FIL PLAT 6 V 30 w BA 21 S
En attendant de trouver une alimentation 6 volts 30 watts de 6,3 A j’ai placé provisoirement une LED de 1 Watt suffisante pour l’observation mais beaucoup trop faible pour en faire des photos !
Si quelqu’un en possède une je suis prêt à lui racheter.

Merci, et amitiés à tous

Jean-Pierre
  • 0

#7 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 17 décembre 2009 - 07:11

Bonjour Jean Pierre,

peut-on voir cela appliqué au Nachet de cette façon?

Oui, je ne pense pas qu'il y ait de variante spéciale Nachet!

faut-il ouvrir au maximum les diaphragmes de champ et d’ouverture?

Non, il faut faire un règlage de Köhler et fermer le diaphragme de champ de manière à couvrir juste le champ observé.
Le diaphragme d'ouverture peut être utilisé ad libitum. Le fermer de 20% est un bon compromis habituel que l'on peut conserver. En contraste interférenciel, on peut le laisser très ouvert car le système consomme de la lumière et donne du contraste en augmentant la résolution visuelle sur la très petite zone nette.

Cordialement
  • 0

#8 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 17 décembre 2009 - 09:58

Bonjour Jean-Pierre,

Ne te complique pas trop la vie avec la théorie, car la pratique est très simple.

Deux prismes associés à un même objectif
- un est déjà dans le condenseur (le chiffre indiqué sur le condenseur correspond au grossissement de l'objectif utilisé.)
- l'autre est en tirette au dessus de l'objectif ( le chiffre indiqué doit correspondre à l'objectif utilisé)
Le tout est entre polariseur et analyseur .

Mode d'emploi:
Réaliser l'éclairage de Köhler.
Croiser les polariseurs
Régler le condenseur sur le bon prisme
Insérer la tirette au dessus de l'objectif.et régler le contraste avec la molette.

C'est tout.

Le Nachet m’a été fourni avec l’éclairage et l’ampoule Mazda, mais sans l’alimentation et rhéostat.

Là par contre ce n'est pas du tout sympa !
C'est comme vendre une voiture d'occasion sans les roues. Au moins comme cela tu ne risques pas avant un moment d'en profiter ou de voir d'éventuels défauts .

Cordialement.
  • 0

#9 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 17 décembre 2009 - 10:07

Re,

En appliquant ce schéma donné peut-on voir cela appliqué au Nachet de cette façon?


Comme je le disais précédemment, ne te complique pas la vie.
Le schéma que tu fournis, est un schéma théorique qui fonctionne mais qui ne s'applique pas en principe aux microscopes en transmission.
Le prisme appelé Nomarski dans ton schéma est le prisme originel utilisé par Nomarski pour la lumière réfléchie.
Il n'a pas sa raison d'être dans un éclairage diascopique comme le tien. Un second Wollaston identique au premier suffit ,ce qui simplifie la fabrication.

Oui, je ne pense pas qu'il y ait de variante spéciale Nachet!

Tu as raison Daniel (nos messages se sont croisés), Nachet applique le même principe que les autres fabricants (Deux Wollaston identiques). Il se peut que certains appareils appliquent le principe du schéma de JP, mais je ne les connais pas.

Cordialement.
  • 0

#10 adn25fr

adn25fr

    Purgatorius

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 786 messages

Posté 17 décembre 2009 - 11:43

Re,

Nachet applique le même principe que les autres fabricants (Deux Wollastons identiques). Il se peut que certains appareils appliquent le principe du schéma de JP, mais je ne les connais pas

Il me semble plutot que le schéma classique du CI chez Nikon, Olympus... est celui présenté par Jean Pierre avec un ou 2 prismes de Wollaston modifiés Nomarski.
http://www.olympusmi...icoverview.html
Ce Nachet a t il un CI de Smith avec 2 wollastons?

pour s'en tenir à la pratique, il faut pour vérifier le bon positionnement du système avoir avec une lentille de Bertand, l'image donnée en 7b sur cette page internet.
http://www.olympusmi...figuration.html

L'animation dans le tutorial suivant
http://www.microscop...tion/index.html
modèlise les changements d'aspect lorsque analyseur et polariseur ne sont pas bien croisés.
  • 0

#11 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 18 décembre 2009 - 10:32

Bonjour Daniel et tous,

Je me souviens très bien, dans ma jeunesse (!) le nombre incalculable de publications de photos microscopiques qui portaient la mention "Contraste Interférentiel selon Nomarski, Brevet CNRS"
Dans la notice publicitaire du Nachet 300 on peut lire "Contraste Interférentiel Nomarski" et "Microréfractomètre : utilisant l' Interféromètre à polarisation NOMARSKI (Brevet CNRS).
Ce sont deux "accessoires " différents, mais pour le Contraste Interférentiel , il n'est pas fait mention de Brevet CNRS alors que pour le microréfractomètre, c'est bien précisé!
Je pense qu'à cette époque, chaque fois qu'un constructeur (surtout français!) payait le droit de reproduire le CID selon Nomarski, il le faisaient savoir dans ses notices. Ce qui était le cas chez BBT.
Ensuite il faut savoir qu'avant le CID Nomarski, il y a eu des dizaines de brevets sur le sujet et qu'à partir de la publication de celui de Nomarski, certains constructeurs ne souhaitant pas payer des royalties au CNRS se sont fait un plaisir de développer des systèmes concurrents.
Dans ces conditions, je ne pense pas que les notices "grand public" soient assez précises pour indiquer la nature exacte de leurs modulateurs dans la mesure où ils ne payent pas de royalties. A la place on retrouve souvent les mêmes schémas classiques.

Ne compliquons pas trop le débat * dans ce sujet, cela ne va pas aider Jean-Pierre à régler son CI.

Cordialement.

* Bien sûr toute discussion touchant le microscope (historique, optique, mécanique, électronique...) est bienvenue dans MikrOscOpia !

Je recopie ce message dans ce sujet http://forum.mikrosc...owtopic=2303 pour pouvoir poursuivre cette discussion.
  • 0

#12 Jean-Pierre Claes

Jean-Pierre Claes

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 267 messages

Posté 25 décembre 2009 - 04:36

Bonjour à tous, Dominique et Michel et Daniel

Merci a tous pour vos interventions afin de m’aider à mieux comprendre le DIC.
M’étant familiarisé avec le Nachet 300, voici quelques images de diverses diatomées.
Le temps n’étant pas propice, ici à Bruxelles, pour collecter des protistes, je n’ai pas su diversifier mes essais.
D’autre part je trouve excellent le Nachet, tant pour le DIC (CIN) que pour le contraste de phase. Il est d’une facilité déconcertante pour les divers réglages destinés à optimiser l’éclairage de l’objet.
Voici une PINNULARIA

ref_2660.jpg

Une ACHTINOPTYCHUS

ref_3996.jpg

Une STAURONEIS PHENICENTERON

stauroneis_phenicenteron_erh_ref_4020.jpg

Une dernière STAURONEIS PHENICENTERON

stauroneis_phenicenteron_erh__ref_4054.jpg

Amitiés à tous

Jean-Pierre
  • 0

#13 Dominique Prades

Dominique Prades

    Modérateur Animateur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 851 messages

Posté 25 décembre 2009 - 05:05

Bonjour à tous, Jean-Pierre......

Ta pinnularia est sincèrement magnifique.Là, tu me fais plaisir...

A bientôt
  • 0

#14 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 27 décembre 2009 - 04:49

Salut Jean Pierre,

Bravo, voilà une acquisition qui doit te faire bien plaisir.... tu peux jouer avec les couleurs où avec les intensités de gris, c'est impécable.

C'est une façon aussi de mettre en valeur le travail remarquable de Dominique

bienvenue chez les CINistes

Amitiés

Dominique

#15 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 28 décembre 2009 - 10:08

Bonjour Jean-Pierre et tous,

Il est d’une facilité déconcertante pour les divers réglages destinés à optimiser l’éclairage de l’objet

Comme tu le dis, le CID ce n'est pas compliqué à régler !
Bravo pour tes diatomées!.
Cela risque d'être un peu plus compliqué avec les Protistes mais je suis sûr que tu vas nous étonner.
Tu ne précises pas, mais je crois que tu utilises une LED 1 W ? C'est juste suffisant.
Pour certaines photos çà passe très bien mais pour la dernière, on remarque un très léger bruit de fond qui devrait disparaitre avec une 3 Watt.

Encore bravo !

Cordialement.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!