Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Cherche tampon phosphate...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
23 réponses à ce sujet

#1 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 30 mai 2020 - 05:18

Bonjour tous,

 

Vous savez que certaines colorations à plusieurs colorants sont faites pour différencier certaines cellules d'autres cellules en mettant en évidence des nuances dans les couleurs obtenues.

Dans ce cas, il peut être important que ces couleurs soient reproductibles d'un examen à l'autre.

C'est particulièrement important pour les analyses de la Formule Sanguine de type May-Grünwald Giemsa.

Pour arriver à des résultats reproductibles, on utilise pour le rinçage final un bain de solution tampon de type Phosphate.

 

Je cherche donc des fournisseurs de tels tampons.

Certes on peut les "fabriquer" soi même, mais cela demande du temps et de la précision.

Il existe des pastilles qui, une fois diluées dans 1 litre d'eau distillée donnent 1 litre de solution tampon.

Ces pastilles existent mais elles sont relativement chères (plus de 80€) pour l'amateur qui n'a pas besoin de 200 litres de tampon.

 

 

De plus elles existent en 3 pH différents ph 7.2 , ph 6.8 et ph 6.4 .

Le ph 7.2 donne des érythrocytes grisâtres alors qu'avec le 6.8, ils sont colorés en orange et orange vif à pH 6.4.

 

Y aurait-il des personnes intéressées pour partager une commande ?

 

Amicalement.

 

109468_buffer_tablets_ph7-2_Weise109468_buffer_tablets_ph7-2_Weise-ALL.jpg

Used to prepare buffer solution acc. to WEISE for staining blood smears

 

 


  • 0

#2 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 512 messages

Posté 31 mai 2020 - 11:26

Bonjour,

 

je n'en ai pas l'utilité malheureusement (je n'ai même pas de coloration de Giemsa)  . Mais peut être connais tu un labo de biologie sympa qui pourrait te donner un ou 2 comprimés? Je suppose en plus que le tampon ne se conserve pas bien sous forme liquide ??

 

Amitiés

JMC


  • 0

#3 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 31 mai 2020 - 01:30

Merci,

 

Les LAM, ce n'est plus ce que c'était, ils utilisent des cytomètres de flux et pour les rares formules à la main, ils fabriquent les tampons, et les relations humaines, c'est pareil (pour ceux que je connais).

Même pas la peine d'essayer.

Pour la conservation, c'est un mois.

Reste à fabriquer le tampon. C'est pareil; les composants, c'est en grande quantités, souvent inaccessible au public (ou impur!) et le dosage, c'est affaire de spécialistes équipés.

 

Je continue ma recherche.

 

Amicalement.


  • 0

#4 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 599 messages

Posté 01 juin 2020 - 06:02

 Bonjour Tryphon

 

           Regardes  chez Sigma-Aldrich   -- recherche Buffer

 

  Amicalement

                    Dominique


  • 0

#5 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 01 juin 2020 - 07:34

Bonjour Dominique,

Merci,

Mais ils revendent du MERCK et c'est le même prix que les autres fournisseurs.

 

MERCK.JPG

 

Amicalement.


  • 0

#6 Dominique.

Dominique.

    Batracien

  • Membre AUTEUR
  • PipPipPipPipPip
  • 599 messages

Posté 02 juin 2020 - 01:50

Bonjour  Tryphon

 

   Dans  le catalogue 2020 de Carl Roth   il y a  les propositions suivantes :

 

Comme l’image n’est pas bien lisible ;

Ph 6,4  10X10ml   sachets   35,40  euros   ref  1665.2         prix HT

               10x 5 ml                 22,05 euros  ref 1665.1

 

Ph  6.8  10 x 10 ml    sachets    35,40 euros ref 1673.2

               10x 50ml                     22,05 euros ref 1673.1

 

Ph 7,2   10x10ml       sachets    35,40 euros ref 1674.2

               10x 5 ml                      22,05 euros ref 1674.1

tryphon ps.jpg

 

Amicalement

                     Dominique.


  • 0

#7 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 02 juin 2020 - 04:45

Bonjour scrophulaire, tous,

 

scrophulaire, (le) 27 Avr 2020 - 6:52 PM, a écrit :

bonjour,

 

j'ai re-lu les protocoles et pour pour moi il manque un détaille mais qui est essentielle dans les colorations métachromatique et panoptique (dans ton cas le Giemsa). L'eau déminéralisé (bien) doit surtout être neutre. En général les laboratoires utilise des tampons à ph  7. Pas défaut prendre de l'eau en bouteille à ph 7 (écrit sur les étiquettes à l’arrière) ou en faire.

Eau Neutre : Prendre de l’eau pour fer à repasser (déminéralisé) et mettre quelques cristaux de rouge neutre.

Préparer à coté: de l’eau pour fer à repasser avec de l’acide acétique à 1% et de l’eau pour fer à repasser avec  du carbonate de soude à 1%.

Ajuster jusqu’à ce que l'eau soit orangé = pH7.(sinon jaune ou rouge). Pour apprécier la couleur prendre du verre transparent et une feuille blanche derrière.

 

Salutation

Merci de ce rappel bien utile .

En effet dans le cas de colorations combinées, il est important d'avoir une bonne fidélité des couleurs. On utilise pour le rinçage final une eau neutre.

Mais est-ce suffisant ?

On recommande d'utiliser des solutions tampon.

C'est quoi?

Une solution tampon permet d'absorber un excédent d'acide ou de base. Par exemple si on a un tampon à pH 7, il va absorber l'excédent d'acide d'une solution à 6.8 pH par exemple pour la ramener à  pH 7? Idem pour une solution qui serait à 7.2 pH , elle sera ramenée à 7.

Ce que ne fait pas une eau à pH 7.

Un frottis rincé au final avec une solution tampon à pH 6.8 aura les mêmes résultats (rendu des couleurs )  qu'un autre frottis rincé avec le même tampon.

Les résultats seront constants et donc comparables.

Pour un frottis de sang, il est très important d'avoir des nuances de couleurs reproductibles, cela permet d'identifier les cellules selon leur nature.

Pour une coupe végétale à but de reconnaissance des différents tissus, il me semble que la différenciation entre tissus ne se fait pas sur des nuances, mais clairement sur des couleurs différentes comme le rouge ou le vert ou le bleu.

Au niveau vocabulaire, le terme de panoptique s'applique à la methode de coloration de Pappenheim qui couvre toute l’étendue  des couleurs (par analogie à la vision panoptique qui couvre un champ de 360°) La coloration panoptique de Pappenheim est synonyme de Coloration au May-Grundvald/Giemsa.

Le metachromatisme est l'apparition d'un objet coloré d'une autre couleur que le colorant qui a servi à colorer la lame.

Par exemple si on colore en bleu des bacilles diphtériques, certaines parties (granulations métachromatiques) apparaissent en rouge au microscope.

Les solutions tampon permettent donc de lever des doutes dans les diagnostics.

 

Amicalement.


  • 0

#8 scrophulaire

scrophulaire

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 228 messages

Posté 10 juin 2020 - 07:38

Bonjour à tous,

Je me suis déconnecté quelques temps, donc mille excuses pour le retard.

Je me suis toujours posé la question d’une solution tampon pour ces colorations. En effet, la solution tampon permet de maintenir le pH si nous avons un excès de base ou d’acide. Mais, quand nous recouvrons une lame avec 3 ml de solution à pH 7 pour un volume d’eau cellulaire de 1 micro ou pico litre , je ne pense pas que le pH varie beaucoup.

Je pense que ces solutions sont utilisées surtout pour:
- un gain de temps car les solutions pH 7 ne sont pas stable ( varie avec la température, les ions, les bactéries...) il faut vérifier au pH mètre qu’il faut calibrer etc...vive le prêt à l’emploi

- de plus, tous ce qui est analyse est soumis à des normes et protocoles très stricts pour comparer. Donc font appel à ses tampons. Les laborantins qui analysent les lames de sang garde également les mêmes marques de colorant car les couleurs différentes d’un fournisseur à l’autre.

A+
  • 0

#9 scrophulaire

scrophulaire

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 228 messages

Posté 10 juin 2020 - 07:49

Re,

Pour faire vos solutions tampons voir adresse ci dessous
https://www.lachimie...tion-tampon.php

Les produits se trouve sur internet à moins de 10 euros

Sinon autre possibilité, prendre des solutions tampon pour étalonner les pH mètres. Aussi le prix est de 10 euros

A+
  • 0

#10 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 10 juin 2020 - 07:50

Bonjour ,

 

Tu as raison. Il y a deux aspects . Certaines colorations n'ont pas besoin de tampons, mais pour d'autres, c'est capital.

Une lame de sang, c'est tout dans la nuance.

Bien sûr si on regarde du sang par curiosité, ce n'est pas capital mais pour un diagnostic précis , il faut une grande reproductibilité d'un examen à l'autre.

L'autre rôle de l'eau tamponnée dans le MGG, c'est  la phase de coloration proprement dite, pas uniquement le rinçage final, si l'eau qu'on ajoute dans le May Grundwald n'est pas tamponnée la coloration n'est pas fiable.

J'en reparlerai un peu plus tard.

 

Amicalement.


  • 0

#11 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 11 juin 2020 - 09:14

Bonjour,

 

Un correspondant m'a signalé ce lien :

 

https://www.lachimie...tion-tampon.php

Pour réaliser les solutions tampons ci-dessous, mélanger les solutions A et B dans une fiole de 100 mL et compléter avec de l'eau.

Mais on ne dit pas ce qu'est A et B , il faut beaucoup deviner .

pH = 7
Mélanger 50 mL dihydrogénophosphate de potassium (KH2PO4) à 0,1 mol/L + 29,1 mL d'e NaOH à 0,1 mol/L.
 Compléter à 100 mL avec de l'eau.

Je suppose que Mélanger 50 mL dihydrogénophosphate de potassium (KH2PO4) c'est A ? 

 

Mais encore? 

 

phosphate.JPG

 

Mais je vois aussi :

KH2PO4
M = 136,09 g/mol

 

Comment passe-t'on de 136.09 g/mol à 0.1 mol/l ?

 

Ce serait bien qu'un chimiste nous explique simplement, par l'exemple, les mystères de la chimie et celui des moles de du nombre d' Avogadro.

 

Amicalement.


  • 0

#12 scrophulaire

scrophulaire

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 228 messages

Posté 12 juin 2020 - 05:59

Bonjour tryphon,

Je pense que tu connais très bien toute ces formules mais je vais rappeler pour certains jeune du forum.


Pour la mole, je rassure tout le monde, pas besoin d’être chimistes pour la manipuler comme pour le mètre, il ne faut pas être physicien pour tracer un très sûr une feuille avec une règle. ( nos chères bambins l’apprennent à 7 ans )

La Mole est un étalon : selon la définition dito Wikipedia :

La mole (symbole : mol) est une des unités de base du Système international, adoptée en 1971, qui est principalement utilisée en physique et en chimie. La mole est la quantité de matière d'un système contenant exactement 6,022 140 76 × 10puissance 23 ( nombre d’avogadro) entités élémentaires (atomes, ions, molécules, etc.)

Me demander pas pourquoi elle est défini comme ceci, je ne le sais pas. Pas plus que le mètre fait une certaine longueur ou que le kilo fait un certain poids.

Le but de l’étalon est que tout le monde parle de la même chose sur la terre.


Pour le nombre d’avogadro dito Wikipedia :

Jusqu'au 20 mai 2019, le nombre d'Avogadro (donc aussi la mole) est défini comme le nombre d'atomes de carbone dans 12 grammes (10−3 kg) de carbone 12, le kilogramme étant lui-même défini comme la masse d'un étalon international. Sa valeur est mesurée à :
NA = 6,022 140 857(74) × 1023 mol−1.
À partir du 20 mai 2019, le nombre d'Avogadro devient une constante fixée par convention, qui définit la mole :
NA = 6,022 140 76 × 1023 mol−1, exactement.
Le kilogramme étant alors défini en fixant les valeurs de trois constantes (la période de la radiation correspondant à la transition entre les deux niveaux hyperfins de l'état fondamental de l'atome de césium 133 à la température du zéro absolu, la vitesse de la lumière et la constante de Planck), le nombre d'atomes de carbone contenus dans 12 g de carbone 12 reste sujet à la mesure (laquelle est encore en cours d'améliorations importantes), mais n'a plus de nom particulier.

Comme pour tous les étalons, le bureau international des étalons effectue des recherches très important pour trouver des mesures répétitives et contantes de ces étalons

A+
  • 0

#13 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 12 juin 2020 - 08:00

Bonjour à tous, 

Je pense que tu connais très bien toute ces formules mais je vais rappeler pour certains jeune du forum.

Je me suis mal exprimé. Je me moque des formules, il y en a a profusion partout.

Ma question était sincère, ce n'est ni un test ni un piège.

 

Mais je vois aussi :

KH2PO4
M = 136,09 g/mol

 

Comment passe-t'on de 136.09 g/mol à 0.1 mol/l ?

 

Ce serait bien qu'un chimiste nous explique simplement, par l'exemple, ...

 

 

Je cite  à nouveau   le point de départ:

 

pH = 7
Mélanger 50 mL dihydrogénophosphate de potassium (KH2PO4) à 0,1 mol/L + 29,1 mL d'e NaOH à 0,1 mol/L.
Compléter à 100 mL avec de l'
eau.

 

Or sur le sachet présenté en photo plus haut, je vois :

 

KH2PO4
M = 136,09 g/mol

 

 

Donc ma question était comment fait-on une solution à pH 7 ,par exemple, avec ce sachet de KP2PO4 qui est une poudre, d'une part , et ta formule , d'autre part qui parle de deux solutions à 0.1 mol/l  ?

 

Amicalement.


  • 0

#14 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 12 juin 2020 - 08:10

Au sujet du mètre :

 

Là je peux répondre .

Me demander pas pourquoi elle est défini comme ceci, je ne le sais pas. Pas plus que le mètre fait une certaine longueur

J'avais écrit cela en 2005 dans le forum :

 

<<

 

Petit résumé historique :

Notre histoire commence avec un étalon primitif de mesure qui datait on pense de Charlemagne et qui s’appelait la Toise du Chatelet.
Etant fort détérioré à partir de cet étalon furent fabriquées par C Langlois en 1735 deux nouvelles Toises.
La première appelée Toise du Pérou fut utilisée par La Condamine Godin et Bouger pour mesurer un arc de 1° du Méridien à l’Equateur.
La seconde appelée Toise du Nord fut utilisée pour mesurer un arc de1 ° du méridien en Laponie par, Maupertuis et ICI Clairaut, Camus, Le Monnier et l’ abbé Outhier.
Ces deux missions commandées par l’Académie des sciences avaient pour but de vérifier la forme de la terre qui selon Newton devait être enflée à l’équateur.
En 1747 c’est la Toise du Pérou qui devient le nouvel étalon.

A la demande de Louis XV, Tillet réalisa en 1766 8 copies de la Toise du Pérou qui deviendra Toise de l’Académie. Ces copies étant destinées aux Procureurs Généraux des Parlements.
Le 26 mars 1791, l'Assemblée Constituante adopte par décret que le mètre soit définit à partir de la mesure du quart du méridien terrestre qui sera mesuré de Dunkerque à Barcelone.
Delambre devra mesurer de Dunkerque à Rodez et Méchain de Rodez à Barcelone. Deux bases de référence pour les triangulations de 6000 toises (une douzaine de Km) sont mesurées entre Melun et Lieusaint et entre Le Vernet et Salses le Château (PO).
De très nombreuses péripéties historiques, fort intéressantes mais qui nous éloignent des micromètres aboutissent à la définition de l’unité de longueur comme la dix millionième partie du quart du méridien terrestre et appelée le mètre ( nom donné par Borda).
Le 22 juin 1799 L’étalon du mètre (Metre des Archives) est déposé aux archives de la république c’est une règle plate avec des talons à chaque bout. Ces talons, (c’est là origine du mot étalon !) sortes de butées servaient physiquement à mesurer une copie, mais comme ces talons s’usaient ce principe de mesure jusque là utilisé fut remplacé par Le Mètre à traits.
Le mètre étalon est donc devenu une règle imaginée par Tresca, dont la section a la forme d'un X à talons, en platine et iridium,de longueur 102 centimètres, sur laquelle deux traits transversaux marquent les extrémités de l'unité et déposée le 28 septembre 1889, dans le dépôt souterrain du Pavillon de Breteuil.
Depuis le mètre (et le système métrique, universellement utilisé selon le souhait maintenant réalisé de ses illustres créateurs.) a reçu des définitions beaucoup plus précises.

 

>>


  • 0

#15 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 512 messages

Posté 12 juin 2020 - 09:38

Bonjour,,

 

si je me rappelle les souvenirs de fac , pour faire un dosage d'un acide avec une burette on faisait une solution décinormale de soude ..(1/10 de mole par litre) . Sachant que la masse molaire de la soude c'est 40 g (pourquoi 40 : en additionnant les nombres atomiques de Na, O, H on obtient 40 )  alors on dissolvait 4 grammes de cristaux de soude dans un litre d'eau pour avoir la solution 1/10 de mole ...

 

Voila, si ça peut aider ..

 

Amitiés

JMC


  • 0

#16 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 12 juin 2020 - 09:43

Bonjour Jean Marie,

 

Cela peut paraître curieux, mais je n'ai jamais fait de chimie minérale !

(J'ai sauté des étapes)

Ton exemple m'aide beaucoup à comprendre ce monde.

 

Amicalement.


  • 0

#17 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 12 juin 2020 - 10:03

Hello Jean Marie,

 

Si j'ai bien compris la Masse molaire (M)  du KH2PO4 est de 136,09 g/mol.

Donc 13.609 g de la poudre dans 1 l (1000 grammes) d'eau cela donne une solution à 0.1 m/l  ?

 

Amicalement.


  • 0

#18 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 512 messages

Posté 12 juin 2020 - 10:40

Bonjour

Oui cela doit correspondre a mes souvenirs ! J'ai juste un doute doit on prendre 1000 g d eau ou 9986,4 g ?

Amitiés
JMC
Édit


Je pense qu'il faut peser la poudre, la mettre dans une fiole graduée de 1000ml et ajouter l'eau jusqu'au trait de jauge.
  • 0

#19 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 12 juin 2020 - 10:51

Oui, c'est à quoi j'avais pensé.

 

En pharmacie on dit QSP 1 litre ! (Quantité suffisante pour )

 

Amicalement.


  • 0

#20 scrophulaire

scrophulaire

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 228 messages

Posté 12 juin 2020 - 12:34

Bonjour tryphon, Jean Marie,

Oui c’est bien 13,609 g par litre de cristaux et oui il faut compléter le volume à un litre.

Dans la pratique, tous dépend de la masse volumique des cristaux et de leurs activités :
Si forte masse volumique mettre directement 1 l sinon corrigé
Si forte activité de la substance ( enzyme) alors qsp a 1 l.



Merci pour ce petit rappel historique que je ne me souvenais plus.

Salutations
  • 0

#21 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 12 juin 2020 - 12:49

Re,

 

Merci !

 

En fait tout cela est très simple, il suffit de le savoir.

 

Amicalement.


  • 0

#22 Jean Marie Cavanihac

Jean Marie Cavanihac

    AUTEUR-MODERATEUR

  • Co-Admin
  • 3 512 messages

Posté 12 juin 2020 - 01:32

Bonjour
Ha, les dosages a la burette et les indicateurs colorés , chercher la graduation en face du ménisque ! Toute une époque ☺️

Amitiés
JMC
  • 0

#23 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 078 messages

Posté 12 juin 2020 - 03:08

J'ai trouvé plusieurs références qui vont du produit pour labo à des engrais et même des additifs alimentaires !

 

  • Dihydrogénophosphate de potassium (monopotassique, monobasique)-99 %  KH2PO4
  • Phosphate de monopotassium KH2PO4  (dihydrogénophosphate de potassium,)
  • E340i - Phosphate monopotassique ( dihydrogénophosphate de potassium (monopotassique) (H2PO4-, K+), E340(i) ou KDP 
  • Dihydrogénophosphate de potassium Formule brute : KH2PO4 Autres dénominations : KDP, phosphate de potassium monobasique, orthophosphate monopotassique, E340(i)
  • Le phosphate monopotassique, également connu sous le nom de MKP, est un engrais utilisé pour apporter du phosphore et du potassium aux plantes.

Mais on le trouve où? La plupart des sites sont en rupture

 

Amicalement.


  • 0

#24 scrophulaire

scrophulaire

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 228 messages

Posté 12 juin 2020 - 06:54

Bonsoir,

Bizarre qu’il y ait rupture de stock. Par contre, ils ne veulent peut-être pas le vendre au particulier car comme l’acide picrique, les phosphates potassique sert à faire de l’explosif.
Tu nous cacherais pas quelque chose professeur tryphon.😆.

A+
  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!