Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Moisissures au plafond.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Michel
  • 8 671 messages

Posté 14 mars 2013 - 12:28

Bonjour à tous,

Je m'adresse aux microbiologistes mycologues et plus particulièrement à Doc27330 .

En une nuit est apparue une colonie de moisissures au plafond de ma cuisine.
Avant de passer une couche de javel, j'ai fais un petit prélèvement au "scotch".

Pas facile à photographier avec un matériel improvisé !

Plafond.jpg


Objectif 80 X ON 0.90 oculaire WPK 10 X Changeur de grossissement 0.8 X Petit appareil compact derrière l'objectif

Un extrait de l'image d'un micromètre objectif donne l'échelle.
Très peu de filaments ont été prélevés ou bien ils sont trop transparents pour être bien vus.
Il existe également des corps très transparents en forme de rosettes de nature inconnue.

Peut-on l'identifier sur une simple photo?

Bien amicalement.
  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Reptile

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPipPip
  • 642 messages

Posté 14 mars 2013 - 06:11

Bonsoir Michel

Apparition en quelques heures d’une colonie assez volumineuse pour être visible sur le plafond - donc prolifération très rapide .

Etude de l’image :
Présence de structures ovalaires de 5X3 µm en moyenne .
Disposition en groupes .
Grande fréquence de sous groupes pairs 2 à 10 .
Présence d’une structure plus ou moins centrée dans chaque élément.

La vitesse de prolifération oriente vers le monde bactériologique .
La taille évoque soit une bactérie soit une levure -(les spores mycéliennes ont la même taille mais il faudrait la présence de sporocystes qu il n y a pas sur l’image).

--2 possibilités
- Une levure avec sa grosse vacuole .
Une bactérie avec une spore centrale non déformante .

Il aurait été intéressant de faire une coloration de gram .
.
L hypothèse la plus vraisemblable est la présence
d’une colonie de Coccobacilles .

On trouve ce type de bactérie dans les salles de bains et les cuisines .
Les coccobacilles sont gram négatif -

Filaments et rosettes semblent des artefacts - leur taille est inférieur au micron .

Amicalement
  • 0

#3 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Michel
  • 8 671 messages

Posté 15 mars 2013 - 10:45

Bonjour Doc,tous,

Merci pour cette réponse détaillée. (En fonction des éléments que j'ai fournis bien sûr)

Il faut que je précise qu'il y avait des "pré-taches" mais qu'à la suite de l'arrêt du des-humidificateur, elles se sont considérablement aggravées en une nuit.
La cuisine n'est pas une pièce particulièrement humide, mais avec les soupes d'hivers et autres préparations culinaires, la hotte aspirante ne suffit pas et j'enlève deux litres d'eau par jour.
Voilà pour la cause principale.
Au sujet des "moisissures", de nombreux filaments existent bel et bien mais n'apparaissent pas sur les clichés ou très mal , tout se passe comme si le ruban adhésif
de part son indice de réfraction, ou du fait que les filaments sont "mangés " par la colle, n'offraient plus assez de contraste.
Bien sûr les solutions existent pour bien visualiser les filaments, mais quasiment l'ensemble de mes moyens d'observation (CP,DIC, colorations, moyens de prise de vue) sont totalement inopérationnels.
Je me demandais si, ces spores prélevées et scotchées sur une lame pourraient encore pousser?

Pour les "rosettes", nous ne parlons pas de la même chose.

Sur le cliché qui suit, j'ai surligné, les filaments en bleu et les "rosettes" en rose. F : Filaments bien définis.

post-1-1363261050,27.jpg



Bien amicalement.
  • 0

#4 Dominique.

Dominique.

    Reptile

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPipPip
  • 642 messages

Posté 15 mars 2013 - 10:52

Bonsoir Michel


D’ abord ta présentation du problème est vraiment rendue trés claire par la technique graphique .

Pour les filaments la disposition Sympodale fait manifestement « de nature organique » très mycologique .Le plafond humide est un lieu idéal pour le développement mycélien surtout les Cladosporium - cette moisissures donne les plaques noires sur les murs .
Mais aussi - alternaria – fusarium et divers penicillium qui utilise les polymères dégradables des peintures , cette attaque étant favorisée par l’ humidité .

La question de la mise en culture d ‘un papier collant placé sur une lame puis décollé posé ensuite contre un milieu de type Sabouraud est intéressante - je vais faire l’ expérience et te donnerai la réponse dans quelques jours .

Par contre la taille de chaque point des rosettes fait de ces structures une question intrigante .

Amitié
  • 0

#5 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Michel
  • 8 671 messages

Posté 16 mars 2013 - 11:14

Bonjour Doc,

Merci pour ces réponses éclairées.

En ce qui concerne le "test du Scotch", je ferais quelques hypothèses.
Ce qu'il faut dire, c'est qu'entre le ruban adhésif et la lame, il y a ... de l'air.
Les objets ont donc une face plongée dans le medium air (indice 1) et leur autre face est collée au Scotch, donc en contact avec une colle dont l'indice doit être voisin de celui du ruban, que je ne connais pas, mais plus près du verre que de l'air.
Je suppose donc que les "spores" sont pour la plus grande partie de leur surface, dans l'air, alors qu'une petite partie de leur surface est collée, ce qui expliquerait l'aspect de cellules avec une "vacuole"?
Pour ce qui est des filaments, beaucoup plus plats et larges que les spores, selon le même phénomène optique supposé, la plus grande partie de leur surface s'en trouverait rendue quasiment invisible.

Ce qui m'a mis la puce à l'oreille, c'est que j'avais confectionné deux lames selon le même procédé et pour l'une d'entre elles, jai lissé le Scotch avec le doigt, croyant bien faire.
Résultat, en plus de la présence de nombreuses bulles d'air, générées par la pression du doigt, les filaments étaient beaucoup moins visible.

Cette expérience est bien sûr à vérifier, mais cela débouche toutefois sur de petites améliorations de ce "test" (TCA) (1)
On pourrait par exemple préparer la lame en lui ajoutant de la Glycérine colorée avant de coller le Scotch ou bien ne pas coller le Scotch du tout.
Dans ce dernier cas, il faudrait découper de petits carrés de Scotch, de taille inférieure à celle d'une lamelle, recouvrir le prélèvement d'une goutte de glycérine colorée, par exemple avec un colorant "mycologique" et poser une lamelle par dessus. L’excédent de glycérine suffisant à coller le tout.

Bien amicalement.

(1) Rappelons que nous avons déjà parlé du test du Scotch dans le forum : http://forum.mikrosc...cotch-test-tca/
  • 0

#6 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Michel
  • 8 671 messages

Posté 16 mars 2013 - 03:54

Suite...

Cliché-1 : On voit deux "populations de spores".
Effet "Scotch" ? ou autre nature des spores ?
+ de beaux filaments.

Image24-2.jpg


Cliché-2 : On voit bien les "rosettes"
en connexion avec des filaments.

Image25-2.jpg


Cliché-3: On voit que "rosettes" et spores sont
en connexion avec les filaments.

Image27-2.jpg


Cliché-4 : On voit deux spores "dilatées" S+
et des "proto-filaments" S++ comme si les spores avaient germé.

Image29-2.jpg


Cliché-5 : Groupe de "spores germées".

Image30-2.jpg


Voilà donc quelques clichés supplémentaires.
Je mets certains mots entre guillemets car je suis totalement novice en la matière.
Mes commentaires sont des interprétations personnelles, bien sûr je peux me planter sur toute la ligne.

Objectif 63 X ON 1.4 . Les captures sont faites en 800 X 600 (format maximum que je peux atteindre avec une camera 3Mp, à cause du logiciel de capture)

Bien amicalement.
  • 0

#7 Dominique.

Dominique.

    Reptile

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPipPip
  • 642 messages

Posté 16 mars 2013 - 11:23

Bonsoir Michel


Tu as raison sur la technique de préparation .
J' ai trouvé un superbe mur bien noir chez un client -( avec une maison ancienne sans vide sanitaire ) ce qui me permet de refaire ta manip .

Scotch test .
Préparation dans eau glycérinée 50 /50.
Pas de coloration dans le cas présent car le Thalle est pigmenté naturellement ( j’ai fait un essai avec le bleu Coton sans avantage ici )

cladosporium 1.jpg

400X fond clair


Je trouve bien la même image que toi avec des spores qui présentent une apparente vacuole au centre –( ce que je ne retrouve pas dans les ouvrages ) Il est à noter qu’ elles ne sont que quelques unes avec cette particularité - les autre sont pleines et sans vacuoles .

Les spores sont de plusieurs types:
Des spores arrondies autour de 7 µm disposition en chaîne acropetale (l’une derrière l’autre) .

cladosporium 2..jpg

Mais aussi des spores plus grandes qui peuvent être septées : Ces spores comme le montre ci –dessous la photo sont souvent au rang le plus bas ( on parle de ramospore ou ramoconidie )

cladosporium 3..jpg

L’aspect général de la moisissure est

cladosporium 4..jpg


Il s'agit d' un Cladosporium

Reste le problème des rosettes - un mystère - dans mon observation j’ai trouvé cette image avec des spores incolores et de très petites tailles .

cladosporium 5..jpg


Les cultures sont en cours - on obtient souvent des images de meilleurs qualités surtout pour l étude des hyphes dans la zone immergée –
Ce que ne permet pas de faire la technique du scotch
(Si tu veux bien - je referai une présentation du Cladosporium dans la partie encyclopédie un peu plus tard) .

Amicalement
  • 0

#8 Dominique.

Dominique.

    Reptile

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPipPip
  • 642 messages

Posté 17 mars 2013 - 08:34

Post-scriptum :
La couleur noire du thalle de cladosporium est liée à la présence d 'un pigment mélanique- .
Il existe donc une structure mycélienne non mélanisée dans nos prélèvements .

Or il y a beaucoup plus de formes non mélanisées sur ton prélèvement que sur le mien -
Ton prélèvement intéresse un mycélium d’expansion récente
Tandis que le mien est fait sur une plaque existant depuis des mois .

Il faudrait penser qu il existe soit une forme juvénile qui se mélanise avec le temps -soit autre mycélium.

La question à creuser est donc - : existe il une période de croissance non mélanisée chez cladosprorium ?.

Bonne journée
  • 0

#9 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Michel
  • 8 671 messages

Posté 19 mars 2013 - 10:14

Bonjour Doc,

J'ai fais quelques prélèvements supplémentaires sur la zone traitée pour voir si les spores "claires" ne sont pas dues à une décoloration par le Javel.
Je n'ai pratiquement rien trouvé.
Je n'ai pas de photos à proposer, car je ne suis pas satisfait de ma caméra.

J'ai ressorti une vieille Jincheng MD300 qui a priori donne de bons résultats, mais je n'ai pas de logiciel correct pour la faire fonctionner.
Le problème vient de l'obsolescence des drivers.
En effet, passé un certain temps, on change fatalement d'ordinateur (cela m'arrive souvent) et ce type de camera chinoise (sans connotation péjorative !) ne fonctionne plus avec les nouveaux systèmes d'exploitation et les drivers (bricolés) ne sont plus mis à jour (il faut bien vendre de nouveaux produits!).
Résultat, les dernières images que j'ai pu faire (voir dernier message) ne dépassent pas la taille de 800 X 600 pixels.
Les précédentes (nettement meilleures) étaient faites avec un mini APN tenu à la main, mais c'est toute une acrobatie.

Bien cordialement.
  • 0

#10 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Michel
  • 8 671 messages

Posté 19 mars 2013 - 11:37

Voilà, j'ai quand même pu faire un "bidouillage" de driver .
Voici donc une image Echelle : 1 du capteur (Jincheng MD300 ) 1280 X 1024 .
Objectif sec 80 X ON 14;0
Sans aucun trucage. Un simple recadrage sans modification d'échelle.

Sec.jpg



Bien cordialement.
  • 0

#11 Michel

Michel

    Homo sapiens microscopicus

  • Michel
  • 8 671 messages

Posté 19 mars 2013 - 12:09

Quelques heures plus tard ...

J'ai retrouvé un flacon d'huile :
Sans aucun trucage. Un simple recadrage sans modification d'échelle. A droite

Gauche : Objectif à sec ---------------------------- Droite : en immersion.

Huile2.jpg


Je pense que cette photo confirme la nature réelle de la "vacuole" ou la dépression , qui n'est pas apparemment due au collage du ruban comme je l'avais envisagé.

Je précise que les deux images sont à la même échelle (E = 1) Seulle la MAP à peut-être légèrement changé.

Mêmes réglages.

Bien cordialement.

Modifié par mPx, 19 mars 2013 - 06:45 .
Les photos n'étaient pas en bonne place.

  • 0

#12 Dominique.

Dominique.

    Reptile

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPipPip
  • 642 messages

Posté 19 mars 2013 - 05:38

Bonsoir Michel

Très belle photo qui montre une dépression au centre des spores
et fait disparaître l’ hypothèse première d’une vésicule - ( qui elle faisait plus évoquer une levure ) ( l’ hypothèse d’ une cocobacille était une erreur de mesure )

Sur le Net 2 images de spores avec cette dépression photo 1 photo 2

Ce prélèvement sur le mur était une très bonne idée

Pour revenir à la mise en culture du papier scotch -
Protocole - papier scotch appliqué sur la zone à prélever
Examen X20 dans eau glycérinée qui montre la présence des spores
Transfert du papier dans une boîte de Petri face contre le milieu de culture ( Sabouraud )
24 heures - après retrait du papier
La croissance du mycélium est réalisée en 24 heures
Le thalle est actuellement blanc - ++ et en episcopie ne contient pas encore de spores
A suivre
  • 0

#13 Dominique.

Dominique.

    Reptile

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPipPip
  • 642 messages

Posté 23 mars 2013 - 11:33

Suite

En 48 heures la couleur est devenue vert sombre puis noire (surtout le revers de la culture )

Par contre en même temps se sont développés des pénicilliums
Les spores blanches sont probablement des spores de penicilliums
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!