Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

comment conserver les montages facilement


  • Veuillez vous connecter pour répondre
9 réponses à ce sujet

#1 JOCELYN ODIAU

JOCELYN ODIAU

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 27 messages

Posté 21 décembre 2019 - 03:09

Bonjour à tous , 

 

   Je voudrai conserver mes préparations en lamelle pour les montrer lors de nos échanges (uniquement en mycologie ) et les avoir de manière pérenne ! y a t il un mode simple comme par exemple souder les lames et lamelles avec un produit et éviter la déshydratation et leurs conservations ! mais est ce possible ? 

  Voilà mon problème si quelqu'un a une idée , je serai heureux Merci


  • 0

#2 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 599 messages

Posté 23 décembre 2019 - 01:00

Bonjour 

 

Depuis longtemps  les préparations   peuvent être conservées,  plus ou moins  longtemps,  en fonction du milieu de montage que   tu as choisi .

Milieux de montage aqueux comprend :

Aquatex®  

Gélatine

Glycérol

Glycérol gélatiné selon Kaiser

Sorbitol F liquide (sirop de sorbitol, non cristallisable) E 420 / Fructose

    Dans ces  cas il faut luter    - par exemple avec du vernis à ongle  ( transparent ou coloré ) - mais  le mot  pérenne  ne dépasse pas  quelques mois .

 

Milieux de montage anhydres comprend :

Milieu de montage anhydre DPX Néo

Milieu de montage rapide Entellan®

Milieu de montage anhydre Neo-Mount

Milieu au  Baume du Canada    et  ses présentations  modernes – Eukit – Euparal  etc  il n’ y a pas  de  lutage  nécessaire .le mot  pérenne  peut être  utilisé  pour  ces préparations .( plus de 100 ans  pour les montages au Baume du Canada ).

 

Amicalement

                     Dominique


  • 0

#3 JOCELYN ODIAU

JOCELYN ODIAU

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 27 messages

Posté 06 janvier 2020 - 06:31

Bonne année Dominique et a tous et merci  pour ces réponses que je trouve a mon retour , mais cela me parait bien compliqué pour un novice ! surtout que je ne fait pour l'instant que les champignons au sens large et alors se pose la question qu'utiliser pour les montages ? 


  • 0

#4 jmaffert

jmaffert

    Hominidé

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 959 messages

Posté 06 janvier 2020 - 10:12

Bonsoir, ce n'est jamais très simple de faire des montages; plus simple en mycologie qu'en histologie animale, mais quand même.

 

La solution la plus simple est de ne pas faire de montage, mais de nombreuses photos...


  • 0

#5 JOCELYN ODIAU

JOCELYN ODIAU

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 27 messages

Posté 07 janvier 2020 - 01:59

Merci Jérôme , c'est la première chose que je me suis dit en voyant les processus donnés par Dominique ! bien compliqué ; à la base je ne suis pas mauvais en photographie et j'ai l'équipement NIKON , la bague T2 et le tube de liaison avec le micro et je photographie depuis caméra controle pro ce qui me permet de faire la mise au point directement sur grand écran de l'ordi . mais j'aurais voulu conserver certaine prépa peu courante , c'était le but de la question . 

Je vais essayer de faire avec du silicone !!!!

histoire de m'amuser ! même si ce n'est pas très scientifique 


  • 0

#6 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 055 messages

Posté 07 janvier 2020 - 03:10

Bonjour Jocelyn,

 

La photographie est un bon moyen de conserver trace de nos observations, mais la photographie n'est pas l'aussi fidèle reflet de la réalité que l'on croit , surtout après manipulations.

La dimension éthique de la photographie n'est pas toujours garantie.

Il est donc important, si le sujet n'est pas banal de vouloir le conserver.

Les préparations définitives ne sont pas toutes compliquées, il y en a de fort simples.

C'est  même un des piliers de la microscopie et une justification du forum.

 

Amicalement.


  • 0

#7 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 599 messages

Posté 07 janvier 2020 - 07:50

Bonsoir

Ce n’est pas compliqué  mais il faut un  protocole.

 Pour la mycologie  il est préférable d’utilisé  un  milieu  aqueux  afin de  pas déformer les échantillons.

Le plus   simple  est la gélatine  glycérinée.

http://www.brunelmic...-mountants.html

Pour la  rendre  liquide  il  faut  mettre  le flacon au bain marie

Mettre  une  goutte sur la préparation avec  une petite  tige de métal qui laissera tomber la petite  goutte

placer la lamelle

Mettre  un petit  poids de quelques  grammes sur la lamelle  plusieurs minutes

Laisser    durcir.

Le lendemain   luter les bords avec du vernis à ongle  .

La préparation  peut être conservée  pendant des  mois

 

On peut aussi  la fabriquer  dans un flacon  mis dans un  bain marie - la préparation  se fait à chaud  autour de 50°

Gélatine 10g  (super marché)

Glycérine 80g   (Glycérol  pharmacien)

Eau distillée  70 g  -  (on peut  utiliser l’ eau déminéralisée )

faire fondre la gélatine dans l' eau  déminéralisée  laisser   et ajouter la glycérine.

 

La préparation se conserve des années  - pour éviter  les moisissure on ajoutait  du Phénol   mais  on peut s’ en  passer  ou ajouter quelques  gouttes    d’ huile essentielle de Tea Tree  (Surtout connue pour ses propriétés antivirales, antifongiques et antiseptiques)

                            Amicalement

                                                Dominique.


Modifié par Dominique., 10 janvier 2020 - 08:59 .

  • 0

#8 JOCELYN ODIAU

JOCELYN ODIAU

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 27 messages

Posté 09 janvier 2020 - 02:01

 merci à vous Dominique pour cette recette qui me parait tout de suite facilement réalisable ! peut on y ajouter un colorant aqueux bien sûr afin que le rendu soit  mieux et plus visible ?

 Pour typhon j'essais de ne pas trop manipuler mes photos , je suis issus de la photo argentique donc tout le travail doit se faire avant !juste quelques erreurs comme la balance des blancs ou légère différence d'expo ! sinon , c'est poubelle . 


  • 0

#9 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 511 messages

Posté 09 janvier 2020 - 03:42

Bonjour

 

 

on peut aussi utiliser les suppositoires à la gélatine en pharmacie. Pour la conservation, le regretté Walter Dioni préconisait quelques gouttes de Listérine lors de la fonte de la gélatine .

 

 

Amitiés

JMC

 

Extrait de la recette que j'utilise (voir MIK-MAG) ;

 

Pour les suppos : très simple : faire fondre au bain marie et rajouter une quantité égale de glycérine, Laisser le produit se solidifier dans un flacon à large ouverture
     

Avec les feuilles : Faire tremper 2 grammes de feuilles de gélatine dans 10 ml d 'eau pendant 2 heures. Faire chauffer au bain marie dans le flacon définitif (de préférence à large goulot, contenance 30 à 50 ml) jusqu'à ce que la gélatine soit fondue: ajouter alors 12 ml de glycérine et remuer longuement pour bien mélanger : laisser encore 5 minutes puis laisser refroidir. Ne pas laisser bouillir !. La gélatine se solidifie mais le mélange reste souple.

 

 


Modifié par Jean Marie Cavanihac, 09 janvier 2020 - 03:46 .

  • 0

#10 JOCELYN ODIAU

JOCELYN ODIAU

    Nucléotide

  • Membre confirmé
  • 27 messages

Posté 10 janvier 2020 - 08:38

Merci Jean Marie .


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!