Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Les particules fines !


  • Veuillez vous connecter pour répondre
Aucune réponse à ce sujet

#1 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 202 messages

Posté 27 février 2019 - 09:01

Bonjour,

 

il n'est pas un jour, ou une heure si on écoute certaines radios, où l'on n'entend pas parler de "PARTICULES FINES".

 

Fines, c'est le domaine du microscope non ?

Je suis étonné que ce nom ne vous fasse pas tilter en tant que microscopistes curieux, en tout cas dans vos observations.

 

Ces particules ont un impact certain sur la santé, elles sont considérée  par le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer ), comme cancérigènes.

J'ai donc décidé d'ouvrir un nouveau chapitre.

 

Les particules fines sont d'abord des particules, terme générique qui peut designer de nombreuses substances différentes. Fines parce qu'elles sont très petites.

 

Elles se mesurent en PM suivi d'u chiffre en µ. PM = Particulate Matter.

PM 10, elles sont filtrées par nos voies respiratoires  mais ne sont pas encore considérées comme fines .

PM 2.5 Ici commencent les particules fines elles ne sont pas filtrées par nos voies respiratoires, elles pénètrent donc profondément dans notre organisme   et ceci plus profondément que leur taille est petite.

PM1 ou très fines

PM 0.1 ou ultrafines

Dans cette classification chaque catégorie englobe toutes les particules de taille inférieure, ainsi dans les PM 10 il y a aussi des PM 2.5 et inférieures.

A partir de 1µ elles peuvent entrer dans les cellules, entrer dans le sang et être distribuées dans l'ensemble de l'organisme.

En dessous ce sont les nanoparticules encore plus potentiellement dangereuses.

 

Vous voyez que certaines de ces particules entrent dans le champ du microscope classique et nous verrons que certaines, bien plus fines que le pouvoir séparateur de nos objectifs, peuvent être quand même visibles (détectées).

 

Il y a 40 ans que je milite (à raison) contre la nocivité des particules fines des moteurs Diesels, officiellement réputés (pendant 40 ans) comme non polluantes et encouragées à l'achat pour ces raisons. . Puis la "mode" a changée alors que ces moteurs passent  maintenant en dessous des seuils tolérés , ils sont maintenant considérés comme des dangers publics.

Comme quoi les modes ou les lois ne sont pas toujours en accord avec la réalité telle que la science la définit.

Si bien que nous ne parlons que de la toxicité de l'air comme si les mêmes particules n'étaient plus nocives quand elles ne sont pas véhiculées par l'air  et nous nous (pas moi tout de même) régalons de toutes sortes de mets "fumés" artificiellement dans des fumoirs (véritables usines à cancer) ou sur nos grilles de barbecues et nos poêles .

 

Ne rentrent pas dans nos esprits comme des particules fines , les résidus de déchets plastique qui après érosion, entrent dans la gamme de dimensions (aérodynamiques)  .

Et pourtant on en retrouve dans les organismes qui constituent le plancton.

 

Voilà donc un nouveau champ d'investigation pour nous, passionnés de toutes petites choses.. 

Nous allons souvent  à la "chasse" aux Protistes, a-t'on pensé à vérifier s'ils n'étaient pas contaminés ou s'ils ne vivaient pas au milieu de particules fines?

 

 

Amicalement.

 

  • Découverte de particules fines dans des organismes marins des grandes profondeurs.
  • Tournant scientifique : la découverte de micro particules dans des échantillons de cerveau ouvre la voie à une meilleure compréhension de l'impact de la pollution atmosphérique sur notre santé

https://www.atlantic...-annesi-maesano


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!