Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Applications "Champignons"


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 11 novembre 2019 - 02:41

Bonjour,

 

J'ai trouvé quelques champignons devant ma porte et comme j'avais chargé deux applications sur mon téléphone (que je n'allume qu'une fois par an pour avoir Internet en vacances) j'ai eu l'idée de les utiliser.

J'ai donc pris des photos et lancé les applications.

 

Les résultats sont catastrophiques (voire dangereux) , c'est du grand n'importe quoi !

En fait j'obtiens à peu près le même résultat avec Google images, c'est à dire une recherche, sur la couleur générale du cliché et vaguement de la forme.

Les espèces proposées n'ont aucun rapport entre elles , un fiasco total !

 

IMG_20191111_111738-20.jpg

Photo proposée

 

Image1-60.jpg

Un recadrage à 60% pour voir les détails

 

Amicalement.


  • 0

#2 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 914 messages

Posté 11 novembre 2019 - 06:00

@tryphon
Il est probable et certain même que tes prises de vue ne correspondent pas aux critères utilisés par les applications pour la reconnaissance de tes carpophores

Sur tes photos on ne voit pas exactement la longueur du pied, sa forme, sa texture, la forme des lames et leur jonction près du pied, la forme du chapeau
N'est-ce pas ?
Un ami designer architecte m'avait proposé de créer une application pour déterminer les invertébrés aquatiques d'après des photographies.

Ce fut un grand fiasco tant les "contraintes" comme on dit en architecture sont telles que les résultats suivant leur respect ou non, peuvent être complètement farfelus.

 

cordialement

SDS

 

ps: pour celui qui désire reconnaître un champignon comestible ou non, ici dans la région des Ardennes, il y a un truc qui marche.

Il suffit de suivre un groupe d'amateurs italiens. En général, ils ramassent les vénéneux et laissent sur place les comestibles.


  • 0

#3 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre Modérateur
  • 1 042 messages

Posté 11 novembre 2019 - 06:02

Bonjour Tryphon,

 

Est ce que l'  application te donne une seule réponse pour l' identification ou bien plusieurs possibilités avec des pourcentages de vraissemblance ?


  • 0

#4 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 12 novembre 2019 - 11:26

Bonjour,

@ Jean-Luc:

Je n'ai testé que 2 applications , à poubéliser immédiatement.

C'est une perte de temps.

 

J'ai étudié (en diagonale !)  des algorithmes  d' IA qui reconnaissent des fleurs en faisant des statistiques sur les dimensions (longueur et largeur) des pétales et sépales de fleurs et çà marche. Mais cela implique de faire des mesures et d'utiliser un dataset.

Pour  ces applis de champignons, on se contente de "ressemblance" entre images et de proposer d'autres images . Le chercheur de champignons se trouve confronté à de nouveaux problèmes de reconnaissance d'images, de comparaisons hasardeuses.

Tant vaut-il prendre des cours de mycologie.

 

Amicalement.


  • 0

#5 Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

Jean-Luc Bethmont (Picroformol)

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre Modérateur
  • 1 042 messages

Posté 12 novembre 2019 - 05:31

Bonjour Tryphon,

 

 

          Je crois que tu parles du "dataset" Iris utilisé comme exemple pour des problèmes d' apprentissage supervisé. Ce jeu de données est présent dans la librairie scikitlearn (python);

Dans ce cas il y a 4 variables mesurées et 3 classes d' iris.

 

          Pour les champignons je suppose que ton application se base sur une image que tu fournis à l' application.

 

         Dans ce cas l' algorithme ne reçoit que les valeurs des pixels de l' image et doit extraire des caractéristiques qui sont différentes des caractéristiques qu' un humain prendrait pour classer son champignon; les caractéristiques de l' ordinateur sont souvent incompréhensibles pour l' être humain.

         On est ici dans l' apprentissage non supervisé, le problème est plus difficile d' autant qu' il y a de très nombreuses variétés de champignon.

         Pour son apprentissage l' algorithme devrait avoir au moins 1000 images de chaque espèce de champignon pour s' en sortir je te laisse imaginer le nombre d' image ! 

         Difficulté supplémentaire le même champignon peut-être différent suivant qu' il est jeune ou plus vieux et la photo peut-être prise suivant différent angle.

      J' espère avoir été clair ?

 

   Comme, en plus de la microscopie, je suis intéressé par ce genre de problématique je suis en train de réfléchir à un système de classification automatisé pour les amibes à thèque.

 

cordialement,

JL

 

 


  • 0

#6 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 12 novembre 2019 - 06:09

Hello JL 

 

Je crois que tu parles du "dataset" Iris utilisé comme exemple pour des problèmes d' apprentissage supervisé

En plein dans le mille !

 

Pour le reste, je suis entièrement d'accord, on est loin de l' intelligence humaine.

 

Bon courage pour les amibes.

 

Amicalement.


  • 0

#7 JOCELYN ODIAU

JOCELYN ODIAU

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 27 messages

Posté 12 novembre 2019 - 08:29

pour vous faire une idée ! 7400 variétés de champignons rien qu'en France dont environ la moitié peu courant ! il est déjà difficile à la vue pour un mycologue averti de donner un nom à certain , comment voulez vous qu'avec une simple photo ce soit possible . Pour exemple la semaine dernière avec un ami pharmacien et mycologue nous avons ramassé de russules rouge et à ce jour nous ne savons pas encore donner un nom à celle ci tant la difficulté est grande ; nous sommes arrivé à la conclusion :variété ameticineae ce qui est déjà une avancée il va falloir maintenant faire des micro sur les spores pour savoir le reste ! alors avec une appli !!!! par contre avec les plante , l'appli "plantnet " marche à peut près bien , encore ne faut il pas être tout à fait novice . 


  • 0

#8 jmaffert

jmaffert

    Hominidé

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 968 messages

Posté 16 novembre 2019 - 08:31

Je suis d'accord avec Tryphon, les applications pour la détermination des champignons ne fonctionnent pas. Ce n'est pas étonnant, du fait que l'aspect de champignons d'une même espèce peut être très varié et que bien souvent une analyse microscopique est indispensable sans parler de réactions macrochimiques.

De plus les livres et les spécialistes ne sont pas toujours d'accord entre eux, ce qui ne simplifie rien.

Bien que ce ne soit pas le sujet de cette discussion, je peux quand même dire à Tryphon, qu'il s'agit de Tricholoma scalpturatum, que je reconnais pour l'avoir vu souvent dans les livres et dans la nature...

 

Pour Jocelyn, je pense qu'il s'agit de la section emeticineae. Dans cette section il faut effectivement regarder l'ornementation des spores, mais l'habitat et d'éventuelle légères variations de couleur sont essentiels.

 

Cordialement


  • 0

#9 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 16 novembre 2019 - 05:59

Bonjour Jérôme, 

 

Merci beaucoup.

J'avais, il y a des années acheté dans une Exposition Mycologique un CDROM fait par un Pr de la Fac de Toulouse, qui donnait une clé illustrée pour la détermination des Bolets (je crois, mais il faudrait que je le retrouve) Comme tu le vois, je l'ai oublié quelque part car, il n'était pas très utile sur le terrain, c'était au tout début des CDROM.

 

Petite anecdote ; j'avais repéré un cabanon en pleine campagne dont les propriétaires se disaient Grossistes en champignos en particulier les Cèpes.

C'était dans le Tarn alors j'ai recherché sur internet dans ce secteur et par hasard je suis tombé sur une horreur !

 

 

Un groupe où la seule consigne est la bonne humeur 

courtoisie et bonne humeur

""rester courtois, aucune insulte sous peine d'exclusion, pas de pub ni de vente ni petites annonces""
Après on peut poster n'importe quoi.
La lecture est édifiante et horrifiante.
 
Je crois que j'effacerais ce lien au bout de quelques jours, je ne vais pas faire de pup pour ce genre de blog où chacun peut intoxiquer tout le monde dans la courtoisie. Vive la liberté d'être C* (pardon)
J'aime bien celui qui fait tremper les champignons dans une coupelle, pour les conserver...
 
Amicalement.

  • 0

#10 jmaffert

jmaffert

    Hominidé

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 968 messages

Posté 16 novembre 2019 - 08:09

Effectivement, photos médiocres, souvent inexploitables, orthographe déplorable et connaissances mycologiques microscopiques :(


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!