Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo
- - - - -

Champignon


  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 073 messages

Posté 16 juin 2020 - 09:45

Bonjour,

 

Comme le forum n'intéresse plus grand monde, je poste une photo de champignon poussé dans ma permaculture.

En ce moment après les fortes pluies de ces derniers jours, pas mal de champignons poussent dans mes butes , en voilà un diaphane, long sur patte et qui ne dure qu'une journée pour accomplir son cycle.

 

Champi-50%.jpg

Si vous en avez la force vous pouvez cliquer sur l'image pour l'agrandir.

 

Amicalement.


  • 0

#2 Patrick DERENNES

Patrick DERENNES

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 251 messages

Posté 16 juin 2020 - 03:50

Bonjour,

 

J'en ai eu un comme cela en forêt de Villefermoy, il y a quelques années ; il était quasi cristallin (squelette de champignon si cela existe ...  ;)  ).

 

Du côté de la famille des coprins ...


  • 0

#3 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 073 messages

Posté 16 juin 2020 - 05:17

Bonjour Patrick,

 

Oui, jeune, il a une allure de coprin de petite taille.

 

Amicalement.


  • 0

#4 jmaffert

jmaffert

    Hominidé

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 967 messages

Posté 17 juin 2020 - 09:42

Bonjour, probablement Coprinus plicatilis, mais il y a pas mal de coprins et sans micro...

 

Coprinus plicatilis.jpg

 

Cordialement


  • 0

#5 Patrick DERENNES

Patrick DERENNES

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 251 messages

Posté 17 juin 2020 - 11:28

Bonjour,

 

Belle planche synthétique de micro !! C'est un document personnel ou bien est-ce issu d'un bouquin ?

 

Merci par avance !


  • 0

#6 jmaffert

jmaffert

    Hominidé

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 967 messages

Posté 17 juin 2020 - 07:01

Ca vient du bouquin des Suisses : Breitenbach et Kränzlin (6 volumes). Pour chaque espèce il y a une photo et la microscopie.

 

Cordialement


  • 0

#7 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 073 messages

Posté 18 juin 2020 - 08:21

Bonjour les mycologues,

 

J'ai regardé curieusement sur Internet les fameux Coprinus plicatilis et aucun ne "ressemble"  vraiment au mien bien que très approchant.

https://www.google.c...iw=1536&bih=760

La principale caractéristique est le "retournement" du chapeau dès qu'il est "adulte" tel que montré sur ma photo.

C'est donc comme cela qu'il se présente une fois entièrement développé , bien sûr en passant par d'autres étapes intermédiaires.

Il en pousse en ce moment 4 ou 5 par jour, mais ne dépasse jamais les 24 h de vie. Au delà, il tombe au sol , sur lui même, et sèche ou se liquéfie.

Une seule photo a vraiment lui ressemble est celle dénommé Parasola plicatilis.

En fait , j'ai appris que c'est le même champignon que le Coprinus p ,mais depuis une quinzaine d'années le genre a éclaté en 14 genres dont Parassola.

Bon, mon intention n'est pas de me disputer sur la détermination d'un champignon , j'en suis bien incapable et ce n'est pas mon centre d'intérêt, mais sur l'iconographie.

 

Pour fréquenter ce champignon quotidiennement,  ce qui a accroché dans ma tête, ce sont les caractéristiques suivantes:

 

La forme retournée du chapeau .

Sa transparence.

Sa durée éphémère  : "coprin d'un jour"

 

Et donc, je l'ai photographié au moment où il présentait ses caractéristiques "spécifiques" (Sauf bien sûr sa caractéristique "éphémère"  :)  )

Or d'après pratiquement toutes les photos que j'ai vues, il est photographié à un stade qui ne le différencie pas beaucoup des autres genres . Mais plutôt le banalise .

 

Tout se passe comme si, dans la tête du photographe , celui-ci prenait la photo, sous l' "angle-mental" ou celui-ci ressemble le plus à l' "image d’Épinal" d'un champignon qu'il se fait, dans une sorte d'anthropo-culturalisme.

 

Pour faire plus simple, la culture influence grandement la manière dont nous voyons les choses. Et les choses ne sont pas comme on les voit, mais comme on croit les voir, comme on se les image ine. Ceci est valable bien sûr, et en premier, pour les images que nous photographions au microscope, quand il nous vient le désir de les "améliorer" avec des logiciels magiques.

Il faut qu'elles collent au maximum à l'idée que nous nous faisons de ce qu'elles représentent pour nous.

 

Amicalement.


  • 0

#8 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 073 messages

Posté 18 juin 2020 - 08:52

Galette-50%.jpg

 

Certains ont même tendance à se replier en quatre comme les galettes bretonnes.


  • 0

#9 Patrick DERENNES

Patrick DERENNES

    Eucaryote

  • Membre confirmé
  • PipPip
  • 251 messages

Posté 18 juin 2020 - 10:28

Ca vient du bouquin des Suisses : Breitenbach et Kränzlin (6 volumes). Pour chaque espèce il y a une photo et la microscopie.

 

Cordialement

Grand Merci ! Une série de référence à ce que je vois ! :)


  • 0

#10 jmaffert

jmaffert

    Hominidé

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 967 messages

Posté 30 juin 2020 - 08:04

Le champignon ne présente cet aspect retourné qu'en fin de vie. Les photographes préfèrent l'avoir jeune ou dans sa maturité, mais avant  qu'il ne soit presque mort.

 

Le genre Coprinus a effectivement éclaté en plusieurs genres, il n'y a pas longtemps. Certains appellent maintenant cette espèce Parasola plicatilis.

 

Chez les champignons, comme pour les autres êtres vivants, il y a un Code de nomenclature qui indique quels noms doivent être utilisés ou abandonnés. Les analyses ADN pratiquées de plus en plus ont permis de mieux cerner la proximité de certaines espèces au sein d'un genre. De nombreux chercheurs en profitent pour éclater d'anciens genres et répartir les espèces dans un certain nombre de nouveaux genres. Cela a deux avantages :

- faire l'objet d'une ou plusieurs publications dans des journaux scientifiques, ce qui est l'étalon de la performance du chercheur et a un impact favorable sur sa carrière

- pouvoir placer son nom accolé à la nouvelle combinaison et dans le cas d'un gros genre, mettre son nom d'un coup derrière de nombreuses espèces. Ainsi Coprinus plicatilis (Curtis) Fr. 1838 devient Parasola plicatilis (Curtis) Redhead, Vilgalys & Hopple 2001. Si les trois nouveaux auteurs ont placé 10 espèces dans ce nouveau genre Parasola, leur nom apparaîtra 10 fois.

 

Ce n'est pas pour cela que l'on ne peut plus utiliser le nom Coprinus plicatilis, qui reste valide et légitime, mais la majorité des mycologues va se dépêcher d'utiliser le nouveau nom de peur qu'on ne les considère comme vieux, dépassés, pas à la page, retardataires, etc

 

L'amour propre est donc un moteur extrêmement puissant pour tous ces changements de nom. Et comme l'Homme n'en manque pas...

 

Concernant le livre des Suisses, c'est en effet une bonne série généraliste, assez moderne, utile à ceux qui utilisent un microscope. Au-delà, bien sûr il y a des monographies par genres qui sont plus complètes.

 

Bien cordialement


Modifié par jmaffert, 30 juin 2020 - 08:05 .

  • 0

#11 Tryphon T

Tryphon T

    oooOooo

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 15 073 messages

Posté 01 juillet 2020 - 08:21

Bonjour Jérôme,

 

Merci de t'être penché sur "mon" champignon. Il n'en valait certainement pas la peine.

 

Le champignon ne présente cet aspect retourné qu'en fin de vie. Les photographes préfèrent l'avoir jeune ou dans sa maturité, mais avant  qu'il ne soit presque mort.

Je pense qu'il vaut mieux insister sur les traits qui marquent une différence que ceux qui les confondent.

Mais comme je ne suis ni photographe ni mycologue, mon avis n'a pas grande valeur.

 

Je t'accorde que l'amour propre est un  moteur d'une grande importance chez les hommes communs, mais chez des scientifiques, cela les éloigne d'autant de leur prétention d'objectivité .

 

Amicalement.


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!