Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Pour remplacer la paraffine ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 Jean-Louis Yaïch

Jean-Louis Yaïch

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 215 messages

Posté 18 mars 2018 - 08:03

Bonjour à tous,

Solito de Solis nous a prévenu : l'usage du toluène n'est pas recommandé car il est cancérigène. Existe-t-il un produit de substitution pour déparaffiner les préparations ?

Merci et bonne semaine,

Jean-Louis

 

 

 


  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 599 messages

Posté 18 mars 2018 - 08:14

  Bonsoir Jean Louis

 

    Il me semble que le risque cancérogène du toluène dans le cadre d 'un laboratoire amateur  reste une hypothèse .

    En milieu  professionnel peut-être  mais  pour l' amateur ?.

    Il suffit d' aérer la pièce .

    Le toluène   est le plus facile à obtenir .

 

   Il existe le Limonéne  (  Terpéne  extrait de la  peau d' orange )   28,95 euros HT le litre  chez Carl Roth

     

              Amicalement

                               Dominique


Modifié par Dominique., 18 mars 2018 - 08:17 .

  • 0

#3 Jean-Louis Yaïch

Jean-Louis Yaïch

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 215 messages

Posté 18 mars 2018 - 08:40

a.jpg Dominique, je te remercie pour ton avis qui est sans doute juste. Donc, ne pas mettre le nez dessus et bien aérer la pièce (mon bureau-laboratoire est attenant à ma cuisine-salle à manger.

Amitiés de Jean-Louis

 

PS ma caméra est en panne, je dois attendre qu'elle soit réparée pour écailler mon lézard.


Modifié par Jean-Louis Yaïch, 18 mars 2018 - 08:40 .

  • 0

#4 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 900 messages

Posté 18 mars 2018 - 08:45

Si je peux me permettre, Dominique, où donc jetez-vous vos solvants organiques insolubles dans l'eau ? 

Quels conseils dont donc prodigués sur ce forum pour l'utilisation "écologique" des solvants ou autres produits chimiques dont la preuve d'allergénie, d'oncogénie ne sont plus à prouver ?

Certains dont vous ne faits sûrement pas partie jouent avec un microscope, puis achètent des produits divers en drogueries, en magasins spécialisés ou sur internet et ils manipulent sans le savoir

leur santé et celles des autres, ne portent pas de lunettes, ni de masque lors de l'utilisation de dérivés aromatiques (les plus simples sont les plus dangereux et le nez sur le microscope est

la cheminée d'aspiration adéquate) parce qu'ils n'ont pas lu correctement les étiquettes ou encore, parce qu'ils se prennent pour des héros à qui aucun dam ne surviendra...

Qui pense dans l'excitation de l'expérience, ouvrir les fenêtres pour aérer lorsqu'il fait moins 5 ° Cs au dehors ? Ou lorsqu'il fait 25 ° Cs au dedans ?

peu importe, je pense plus aux eaux d'évacuation et de vidanges que de la santé de pareils abrutis.(je ne parle d'aucun d'entre vous)

 

Le limonène est une bonne alternative (très orangée)

 

Ces produits aromatiques de la série dite "benzénique" sont basés sur une molécule de benzène (schéma ci-dessous) dont un ou plusieurs atomes d'hydrogène sont remplacés par un autre atome ou ensemble d'atomes, formant des sous-séries. Par exemple, le phénol est une molécule de benzène dans laquelle un hydroxyle est substitué à un atome d'hydrogène et donne lieu à une série de corps chimiques, "les phénols". Dans le cas du toluène, c'est un méthyle qui prend la place d'un hydrogène alors que deux méthyles prennent la place de deux hydrogènes dans le cas du xylène.

Sommaire

Incertitudes dans les données toxicologiques et épidémiologiques

Toluène

Xylène

Benzène

Styrène (article du glossaire)

Essence de mirbane ou nitrobenzène (article sur les essences)

Aniline (article du glossaire)

Produits benzéniques "furtifs"

La rumeur veut que plus la molécule est complexe, plus sa toxicité est amoindrie, mais la mesure de cet amoindrissement est toute relative dans la mesure où un produit peu régresser, en particulier sous l'effet d'un réchauffement excessif (ex. : le polystyrène expansé).

Les hydrocarbures benzéniques les plus élémentaires sont effectivement très dangereux : tantôt cancérigènes, tantôt mutagènes et toujours toxiques non seulement par ingestion ou inhalation, mais aussi, dans la plupart des cas, par contact cutané. Ils sont souvent très inflammables, parfois aussi extrêmement instables (styrène). Ils rendent nécessaires d'importantes précautions de stockage et des protections adéquates : gants et masque équipé d'une cartouche antisolvants et bien souvent, combinaison de protection intégrale.

On peut les classer en deux catégories : les variétés très fluides, abordées ci-dessous et les variétés d'aspect huileux, traitées dans d'autres articles (voir styrènenitrobenzène et aniline).

Leurs dérivés sont parfois d'une complexité inouïe et sont assez présents dans la nature. Ils ne présentent pas systématiquement de tels caractères de dangerosité, mais il faut garder à l'esprit que brûler du bois produit du xylène, c'est-à-dire que des phénomènes naturels ou très banals ont une toxicité potentielle dès lors qu'il y a régression.

Dans les parfums on trouve du nitrobenzène et l'humanité s'est très longtemps chauffée au bois. On décrira donc ici les produits purs, sans polémiquer mais en invitant à la prudence.

 

 

Les liquides benzéniques (benzène, toluène, xylène) sont transparents, incolores et odoriférants. Leur inflammabilité et leur explosivité, même sous forme diluée, paraissent terrifiantes lorsque l'on pense qu'ils sont bien souvent présents dans les ateliers et les magasins d'arts plastiques (gare aux fuites  !). Dans ce domaine, seules les résines de moulage impliquent des dangers comparables. L'extinction des hydrocarbures benzéniques ne peut être effectuée qu'à l'aide de mousse carbonique, de mousse d'alcool, de poudre chimique sèche, et sous certaines conditions, d'eau pulvérisée (brouillard). Le jet d'eau direct est fortement déconseillé.

Incorporés au système sanguin, ils deviendraient particulièrement néfastes (surtout le benzène). Ils peuvent traverser la peau d'autant plus qu'ils ne sont pas tellement volatils (à l'instar de l'eau) et demeurent donc bien plus longtemps en contact cutané que par exemple l'acétone ou l'alcool courant.

Justement parce qu'ils ne sont pas très volatils, ils peuvent servir de solvants et d'émulsifiants pour diverses peintures comme l'acrylique par exemple. Pour cette raison, il y a toujours lieu de s'inquiéter de la composition réelle des produits synthétiques, notamment ceux qui sont proposés comme solvants pour des peintures d'usage plus ou moins courant.

 

Incertitudes dans les données toxicologiques et épidémiologiques

 

Si de nombreux ouvrages mentionnent des dangers "présumés" et font état de manques de preuves scientifiques, ce qui est admissible étant donné les difficultés soulevées par ce type d'enquêtes, il est plus troublant de constater que les études présentent de singulières imprécisions y compris dans les dix dernières années : paramètres non cités, méconnaissance de la pureté des produits, omission de l'analyse des pré-sensibilisations, etc.

Pire : certains dérivés simples comme la toluidine et la xylidine ne semblent avoir fait l'objet d'aucune enquête - ou du moins, aucun résultat n'est disponible. Il semble régner, à première vue, une sorte de silence radio concernant particulièrement les familles toluénique et xylénique, qui connaissent beaucoup d'emplois, ce qui est peut-être dommage, soit dit sans a priori.

L'inscription du toluène, du xylène ou de benzène et de leurs dérivés les plus simples dans telle ou telle catégorie de dangerosité est liée à ces incertitudes. Par ailleurs, le principe de précaution n'est guère appliqué dans le monde des arts plastiques alors que l'industrie a déjà pris une longueur d'avance...

 

la suite: http://online-dotape...es/benzene.html


Modifié par solito de solis, 18 mars 2018 - 08:50 .

  • 0

#5 Jean-Louis Yaïch

Jean-Louis Yaïch

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 215 messages

Posté 18 mars 2018 - 08:54

RE,

est-ce que le Terpinol vendu chez mon-droguiste.com corresond à ton limonème. C'est le resultat que donne son moteur de recherche sur limonème.

Amitiés de JL

 

 


A Solito :

Bonsoir,

Connais-tu des produits de substitution ? As-tu essayé le Terpinéol (je ne suis pas certain que terpinol = limonéme) ?

S'il est possible d'utiliser un produit non toxique, je ne pousse pas le vice jusqu'à choisir le premier.

Merci,

JL


  • 0

#6 Jean-Louis Yaïch

Jean-Louis Yaïch

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 215 messages

Posté 18 mars 2018 - 09:35

Bonsoir,

Qui peut se permettre de juger des motivations des autres pour entreprendre quelques explorations au microscope ?

Qui peut évaluer la profondeur ou l'ineptie portée par un questionnement ?

Les inepties se trouvent plus souvent dans les réponses et les affirmations brutales que dans les questions.

Amitiés de JL


  • 0

#7 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 900 messages

Posté 18 mars 2018 - 09:46

réponse:

tout cerveau à le droit d'organiser ses informations comme il l'entend au moment où il organise ses données en évaluation et jugement

et il peut prendre le droit de le clamer ou de le taire, de procrastiner ou d'en construire d'autres produits.

Il n'empêche qu'il sera un cerveau d'abruti s'il copie sans "penser par lui-même"

 

 

Le limonène et le terpinéol n'ont absolument pas la même structure organqiue

Le limonène s'enflamme plus rapidement que le terpinéol mais il est moins toxique et peut-être même un produit 'alimentaire",

on peut l'acheter sur Amazon

le terpinéol est considéré comme toxique


Modifié par solito de solis, 18 mars 2018 - 09:59 .

  • 0

#8 Jean-Louis Yaïch

Jean-Louis Yaïch

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 215 messages

Posté 18 mars 2018 - 09:55

Merci, Solito, pour ta réponse. Tes connaissances sont certainement très grandes. Je pense que personne n'en doute. Mais, nos structures mentales, nos modes de penser et d'agir, sont d'évidence très différentes. C'est ce qui me plaît dans le débat avec toi. Je ne te demande pas la réciproque ni de partager ce plaisir que j'ai à te lire. Je suis surpris à chaque fois. TU me surprends à chaque fois.

 

Ceci dit :

Quelqu'un sait-il où trouver du limonéne ?

Merci.

JL


Modifié par Jean-Louis Yaïch, 18 mars 2018 - 10:05 .

  • 0

#9 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 599 messages

Posté 19 mars 2018 - 07:43

Bonjour Jean- Louis

 

Va voir chez  Maison des  enseignants de Provence.  Cela devrait aller

http://www.la-mep.co.../pdf/chimie.pdf

 

Les grands  labo  peuvent  fournir :

Carl  Roth

Prolabo

MMFrance

Coger

 

 Mais souvent les particuliers  ne sont pas admis

 

Amicalement

                                 Dominique


  • 0

#10 patrice duros

patrice duros

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 164 messages

Posté 19 mars 2018 - 09:17

Bonjour à tous,

Attention cependant avec le limonène de plus plus à l'origine d’eczémas de contact car présent un peu partout dans les produits cosmétique.

Alors utilisé pur ...donc manipulations avec des gants ...


  • 0

#11 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 045 messages

Posté 19 mars 2018 - 09:55

Bonjour, 

Je ne veux pas aviver le débat, mais je trouve qu'il y a quand même beaucoup d'incetitudes.

 

 

Incertitudes dans les données toxicologiques et épidémiologiques

 

Si de nombreux ouvrages mentionnent des dangers "présumés" et font état de manques de preuves scientifiques, ce qui est admissible étant donné les difficultés soulevées par ce type d'enquêtes, il est plus troublant de constater que les études présentent de singulières imprécisions y compris dans les dix dernières années : paramètres non cités, méconnaissance de la pureté des produits, omission de l'analyse des pré-sensibilisations, etc.

Pire : certains dérivés simples comme la toluidine et la xylidine ne semblent avoir fait l'objet d'aucune enquête - ou du moins, aucun résultat n'est disponible. Il semble régner, à première vue, une sorte de silence radio concernant particulièrement les familles toluénique et xylénique, qui connaissent beaucoup d'emplois, ce qui est peut-être dommage, soit dit sans a priori.

L'inscription du toluène, du xylène ou de benzène et de leurs dérivés les plus simples dans telle ou telle catégorie de dangerosité est liée à ces incertitudes. Par ailleurs, le principe de précaution n'est guère appliqué dans le monde des arts plastiques alors que l'industrie a déjà pris une longueur d'avance...

 

Beaucoup d'incertitudes ? Je dirais qu'il n'y a pas beaucoup de certitudes si ce ne sont pas des croyances.

 

Qui travaille à démontrer qu'une substance est dangereuse pour l'homme ou pour le reste de la nature?

Quels sont les protocoles?

Quels sont ces organismes et par qui sont-ils contrôlés? 

Que valent des études statistiques sur d'autres études qui elles mêmes ne sont pas sures?

Y a t'il des groupes de pression derrière les financements de ces études ? ( lobbies ) 

Quel est le rôle de l'idéologie dans tout cela, des croyances des modes et idées reçues?

 

Quand je dis que les objectifs à l'infini, c'est une mode et que cette mode sert les intérêts financiers des constructeurs, c'est la même chose que la mode du "naturel" du Bio des produits Non chimiques .

 

Tout ce qui est "chimique" est suspect ( principe de précaution) et tout ce qui est "naturel" est bon pour la planète. (principe d'absolution) (1) (Tryphon)

 

Amicalement.

 

(1) Ne cherchez pas dans le dictionnaire, je viens de l'inventer.


  • 0

#12 Jean-Louis Yaïch

Jean-Louis Yaïch

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 215 messages

Posté 19 mars 2018 - 11:40

Bonjour à tous,

Et merci pour vos pistes. Mais, mea culpa, je n'avais pas lu la réponse de Solito jusqu'au bout et effectivement, j'ai pu acheter ce produit sur Amazon.

Bien amicalement,

Jean-Louis


  • 0

#13 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre Modérateur
  • 1 040 messages

Posté 19 mars 2018 - 07:17

Bonjour Jean-Louis,

Si tu veux éviter la paraffine il existe aussi le PEG 4000 soluble dans l'eau (déjà cité par Dominique qui dit que l' on peut en trouver en pharmacie sous le nom de Macrogol 4000).
Je t' invite à lire cet article:

http://mycolim.free..../coupes_peg.pdf

Cordialement,
JL
  • 0

#14 Jean-Louis Yaïch

Jean-Louis Yaïch

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 215 messages

Posté 19 mars 2018 - 07:22

Merci Jean-Luc, je vais demander à mon pharmarcien et voir s'il peut me proposer ce produit.

Amitiés de Jean-Louis.


  • 0

#15 JPL80

JPL80

    Acide nucléique

  • Membre confirmé
  • 80 messages

Posté 19 mars 2018 - 08:48

Bonsoir à Tous

Depuis quelque temps j'utilise du PEG 1000 acheté sur mon-droguiste.com (24,45€ le kg).

C'est très facile d'emploi: fusion à 42°C environ (donc les échantillons ne sont pas endommagés par un échauffement trop fort), coupe aisée (personnellement avec le rocking microtome) et dissolution dans l'eau... Donc pas de manipulation de produits toxiques.

 

Je l'utilise surtout avec des tissus végétaux,  et j'ai fait quelques tentatives avec des tissus animaux, sans trop de succès pour l'instant mais je vais persévérer.

 

J'ai essayé également le PEG 4000, mais ne suis jamais parvenu à faire des coupes exploitables à cause de l'effritement important de ce produit lors de la coupe.

 

Bon courage à toi Jean-Louis.

 

JPL


Modifié par JPL80, 19 mars 2018 - 08:51 .

  • 0

#16 Buteo

Buteo

    Purgatorius

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 783 messages

Posté 20 mars 2018 - 11:29

Bonjour,

j'ai aussi essayé le Macrogol 4000 (3 euros et des brouettes sous le nom Macrogol de chez Biogaran) pour des coupes à main levée de lichen.

C'est vrai qu'il fait pas mal de copeaux et s'effrite pas mal.

Buteo


  • 0

#17 Ozzy

Ozzy

    Acide aminé

  • Membre
  • 5 messages

Posté 27 mars 2018 - 10:35

Bonsoir à Tous

Depuis quelque temps j'utilise du PEG 1000 acheté sur mon-droguiste.com (24,45€ le kg).

Bonjour, il s'agit bien de cela ?

https://www.mon-drog...GLY67500KMR.cfm


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!