Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Technique de lutage à la paraffine !


  • Veuillez vous connecter pour répondre
8 réponses à ce sujet

#1 Olivier Messmer

Olivier Messmer

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 187 messages

Posté 11 août 2004 - 08:36

Re-bonsoir le Forum !

J'avais déjà parlé dans ce forum du lutage à la paraffine, mais, je m'étais rendu compte que je ne vous en avais pas développé cette technique...

Cette technique, la voici !

Technique du lutage à la paraffine :

On chauffe l’extremité d’un fer à luter ou, à défaut , d’une tige à écouvillon coudée ou même d’une pipette-râteau épaisse. On amène cette partie chaude au contact d’un bloc de paraffine contenu dans une boîte métallique ou une petite capsule. On recommence l’opération 2 ou 3 fois de façon à disposer d’une quantité suffisante de paraffine. Grâce à cette méthode, le lut n’est jamais trop chaud et se conserve liquide pendant un temps assez long.

Avec l’angle du fer à luter, on dépose aux 4 coins de la lamelle une petite goutte de paraffine. Puis avec la partie droite, on réunit ces perles de lut par un mouvement de va-et-vient, bordant ainsi totalement les côtés. La bordure de lut doit être assez large (environ 2 à 3mm) et régulière.
Au cours du lutage, la paraffine ne doit ni fumer, ni grésiller !

lutage.JPG


D’une trombone à agrafer déplié selon le schéma suivant qui remplacera avantageusement le fer à luter !

Bien à vous et heureux de vous l'apprendre !

Olivier ---------------------------------------=oOo=----------------------------------------
  • 0

#2 Marcel Lecomte

Marcel Lecomte

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 282 messages

Posté 12 août 2004 - 12:58

Cher Olivier,
Bravo pour ton mode opératoire expliqué très clairement et avec précision !
C'est un modèle du genre .....
C'est aussi un excellent exercice de style et de manipulation ; mais je t'avoue que j'utilises personnellement le vernis à ongles incolore ou non, avec beaucoup de succès : cela a l'avantage d'être très rapide ! Quant à la conservation dans le temps, j'ai des préparations lutées ainsi depuis 10 ans, et toujours impeccables !
Je crois que ce qui est important, c'est de continuer à mettre à disposition de chacun des tours de main ou des techniques ; et puis, selon notre dextérité et les facilités d'approvisionnement, nous choisissons ce qui nous convient le mieux !
Amitiés
M :)
  • 0

#3 Olivier Messmer

Olivier Messmer

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 187 messages

Posté 12 août 2004 - 01:06

Bonjour le Forum,
Bonjour Marcel !

Attention ! la technique que j'utilise ici (lutage par paraffine) me sert exclusivement que pour des préparations temporaires, notamment des observations en milieux liquides (prélèvements d'eaux douces, en vue de rechercher des Protistes et Algues microscopiques)

Cette technique me permet d'immobiliser en quelque sorte le fluide et à réduire l'évaporation du milieu, ce qui me laisse beaucoup plus de temps pour parcourir l'intégralité de ma préparation !

Voilà la précision ...
-------------------------------------------=oOo=-----------------------------------------
  • 0

#4 Walter

Walter

    Auteur

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 228 messages

Posté 14 août 2004 - 05:50

Bon après midi Olivier :

Quand j’étais jeune, :D en Montevideo j’utilisé pour sceller mes préparations, et avec succès, le ciment de Rondeau du Noyer

Lanoline anhydre………………………………..20g
Résine……………………………………......………80g

On chauffé la lanoline a feu douce, pour la fondre et la dessécher. Quand elle ne produit plus d’écume on ajouté la résine, chauffant jusque fusion totale. Je l’appliqué avec un fer chauffant similaire au tienne. ¿Sera qu’il sera possible d’obtenir la résine en France ? En Cancún Il n’est pas disponible. Mais en Durango il y a. Seule que j'aime mieux le vernis a ongles.

On peut aussi utiliser le VALAP (Vaseline, Lanoline, Paraffine en parties égales) Ici ces matériaux son obtenibles dans les maisons qui vendent des produit pour la fabrication de produits de beauté a la maison. C’est plus élastique que la paraffine seule, ne se casse facilement et s’adhère mieux au verre.

Amitiés de Walter :)

Modifié par Walter, 14 août 2004 - 05:51 .

  • 0

#5 +bertrand

+bertrand

    Procaryote

  • Ex membre
  • Pip
  • 140 messages

Posté 15 avril 2005 - 11:25

Bonsoir à Tous,

Le 03 Avril, j'ai préparé trois lames lutées à la parafine. Les 3 lames contiennent des algues dans l'eau du prélèvement.

Bien que lutées en totalité, une grande quantité d'eau à disparu. J'ai probablement laissé des "fuites" d'air dans mon lutage.

LAMES_TEST_CONSERVATION_01.jpg


  • 0

#6 +bertrand

+bertrand

    Procaryote

  • Ex membre
  • Pip
  • 140 messages

Posté 15 avril 2005 - 11:27

Les cellules de certains filaments de Zygnema sont en plasmolyse. On voit nettement la membrane plasmique décollée de la membrane pecto-cellulosique.

PLASMOLYSE_01_L.jpg


  • 0

#7 +bertrand

+bertrand

    Procaryote

  • Ex membre
  • Pip
  • 140 messages

Posté 15 avril 2005 - 11:32

La plupart des ciliés contenus dans la préparation sont toujours vivants ce 15 avril 2005.

15_04_2005_ANIM_02.gif


  • 0

#8 Olivier Messmer

Olivier Messmer

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 187 messages

Posté 15 avril 2005 - 11:34

Re !
Hello Bertrand,

Bien que lutées en totalité, une grande quantité d'eau à disparu. J'ai probablement laissé des "fuites" d'air dans mon lutage.


Ce qui signifie tout simplement qu'il y a eu un excès d'eau sous la lamelle, et que cela a suffi pour créer un "pont" perméable sous la paraffine !
Avant de luter une préparation, éliminer l'excès d'eau avec un buvard et ensuite luter... Avec un peu d'expérience, le lutage tiendra longtemps !
CQFD !
---------------------------------------------=o ;) o=--------------------------------------
  • 0

#9 +bertrand

+bertrand

    Procaryote

  • Ex membre
  • Pip
  • 140 messages

Posté 15 avril 2005 - 11:47

En résumé :

Le 03 Avril, j'ai préparé trois lames lutées à la parafine. Les 3 lames contiennent des algues dans l'eau du prélèvement.

Ce 15 Avril, les Zygnema sont toujours vertes et on observe toujours des protozoaires vivants. Les Héliozoaires semblent eux aussi en bon état; tout comme ces filaments de Zygnema qui les accompagnent sur cette photo.

Bien que lutées en totalité, une grande quantité d'eau à disparu.

10 jours de survie permettent néanmoins d'envisager de poster ce genre de préparation et d'avoir des spécimens vivants à l'arrivée.

Je n'avais dans ces lames aucun métazoaire. Je referai l'expérience dès que je tomberai sur quelques tartigrades ou quelques rotifères. A suivre...

DSCN7840_600.jpg



Bien amicalement,

Bertrand
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!