Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Triceratium favus


  • Veuillez vous connecter pour répondre
20 réponses à ce sujet

#1 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 142 messages

Posté 19 mars 2010 - 10:16

Bonjour à tous,
Voici ce que je pense être une diatomée marine benthique :
Triceratium favus (déjà citée dans le forum)
A confirmer :


triceratium_favus_.jpg


8 Microphotographies assemblées avec Helicon focus
Cordialement,
Patrice
  • 0

#2 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 19 mars 2010 - 11:40

Bonjour à tous,
Bonjour Parice,

Un seul mot, bravo et quelle étonnante nature!

Cordialement.
  • 0

#3 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 142 messages

Posté 19 mars 2010 - 11:57

Michel,
merci pour ces encouragements :)
J'ai encore beaucoup de chemin à parcourir.
Patrice
  • 0

#4 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 142 messages

Posté 19 mars 2010 - 12:07

Une autre pour le plaisir....


triceratium_favus_4.jpg


Cordialement,
Patrice
  • 0

#5 patrice dx

patrice dx

    Batracien

  • Membre Modérateur
  • 519 messages

Posté 19 mars 2010 - 01:04

C'est une superbe microphotographie (et une superbe diatomée), bravo Patrice Duros, pour cette observation (que je coterais 4 ****) si je pouvais...

Ceci dit, j'ai vu que la plupart des Triceratium flavus représentés sur le net sont triangulaires. J'ai vu aussi une diatomée identifiée comme T. flavus parfaitement hexagonale (elle se trouve dans la galerie de Spike )

il y a un exemple de T. flavus, var quadratus dans "Oamaru Diatoms" by David B. Richman, en ligne chez Mic-UK

Il y a donc une variabilité de cette espèce (et les T. favus carrés seraient-ils plus rares ??? ce qui vaut alors une étoile * supplémentaire !!!) Doit-on considérer les formes carrées, voires hexagonales comme des sous-espèces ?


très cordialement

Patrice Deramaix
  • 0

#6 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 142 messages

Posté 19 mars 2010 - 01:33

Merci Patrice pour ces précisions et encouragements à poursuivre.
Peut on rajouter alors Triceratium favus var. quadrata ???
Patrice
  • 0

#7 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 142 messages

Posté 19 mars 2010 - 02:46

Patrice,
Voici, une autre Diatomée Triceratium ? cette fois ci fossilisée en provenance du Site de Saint-Laurent de La vernède dans le Gard,
qui apparait sous forme triangulaire.
Sur le prélèvement elle est malheureusement incomplète.

diatomees_fossiles_triceratium_Saint-Laurent La Vernède.jpg

"Stacking" de 19 photos avec Helicon Focus
Cordialement,
Patrice
  • 0

#8 †Peynichou.Jean

†Peynichou.Jean

    Invertébré

  • Membre confirmé
  • PipPipPip
  • 315 messages

Posté 19 mars 2010 - 03:30

Bonjour à toutes et à tous,
Bravo l'image est très bonne , le triceratium favus exite à ma connaissance en trois formes, triangulaire qudratique et à cinq parties,je t'envoie une image en 4 , si tu veux tu peut me poser certaines questions, je te donne mon Email :
peynichou.jean@orange.fr
Amitiés.
Jean Peynichou

Modifié par Jean Peynichou, 19 mars 2010 - 03:33 .

  • 0

#9 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 142 messages

Posté 19 mars 2010 - 05:29

Bonsoir,
Merci Jean pour cette précision.
Mail envoyé pour mon adresse MP
Amitiés,
Patrice
  • 0

#10 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 324 messages

Posté 19 mars 2010 - 05:32

si tu veux tu peux me poser certaines questions, je te donne mon Email :


Bonjour à tous !

superbes images !!

la discussion sur la variabilité des triceratium : cause possible etc ... (et aussi pour d'autres diatomées ! ) est intéressante et ce serait bien que tout le monde puisse profiter des questions réponses de ce sujet sur le forum !!

PS : il n'est pas prudent de laisser son E mail sur des forums (spam et robots y passent !!)

amitiés,
JMC
  • 0

#11 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 142 messages

Posté 19 mars 2010 - 05:39

Bonsoir Jean Marie,
Pas de problème :) ,
Patrice
  • 0

#12 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 142 messages

Posté 19 mars 2010 - 05:55

Justement,
Je me posais ce type de question comment peut-on expliquer cette variabilité "squelettique" ?
  • 0

#13 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 324 messages

Posté 20 mars 2010 - 09:03

Bonjour,

en effet la variabilité pose des questions : connaissant le mode de reproduction des diatomées on peut se demander comment on passe d'une forme triangulaire à .. carrée. Ne s'agirait il pas d'une variante stable de l'espèce ? Les conditions d'environnement : lumière, minéralité de l'eau peuvent elles influer sur la forme ?? Pour certaines algues le manque de lumière provoque un accroissement de la surface des chloroplastes pour capter plus d'énergie ! Passer d'un triangle à un carré augmente aussi la surface d'exposition à la lumière..

amitiés,
JMC
  • 0

#14 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 20 mars 2010 - 09:46

Bonjour Jean-Marie, et tous,

Je n'y connais rien en diatomées et peut-être que la réponse est déjà connue.

Je ne pense pas que ce soit le milieu qui détermine la forme carrée ou ronde, mais plutôt le code génétique.

Naïvement.
  • 0

#15 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 142 messages

Posté 20 mars 2010 - 03:19

Bonjour Jean Marie, Michel
Tu veux dire Michel que la forme carrée ou triangulaire de Triceratium serait portée par un gène un peu comme la couleur de nos yeux ?
Peut être que quelqu'un ce soit effectivement déjà penché sur cette question ?
  • 0

#16 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 20 mars 2010 - 07:33

Bonjour Patrice,

Tu veux dire Michel que la forme carrée ou triangulaire de Triceratium serait portée par un gène un peu comme la couleur de nos yeux ?

L'exemple des yeux est correct, mais n'aide pas beaucoup à comprendre la génétique.
A partir de cet exemple (yeux) beaucoup de personnes croient que les gènes servent à coder quelques uns de nos traits ou au pire quelques maladies.
En fait ce sont tous les détails de notre anatomie, de l'ultrastructure de nos cellules à notre aspect extérieur qui sont déterminés par nos gènes.
Ceci est valable pour tous les êtres vivants.
Mais ce n'est pas tout, le fonctionnement de tous les êtres vivants est aussi programmé génétiquement.
Il n'y a guère que certains comportements cérébraux qui échappent en partie à la génétique.

Je peux me tromper, mais une Diatomée carrée, à moins qu'il y ait une mutation, ne peut donner qu'une diatomée carrée.
Les chiens ne font pas des chats.

Cordialement.
  • 0

#17 patrice dx

patrice dx

    Batracien

  • Membre Modérateur
  • 519 messages

Posté 21 mars 2010 - 10:15

Bonjour,

J'ai un peu cherché sur le net, en googlant les termes "diatoms, morphogenesis", ou bien "triceratium, morphogenesis"

le département de biologie de l'Ecole normale supérieure se consacre à la morphogenese et la biominéralisation des diatomées : voir le site web : ENS : morphogenese et biominéralisation des diatomées : courte présentation des recherches, bibliographies et curriculum des chercheurs impliqués.

lire aussi ce communiqué du CNRS

en poursuivant la recherche, on trouve des liens intéressants mais beaucoup d'articles spécialisés à accès payant

en gros, la biosynthèse des frustules en silicium est déterminée génétiquement, mais les mécanismes biochimiques précis sont encore mal connus. Cela fait l'objet de recherches minutieuses parce que cela concerne ... les nanotechnologies.

on peut lire par exemple cet article "Biomimetic silicification of 3D polyamine-rich scaffolds assembled by direct ink writing" qui décrit comment des "frustules artificielles" imitant la forme du Triceratium favus (triangulaire) sont produites.

cordialement,
  • 0

#18 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 142 messages

Posté 21 mars 2010 - 12:15

Bonjour Patrice, bonjour à tous,
J'avais fait également un survol rapide du net à ce sujet et m'étais heurté à des sites payants.
Merci pour la rcherche et les liens.
Cordialement,
Patrice (Ds)
  • 0

#19 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 8 671 messages

Posté 21 mars 2010 - 02:57

la biosynthèse des frustules en silicium est déterminée génétiquement, mais les mécanismes biochimiques précis sont encore mal connus. Cela fait l'objet de recherches minutieuses parce que cela concerne ... les nanotechnologies.


Ce rapprochement entre la biologie des diatomées et les recherches en Nanotechnologies est très intéressant.
Comment est assemblée la silice par la diatomée pour reproduire un frustule selon un plan établi peut en effet nous aider à construire des nanoformes.

Attention, il ne peut en aucun cas s'agir s'une "cristallisation" dans le sens ou on l'entend quand on fait "cristalliser" sur une lame telle ou telle substance!
Il s'agit en fait de l'expression d'un programme génétique, tel qu'il se produit pour la fabrication de tout être vivant !
On fait une diatomée, et son frustule comme on fait un Lapin! Ou si on veut plus de ressemblance, comme on fait le squelette d'un Lapin.

Cela me rappelle une discussion amorcée à la suite d'un excellent article de Marc Peltier :

Pourquoi les organismes planctoniques sont ils si beaux?
  • 0

#20 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 142 messages

Posté 21 mars 2010 - 04:07

Michel,
Cela me rappelle également une intervention que Le Professeur Pierre Gilles De Gennes avait fait en 2000, dans le cadre des Universités de tous les Savoirs (Je crois que j'avais eu le lien sur le forum ?).
Il y parlait (entre autre)justement de l'équipe allemande qui avait découvert le peptide court appelé silafine qui guide la "cristallisation" à l'origine du frustule.
Il évoquait les applications possibles de cette découverte dans le futur dans le domaine des bio-technologies.
Pour retrouver cette intervention :
Canal-TV

Cordialement et bon dimanche,
Patrice
  • 0

#21 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 142 messages

Posté 21 mars 2010 - 06:46

Bonsoir,
Petite précision suite à mon message précédent
Le peptide en question s'appelle Silaffins et le chercheur à l'origine de cette découverte est je crois Nils Kröger ?
Cordialement,
Patrice
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!