Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Urostyla, paramécies DIC et Fluorescence


  • Veuillez vous connecter pour répondre
2 réponses à ce sujet

#1 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 432 messages

Posté 24 mars 2017 - 01:10

Bonjour,

Je continue mes essais sur la prise de ciliés en mouvement en fluorescence.

2 espèces étaient présentes, Urostyla (ou similaire) et paramécie.

Les photos en DIC, ne posent généralement pas de gros problèmes, mais les photos en fluorescence épiscopique, ne sont pas encore suffisamment net du fait des temps de pose à 1/20-1/30; 400 isos.
Led cree XHP50 19W; 1600lm
l'essai avec une Led Cree XHP70 32W 2500lm, ne m'a rien amené de plus pour l'instant, mais c'était une à 4500°K
Des essais avec une 6000°K se feront également.

De prochains essais en fluorescence diascopique devraient amener plus de lumière je pense (Cree XHP70) mais il  faut avoir les bon filtres d'excitation et de blocage.

Les 2 ensemble, pour juger de la différence de taille, la paramécie est petite.
Remarquez la gourmandise de Urostyla !

 

Urostyla DIC40 12-02-17a.jpg

 

Urostyla seul, et déjà malade à cause des fluorochromes

 

Urostyla DIC16 12-02-17c.jpg

 

La même mais en fluo, + acridine Orange, les implantations cilaires sont visibles ?

 

 

 

 



Urostyla fluo Acryd 16 12-02-17a.jpg

 

Paramécie et d'autres ciliés en mouvement, l'image est un peu flou, il faudrait figer à au moins 1/150e à ce Gx

 

paramecie Acryd fluo16 12-02-17a.jpg

 

JM


  • 0

#2 pablito

pablito

    Homo sapiens microscopicus

  • Co.Admin
  • 1 623 messages

Posté 24 mars 2017 - 02:18

Génial la fluorescence !!! je rêve de voir un jour à l'oculaire, j'ai une piste à Montpellier et Pablo me tanne pour y aller.

 

Merci de ces photos, chacune grande dans son style. Pierre


  • 0

#3 JML

JML

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 66 messages

Posté 24 mars 2017 - 04:44

Bonjour JM

tu rencontres là les difficultés classiques inhérentes à la technique de fluorescence;

le changement de température de couleur de la led n'améliorera rien, pas plus que la fluo en transmission qui est plus "acrobatique" et qui impliquerait un condenseur fond noir à immersion.

Si tu augmentes la puissance de ta source d'excitation, en supposant que tu puisses en mettre une comparable à une lampe HBO par exemple, tu rencontreras un autre problème qui est le photobleaching,en français extinction de fluorescence, ou encore "blanchiment".

c'est donc un peu la quadrature du cercle et ta marge d'évolution se limite à l'optimisation des différents composants:

- source avec un maximum de puissance admissible par le fluorochrome

- objectif d'ouverture la plus élevée possible

- filtres avec la meilleure transmission possible (grosse importance sur le rendement final)

- sensibilité du détecteur optimisée avec un bruit que tu juges acceptable

le temps d'exposition sera la conséquence de tout ça et les possibilités restantes d'amélioration sont très faibles:

- utilisation d'un antifading dans le milieu de montage pour limiter l'extinction de fluorescence, par ex le vectashield ou le citifluor; Et là, je te conseille de te rapprocher d'un labo qui fait de la fluo, car à titre privé ce n'est pas simple de s'en procurer. Ce sont des antioxydants qui vont "bloquer" l'oxygène du milieu pour l'empécher de dégrader le fluorochrome sous l'effet de la lumière d'excitation.

- il y a aussi la possibilité de travailler sur le fluorochrome, et éventuellement d'en changer contre un qui a un coff d'absoption moléculaire (coté excitation) et rendement quantique (coté émission) plus élevés;

 

bonne chance pour sortir les meilleures photos avec tout ça.

 

Cordialement

JML


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!