Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

La Nigrosine


  • Veuillez vous connecter pour répondre
13 réponses à ce sujet

#1 † Stentorbleu

† Stentorbleu

    + de 500 MESSAGES Auteur-Modérateur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 578 messages

Posté 04 juillet 2004 - 08:18

:) Bonjour le forum
Bonjour tout le monde

Je voudrais donner quelques précisions au sujet de la Nigrosine

Ma première constatation, est qu'elle est bel et bien classée dans les colorants, et considérée commet tel par M. Langeron et Locquin. Elle apparait même plusieurs fois dans les tableaux "colorants" et "synonymie des colorants" (pages 189 et 192)

Plus loin, page 289, on trouve une application de la nigrosine, application valable pour l'encre de chine: la création d'un fond noir artificiel, par émulsion des éléments à observer dans la nigrosine. (méthodes mycologiques en zoopathologie)
je cite:
"-Le principe de la méthode consiste à émulsionner les éléments à examiner dans l'encre de chine ou dans la solution de nigrosine, à étaler et à dessécher. Les cellules se détachent en clair sur le fond noir de la suspension colorée
.................
Déposer sur la tache une goutte d'huile de cèdre, puis recouvrir d'une lamelle.Examiner avec un fort objectif à sec ou avec l'objectif à immersion homogène.
Ces préparations se conservant indéfiniment permettent d'obtenirde très belles microphotographies et montrent parfaitement la forme et le contour des cellules, dont les dimensions sont très peu ou pas du tout modifiées. Par contre, la structure interne est invisible....."

La nigrosine et l'encre de chine sont classées parmi les "colorants négatifs"

Voilà, j'espère que ces quelques lignes auront un peu éclairci les choses, sur le nigrosine et son utilisation. Elle peut aussi être associée à d'autres produits (nigrosine sulfonée)
Cordialement :)
  • 0

#2 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 04 juillet 2004 - 08:40

Salut Christian,
Merci de donner ces quelques précisions, j'ai été un peu vite en répondant à André que la Nigrosine n'était pas un colorant... ;) et ton message va tout à fait dans le sens de ce que je voulais exprimer.

Amitiés

Dominique

#3 Marcel Lecomte

Marcel Lecomte

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 280 messages

Posté 04 juillet 2004 - 10:06

Les amis,
Effectivement, la nigrosine est un colorant dit négatif : il colore le fond et non le sujet mais le contraste rend les contours très nets !
C'est un colorant synthétique (artificiel) du groupe des QUINONE-IMIDES, section des INSULINES, où il est quasi le seul représentant (il est parfois appelé curieusement bleu solide ou bleu Coupier, alors que c'est un noir évident).
C'est un produit remarquable pour étudier et mettre en évidence la cuticule des Infusoires et étudier les algues dites inférieures.
Deflandre explique très bien cette technique à la page 276 de son livre et montre en page 267 des microphotographies réalisées avec cette technique. C'est en quelque sorte un fond noir naturel. Séguy et Langeron le mentionnent dans leurs ouvrages mais en se référant à Deflandre, sans rien apporter de plus.
J'ajoute, après obersations personnelles, qu'on peut étendre son utilisation à l'observation de tout ce qui est transparent et hyalin, notamment certaines spores en mycologie .... et pourquoi pas l'essayer sur des pollens ! Vous serez surpris du résultat.....
Je suis désolé mais je n'ai pas encore eu le temps de rédiger une fiche technique et pratique sur ce produit : j'ai beau ne dormir que 4 heures par nuit, je manque encore de temps !
Amitiés à tous et un bonjour particulier à Christian.
M B)
  • 0

#4 Marcel Lecomte

Marcel Lecomte

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 280 messages

Posté 04 juillet 2004 - 10:08

Il faut lire "observation" évidemment et non "obersation" ...... il me faudra changer de lunettes !
  • 0

#5 † Stentorbleu

† Stentorbleu

    + de 500 MESSAGES Auteur-Modérateur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 578 messages

Posté 04 juillet 2004 - 10:13

:) Bonjour, ami Marcel

je trouve que dormir 4 heures, ce n'est pas suffisant..tu risque de te retrouver dans un état physique tel qu'ensuite les ennuis de santé frappent à la porte, ce que je ne te souhaite évidemment pas!
Et puis, j'ai honte, en ce moment, je dors de 10 à 12h par jour!

Amitiés
Christian:)
  • 0

#6 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 08 juillet 2004 - 01:36

Bonjour le Forum,

Certains vont voir dans ce message mon côté « pinailleur » je dirais plutôt puriste.
Bien sûr on classe la Nigrosine (et l’encre de chine), parmi les colorants mais uniquement par commodité.
Devant la propriété non colorante de la nigrosine certains ont crée le qualificatif de "colorant négatif" que je trouve impropre.
Certes il existe des procédés qui sont appelés "procédés de coloration négative "mais cela n'en fait pas pour autant les substances utilisées des colorants, même qualifiés de négatifs.

Ce préambule m’amène a poser la question basique :
Qu’entend t’on par Colorant en microscopie ?
(Mais nous verrons que le concept ne s’applique pas uniquement à la microscopie.)

Le but de la coloration est d’augmenter le contraste naturel de l’objet à examiner sous le microscope soit parce que celui-ci est globalement insuffisant soit pour mettre en évidence des structures spécifiques.

Pour avoir un statu de colorant, une substance chimique doit posséder deux caractéristiques principales.

Elle doit d’abord posséder des groupements d’atomes capables d’inter agir avec la longueur d’onde de la lumière de l’éclairage ce qui lui confère une Couleur. Ce groupement est appelé « chromophore ».
Elle doit posséder des groupements atomiques capables de se fixer sur certaines parties du sujet. Ce sont les « auxochromes »

On comprend alors qu’un colorant va se fixer sur certaines parties du sujet et leur conférer des couleurs qu’elles n’avaient pas.
Ces fixations peuvent être le résultat de divers processus physiques (Osmose, capillarité, adsorption, absorption), et réactions chimiques plus ou moins spécifiques. Et leur mise en œuvre peut s’effectuer selon différentes modalités ou procédés (directes, après mordançage (dans ce cas on désigne ces colorants sous la dénomination de laques), progressives, régressives etc.)

Schématiquement la coloration se passe de la manière suivante :
On met en contact le produit colorant avec l’objet à colorer.
Les réactions de coloration ont lieu.
On rince l’excès de colorant de manière à ce que le fond retrouve sa transparence initiale et que seules les structures colorables restent colorées.

Le principe même de la coloration qui s’apparente à la teinture des tissus, est radicalement différent de l’application de pigments (peinture) qui recouvre tout ou des substances dites « colorants négatifs » qui ne sont pas des colorants et ne peuvent donc pas être par définition négatifs.

La nigrosine est donc un produit opaque qui remplit tout l’espace qui entoure l’objet pour faire apparaître l’objet non coloré sur fond noir. On pourrait donc appeler ce type de substance des « masques ».
Pour bien réussir cet effet, il ne faut pas que la nigrosine recouvre l’objet, on fait donc habituellement des mélanges, sorte d’émulsions avec les sujets à observer (le plus souvent éléments comportant des cils ou des capsules) que l’on étale en frottis avant de laisser totalement sécher.

Historique :
En 1826 Unverdorben obtient l’aniline par distillation sèche de l’indigo (anil en portugais)
En 1864 découverte de l’induline, par modification du Noir d’aniline.
En 1868 découverte de la nigrosine par action de l’acide sulfurique concentré sur des indulines insolubles.

Cordialement.
  • 0

#7 † Stentorbleu

† Stentorbleu

    + de 500 MESSAGES Auteur-Modérateur

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPip
  • 578 messages

Posté 08 juillet 2004 - 02:06

:) Bonjour Michel
Bonjour le Forum

je n'appelle pas ça "pinailler", j'appelle ça "préciser", ça fait encore avancer les choses et les concepts.
Pour moi, il s'agit d'une discussion ou chacun apporte ses connaissances et ses arguments, et je trouve ça bien.Quelqu'un m'a prêté le livre "Spores et Pollen", et si celà m'a permis de comprendre un certain nombre de choses, j'y ai aussi relevé quelques erreurs qui ne semblent pas trop importantes, mais qui le sont à mes yeux, car elles contredisent de façon catégorique l'expérience que j'ai acquise en travaillant sur les pollens, et aussi en regardant les travaux de ceux qui veulent bien y participer,je ne donnerai pas de noms, suivez ma souris, et qui, je le constate, se trouvent confrontés aux mêmes situations et aux mêmes difficultés avec les mêmes grains de pollens. Ceci dit, je ne remet pas vraiment en cause l'auteur du texte, mais plutôt le pigiste, qui semble-t-il, a eu beaucoup de difficultés à écrire le texte, car , accompagnant ce livre par ailleurs époustouflant, il y a une liste d'errata comme je n'en avait encore jamais vu: à titre d'exemple, telle photo prise au photonique est classée dans l'index comme étant prise au MEB, et ce n'est pas non plus le bon pollen, etc......
En bref, ce que je veux dire est que quelle que soit l'information, et d'ou qu'elle nous parvienne, il vaut mieux la vérifier en déclenchant des discussions comme celle-ci, que de continuer à être dans le noir(sic)
Amitiés à tous
A bientôt
:)
  • 0

#8 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 08 juillet 2004 - 03:18

B) Salut Michel B)
Des pinaillages comme ça c'est quand tu veux et j'en redemande...
j'en apprend plus en te lisant qu'en fouillant dans mes Langeron, Deflandre et autres Séguy

Amitiés

Dominique

#9 Bruno de Langre

Bruno de Langre

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 74 messages

Posté 08 juillet 2004 - 07:31

Bonsoir à tous
n'y a t-il pas un autre usage de la nigrosine, plus proche de celui des colorants, pour souligner les détails (cils et autres) de la paroi externe des microorganismes. Il ne s'agit pas là d'un masque sur le fond, mais d'un dépôt sur l'organe souligné lui-même.
Je me rappelle d'avoir marqué en noir des filopodes d'amibe qui étaient presque invisibles en condition normale.
Bien évidement pour que cela marche il faut qu'un phénomène, physique ou chimique, conduise le colorant à se fixer préférentiellement sur ces organes : peutêtre s'agit il de simples différences de mouillabilité ?
B. de Langre
  • 0

#10 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 09 juillet 2004 - 02:47

Bonjour le Forum,
Bonjour Bruno,

Tu as tout à fait raison au sujet de l’utilisation non conventionnelle de la nigrosine puisque André nous en a fait une brillante démonstration avec sa coupe de jonc.
Mais elle n’agit là qu’en tant que filtre de contraste coloré qui par difraction renforce les contours .
Pour les cils et capsules bactériens et autre appareil locomoteur de Ciliés, c’est bien l’utilisation classique qui en est faite.
Ton expérience sur des filopodes des rhizopodes est fort intéressante et mériterait certainement que l’on s’y penche de plus près pour essayer d’en trouver l' explication.

Ainsi va la Science.

Cordialement.
  • 0

#11 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 11 mars 2005 - 02:30

Bonsoir à tous,

La nigrosine a un côté un peu magique.
D’abord son nom puis évidemment son emploi.

Mais j’ai été étonné plus d’une fois de ne pas retrouver ces belles couleurs de fond qu’André (aphylla) a obtenu sur ses clichés dans sa période nigrosine ;)
Par exemple ici : http://forum.mikrosc...p?showtopic=869

Pour ma part, chaque fois que j’en ai employé, mis à part l’effet conventionnel recherché, le fond général ne s’est pas coloré (photos ou observations).
J’ai simplement perdu un peu de lumière.
Comment expliquez-vous qu’André obtienne des fonds teintés de violet et pas moi ?
Ma nigrosin (aqueuse) provient de chez Brunel (GB), est-ce vraiment de la nigrosine et pas autre chose ?
Comment vérifier tout ça ?

Amitiés
Christian

Modifié par chris, 11 mars 2005 - 02:55 .

  • 0

#12 Olivier Messmer

Olivier Messmer

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 187 messages

Posté 11 mars 2005 - 09:14

Bonjour le Forum,
Hello Chris !

Tu poses ta petite question de très bonne heure ce matin, vers 2h30...

Comment expliquez-vous qu’André obtienne des fonds teintés de violet et pas moi ?

Alors que la réponse d'André fuse dans le site que tu as précité ...

oui,uniquement la nigrosine ( plus un filtre bleu )


On voit que Dame Morphée a cherché à brouiller ta vue matinale...
Avec mon p'tit ;) malicieux.

------------------------------------=o :D o=----------------------------------------------
  • 0

#13 Christian Aubert

Christian Aubert

    Homo sapiens bricolus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 622 messages

Posté 11 mars 2005 - 11:59

Bonjour à tous,
Salut Olivier,

Eh oui, il m’arrive d’être un couche tard ;)
Merci pour ta réponse, mais je ne suis pas très convaincu par cette explication.
Un filtre bleu (celui d’André pour corriger la température de l’éclairage certainement ?) ne me donne pas ce genre de teinte, j’ai d’ailleurs essayé pas plus tard que maintenant.
J’aimerais bien avoir l’avis d’André …
Quelle quantité de nigrosine as tu utilisé dans tes préparations ?

A+
Chris

Modifié par chris, 11 mars 2005 - 12:03 .

  • 0

#14 André Advocat

André Advocat

    Homo sapiens microscopicus

  • Ex membre
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 118 messages

Posté 11 mars 2005 - 10:05

Bonsoir à tous,Chris
Je me demande si cette couleur est réellement due à la nigrosine...
par contre,il n'y a pas eu d'utilisation d'un autre colorant ...et suite à ce commentaire critique de couleur de fond - voir ICI-je me demande si ce résultat que tu as apprécié,ne provient pas aussi de la position donnée à ma balance des blancs....Dès que je retrouve du jonc,je refais l'expérience!
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!