Aller au contenu


***** Bienvenue dans le forum MikrOscOpia ! *****
Photo

Modification du boitier d'épifluorescence Leitz pour des LEDs


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 426 messages

Posté il y a 6 jours

Bonjour,

 

Pour faire suite aux différents sujets actuels sur la fluorescence par épiscopie, voici quelques modifications du boitier de l'Aristoplan.

 

Après quelques essais avec différentes LEDs blanches, bleus... il semblait plus intéressant pour moi de trouver un moyen de changer les LEDs en fonction du type d'éclairage que je souhaitais, épiscopie ou épifluorescence, plutôt que de laisser une LED très puissante remplissant toutes les tâches. Mais il faut que cela soit rapide. Le problème c'est que souvent, suivant les LEDs, on n'a que rarement les mêmes tensions ou intensités. Donc impossible d'avoir une alimentation générale, quoi que !

 

Le boitier dispose d'une partie amovible qui tient à l'origine les lampes halogène 100W. Jusqu'à peu, là venait se fixer la grosse LED blanche de 19W ou 30W avec refroidissement actif. J'ai 2 LEDs qui remplissent cette tache de bien chauffer mon boitier, une CREE XHP50.2 (chip de 5x5), et une Luminus SST-70 (xhip de 4x4).

 

La partie amovible :

IMG_4047.jpg

 

Après, j'ai modifié la plaque pour que les modules LED viennent s'enficher dessus.

 

IMG_4048.jpg

 

 

Après essais donc, en fluorescence avec excitation dans le bleu (420-470nm), j'ai une puissance légèrement supérieure avec une LED bleu 3W qu'avec ma LED blanche 30W.

Pour l'épiscopie "classique", une CREE XML T2 de 10W convient parfaitement (le driver fournit 3,5V sous 900mA), le chip fait 3x3mm, l'éclairage est très largement assez puissant pour faire de DIC par reflexion.

Pour la fluorescence : une LED 3W bleu royal 430nm, (3,3V 1000mA) par driver. Le chip fait 3x3mm

 

Tensions et intensités sont légèrement différentes. J'aurai pu installer une alimentation type 3,5V 1000mA pour les 2 ou 3 modules LED, mais je ne veux pas me limiter pour d'autres LED (type celle de 19 ou 30W et les nouvelles générations)

Donc j'ai gardé mon alimentation générale 12V 5A sur ce boitier (et qui alimente aussi la diascopie), et j'ai fait une dérivation du petit support amovible ci-dessus, vers la plaque métallique de la porte du boitier. J'y ai placé une prise jack femelle, comme cela chaque LED est indépendante, avec son propre driver, son radiateur, et ventilo si besoin.

Les drivers ne sont pas dimmables, à mon avis, c'est inutile, ont demande la pleine puissance à chaque fois. 

 

La porte du boitier avec le jack

IMG_4049.jpg

 

Les modules LEDs, un 3ème est en préparation pour de l'UV

 

IMG_4056.jpg

 

Le module LED bleu en place

IMG_4052.jpg

 

Ca marche !

 

 

 

 


IMG_4055.jpg

 

A+

 

JM


  • 0

#2 chrisimbee

chrisimbee

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 175 messages

Posté il y a 6 jours

ça crache bien en tout cas !!!

 

à quand les essais ? :)


  • 0

#3 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 426 messages

Posté il y a 6 jours

C'est fait,

 

C'est des tests je cherche pas la qualité d'image, juste voir la différence de puissance et les possibilités de poses

Canon 600D

100 iso, 1/60e

objectif x10

Envoi à 50% vers la caméra

L'image aux oculaires est bien lumineuse au 10x, et très lumineuse au 20 et 40x

Il me semble que les reflex ne sont pas au top sur le rouge, il faudrait prendre des caméras astro ou bien défiltrer le reflex.

 

Cube E3 Leitz (bleu 420 -470nm)

 

LED blanche 30W

 

closterium fluo LED 30w x10-100iso-1-60e.jpg

 

LED bleu 3W

 

closterium fluo LED bleu x10-100iso-1-60eb.jpg

 

La Led 3W donne des résultats un peu meilleurs sur cette plage de longueur d'onde que la LED blanche 30W

 

LED bleu 3W 

objectif x20

400 iso, 1/25e

 

closterium fluo 20-400iso-1-25e.jpg

 

Maintenant, il faut booster un peu cette LED, avec le refroidissement installé, je doit pouvoir la pousser à 4W

 

A+

 

JM


  • 0

#4 chrisimbee

chrisimbee

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 175 messages

Posté il y a 5 jours

hmmm..

 

je ne crois pas que ce soit un problème de capteur et de sensibilité au rouge.  On est pas dans des longueurs d'ondes extremes quand aux couleurs de la fluorescence.  Quand j'ai fait mes essais hier avec mon nouvel oculaire et surtout le Nikon au lieu de ma camera astro habituelle  je remarque surtout que la luminosité dépends de plusieurs facteurs..

 

1- la puissance de l'objectif utilisé : je gagne davantage de lumière lorsque j'augmente le grossissement  donc au x10 ou x2 j'ai souvent des images assez sombres

 

2- l'ON du diaph (condenseur) : si je,regle à avoir l'ON identique à celle de l'objectif utilisée j'ai moins de profondeur de champs mais plus de lumière..

 

3- pour gagner encore en luminosité je passe au réglage 100% vers la camera si je n'ai pas assez de lumière et je fait mise au moint via le viseur du nikon...

 

mais fait gaffe pour ta led : si c'est une 3W je ne suis pas certain qu'elle va aimer être boosté jusqu'a 4W ....

 

pour réussir à avoir des images potables j'ai joué sur la sensibilité ou bien le temps de pose  aves soit un tmps très court  ou très long pour annuler le flou du aux vibrations du miroir (sur le nikon le mode miroir relevé n'est pas accessible en mode manuel)

 voilà 2 photos avec la même led 3W mais juste 2 réglages différents sur la même lame..

 

Les images ici sont SANS post traitement .

 

07 juin 21 essai fluo nikon 100iso.jpg

 

07 juin 21 essai fluo nikon 3200 iso.jpg

 

il y aura sans doute un peu de grain à 3200 ISO mais ça reste correcte.

J'ai tenté de filmer (il y a un mode caméra sur le nikon en HD) mais c'est très granuleux à souhait même si les contrastes et les couleurs sont respectées.

 

Avec la camera astro le gros avantage est qu'elle a une sensibilité dans le rouge assez étendue pour le H alpha (656nm) mais surtout une très haute sensibilité et le bruit reste très maitrisable. On a davantage de commandes mais hélas la gestion couleur est pauvre : par ex je n'arrive pas à capturer les objets verts qu'on voit bien ici. De même je commençait à avoir du photobleaching au bout d'un moment et la cam astro ne le capture que difficilement... et surtout son capteur est plus petit par rapport au nikon (14M de pixels !).


Modifié par chrisimbee, il y a 5 jours.

  • 0

#5 Jean-Marc Babalian

Jean-Marc Babalian

    Homo sapiens microscopicus

  • Membre confirmé
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 2 426 messages

Posté il y a 5 jours

Salut,

 

Les temps de pose ou la sensibilité que tu proposes sur tes photos ne sont pas compatibles avec les paramètres nécessaires pour bien figer les ciliés ou pour tenter d'avoir de fins détails dessus. Pas de soucis pour les objets sans mouvements évidemment.

Pousser une LED de 3W à 4W avec un bon refroidissement n'est pas plus risqué que de la laisser à 3W sans refroidissement. Mais il faut que j'arrive à sortir des images non bruitées en 400 iso max et au 1/250e, donc il faut que cela fonctionne.

 

A+

 

JM


  • 0

#6 chrisimbee

chrisimbee

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 175 messages

Posté il y a 5 jours

oui c'est vrai que là ça va être assez difficile  ; jen n'ai pas encore testé sur des proto vivants et le nikon ; je vais voir ce que ça donne... à suivre.. :)


  • 0

#7 chrisimbee

chrisimbee

    Procaryote

  • Membre confirmé
  • Pip
  • 175 messages

Posté il y a 5 jours

par contre je remarque qu'avec la led 3W j'ai quand même du photobleaching sur les algues au bout d'un moment et avec l'orange d'acridine c'est encore pire ; je dois diminuer l'intensité via le diaph et le filtre neutre pour avoir le temps de prendre des photos !


  • 0




N'oubliez pas de consulter notre Magazine en ligne ... MIK-MAG!