Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -
VIDÉO

Cytolyse d'un cilié

VIDÉO

  • Veuillez vous connecter pour répondre
11 réponses à ce sujet

#1 Patrick DERENNES

Patrick DERENNES

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 158 messages

Posté 09 janvier 2020 - 07:57

Bonsoir,

 

 

Voici un court montage vidéo avec séquences accélérées et d'autres non, pour illustrer une drôle de scène filmée hier soir ... Malheureusement je suis arrivé un poil trop tard ...

 

Deux précisions :

 

- je ne sais pas si le mot cytolyse est adapté à cette scène,

- je ne peux affirmer qu'il s'agit d'un cilié, mais j'irais en plus, peut-être, vers un Colpodea ... :huh:

 

 

Voici la vidéo :

 

 

 

Dernier point : eau issue de mousses terrestres imbibées d'eau déminéralisée et pressurées.

 

 

A vous lire !! ;)


NB : j'ai bien l'impression que ce cilié était parasité par deux boules species ...


  • 0

#2 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 883 messages

Posté 09 janvier 2020 - 09:58

On est bien peu de choses
On dirait la formation d'un système solaire...

Cytolyse ?
Peut-être bien puisqu'il s'agit d'une destruction de la cellule

mais cette destruction venant apparemment d'un choc extérieur, il ne s'agit pas d'une apoptose

(mort programmée ou décidée par la cellule), -bien que l'on puisse imaginer 

que dans son monde mental, le fait d'être "nécrosée" inciterait à l'apoptose et donc à la cytolyse

-mais d'une nécrose.

Néanmoins, je pense que l'on peut utiliser le terme cytolyse : lyse de la cellule

Que se passe-t-il en fait ? On n'en sait encore trop rien.

Mais on table sur le fait que lorsqu'il y a une déchirure dans la membrane extérieure de la cellule, il existe une différence de pression terrible entre l'intérieur et l'extérieur

qui accélère le processus de délitement.

Tu pourras sûrement remarquer par l'expérience qu'un cilié malade perd sa forme initiale et gonfle jusqu'à tendre à la sphéricité jusqu'à ne plus être reconnaissable
Ce qui fait parfois douter lorsque l'on veut alors attribuer un nom à ce cilié.

La tension interne s'accroît pour atteindre l'homéostasie jusqu'à déchirer la membrane cytoplasmique. La tension minimale interne la mieux répartie est atteinte par le volume d'une sphère
Ce cilié ressemble bien à un membre de la famille des Colpodidae

SDS
 


Modifié par solito de solis, 09 janvier 2020 - 09:59 .

  • 0

#3 Patrick DERENNES

Patrick DERENNES

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 158 messages

Posté 10 janvier 2020 - 07:45

Bonjour et Grand Merci à SDS pour sa réponse !!  :)

 

 

Pour les Colpodea incluant les Colpodidae, j'ai trouvé chez l'inévitable Foissner ce document qui est une somme !

 

Je l'ai simplement parcouru pour les Colpoda sp. pour rechercher un autre individu, valide celui-ci, que je n'ai pas trouvé et que je posterai plus tard ; ceci pour dire que je n'ai pas de nitrate d'argent pour étudier ces bestioles ...  :blink:

 

Par contre je posterai également une vidéo à la suite du présent fil montrant ce que je crois être un autre Colpodea agrippé par deux petites boules le squattant : sont-ce des parasites ? 

 

A suivre donc.


  • 0

#4 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 699 messages

Posté 10 janvier 2020 - 10:31

Bonjour Patrick, tous,

 

Nous avons vu cette scène des dizaines de fois, il s'agit de la mort d'un unicellulaire.

Elle peut intervenir de différentes manière.

Sous lamelle, la principale cause est la chaleur de l'éclairage.(Préciser le type d'éclairage)

Mais aussi l'évaporation qui lui est liée. La diminution  de la masse de liquide a  pour conséquence l'augmentation de la pression atmosphérique qui s'exerce sur la lamelle. L'expérience des deux lames de verre intimements "collées" par la pression atmosphérique quand la couche de liquide qui les sépare est infime. 

 

http://phymain.unisc...r-avec-de-leau/

 

Ce n'est pas l'explication que j'avais donnée ici : http://forum.mikrosc...stis-brauniana/

Dans cette expérience, il n'y a pas d'eau ! !mais la force, si !

 

Les physiciens pourraient nous faire la démonstration du phénomène.

Quoi qu'il en soit de l'explication, quand la couche d'eau diminue, l'espace entre lame et lamelle diminue et le Protiste est horriblement compressé jusqu'à l'explosion. Le cytosquelette (microtubules) ne peut plus maintenir la membrane.

Ici, cela ne semble pas être le cas, mais on ne peut pas en être sur n'ayant pas le début de l'expérience et la taille initiale du cilié.

L'a vidéo commence alors que le Cilié a déjà perdu de nombreuses vacuoles dont on distingue bien la trace. Etles deux boules, ne sont en fait que les dernières vacuoles expulsées.

Les vacuoles digestives que l'on voit expulsées du cilié sont elles aussi constituées d'une membrane soumises à la pression osmotique (voir plus loin)

Il n'y a donc aucune attaque et il n"y a donc aucun parasite (a ma connaissance cela n'existe pas à ce niveau)

 

Dans les hypothèses d'éclatement, il y a la pression osmotique.

C'est une force gigantesque au niveau de la cellule.

Cette force s'exerce de part et d'autre d'une membrane semi-perméable (expériences de Dutochet) et c'est la base de l' osmose inverse et de la dialyse (médicale)

Si la concentration ionique de l'eau sous la lamelle augmente par évaporation la cellule est soumise à un choc osmotique, la plasmolyse, et elle implose.

A l'inverse, elle explose. 

La présence de substances chimiques peut également avoir des répercussions sur l'équilibre osmotique de la cellule.

 

Enfin, en dernier, j'évoquerais l'infection virale. 

Bien sûr, nous ne les voyons pas (sauf rares exceptions) avec nos microscopes, mais ils sont plus nombreux dans les eaux que toutes les autres formes de vie . 

Ils ne vivent comme tout le monde sait, qu'au dépend de cellules , donc, s'il y en a autant, c'est que leur parasitisme est partout dans ces milieux.

Ils se reproduisent en très grand nombre à l'intérieur des cellule ( comme les bactéries) jusqu'au moment où la cellule explose.

 

Or il se trouve que nombres de virus des protistes sont géants !

Cela ne m'étonnerait pas que tu en aies filmé !

 

Amicalement.


  • 0

#5 Patrick DERENNES

Patrick DERENNES

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 158 messages

Posté 10 janvier 2020 - 11:09

Bonjour Tryphon et Merci beaucoup pour ton commentaire détaillé,

 

Je n'ai pas beaucoup d'heures de vol en tant que microscopiste et c'est la 1ère fois que j'observe ceci !  ;)  

 

Les hypothèses d'osmose et/ou d'infection (virale ou bactérienne) m'ont également traversé l'esprit en observant la scène et en la revisionnant, notamment parce que "cela grouille" après explosion des vacuoles ...

 

Mais la seconde vidéo que je n'ai pas postée et qui précède dans le temps celle-ci, pour un autre "microbe" a priori, a du entraîner chez moi un biais cognitif : elle m'a embarquée l'esprit sur cette hypothèse de parasitisme extérieur ...

 

Du coup j'ai cherché (et trouvé ^_^) un papiers relatif au parasitisme de Colpodea par un flagellé (!), commis en 1984 par M. W. Foissner ! C'est ICI

 

Cela ne veut pas dire : 

 

- que cette hypothèse de parasitisme entraînant une explosion cellulaire est la bonne pour ce cas de figure,

- qu'il s'agit de la même espèce d'ectoparasite sur Colpodidae, 

- etc., etc.

 

Mais au moins cela existe et cela a été documenté.

 

J'enverrai ce soir, la seconde vidéo qui me semble aller dans ce même thème, sans savoir si :

 

- il s'agit d'ectoparasitisme,

- ce n'est pas plus simplement un excrétion de deux vésicules ou de quelconques organites approchants ...

 

 

Merci pour vos réactions !!  :)  

 

à +


Modifié par Patrick DERENNES, 10 janvier 2020 - 11:10 .

  • 0

#6 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 883 messages

Posté 10 janvier 2020 - 12:02

@Pa

La mobilité et l'aisance avec lesquelles se meut cette cellule implique un volume conséquent que l'on peut vérifier par le fait que la profondeur de champ varie

La pression n'est donc peut-être pas l'élément nécrosant, mais une déchirure occasionnée pendant le prélèvement ou le dépôt sur la lame
L'ectoparasitisme cité par Foissner dans son article implique des flagellés dont on devrait apercevoir les flagelles, ce qui n'est pas ici le cas dans cette video
 

bonne journée

SDS


  • 0

#7 Patrick DERENNES

Patrick DERENNES

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 158 messages

Posté 10 janvier 2020 - 06:11

Merci SDS !

 

C'est possible en effet, que le précédent cilié ait été abimé ...

 

Voici la vidéo dont je vous écrivais auparavant et qui montre sur la même lame un autre cilié Colpodea (me semble-t-il) avec deux boules côté "apical" si je peux m'exprimer ainsi ... Il est resté intact pendant toute la phase d'observation, après ... je ne sais pas ...

 

 

 

Merci à tous ! :)


  • 0

#8 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 699 messages

Posté 10 janvier 2020 - 08:30

Bonsoir,

 

VD1.png

 

L'implosion de la cellule a déjà commencé avant le début de la vidéo.

On voit bien les vacuoles digestives vidées de leur contenu. 

Au moment de l'expulsion, elles ressemblent à des sphères collées au protiste puis se détachent et se vident.

 

 

Image2.png

 

Ce spectacle est tout à fait banal. Peut-être en plus on "voit" de megalovirus ou des bactéries à l'intérieur des vacuoles .

 

Amicalement.

 


  • 0

#9 Patrick DERENNES

Patrick DERENNES

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 158 messages

Posté 10 janvier 2020 - 08:55

Merci Tryphon !! :)


  • 0

#10 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 14 699 messages

Posté 11 janvier 2020 - 09:22

Bonjour,

 

Compte tenu de la résolution de nos microscopes, on est quand même dans le flou.

Ce que j'appelle vacuoles digestives, ce sont des vésicules composées d'une membrane qui se forment au niveau du pharynx lors de l'ingestion d'une "proie".

Si cette proie est une algue ou un autre protiste, cette proie comporte elle aussi une membrane.

En fait la vacuole digestive sera donc constituée d'une double membrane .

La proie va être digérée par des enzymes et le contenu de la vacuole va être transféré dans le cytoplasme.

Ici, on a l'impression qu'un virus ou une bactérie (je crois  plus au virus) s'est développé à l'intérieur de la proie et a entraîné la mort du Protiste 

Cela me fait penser à nos huîtres contaminées par les rotavirus (et autres astrovirus) provenant de stations d'épurations qui débordent périodiquement chaque fois qu'il pleut un peu trop. La merde retourne à la mer ...

On peut se poser des questions sur les politiques d'assainissement public, alors qu'il est exigé des particuliers non raccordés au réseau des efforts financiers considérables.

On dit qu'un mégot de cigarette (cet énorme pollueur (en fait un filtre) ) peut polluer des dizaines de mètres cubes d'eau pendant des années.

Que doit-on dire du système de chasse d'eau (tout à l'égout) qui pollue des millions de mètres cubes d'eau pour enfin polluer la mer et déclencher tous les ans des millions de gastro-entérites en mangeant des coquillages.

 

Amicalement.


  • 0

#11 Patrick DERENNES

Patrick DERENNES

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 158 messages

Posté 11 janvier 2020 - 10:16

Cela me rappelle un vieux souvenir (1986 ou 87) d'une plongée dans l'anse de Banyuls (ou Colioure, je ne sais même plus), pour valider notre brevet élémentaire de plongée, où nous avions pu constater la tabula rasa provoquée par les effluents d'un émissaires d'égout se rejetant dans la baie ... Plus aucunes posidonies ...

 

Je n'ai plus assez d'actualités en la matière pour savoir si c'est toujours le cas ...


  • 0

#12 solito de solis

solito de solis

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 1 883 messages

Posté 11 janvier 2020 - 01:08

Nous ne voyons du monde que ce que nous croyons savoir

Le reste nous échappe


  • 0





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : VIDÉO

N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!