Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

influence du mascaret


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 cromagnon

cromagnon

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 64 messages

Posté 24 janvier 2010 - 09:48

Bonjour
Observation de Triceratium favus Ehr en eau douce.
Le prelévement effectué en bordure de l'isle a Saint denis de pile donc a au moins 80 km a l'interieur des terres.
Le mascaret est je pense le responsable de ce brassage.Je suis assez étonné de la distance parcouru par cette diatomée.
  • 0

#2 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 25 janvier 2010 - 03:56

Bonjour Bruno,
En effet c'est impressionnant comme voyage... mais j'ai un tout petit doute, est ce que tu l'as vu vivante ??? ton prélèvement n'aurait il pas put entrainer une diatomée fossile dans un peu de sable par exemple ??

Cordialement

Dominique

#3 cromagnon

cromagnon

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 64 messages

Posté 03 février 2010 - 12:35

Bonjour Bruno,
En effet c'est impressionnant comme voyage... mais j'ai un tout petit doute, est ce que tu l'as vu vivante ??? ton prélèvement n'aurait il pas put entrainer une diatomée fossile dans un peu de sable par exemple ??

Cordialement

Dominique

Bonsoir Dominique:
Effectivement,pas vu dans le prelevement d'origine,uniquement aprés le protocole de Jean(javel,etc).
Tu veut dire que j'ai extrait du sable du lieu de prélevement qui contenait déja la diatomées fossile(Donc du sol
de Saint-denis-de-pile).
Cela je ne peut te le dire,y a t'il des diatomées fossile a Saint-denis-de-Pile(la distance exacte par rapport a la mer est a verifier).
Si non ça veut dire que la fossile arrive de la mer,toujours par le mascaret.
Je penche plutot pour une vivante qui a fait du surf.
  • 0

#4 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 03 février 2010 - 08:47

Salut Bruno,

Je me souviens d'une ancienne discussion avec un membre de la région parisienne qui avait trouvé au fond de son jardin dans une peite mare avec du sable au fond un Triceratium... il en avait déduis que c'était la pluie qui l'avait apporté là...

Je n'ai pas de réponse, mais certains doutes

Amicalement

Dominique

#5 cromagnon

cromagnon

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 64 messages

Posté 03 février 2010 - 11:43

Je parle pas de pluie,mais d'un mascaret ,qui remonte les riviéres de l'estuaire le plus grand d'europe,de plus
Hustedt signale cette diatomée trés repandu dans les mers,souvent en amont dans les fleuves ainsi que dans le plancton néritique.
  • 0

#6 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 03 février 2010 - 07:33

Bonjour à tous,

Je m'excuse de rentrer dans cette conversation, n'étant pas compétant es Diatomées.
J'ai en effet vu grâce à la TV depuis plusieurs années (c'est la mode) des images du mascaret.
Mascaret que je connaissais depuis longtemps pour en avoir lu une description dans un roman (Victor Hugo peut-être).
Vérification faite sur Internet (merveilleux Internet!) C'est bien Victor Hugo dont la fille et son mari seraient morts noyés à cause du mascaret.
Il y a même une polémique à ce sujet dite du "Drame de Villequier" souvenez-vous "Demain, dès l'aube"
Donc le mascaret est susceptible de véhiculer des diatomées puisqu'il, véhicule des surfeurs.
Mais cela ne saurait constituer la seule explication possible.
De très nombreux agents peuvent véhiculer des Diatomées.
Je citerais le vent, les oiseaux, les véhicules automobiles quand il neige.
Je me souviens à ce propos dans mon enfance de camions qui revenaient de la Montagne Noire ou du Massif central et qui laissaient après avoir stationné en ville des blocs de neige boueuse, bien loin de la montagne alors qu'il ne neigeait pas du tout chez nous.
Le même phénomène pouvant se reproduire avec de la neige boueuse provenant du bord de mer. Bon ce n'est pas l'explication que je retiendrais, mais il y a des explications encore plus plausibles.
Les pompiers étalent sur la route une poudre absorbante pour pomper différents "liquides" après un accident. Certaines de ces poudres sont de la poudre de diatomées; Donc, pas nécessairement locales. Il en est de même dans les stations service et les sites industriel.
Souvenez-vous du sel qu'on a répandu à foison sur la chaussée à cause de quelques malheureux millimètres de neige, polluant gravement l'environnement.Qu'il soit gemme ou marin, il peut contenir des diatomées marines.
Mais à mon avis la pollution la plus courante d'un sol par des diatomées marines est lié à l'usage de matériaux de constructions, agrégats (sables ou graviers) tirés de carrières exploitées sur le littoral.

Ceci dit les diatomées peuvent nous entrainer dans des domaines où on ne les attend pas.

Cordialement.
  • 0

#7 cromagnon

cromagnon

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 64 messages

Posté 04 février 2010 - 11:12

Bonsoir a tous:

Y at-il une différence entre une fossile et une d'aujourdhui ,je supose que non.
(Pour ma diatomées: Triceratium favus Ehr
  • 0

#8 Dominique Voisin

Dominique Voisin

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Superviseur
  • 3 141 messages

Posté 05 février 2010 - 07:33

Salut Bruno,

Je suis assez mauvais en diatomées fossiles, Dominique P devrait pouvoir répondre, mais à partir du moment où les diatomées sont référencée par leur nom, il n'y a pas de raison qu'elle soit différente

Amicalement

Dominique

#9 cromagnon

cromagnon

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 64 messages

Posté 19 février 2010 - 02:48

BONJOUR

Je vous cite Maurice LOIR pour la sugestion du sel par Michel

Qelle que soit l'origine du sel utilisé pour le salage des routes (carrière ou marais salant), lorsque le sel s'est cristallisé, très peu d'espèces de diatomées marines étaient présentes (celles qui résistent à de très hautes salinités). Actuellement, ce n'est pas le cas de Triceratium flavus.
Maurice Loir
  • 0

#10 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 19 février 2010 - 04:47

Bonjour Bruno,

Merci pour ces précisions.
Je ne savais pas que Loir parlait du sel de salage des routes.
Peut-être évoque t'il la présence de diatomées vivantes (résistant à de hautes salinités?)
Ou bien s'agit-il de la disparition des frustules (dissolution?) due à la haute salinité.
Cela m'étonne un peu.
On retrouve des diatomées après explosion de la dynamite.

Bon, laissons parler les spécialistes, je n'émettais que quelques hypothèses.

Cordialement.
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!